Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Arno
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 91
Inscription : 14 juil. 2010, 23:44

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar Arno » 29 oct. 2011, 18:44

Sinon la différence entre un bon vivant et un alcoolo notoire, c'est que ce dernier ne peut pas conserver une bouteille ouverte plus de deux jours, même si c'est du Label 5.


Faux. Dans un cas elle est bue, dans l'autre, elle finit rapidement à l'évier...
Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar Jean-Michel » 29 oct. 2011, 21:23

Les gens à qui j'explique que je me suis fait contrôler 2 fois à 2km d'intervalles à 0.00 g/l après un réveillon de jour de l'an agrémenté d'une bonne douzaine de malts sont toujours un peu surpris...
Mais perso, j'ai tendance à beaucoup recracher quand je dois prendre la route derrière ou quand je suis en mode dégustation.
Du coup, je suis sobre beaucoup plus longtemps les soirs où il n'y a que du whisky à boire que les soirs où il y'a de la bière...

Et pour ce qui est de la bouffe, je regrette un peu le temps où je ne pouvais pas sortir de table sans avoir la faim au ventre. Maintenant, lors des soirées dégust, je n'ai plus faim après les cahuètes qui accompagnent les whiskies. Faut dire que j'en mange beaucoup !
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar pompix » 31 oct. 2011, 22:29

Jean-Michel a écrit :Les gens à qui j'explique que je me suis fait contrôler 2 fois à 2km d'intervalles à 0.00 g/l après un réveillon de jour de l'an agrémenté d'une bonne douzaine de malts sont toujours un peu surpris...
Mais perso, j'ai tendance à beaucoup recracher quand je dois prendre la route derrière ou quand je suis en mode dégustation.
Du coup, je suis sobre beaucoup plus longtemps les soirs où il n'y a que du whisky à boire que les soirs où il y'a de la bière...

Et pour ce qui est de la bouffe, je regrette un peu le temps où je ne pouvais pas sortir de table sans avoir la faim au ventre. Maintenant, lors des soirées dégust, je n'ai plus faim après les cahuètes qui accompagnent les whiskies. Faut dire que j'en mange beaucoup !


:mrgreen:
Idem ! Le problème avec la bière, c'est que c'est trop buvable ! :obscene-drinkingchug:
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11963
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar mars » 01 nov. 2011, 02:42

pompix a écrit :Idem ! Le problème avec la bière, c'est que c'est trop buvable ! :obscene-drinkingchug:


Ça dépend! :mrgreen:
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7518
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar pat gva » 08 nov. 2011, 22:53

SauronTNT a écrit :Salut,

j'ai remarqué quelque chose de particulier.

Au bureau (pendant le temps de midi au cas où), à la maison, dans un bar.

Si je prend un
1 cl de whisky pour gouter et/ou me faire une séance de test. On me considère comme un alcoolo car je bois des alcools fort.
par contre, si je bois 10 bières ou 10 verres de vin en mangeant, on me considère comme un bon vivant.

Pourtant techniquement, j'ai absorbé plus d'alcool en étant bon vivant qu'en étant alcoolo.

Je sais pas si vous avez déjà été confronté a ce genre de pt de vue.


La dernière fois que l'on m'a jeté cet argument à la face, nous avons débattu démocratiquement je lui ai lâché les pitbull pour qu'il puisse exprimer son point de vue, il n'avait pas d'argument à part (Aie ouille rappeler vos chien et j'en passe) vue que je n'étais pas d'accord avec son argumentaire je lui est asséné les doberman, il n'a plus rien dit. ,smo
Vive la démocratie et la liberté d'expression :obscene-drinkingcheers: :lol:

Plus sérieusement si je suis un peu grinche, je ne m'abaisse pas à répondre, au plus, un arrogant "chacun fait ce qu'il lui plaît" ou "vous connaissez le w, non bon alors il n'y a rien à dire" suffisent en général à faire taire l'importun.

Si j'ai le temps et je suis de très bonne humeur alors j'explique le pourquoi de la chose.
Master Experimental Blender
Genève
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar canis lupus » 09 nov. 2011, 09:34

pat gva a écrit :Si j'ai le temps et je suis de très bonne humeur alors j'explique le pourquoi de la chose.

Après un bon coup de boule et/ou un coup de pied dans les noix. :mrgreen:
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7518
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar pat gva » 09 nov. 2011, 10:24

canis lupus a écrit :
pat gva a écrit :Si j'ai le temps et je suis de très bonne humeur alors j'explique le pourquoi de la chose.

Après un bon coup de boule et/ou un coup de pied dans les noix. :mrgreen:


Non je suis de bonne humeur :lol:
Master Experimental Blender
Genève
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7518
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar pat gva » 09 nov. 2011, 10:29

C'est le problème de toute passion liée à des sujets sensibles, il y aura toujours des rabat joies pour pourrir la vie des autres et apporter leurs grain de sel pensant te faire du bien.
Les moralisateurs plus ou moins Tartuffe qui t'expliquent doctement que c'est pas bon pour ta santé et que tu devrais avoir d'autres centre d'intérêts.
Je crois que la meilleure solution est de les ignorer.
Ils se lasseront.
Master Experimental Blender
Genève
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar pompix » 09 nov. 2011, 10:37

Et puis la santé du corps passe aussi par la santé de l'esprit. Et je peux te dire que lorsque tu t'enfiles de ces whiskies pas possibles, ton bonheur pallie sans problème à l'effet sur le foie de la bouteille de Bowmore 66 que tu viens de tomber avec les copains !!! :obscene-drinkingbuddies: :-P
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
Thoustra
Apprenti
Apprenti
Messages : 20
Inscription : 23 sept. 2011, 11:44

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar Thoustra » 18 nov. 2011, 17:42

J'aurai envie d'ajouter que la mauvaise drogue c'est celle de l'autre, même s'il faut ne pas trop relativiser, il y a des drogues très puissantes et plus addictives.

Ce schéma de la "drogue" de l'autre je l'ai connu sur différents mode. Les buveurs de vin avec les autres, les fumeurs de cannabis avec ceux qui prennent des drogues "chimiques", ceux qui prennent de la coke face aux amateurs d'alcool (et réciproquement) et tant d'opposition parfois stérile, parfois féconde.

Évidemment le plus amusant sera cet alcoolo notoire qui est totalement haineux vis à vis de celui qui fume de la beuh ou celui qui prend son trait. Lui est à plein régime dans la recherche pure et simple de la drogue (quitte à boire de l'eau de vie infâme).

Il y a des séparations franches entre la pathologique, le festif et la dégustation et des liens aussi indissociables selon le produit. Certaines drogues peuvent entrer dans les trois (par exemple il n'y a pas vraiment de mode dégustation avec les drogues de synthèse, mais du festif et/ou du pathologique). Aucun intérêt de fumer de la beuh sans avoir l'effet psychotrope, la notion de saveur existe mais elle est moins importante qu'avec le single malt ou le vin.

Le cigare par exemple possède des saveurs exquises et un effet très doux, très agréable, mais l'aspect dégustation est très important.

Nous ne sommes pas dans l'attente de l'effet drogue (ou que de l'effet psychotrope si vous voulez) dans le mode dégustation. Enfin pour ma part je n'espère pas être un peu saoul en buvant un Whisky, c'est tout autre chose. Bizarrement je l'attends un peu plus du vin (parce que tout en aimant beaucoup le vin je trouve que c'est limité comme alcool, finalement :whistle: ).

Je suis vraiment content d'avoir découvert le Whisky parce que avec à peine 3 cl je me fais plaisir sur de longues et longues dizaines de minutes, l'idée de boire de l'alcool disparaît presque, elle disparaît souvent même. Par contre je suis très (trop mais je démarre aussi) intolérant avec les Whisky qui ne me plaisent pas (le Glenvilet 12 ans d'hier et un lowland dont je ne me souviens plus du nom, zut).
Avatar de l’utilisateur
mikadisa
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1644
Inscription : 26 sept. 2005, 11:09

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar mikadisa » 18 nov. 2011, 18:13

tu n'est pas alcoolo quand :
tant que la boutanche ne devient pas une raison de vivre pour toi et la principale source de tes emmerdemments vis a vis de ceux qui partagent ton quotidien.

that's my definition

ça tiens du social quoi, tant que ton "vice" fais pas chier les autres et n'est pas un péril pour toi et ton entourage, tout roule ma poule.


( faut bien se rassurer, non ? ahahaha)
" En 1969 j'ai arrêté les femmes et l'alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie. " (George Best)
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11963
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar mars » 18 nov. 2011, 18:45

mikadisa a écrit :tu n'est pas alcoolo quand :
tant que la boutanche ne devient pas une raison de vivre pour toi et la principale source de tes emmerdemments vis a vis de ceux qui partagent ton quotidien.

that's my definition

ça tiens du social quoi, tant que ton "vice" fais pas chier les autres et n'est pas un péril pour toi et ton entourage, tout roule ma poule.


( faut bien se rassurer, non ? ahahaha)


Le problème avec ce type de définition est qu'y rentre les collectionneurs compulsifs. Collectionneur qui peut ne jamais boire à ses bouteilles(je suis sur que cela existe).

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10434
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar jmputz » 18 nov. 2011, 20:01

A mon tour d'ajouter ma petite pierre à ce brillant édifice...

Voilà plus de 8 ans que j'ai lancé le site et ce forum qui en est l'annexe.
Depuis plus de 8 ans je buvais mon whisky quotidien. Et ces derniers temps, j'avais un peu l'impression d'assister au miracle de Cana. Mon whisky quotidien commençait à se multipier... Un whisky quotidien, deux whisky quotidiens, trois whisky quodiens et un petit bonus pour le week-end.
Suis-je devenu alcolo...? :f;

J'ai décidé de faire une expérience il y a un peu plus de 6 semaines.... Donc, ça commence à être représentatif. Je ne bois plus une goutte de whisky ni d'aucune autre sorte d'alcool les lundi, mardi, mercredi ou jeudi. Bref sur 7 jours, 4 jours sont onsacrés à l'abstinence et 3 aux degustations et plus si affinité...
Je n'éprouve aucune difficulté à tenir ce rhytme.

Conclusion: je ne suis pas alcoolo (chiant tous ces ooo on dirait borloo) pare que je ne ressens aucune dépendance.

Mais les vendredi, samedi et imanche.... quelle fête :roll
Slainte Mhath
ALouis
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4293
Inscription : 11 sept. 2008, 20:35

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar ALouis » 18 nov. 2011, 21:14

On pourrait résumer en disant qu'un alcoolo ne viendra jamais sur ce forum et boira plutôt du label 5 que bowmore 66 :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Point de vue : Alcoolo ou bon vivant ?

Message non lupar pompix » 18 nov. 2011, 22:26

Et paradoxalement c'est vachement plus facile de devenir alcoolo à coup de Bowmore 66 que de label 5 ! :roll
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités