Boire frais ou non?

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Cubitus
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 138
Inscription : 23 mars 2010, 16:11

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar Cubitus » 18 avr. 2010, 18:51

"pas faire bon ménage" c'est pas vraiment une preuve en même temps. Chimiquement (ou thermodynamiquement) je ne vois pas le problème, rien ne s'évacue de la bouteille, le froid va dans le sens inverse... l'altération par l'humidité, l'oxydation etc... je la comprends, mais une alération dans un congé confiné non là je vois pas. De plus tu ne comprends pas mon message, qui est de dire que ça remplace tout simplement la dilution (que je n'aime pas pratiquer). Plutôt que de devoir quasiment à la pipette faire du goutte à goutte pour obtenir le niveau de dilution parfait afin que le nez s'exprime et que l'alcool s'efface, autant essayer avec le froid. De plus tu n'es pas obligé de placer la bouteille entière. Si tu as un verre à couvercle, tu le remplis de 3 ou 5 cl, tu le couvres, et tu mets ça au congélo (les verres supportent le congélo, pas de soucis, tous les verres à martini de bar sont conservés au congélo).
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar pompix » 18 avr. 2010, 19:06

Si tu mets verre par verre au congélo, ok, la bouteille est sauve.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
amor57
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3492
Inscription : 12 janv. 2006, 09:19

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar amor57 » 18 avr. 2010, 21:07

Cubitus a écrit :"pas faire bon ménage" c'est pas vraiment une preuve en même temps. Chimiquement (ou thermodynamiquement) je ne vois pas le problème, rien ne s'évacue de la bouteille, le froid va dans le sens inverse... l'altération par l'humidité, l'oxydation etc... je la comprends, mais une alération dans un congé confiné non là je vois pas...

Il peut y avoir modification des équilibres chimiques par exemple en favorisant la formation d'un complexe qui va chélater un ion permettant la solubilisation de certains composés aromatiques puis oxydation ou réduction... Les réactions sont censées être à double sens, mais je suis quasiment certain qu'elles ne le sont pas.

Les amateurs ici présents diront qu'ils ont constaté qu'à la température de 25°C une bouteille passe plus vite et que le stockage au frais n'arrange pas les whiskies non plus. Les anciens confirmeront ces faits, même s'ils sont dénués de fondement thermodynamique ou chimique. Mais surtout car les phénomènes n'ont pas encore été modélisés par le Pr. Wonka qui travaille d'arrache-pied sur la question.
Alain
Winner of the International Witch Blending Challenge
Site CoMAW
sebou007
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1537
Inscription : 23 août 2009, 13:47

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar sebou007 » 19 avr. 2010, 00:22

Cubitus a écrit :"pas faire bon ménage" c'est pas vraiment une preuve en même temps. Chimiquement (ou thermodynamiquement) je ne vois pas le problème, rien ne s'évacue de la bouteille, le froid va dans le sens inverse... l'altération par l'humidité, l'oxydation etc... je la comprends, mais une alération dans un congé confiné non là je vois pas. De plus tu ne comprends pas mon message, qui est de dire que ça remplace tout simplement la dilution (que je n'aime pas pratiquer). Plutôt que de devoir quasiment à la pipette faire du goutte à goutte pour obtenir le niveau de dilution parfait afin que le nez s'exprime et que l'alcool s'efface, autant essayer avec le froid. De plus tu n'es pas obligé de placer la bouteille entière. Si tu as un verre à couvercle, tu le remplis de 3 ou 5 cl, tu le couvres, et tu mets ça au congélo (les verres supportent le congélo, pas de soucis, tous les verres à martini de bar sont conservés au congélo).


Mon caviste à Lyon m'avait conseillé, pour l'été, de mettre les verres au frigo, mais en mettant une feuille de papier d'alu (pas hyper Grenelle me direz-vous...) pour éviter les odeurs.
Paris

Bouteilles à échanger dans mon profil
blackmalt

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar blackmalt » 21 avr. 2010, 11:26

Je vais tenter l'expérience aujourd'hui en mettant un verre au frigo.

Par contre, j'hésite sur la bouteille..

Un jeune tourbé (Caol Ila 12 ans, Ardbeg Ten, Benromach Trad), ou alors je recommence avec un Macallan( 12 ans Fine Oak, 16 ans Murray Mcdavid...) ou bien.... :?:

:think:
blackmalt

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar blackmalt » 21 avr. 2010, 11:37

Allé hop !

Je viens de mettre ce petit verre au frigo.
J'ai pris un Ardbeg Ten pour voir ce que cela donne.
Dommage que je n'ai pas pris de notes (à"chaud") de dégustation sur ce dernier pour la comparaison...


:obscene-drinkingcheers:
blackmalt

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar blackmalt » 21 avr. 2010, 12:04

Verre à 15°C. :pray:

Je viens de le gouter, et effectivement cela change.

Au niveau du nez,, les arômes sont moins présents, ça fait bizarre..
Pour la bouche, c'est autre chose. Un coté sucré/réglisse ressort plus, ainsi que le gout de cendre froide.
La finale est toujours aussi longue mais plus marquée par les deux perceptions précédentes.

Je suis moyennement convaincu. Même si la bouche est un peu plus accentuée.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10994
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar Jean-Michel » 24 avr. 2010, 18:37

Lors de notre virée Ecossaise, nous avons fait un tour plein Nord-Ouest, sur les plages de sable blanc et d'eaux turquoises situées au Nord de Lochinver. Je m'étais équipé d'un sample que je pensais être un Talisker 20yo OB 1982/2003 58.8%.

Arrivés sur la plage, nous avons sortis les verres, le sample ; il faisait un temps splendide, une belle fraîcheur (nous avions tout de même eu droit à quelques flocons de neige sur la route... sous le soleil... quel pays étrange !). Le sample était frais, les verres étaient frais.

On a partagé le sample, et c'est là que je me suis aperçu que j'avais embarqué un sample d'Ardbeg 1977 OB 46% de M'sieur PatGVA en lieu et place du Talisker.
Le nez était superbe : belle tourbe, expressive mais raffinée, arômes fruités, exotiques, léger, doux, avec ce cri "buvez-moi buvez-moi" qui jaillissait du verre.
La bouche à l'avenant. Du petit lait.

De retour à la maison, j'ai réalisé que je ne m'étais pas trompé de sample... C'était bien le Talisker que j'avais pris. Ce Talisker qui m'avait semblé raide et austère la dernière fois que j'y avais gouté avait été transfiguré. Tourbe et fruit en génération spontanée, et 58.8% de petit lait effroyablement faciles à boire.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10271
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar dede » 24 avr. 2010, 18:45

Autant je savais que qu'un peu de fraîcheur réduisait sensiblement la sensation alcooleuse an bouche et au nez, autant je n'ai jamais ressenti de changements aussi spectaculaires sur un whisky (et c'est pas faute d'avoir bu quelques drams rafraichis). Mais j'imagine que le lieu et le moment ont aussi beaucoup joué.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar mars » 24 avr. 2010, 20:15

Plusieurs fois eu des changement spectaculaire sur des whisky après une (très)grosse aération ou des conditions de dégustations particulières(température, odeurs environnantes).
Hier, par exemple, j'ai bu la fin de mon sample de dailuaine 16 ans fauna&flora 43°. Tout bonnement délicieux avec des tonnes de confiture de fraise, de la menthe, du rancio, des fruits frais(et en confiture) de toute sorte, des épices à foison, une touche de tourbe et presqu'aucune sensation alcooleuse. Mais le sample est à 3/4 vide depuis 9 mois. Il valait largement le glendronach versailles(en moins punchy, mais c'est normal)
Je l'avais trouvé terne, alcooleux, très tourbé, très monolithique avec beaucoup de caoutchouc la première fois.

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10271
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar dede » 24 avr. 2010, 20:18

Je ne parlais que de changements dus à la température de dégustation.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15082
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar canis lupus » 24 avr. 2010, 20:20

Tu as raison Mars, les conditions de dégustation agissent beaucoup sur les perceptions d'un whisky.
Pas du tout étonné par le récit de Jean-Mi. Face à la mer, les embruns, le sel, l'iode, amha, un Talisker est bien le genre de whisky qui puisse être très adouci dans ces circonstances.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar mars » 24 avr. 2010, 20:27

dede a écrit :Je ne parlais que de changements dus à la température de dégustation.


Et bien alors j'ai un autre exemple comme mon longmorn 1971/2008 43° G&M que j'avais noté 98pts alors qu'il était à une température de +-35° dans une atmosphère enfumée et qui est fortement redescendu dans des conditions normales(fruité moins exubérant et texture différente).
(et j'ai d'autres exemples)

MARS
Charleroi, Belgique
nicolas Julhès
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 117
Inscription : 14 avr. 2008, 23:19

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar nicolas Julhès » 27 mai 2010, 22:10

Bonsoir,
je ne suis pas un grand pratiquant du Whisky su glace. Mais il n'y a pas longtemps, l'hors d'une visite à Glenmorangie, j'ai eu l'occasion de tester sur les conseils de bill Lumbsen, la dégustation avec ses grosses boules de glaces compactes (dont j'ai oublié le nom), je ne sais pas si c'était lié aux circonstances agréable de la dégustation, mais j'ai apprécié la fraîcheur et la réduction progressive.
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7433
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: Boire frais ou non?

Message non lupar pat gva » 30 mai 2010, 16:39

Il y a une nouvelle mode qui consiste a mettre une pierre au frigo et a la mettre dans le verre.
Master Experimental Blender
Genève

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités