Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10336
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dede » 09 juil. 2010, 08:17

A voir Seb. Le prix est raisonnable.
Perso, je trouve ce Batch001 inférieur aux anciens red stripe que j'ai goûtés, même si cela demeure très bon. Essaye d'en choper un sample pour te faire ton propre avis, mais c'est un achat dispensable je pense si tu as une bouteille de CS Red en réserve.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar piazzolla » 09 juil. 2010, 08:48

dede a écrit :A voir Seb. Le prix est raisonnable.
Perso, je trouve ce Batch001 inférieur aux anciens red stripe que j'ai goûtés, même si cela demeure très bon. Essaye d'en choper un sample pour te faire ton propre avis, mais c'est un achat dispensable je pense si tu as une bouteille de CS Red en réserve.


D'accord avec Dédé. Comme je te disai l'autre soir, j'ai refait un F4F avec les 2 lots Batch 002 + 1 Batch 001 + 1 Red Stripe et ce dernier est réellement nettement au dessus (complexité) des 3 autres à mon sens ....
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4462
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Stephane » 09 juil. 2010, 13:48

A voir avec Stephane, mais je pense que c'était plus que largement le cas !


Désolé j'arrive un peu tard sur ce débat...
Je pense donc qu'il était question du fond de ma bouteille de Glen Ord R Malts 23 ans 60,8° amenée au Witch.
Content que certains l'aient appréciée et finie comme je leur avais demandé.

Pour ma part je n'ai jamais accroché mais il est vrai que la dernière fois que j'en ai bu ça doit remonter à environ 3 ans, et que j'avais acheté la bouteille il y a je pense environ 5 ans, donc l'effet "oxygénation" a en effet dû bien jouer et peut être améliorer la bestiole que nous avions trouvée très "alcooleuse" à l'ouverture avec les premiers visigoths de notre club qui venait de naître.
Je n'ai même pas pensé (ou plutôt pas trouvé le temps/l'espace vu tout ce qu'il y avait à découvrir!) à la regoûter en compagnie de ceux qui en ont bu pour me refaire une opinion dessus... ce qui est sûr c'est qu'à lépoque j'ai dû la payer 75-80 euros dans une boutique Nicolas ;)
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar bpoujol » 09 juil. 2010, 21:42

Quelques samples ramenés du WITC :

Bowmore - 2010 - 17y - Cadenhead - Duthies - 46%
Au nez des fruits légers. Tourbe fine et sèche. Fumée. Un peu de céréales. Semble plus jeune que son age.
En bouche on retrouve beaucoup de fumée. Vanille.
Finale assez longue, tourbée, fumée. Un peu poussièreuse.
Un bon Bowmore. Bel équilibre.
86/100

Glen Grant - 1985/2008 - 23y - First cask - C#10182 - 55,8%
Nez fruité, patissier.
Bouche dans la continuité, légeremment mielleuse.
Finale assez longue. Fruits et céréales.
86/100


Bunnahabhain - 1992/2010 - 17y - Malts of Scotland - Sherry Butt - C#1419 - 54,4%

Au nez, sherry très original. Caoutchouc, brûlé.
Bouche plus classique (proche de l'oloroso).
Finale proche du nez, metallique, souffre.
77/100

Glen Mhor - 1982/2010 - Carn Mor - C#1233 - 52%
Fruité, mielleux. Un peu sucré.
Riche et gras. Un peu céréalier en finale.
89/100
Dernière édition par bpoujol le 17 juil. 2010, 20:52, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11964
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 10 juil. 2010, 02:12

Ce soir, en regardant un film très décevant ("alien Vs alien". Budget et effets speciaux digne de la série B, voire Z).

- Brora 24 ans 1981/2006 chieftain's cream sherry butt n°1522 46° 750 bouteilles. (sample de jean-michel)
Le nez est assez bien tourbé(fumée)avec de la poussière et un peu de sherry qui arrondi les angles. Assez puissant et très sympa. La complexité n'est pas énorme mais c'est assez bien fondu. Le bois est présent sans apporter de mauvais coté.
La bouche est en continuation du nez. Un peu pâteux sur la langue au début.
Finale toujours en continuation du nez et de la bouche. Moyennement longue.
Très, très sympa ce whisky. Un tout grand merci jean michel
90 pts (minimum)

- Talisker 21 ans 1986/2007 G&M secret stills 1.2 45° (sample de jean-michel aussi je pense. Mais je ne suis pas sur du tout)
Nez : Le sherry est bien présent au nez avec de la tourbe derrière.
Bouche : Très viandeux avec plus de tourbe qu'au nez.
Finale : Le sherry ressort avec la tourbe pas loin derrière et toujours ce coté viandeux. Finale moyenne à longue mais un peu mou du genou(la réduction joue quand même)
Pas mal du tout mais je l'ai trouvé moins bien que le brora. C'est moins fondu, le sherry et la tourbe se combattent de façon un peu molle.
Je réessaierai.
89pts

- Ledaig 31 ans 1973/2004 chieftain's sherry hogshead n°1710 54,8° (quasi certain que le sample vient de chez jean-michel)
Nez : Mangifique sherry tourbé(les deux sont intimement entremêlés), viandeux avec de la menthe, eucalyptus et un peu de fruits(ou de la confiture de fruits). C'est complexe.
Bouche : Mieux que le nez. Puissante avec de la tourbe, du sherry et des fruits confis en masse.
Finale interminable avec toujours ce sherry et la tourbe. Moins de fruits différents mais du citron vert apparait. Gros coté thé à la menthe fraiche.
Ce truc est une tuerie et j'avais pris le sample après avoir lu les notes de serge. Il faut toutefois aimer le style(et j'adore).
95pts parce qu'il les vaut bien! (et puis c'est tout)

MARS

PS : J'ai testé à micro dose à plusieurs reprise la karuizawa 1967 samplé par Alouis et je dois dire que si c'est bon, cela ne vaut pas du tout ce que l'on en dit. (selon mes gouts) Cela étant dit, c'est le prochain que je teste avec une dose convenable parce que cela me travaille! (les personnes à l'avoir gouté ont aussi gouté l'amrut double cask en même temps et à chaque fois c'est l'amrut qui gagne le match) :think:
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4000
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jbrice » 10 juil. 2010, 09:34

mars a écrit :- Talisker 21 ans 1986/2007 G&M secret stills 1.2 45° (sample de jean-michel aussi je pense. Mais je ne suis pas sur du tout)
Nez : Le sherry est bien présent au nez avec de la tourbe derrière.
Bouche : Très viandeux avec plus de tourbe qu'au nez.
Finale : Le sherry ressort avec la tourbe pas loin derrière et toujours ce coté viandeux. Finale moyenne à longue mais un peu mou du genou(la réduction joue quand même)
Pas mal du tout mais je l'ai trouvé moins bien que le brora. C'est moins fondu, le sherry et la tourbe se combattent de façon un peu molle.
Je réessaierai.
89pts

Tu n'as as trouvé d'iode, de sel, de coquillages ou d'une quelconque influence marine?
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11964
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 10 juil. 2010, 09:59

Jbrice a écrit :
mars a écrit :- Talisker 21 ans 1986/2007 G&M secret stills 1.2 45° (sample de jean-michel aussi je pense. Mais je ne suis pas sur du tout)
Nez : Le sherry est bien présent au nez avec de la tourbe derrière.
Bouche : Très viandeux avec plus de tourbe qu'au nez.
Finale : Le sherry ressort avec la tourbe pas loin derrière et toujours ce coté viandeux. Finale moyenne à longue mais un peu mou du genou(la réduction joue quand même)
Pas mal du tout mais je l'ai trouvé moins bien que le brora. C'est moins fondu, le sherry et la tourbe se combattent de façon un peu molle.
Je réessaierai.
89pts

Tu n'as as trouvé d'iode, de sel, de coquillages ou d'une quelconque influence marine?


Si, désolé, j'ai oublié d'en parler. Le ledaig a un peu éclipsé les 2 autres même si je pense que le talisker a du améliorer la bouche de celui-ci.
Reste que le coté maritime n'est pas très prononcé par rapport à un talisker 30 ans OB(c'est presque anecdotique, même).

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15277
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar canis lupus » 10 juil. 2010, 11:55

Hier soir, dobeul binouze (Pierrot, tu me donnes de vilaines habitudes :mrgreen: ):
- Rince Cochon 8.5% 33cl, bière blonde des Flandres: Au nez, ça va chercher du côté du panaché ou des bières aromatisées. En bouche, c'est une bière blonde tout à fait classique, ni plus, ni moins, avec tout ce qu'on peut en attendre, mais sans originalité particulière. Genre Leffe blonde de base, ou ce qu'on vous sert quand vous demandez une pression dans un rade. Remplit donc très bien son office désaltéro-raffraichissante appréciable en ce moment.
- St Landelin "La Divine" 8.5% bière dorée de l'abbaye de Crespin, médaille de bronze au concours général agricole 2008 :roll: : Ben la encore, on est dans quelque chose de très classique, une bonne bière d'abbaye, avec une amertume dosée juste comme il faut, sur des notes un peu agrumiques.

Pour l'instant, ma préférence va très nettement à la Pietra 6%.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar bottler » 10 juil. 2010, 12:15

Hier soir, dégustation de Finlaggan.

Non, pas le whisky, la bière du même nom, fabriquée à Islay. On m'en a offert une caisse.

Pas mal du tout. Dense, une finale de soie et de velours, des arômes sur la céréale écrue, suaves, très fins et liés, aucune vulgarité. Un produit gastronomique qui se déguste vraiment. Seul inconvénient : malgré son faible degré d'alcool (4 degrés environ) elle tape un peu sur la calebasse. Mais il faut dire que ce sont des bouteilles d'un demi litre...
Avatar de l’utilisateur
cyriltoulousain
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 9523
Inscription : 02 juin 2008, 11:22

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar cyriltoulousain » 10 juil. 2010, 18:39

Dis, Bottler, tu m'en gardes une pour quand je viens fin août s'il te plait ? :obscene-drinkingcheers:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jean-Michel » 10 juil. 2010, 18:48

Ce matin, il faisait gris sur Toulouse. C'était bien : la température est redescendue d'un cran, et j'ai pu sortir un sample Witch-mystère de ma boîte à chaussure.
Comme je n'ai pas samplé des masses, cette année, j'ai vite reconnu qui se cachait derrière mon flacon 17.
Ardmore 17yo 1992/2010 (46%, Chieftain's, Barrel, C#4992/4994, 714 btls, 06.1992-03.2010)
On en a déjà pas mal parlé sur le forum, mais il mérite bien de figurer parmi les coups de coeur du week-end.
Au nez, ça démarre sur un fruité un peu jeune (poires et pommes), mais ça embaume vite comme un bouquet de fleurs odorantes (lys, arums, pétales de roses confites), avant de s'enrichir d'une tourbe délicate, à la fois très maritime et très végétale. Il y'a à la fois de l'huitre plate fraîchement ouverte (avec sa petite note de noisette), et de l'angélique confite.
La bouche est douce, délicieusement sucrée, charmeuse, peu marquée par l'alcool, mais étonnamment grasse et collante. Vraiment de bonnes sensations. Puis la fumée froide arrive. Quand je pense que le monsieur frisé derrière le comptoir prétendait qu'il était "unpeated" ! Une belle fumée qui à aucun moment n'écrase l'ensemble. Un subtil assaisonnement. Et puis en même temps que la fumée, y'a une pointe d'exotisme qui apporte encore un petit plus au plaisir et à la complexité. Ca, je ne l'avais pas ressenti dans l'église.
La finale est longue, très longue, sur la cendre froide.
Un Ardmore vraiment charmeur, qui lorgne du côté de certains Port Ellen.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11964
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 11 juil. 2010, 02:16

Ce soir, après une dure journée de labeur physique(déménagement)et une pluie de mauvaises nouvelles(là, c'est plus la semaine que la journée) :
(et tout en regardant un magnifique film chinois 'les 3 royaumes")

- Blair athol 17 ans 1987/2005 signatory fût 3223 43° (sample offert il y a un bon mois et remplis à moitié)
Un bon petit whisky très fruité. Pas très complexe mais bien balancé, sucré et agréable à boire.
86 pts

- Caperdonich DT for the nectar 1972/2008 35 ans fût 7424 50,3° (sample)
J'adore tout dans ce whisky. Le nez, la bouche et la finale. Je ne change pas d'avis sur ce que j'en ai dit, ni ma cotation. Je préfère le fût 7420 de la même année mais cela se joue à pas grand chose.
92 pts

- Benriach 1976 fût 3558. (sample)
Toujours ce fruité extraordinaire(j'ai du me retenir pour ne pas finir le sample)même si un peu moins exubérant que dans d'autres fût. Toutefois, c'est compensé par une plus grande complexité(je trouve).
92 pts

- Longmorn perfect dram 4 1972/2010 37 ans 51,3° (sample)
On reste dans le fruité. Mais du fruité subtil et incroyablement complexe. J'aime bien mais ne suis pas très emballé par ce whisky(c'est la 3° fois que je le goute. Jamais en solo toutefois, il faudra que j'essaie). J'ai déjà gouté de meilleurs longmorn(plus à mon goût, du moins). Attention quand même que c'est très bon!
91 pts (sous réserve car j'ai mis 94 points auparavant)

- Amrut double cask 7 ans 46° (sample)
Après autant de whiskies, le palais commence a être un peu brulé et les 46° manquent un peu de puissance. D'un autre coté, l'astringence relevée auparavant n'était plus présente.
91 pts

- Karuizawa 1967/2009 42 ans 58,4° (sample)
Gros sherry monster avec un alcool relativement bien intégré. Du vinaigre balsamique, des fruits secs, du café, du cake au moka, un joli fruité, une balance et une intégration parfaite. Le boisé est très peu présent. Belle puissance au nez et en bouche et finale interminable.
Toutefois, je trouve que cela manque de complexité et d'originalité. J'ai gardé un fond de sample pour l'essayer tout seul.
92 pts

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15277
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar canis lupus » 11 juil. 2010, 11:38

mars a écrit :- Blair athol 17 ans 1987/2005 signatory fût 3223 43°
- Caperdonich DT for the nectar 1972/2008 35 ans fût 7424 50,3°
- Benriach 1976 fût 3558
- Longmorn perfect dram 4 1972/2010 37 ans 51,3°
- Amrut double cask 7 ans 46°
- Karuizawa 1967/2009 42 ans 58,4°


Très belle série, après un sympathique start-up, tu as du te régaler.
J'ai bien aimé aussi "les 3 royaumes" au ciné. J'attends de me l'acheter en DVD.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11964
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 11 juil. 2010, 12:03

Je me suis régalé en effet. J'avais hésité entre cela et une line up tourbé. Je ne regrette pas mon choix.

J'ai acheté le DVD "les 3 royaumes"vendredi à 6,9€. (j'attends dorénavant que le prix descende avant d'acheter. 15 à 30€ pour 1 DVD c'est quand même cher)

Il faudra quand même que je me mette à la dégustation des samples pour le blind du forum. Mais hier il faisait étouffant malgré un orage juste avant. Pas mieux aujourd'hui.

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10434
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar jmputz » 11 juil. 2010, 12:05

Je n'ai pas l'habitude de poster ici, mais comme j'ai assez de retard dans la mise à jour du site et que je m'envole vers les longues plages de sable blanc (ah non, il n'est pas blanc là-bas, mais il a tout de même des palmiers et tout ce qu'il faut pour se remettre en forme) mercredi matin, je ne voulais pas vous priver de deux de mes dernières découvertes. Enfin, une parce que l'autre a été dégustée au witch et après le barbecue du samedi.

Il s'agit de deux Bunnahabhain MOS. En fait j'en ai gouté un troisième, mais qui ne sera pas disponible dans le commerce, un embouteillage spécial pour les 40 ans de Thomas. Un 40 ans, comme il se doit. Pas encore pondu de notes à son sujet.

Alors, le premier (celui du witch) est le Bunnahabahin 1992, sherry butt, fût 1419 54,4%
Excellente affaire pour les amateurs de sherry...
Le nez répond parfaitement aux attentes que la couleur suscite: du sherry. Un nez très expressif et très riche. Des notes de confiture de prunes se mêlent à des notes épicées et poivrées. Superbe nez.
En bouche, le sherry est très présent sans toutefois écraser le tout. De belles notes de fruit, des soupçons de chocolat. Sans être particulièrement complexe, ce whisky est très riche en goûts, très intense.
La finale prolonge parfaitement la bouche. Elle est chaude et relativement longue et le sherry continue de développer ses souvenirs d'arômes.
(18/20)

Il sera bientôt dispo chez VZ pour environ 75 euros.

Le second est légèrement plus vieux (et plusse bon aussi à mon avis) et comme de bien entendu plusse cher, puisqu il sera vendu envrion 210/215 euros. Mais c'est un 1967! Un 43 ans débordant de jeunesse... C'est le Bunnahabhain MOS 1967, fût 3315 41,1%
Un nez d'une délicieuse complexité alliant les notes florales et de foin à des effluves fruitées, banane discrète et un soupçon de vanille. Un très bel équilibre.
La bouche, très huileuse est caractérisée par le même équilibre. Plus subtile que complexe, la bouche développe des notes où se mélangent une très légère amertume et toute la douceur du malt.
La finale est interminable, toujours dans le même registre. Équilibre et subtilité.
Un whisky pour les amateurs de vieux Bunnahabhains. La qualité de cette bouteille rappelle celle de l'Auld Aquaintance distillé l'année suivante, même s'il s'agit ici d'un bourbon alors que l'Auld Acquaintance a été élevé en fût de sherry.


Je n'ai pas résisté à un petit face-to-face avec le Auld Acquaintance. Ce dernier gagne évidemment. Mais il s'agit aussi d'une bouteille mythique. Et la victoire est loin d'être écrasante. Evidemment le Auld Acquaintance était un magnifique sherry. Celui-ci est un magnifique ex-bourbon. Mais pour le prix, il n'y a pas photo.
Slainte Mhath

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités