FtF, face à lui-même

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15098
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

FtF, face à lui-même

Message non lupar canis lupus » 13 juin 2010, 21:37

J'inaugure ce topic pour y regrouper des FtF un peu particulier. Il s'agit d'y comparer un whisky à exactement lui-même, mais de provenance et histoires différentes. Par exemple une bouteille à l'ouverture face à une bouteille en fin de vie, ou un sample par rapport à une bouteille, une mignonnette promotionnelle face à une bouteille. Le but est d'éssayer de piéger soit la diversité au sein d'une production, ou l'évolution d'un whisky après son ouverture, l'évolution en sample, etc ...
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15098
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: FtF, face à lui-même

Message non lupar canis lupus » 13 juin 2010, 21:45

Highland Park OB 25yo 50.7% "bouteille ronde".


Highland Park OB 25yo 50.7% mignonette 5cl ouverte depuis le 29/11/2009, reste 1.5cl:

Nez : Pointe alcooleuse, discret, un peu fermé, des notes infimes boisées et soufrées. Une fraîcheur végétale verte se développe. Après 1 minute, un côté pâtissier/céréalier. Après 2 minutes, enfin, point un soupçon de fruit, très diffus et fondu. Un peu charlotte aux fruits (pêche ?).
A l’aération, ça se développe beaucoup, limite explosion, sur du marasquin (je crois), puis cela retombe doucement sur du pâtissier/fruité et ça se répète à chaque aération. Avec le temps, à la repose viennent s’ajouter des notes plus grasses, comme du beurre de viennoiserie accompagnée d’une note ‘’d’alcool vieux’’.
L’ajout d’eau apporte un côté chocolat au lait et avive un peu les notes fruitées, sur les fruits rouges.
Bouche : Attaque plus aqueuse, l’alcool picote légèrement la langue. On sent de très nette notes de fruits à l’alcool, c’est très chaleureux, mais sans aller jusqu’à l’agressivité. Tout cela enrobé de fumée. Ou plus exactement, on à l’impression d’avoir un nuage chaud dans la bouche.
Avec de l’eau, la bouche à récupéré du gras et la pointe d’alcool à quasiment disparu, laissant d’avantage se révéler les fruits.
Finale : difficile à cerner, dans la continuité de la bouche. L’eau n’apporte rien

86-88/100



Highland Park OB 25yo 50.7% ouverture bouteille :

Nez : Une grosse corbeille de fruits, cassis cerise, groseille, nectarine, pêche de vigne, tout cela dans une fraîcheur mentholée. Après 1 minute, le fruit se calme sans disparaître, et laisse apparaître un côté pâtissier, sur une génoise gourmande. L’aération apporte des notes picotantes (qui m’ont fait éternuer !) sans véritablement changer le profil, qui est juste un peu vivifié.
Avec le temps, le nez s’assagit et tire de plus en plus vers celui de la mignonnette.
L’ajout d’eau ‘’éteint’’ le nez, bizarrement, qui devient dés lors très difficile à cerner, un peu acre.
Bouche : Incroyablement grasse et onctueuse, ce n’est plus un whisky mais de la crème dessert. C’est absolument monstrueusement fondu, un vrai dessert, un entremet. L’alcool vient bien après, et se développe tout au long de la bouche, mais jamais sans excès. Une infime amertume en toute fin de bouche, mais très discrète. On est très nettement sur les fruits à l’alcool, la cerise ou la groseille à l’eau de vie.
La encore, l’eau ne rend pas service.
Finale : difficile à cerner, dans la continuité de la bouche. L’eau amène une pointe fruitée acidulée.

90-91/100
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
HEDON
Distillateur
Distillateur
Messages : 447
Inscription : 22 août 2009, 16:16

Re: FtF, face à lui-même

Message non lupar HEDON » 13 juin 2010, 22:39

:doh: mais ouktuvas chercher toutes ces idées de topics,Pascal ? ;-)
Avatar de l’utilisateur
FXB
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 174
Inscription : 10 avr. 2010, 22:11

Re: FtF, face à lui-même

Message non lupar FXB » 18 juin 2010, 07:29

Je trouve que c'est une super idée.

Quand on voit ce que les whiskies peuvent donner entre l'ouverture et le fond de bouteille :think:
Caviste à Nieppe, habitant à Steenwerck (Nord)
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15098
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: FtF, face à lui-même

Message non lupar canis lupus » 18 juin 2010, 09:04

Ah, ouf, ça intéresse un peu, finalement. Je commençai à me poser des questions. :mrgreen:
D'autant plus que ça revient régulièrement, les phénomènes d'évolution après ouverture, ou la disparité au sein d'un batch, d'une mise. C'est comme ça que m'e est venu l'idée, et en constatant moi-même lors de dégustations que parfois, ce qu'on me servait en blind me paraissait différent de mes propres bouteilles.

J'ai plusieurs autres FtF de ce genre en prévision:
- Tobermory OB 25yo, sample ouvert il y a quelques mois lors de la session en live de Savoureur face à bouteille neuve.
- Connemara: bouteille ouverte depuis plus d'un an face à sample officiel neuf.
- Caol Ila 18yo, sample ouvert il y a quelques mois face à bouteille ouverte il y a plusieurs années.
- Laphroaig Jean Boyer "Our 5th Anniversary", fin de bouteille face à bouteille neuve (bon là, faudra attendre quelques années que j'arrive à la fin de la première bouteille)
- Me semble également que je dois avoir le Glenmorangie Artisan Cask en sample et en bouteille.
- liste en cours avec les bouteilles que j'achèterai dans le futur aprés les avoir découvert grâce à des échanges de samples.

Ne reste plus qu'à ésperer que d'autres membres nous fassent profiter de leurs propres expériences dans ce domaine. ;-)
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Re: FtF, face à lui-même

Message non lupar jmputz » 11 juil. 2010, 13:15

Je trouve que cette expérience est très intéressante, mais dans la pratique, quasi-impossible à faire, sauf dans quelques situations exceptionnelles.
En effet, il faut soit ouvrir deux bouteilles identiques (là on confine au masochisme), soit avoir une mignonette ou un sample de la même bouteille, et de faire les dégustations quelques mois après l'ouverture du premier candidat.
Pour les samples, je me méfie toujours un peu... La qualité du flacon, du bouchon, s'agit-il d'un first fill sample, etc... Ca ne donnera jamais une garantie objective quant aus résultats.
Mon expérience personnelle m'interdit de faire plus de deux notes de dégustation par jour. Il me faut trop de temps pour recalibrer la bouche après un whisky (sauf s'il s'agit de faire des notes globales... mais pas de description plus fine), et alors forcément s'il y en a deux très proches qui se succédent (voire se mélnagent), je m'enmêle rapidement les pinceaux, et la dégustation vire rapidement sur une dégustation "plaisir" avec comme notes: bon, bof, tuerie (avec bien entendu la musique d'Ennio Moricone en background).

En fait, si on regarde sur le site, je publie plusieurs fois les notes de dégustation pour chaque whisky par ordre chronologique. ici non plus le raisonnement n'est pas étanche, parce que les circonstances peuvent être différentes d'une année à l'autre. Mais pratiquement, c'est nettement plus facile.

Mais si on a la possibilité de le faire en face-à-face, faut pas hésiter... :clap:
Slainte Mhath
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7441
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: FtF, face à lui-même

Message non lupar pat gva » 11 juil. 2010, 14:34

Bonne idée Canis.
Master Experimental Blender
Genève

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité