Face to face

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10335
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Face to face

Message non lupar dede » 14 juin 2009, 17:59

Oui, chacun son vocabulaire, et c'est vrai que ça ne facilite pas la compréhension. Pour moi, phénols=tourbé, car ce sont les molécules que l'on retrouve dans ces whiskies que l'on pourrait qualifier de "à ppm élevés". Après, je différencie des nuances de ces arômes là (médicinal, terreux, fumé, cendres, viandé - et encore, tous les viandés ne sont pas tourbés...). Mais bon, nous n'exprimons que des métaphores parce que nous n'avons pas de vocabulaire précis et universel pour tout ça. Ca me fait penser à ces images que l'on voit de l'Arctique : si tu essayes de les décrire, tu vas trouver un blanc-bleuté par là, un blanc sale ailleurs, un blanc plus ou moins éclatant là-bas, alors que les Inuits possèdent un mot précis pour chacune de ces nuances de blanc (entre une vingtaine et une trentaine je crois). Et c'est ça qui nous fait défaut.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 23:44

Re: Face to face

Message non lupar Smokey-Kong » 14 juin 2009, 18:33

Merci à tous pour ce petit débat ! Cela fait bien longtemps que je n'avais pas lu de posts aussi intéressants sur l'appréciation du whisky en général. Allons de ce pas nous servir un petit Bunna peated suivi d'un PE Old Bothwell pour vérifier !
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Message non lupar canis lupus » 14 juin 2009, 19:22

Contrairement à mes précédents FTF, je n’ai voulu essayer de discerner les différences entre des whiskys à priori très proches, mais au contraire voir si la disitillerie et l’embouteilleur communs suffisaient à leur donner un air de famille.

ImageImage
ImageImage

Clynelish Signatory Vintage “The Un-Chilfiltered Collection” 15yo 18/02/1992-02/10/2008 Hosheads 17252+53 bottlr 659/774 46%:
Robe: Jaune paille
Nez: Florale (roseraie ?). Du fruit, pêches au sirop. Mélange de fruits sec, noix de pécan, noix de cajou, pistache. Du sel. A l’aération, une touche fraîche de menthe verte. Une touche végétale un peu amère
Bouche : Onctueuse, pique un peu la langue. Du miel essentiellement. Touche de gin. Flocons d’avoine.
Finale : Astringente, amère, végétale. Longueur et puissance moyenne.
Mon avis : J’aime pourtant bien Clynelish, mais celui-là ne gagne pas à être analysé. Cependant, il reste très buvable, mais un poil trop corsé, trop d’amertume tout du long.

Pas de note MM :

Pour moi 80/100


Clynelish Signatory Vintage “The Un-Chilfiltered Collection” “Very Cloudy” 8yo 02/02/1999-10/01//2008 Hosheads 07/842/1+2 bottlr 178/959 40%:
Robe: Jaune paille
Nez: Fruits jaunes, fruits au sirop (pêche+poire), confiture. Parfum de fleur. A l’aération, une infime note acidulé qui tire l’ensemble vers la confiture d’abricot aux amandes. Ce nez est une vraie gourmandise. Un peu bonbon chimique genre Arlequin. Sirop d’orange. Pâtissier aussi, sur la charlotte aux abricots, tarte aux abricots.
Bouche : Onctueuse, aucune agressivité. On retrouve tout le long une douce note de sirop d’abricot, un peu de céréale (flocon d’avoine). C’est très agréable, mais un poil trop dilué (ah ces satanés 40° !).
Finale : Jolie finale sur, devinez quoi ? Ouais, l’abricot. Mais un peu à la façon d’une liqueur, avec un peu de noyau dedans. C’est chaleureux, sans jamais être agressif ou tomber dans l’amertume. Longueur moyenne plus et puissance contenue, mais présence sous du long. L’impression d’avoir manger un gâteau (aux abricots, pardi !) qui aurait eu sa bonne rasade d’alcool.

Mon avis : Le genre de whisky qui donne toute sa signification au mot « agréable ». Ce Clynelsih lorgne indubitablement vers Stratislha, et c’est loin d’être un défaut. Il est à la fois jeune pour être vif, sans pour autant qu’il parte un peu dans tous les sens, que ces arômes/saveur entrent en conflit. Remarquablement bien fondu (autour de l’abricot, forcément) pour un 8yo. C’est un whisky dessert, voir mieux, un whisky goûter.

Pas de note MM.

Pour moi : 86/100. Moins dilué, c’était au moins 88, amha , voir plus.

Au bilan, c’est assez étonnant, mais on pourrait en conclure que le Clynelish n’aime pas trop vieillir. Ou peut-être que la démarche “Very Cloudy ” n’est pas que commerciale et apporte quelque chose ?
Autre observation, la coloration est la même malgré les années et époques différentes. Peut-on en conclure qu'un Hogshead colore peu ? Ou plutôt qu'il donne toute sa couleur les premières années ?
Dernière édition par canis lupus le 15 juin 2009, 23:43, édité 2 fois.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10335
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Face to face

Message non lupar dede » 14 juin 2009, 19:27

Vi, n'était miam ce very cloudy, même si je n'ai pas tilté comme toi sur son fruité d'abricot !
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Re:

Message non lupar bpoujol » 14 juin 2009, 20:18

canis lupus a écrit :...


Je me répète mais ... j'aime ton "style" de dégustation !
Tu as une belle collection de Signatory Vintage :D
Si tu veut du Clynelish "gourmand" je te conseille les Mmcd (plus d'infos sur ma liste de samples).
En tout cas je note le Very Cloudy a acheté et l'autre à oublier...

Merci de faire vivre ce topic !
Comment réalise tu les F2F ? Les deux whiskies en parallèle ou l'un après l'autre ?
Quels sont les prochains F2F prévus ?
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Re:

Message non lupar canis lupus » 15 juin 2009, 00:21

bpoujol a écrit :
canis lupus a écrit :...


Je me répète mais ... j'aime ton "style" de dégustation !

Merci bien. J'essaie d'être clair et exhaustif.

bpoujol a écrit :Tu as une belle collection de Signatory Vintage :D

Une petite quinzaine. Il faut dire qu'il est assez facile d'en trouver chez la plupart des cavistes (sans doute par l'entremise de LMDW), surtout les gammes UCF et Very Cloudy, et à des prix mesurés, équivalents à le plupart des OB en GMS.

bpoujol a écrit :Si tu veut du Clynelish "gourmand" je te conseille les Mmcd (plus d'infos sur ma liste de samples).

Je connais mal les Muray McDavid (je dois n'en avoir qu'une bouteille, de Caol Ila). Plus difficiles à trouver que les SV.


bpoujol a écrit :Comment réalise tu les F2F ? Les deux whiskies en parallèle ou l'un après l'autre ?

L'un après l'autre, en me concentrant et en prenant mon temps pour chacun. Et rinçage du verre et du gosier entre chaque. A ce sujet, je note que la Vittel est aussi efficace dans ce rôle que pour la dilution. Je verse le dram dans mon verre, referme le chapeau et laisse le whisky s'exprimer pendant plusieurs minutes, histoire de laisser les arômes se concentrer.


bpoujol a écrit :Quels sont les prochains F2F prévus ?

Oulah, je ne sais pas, y'en a plein. Au pif:
Macallan OB 12yo/Macallan OB 12yo Fine Oak/Macallan OB 12yo Elegancia
Smokehead/Smokehead Extra Rare
etc ...
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3909
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Face to face

Message non lupar Savoureur » 15 juin 2009, 09:16

canis lupus a écrit :Plus sérieusement, encore un illustration du risque qu'il y a à utiliser les notes et les commentaires de dégustation de quelqu'un sans le connaitre.

C'est pour moi un bénéfice majeur du blind forum. On a l'occasion de mieux connaitre les préférences personnelles et la manière de décrire les sensations percues.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Face to face

Message non lupar Jean-Michel » 15 juin 2009, 23:15

C'est bon, les bonbons Arlequins ! Et je suis d'accord avec toi pour admettre que c'est un arôme que l'on retrouve dans plus d'un whisky.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Re: Face to face

Message non lupar bpoujol » 05 août 2009, 14:29

Macallan - 12y - Sherry oak cask - 40%
Robe ambrée.
Nez doux sur le sherry. Fruité (Prune). Notes boisées laissant présager un coté amer.
Bouche très douce, légère sur le sherry. Sherry intense gaché par l'amertume du bois.
Finale faible, moyennement longue. Sherry. Amertume.
Un whisky trop faible. On retrouve un bon sherry mais l'amertume du bois prend le dessus. C'est dommage.
81/100

Dailuaine - 1998/2008 - Jean Boyer - Best Cask - Sherry cask - 43%
Robe ambrée.
Nez complexe, rond, gourmand. Sherry.
La bouche suit le nez. Bien équilibré. Puissant. Présence d'épices en fond de bouche.
Finale moyenne.
Un très bon whisky. Pas de fioriture. Le sherry reste léger et agréable.
83/100

Le Dailuaine est un cran au dessus. On y retrouve pas cette amertume typique du sherry.
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2288
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Face to face

Message non lupar cosinus » 06 août 2009, 01:25

Heureusement qu'il est un cran au dessus.
Ce Macallan n'est vraiment pas terrible.
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Re: Face to face

Message non lupar bpoujol » 03 sept. 2009, 15:15

Glenfarclas - 1993/2008 - Oloroso sherry cask - 46%
Robe ambrée.
Nez sur le sherry. Sherry un peu "lourd", fruits secs. Quelques notes boisées.
Bouche un peu dure. Le bois est plus présent qu'au nez avec une légère amertume. Dommage.
Longue sur le sherry et malheureusement toujours un peu de bois.
Un sherry lourd, épicé, corpulent. Très bien équilibré et très homogène. Une belle finale. Le bois est présent, comme souvent dans ce type de sherry, mais il n'est pas non plus trop dominant.
85/100

Mortlach - 1993/2008 - 15y - Coopers choice - Sherry cask - 46%
Robe ambrée.
Au nez, pas de doute c'est du sherry. Frais et fruité. Aucune trace d'amertume. J'aime !
La bouche est douce, sur la continuité du nez.
Finale moyennement longue, légère. Manque un peu de caractère.
Du sherry comme je l'aime. Léger. Fruité.
86/100

Je préfère le coté sherry-fruité le Mortlach mais le Glenfarclas reste un très bon whisky dans un style complètement différent.

Pour ceux connaisant les OB glenfarclas (15-18-21), quel genre de sherry ? (lourd, fruité, boisé)
Jean-michel peut tu nous faire un petit layus sur les différents sherry que tu connais ? (dans le meme style que le tourbé qui va du thym au goudron) ça me permettrait d'y voir plus clair et de mettre d'autres termes sur ce que je sens :)
Avatar de l’utilisateur
BugsBunna
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1311
Inscription : 27 août 2007, 14:25

Re: Face to face

Message non lupar BugsBunna » 03 sept. 2009, 15:39

bpoujol a écrit :Pour ceux connaisant les OB glenfarclas (15-18-21), quel genre de sherry ? (lourd, fruité, boisé)

Plutôt lourd. Des 3, c'est le 21yo qui m'a laissé le meilleur souvenir.
Mais le 15yo est déjà d'un bon niveau, franchement meilleur que l'immonde Glenlivet 15yo :puke-huge: que j'ai bu dans un resto gastronomique la semaine dernière (excellent resto, mais pas un seul digeo potable).
Avatar de l’utilisateur
david S
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1521
Inscription : 01 nov. 2007, 18:00

Re: Face to face

Message non lupar david S » 03 sept. 2009, 16:00

Le 15 ans est très bon.
Nez sur les fruits rouges, le toffee et le caramel. La bouche est gourmande, tout en rondeur et en finesse sur le sherry. Son corps moyennement charpenté est légèrement épicée et boisée avec une touche de cuir et de fumé.
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Re: Face to face

Message non lupar bpoujol » 03 sept. 2009, 16:14

Merci pour ces infos.
Il a tjrs facile de "catégoriser" les sherry.

Pour ma part j'utilise fruité et lourd.
Ex :
Lourd --> Abunadh / Macallan 10
Fruité --> Dailuaine JB / Glendronach 15 (me semble)
Mais j'ai l'impression que plus l'age augmente (on tend vers les sherry monster) plus on retrouve ce coté "boisé" + "amertume" et donc on va vers les "lourds". J'ai une petite préférence pour les "fruités' mais d'un autre coté certains "lourds" comme le Longmorn 73 sont des tueries.
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4462
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Face to face

Message non lupar Stephane » 03 sept. 2009, 17:40

alors, mes impressions sur le thème "variations du sherry"... heu c'est un peu plus riche et complexe pour moi que ton "lourd"/"fruité" Bastien ;)

- Fruits rouges et noirs, confiturés, à l'eau de vie... : j'adore

- Agrumes : beaucoup de sherry, notamment des refill, ont ces notes plus développées que les autres fruits. en cas de domination je suis pas fan, sauf quand ça ressemble à des orangettes crystallisées que je trouve délicieuses

- Fruits "secs": amandes, noisettes, figues... : peut être pour moi ce qui évoque le plus le "vrai xérès" (fino) dans un whisky. Qu'on retrouve d'ailleurs finalement et étonnamment assez peu souvent dans des whiskies sherry. Peut être dû au fait qu'on trouve surtout ces notes d'amandes dans des finos, manzanillas, moins dans les oloroso, et que l'industrie du whisky semble plus se servir d'oloroso?

- cacao, café, capuccino : super

- Le vineux et le tannique : présent surtout dans des "first fill sherry butts", j'aime à petites doses tant que cela ne domine pas trop et que c'est accompagné d'autres arômes, surtout qu'il n'y a pas trop d'astringence.

- Boisé épicé: l'arôme vanillé classique des "bourbon matured" et le gingembre présent dans de nombreux whiskies, laissent ici la place à quantité d'autres épices plus riches, profondes, exotiques... là aussi tout cela se doit pour moi d'être équilibré.

J'oublie probablement d'autres "familles" de regroupement, et celles ci ne sont d'ailleurs qu'un découpage très personnel pour donner mon point de vue à Bastien.
Bien sûr tout cela peut s'accompagner d'autres familles d'arômes mais qui me semblent moins liées au xérès lui même (végétal, floral, malté...).
Sachant que pour moi il existe autant de "whiskies typés sherry" que non pas ces familles, mais que la combinatoire de toutes ces familles!

Ce qui nous assure un plaisir de découverte pendant au moins une dizaine de vies!

et qui me fait rebondir sur autre chose que tu as dit récemment je crois Canis, dans ta "complainte au forum" : le fait si je me souviens bien qu'il te semblait déjà avoir fait en gros le tour des whiskies, ou que tu tournais en rond ?... un truc comme ça ?
si c'est bien ton impression alors j'ai beaucoup de mal à la concevoir dans cet univers de saveurs si complexe et changeant...

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités