Face to face

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4462
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Face to face

Message non lupar Stephane » 21 avr. 2009, 17:37

De notre côté quand on se retrouve à 3 ou 4 pour nos blinds, il n'y a pas vraiment de problèmes que tu évoques Serge, genre "conflits entre grandes gueules"... ou alors on le fait avec fun et en se chambrant.
Le pb qu'on a plutôt c'est que certains (comme moi!) ont beaucoup de mal à se retenir d'exprimer les "choses fortes qu'ils ressentent" dès leur dram servi, ce qui parfois gène leurs petits copains dans leur propre analyse/ressenti...

Mais en même temps il faudrait qu'on soit des robots pour ne rien exprimer pendant 20mn à chaque dram servi le temps que tout le monde se soit fait son avis et que d'un seul coup on confronte nos opinions... c'est hors de mes capacités ou alors faut me bayonner, et alors ce serait dur de déguster!... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Face to face

Message non lupar Serge » 21 avr. 2009, 17:51

Te bayonner, te bayonner, on voit bien que tu es du Sud-Ouest ! ;-)
Bien sûr, je comprends bien ce que tu dis et aucune solution n'est parfaite - ou plutôt, toutes le sont.
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 23:44

Re: Face to face

Message non lupar Smokey-Kong » 21 avr. 2009, 20:49

dede a écrit :Pour moi, au contraire, la dégust en aveugle pousse au maximum vers l'analyse. Il s'agit de repérer les arômes, d'éliminer ce que ne peut pas être ce que j'ai dans mon verre, et au final essayer de répondre à cette lancinante question : mais qu'est-ce que c'est ? Même si mon objectif premier n'est pas de reconnaître la bouteille, c'est automatique : il faut que j'essaye. (ce qui ne m'empêche pas bien sûr de ressentir un plaisir certain quand c'est bon).

Au contraire, quand je connais le liquide versé, l'analyse est plus tranquille, je m'oriente naturellement vers les arômes que je m'attends à trouver, et le plaisir est plus immédiat.

C'est exactement cela. On va encore m'accuser de corporatisme !! 8)
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10332
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Face to face

Message non lupar dede » 21 avr. 2009, 20:53

Smokey-Kong a écrit :C'est exactement cela. On va encore m'accuser de corporatisme !! 8)


C'est vrai que les chats et les gorilles, même combat (phrase à répéter en boucle le poing gauche levé en l'air) :roll
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 23:44

Re: Face to face

Message non lupar Smokey-Kong » 21 avr. 2009, 20:57

Ce n'est pas exactement cela... Je crains que nous ne soyons gérés par le même ministère :lol:
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10332
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Face to face

Message non lupar dede » 21 avr. 2009, 21:00

J'avais bien saisi, mais la solidarité animale me paraît plus excusable par les honorables membres de ce forum. D'autant plus qu'il y en a un certains nombre : des grenouilles, des pingouins et j'en passe... :lol:

En fait, ce forum, c'est un peu "les animaux du monde"... du whisky :mrgreen:
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Re: Face to face

Message non lupar bpoujol » 30 avr. 2009, 11:35

Recentrons le sujet.

Bunnahabhain - Signatory Vintage - UnChillfiltered - C#5361 - 1997/2008 - 10y - 46%
R: La robe est paille claire.
N: Le nez est ample. On sent de suite la fumée ainsi que les épices. Pas de fruité. Un peu austère. (19)
B: En le prenant en bouche, on sent de suite la tourbe sèche, très sèche ! Une fumée qui imprègne la bouche. On sent une légère saveur épicée en fond. (20)
F: La finale est longue et fraiche sur la fumée. (21)
E: Un whisky homogène mais qui manque de complexité, bien trop monolithique sur la fumée épicée. Bien équilibré, les 46% sont très bien exploités. Agréable à l'apéritif (20)
80/100

Caol Ila - Jean Boyer - Best Cask - 1996 - 43%
R: Une couleur quasi transparente. Déroutant !
N: Le nez est doux, sur un mélange de fruits. Seule la présence d'un léger fumé en fond nous rappelle que c'est un Islay. La tourbe se marrie parfaitement, on ne la ressent pas de manière agressive comme dans beaucoup d'autres whiskies. (22)
B: La bouche est légère, on y sent des épices, et on y retrouve le léger fond fumé. (20)
F: La finale est moyennement longue, sur les fruits et les épices. La fumée ressort. (20)
E: Une expression fruitée très agréable de Caol Ila avec une fumée toute en douceur. Peu complexe mais ce n'est pas ce que l'on attend avec un tel whisky. La dilution ne choque pas. (21)
83/100

Ces deux whiskies sont complètement différents. Le Bunnahabhain très fumé/épicé alors que le Caol Ila est fruité avec une douce fumée.
Personnellement, j'ai une nette préférence pour le Caol Ila.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Face to face

Message non lupar Jean-Michel » 01 mai 2009, 09:45

D'accord avec toi sur ce coup là, Bastien : pour moi, boire ces jeunes Bunnah 97, c'est comme brouter directement les buissons de thym à quatre pattes sous le soleil de Provence. A ceux là je préfère la douceur fruitée du Caol Ila que tu évoques.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Face to face

Message non lupar canis lupus » 01 mai 2009, 10:22

Euh ... Quel est le but d'opposer un Bunnahabain à un Caol Ila, dont on sait déjà que de toute façon, ils sont foncièrement différents ?
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11963
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Face to face

Message non lupar mars » 01 mai 2009, 11:10

Hier soir j'ai voulu départager 2 whisky que j'aime beaucoup.
Le benriach 12 ans sherry et l'auchentoshan three wood.
Pour ce faire, face to face sans que je sache quel whisky se trouve dans que verre (on pourrait appeler cela du blind partiel).

Etant donné que ces derniers temps j'ai un peu de mal à mettre des noms sur ce que je ressent je ne vais pas trop détailler les whisky en question mais survoler. Après tout, le but est plus de départager que de décortiquer.

Je m'étais dit, cela va être facile de reconnaitre les whisky étant donné que le benriach à cette odeur auquel je n'arrive pas à donner de nom mais au premier nez je n'ai pas réussi à les départager. Pas moyen de retrouver cette odeur légèrement désagréable à aucun moment d'ailleurs.
La différenciation est venue sur l'agressivité et la plus grande complexité du benriach(enfin, ce n'est pas énormément plus complexe et l'on reste dans le même registre).

Pour la bouche, le benriach confirme encore plus son agressivité. Il est aussi très boisé comparativement à l'auchentoshan, c'est une chose que je n'avais pas remarqué auparavant. Il est aussi plus épicé et plus acide. L'acidité est un point négatif car je trouve déjà l'auchentoshan trop acide et cela m'empêche de garder le whisky en bouche trop longtemps(sinon, bonjour les aphtes le lendemain).
L'auchentoshan a de son coté un petit coté céréalier très agréable, cela le rend plus sucré. Légèrement floral aussi(très léger).
Bien entendu, on sent très fort le sherry dans les 2 ainsi que le toffee, le moka pour le benriach.

La finale des 2 est relativement courte et j'ai a nouveau retrouvé cette saveur indéfinissable dans le benriach. Cela étant, la finale moka du benriach est des plus agréable.

Au final, je dirais que le benriach l'emporte haut la main si ce n'était que le premier verre a avoir été terminé était l'auchentoshan. Ce whisky est vraiment trop agréable à boire, la bouteille arrive d'ailleurs tout doucement à sa fin(reste 10/15 Cl).

Il faudra que je recommence ce type de face to face en semi blind car c'est vraiment bien pour départager les whisky. Je me rend compte aussi que le ressenti des whisky est différent.

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Face to face

Message non lupar Jean-Michel » 01 mai 2009, 11:25

canis lupus a écrit :Euh ... Quel est le but d'opposer un Bunnahabain à un Caol Ila, dont on sait déjà que de toute façon, ils sont foncièrement différents ?

Euh... Quel est le but de balancer une affirmation aussi définitive et en admettant de surcroit qu'elle est sans fondement car établie a priori ?

"(...) on sait déjà que de toute façon, ils sont foncièrement différents" écris-tu...
Non, on ne le sait pas déjà...
Certains Caol Ila (d'aucuns diront même "la majorité") présentent cette même saturation en herbes aromatiques qui m'agace. Et même certains Bowmore. Et même certains Laphroaig.
Et quand bien-même nous le saurions, n'oublie pas que ce forum n'est pas fréquenté que par des personnes qui savent, mais aussi par des personnes qui se renseignent, et qui sont susceptibles de passer des journées sur le Net à trouver des informations de nature à les aider à choisir LA bouteille de leur vie, c'est à dire la première bouteille de whisky qu'ils s'offriront et qui leur aura couté plus de 15€ (les malheureux... ils ne savent pas que loin d'être LA bouteille de leur vie, il ne s'agit en réalité que de la première bouteille de leur vie...)
Partant, ce face to face ne me semble pas être un non-sens.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Face to face

Message non lupar canis lupus » 01 mai 2009, 12:55

Jean-Michel a écrit :
canis lupus a écrit :Euh ... Quel est le but d'opposer un Bunnahabain à un Caol Ila, dont on sait déjà que de toute façon, ils sont foncièrement différents ?

Euh... Quel est le but de balancer une affirmation aussi définitive et en admettant de surcroit qu'elle est sans fondement car établie a priori ?

Ca m'étonne que quelqu'un qui étale ici si régulièrement :roll: sa culture linguistique française ne sache pas qu'une phrase qui se termine par un point d'interrogation n'est pas une affirmation, mais une question. Car c'est bien l'objet de mon post que de demander à bpoujol ce qu'il cherchait à mettre en valeur par le choix de ces deux whiskys pour un face to face. Parce que là, d'entrée de jeu, le rapport, le lien entre ces deux whisky ne saute pas aux yeux (si ce n'est la région d'origine, mais bon).

Jean-Michel a écrit :"(...) on sait déjà que de toute façon, ils sont foncièrement différents" écris-tu...
Non, on ne le sait pas déjà...

Ah ? On ne sait pas déjà qu'un Caol Ila est un Islay tourbé (a de rares exceptions près) et qu'un Bunnahabian est un Islay non tourbé (toujours à de rares exceptions près) ? :shock:
Encore, j'aurais bien compris de comparer un Bunnahabain Toiteach à un Islay traditionnellement tourbé (Port Ellen, laphroaig, Caol Ila, Ardbeg, Lagavulin, Bowmore, ...) ou un Caol Ila Unpeated à un Bunnahabain traditionnel (12 ans, 18 ans, ...).
Pour moi, la démarche du FTF consiste à comparer des whiskys qu'on estime proches lorsqu'on les déguste séparément.
On peut toujours comparer une Rolls à une Ferrari, en argumentant que ce sont deux voitures de luxe, mais si c'est pour mettre en évidence que la première est une enclume toute molle et super confortable, et que la deuxième est un engin à arsouille dure comme un bout de bois (je caricature volontairement, hein), je suis pas sur de l'intérêt.
Je pense qu'un FTF doit avoir le but de démontrer ou de mettre en évidence quelque chose de pas évident de prime abord, et qu'il est important de préciser.
Par exemple, de mémoire, il y a eu ces derniers temps des comparaison entre des Laphroaig 10yo CS, des Bunnahabain tourbés (le JB, le SV, et l'OB Toiteach), ... La l'intérêt, le but recherché est évident.
De même je prévois d'opposer mes deux HP SV Vintage 1991 distillés le même jour et de fût très proches, mais avec deux ans d'age d'écart, ou mes deux Bowmores SV Vintage 1990, mes deux Clynelish SV Vintage 1992 et Vintage 1999, etc ...


Jean-Michel a écrit :Certains Caol Ila (d'aucuns diront même "la majorité") présentent cette même saturation en herbes aromatiques qui m'agace. Et même certains Bowmore. Et même certains Laphroaig.

Amusant. Tu me reproches (à tord) de faire des affirmations gratuites ... et tu fais de tes gouts, de tes ressentis personnels des vérités absolus ? :roll:


Jean-Michel a écrit :Et quand bien-même nous le saurions, n'oublie pas que ce forum n'est pas fréquenté que par des personnes qui savent, mais aussi par des personnes qui se renseignent, et qui sont susceptibles de passer des journées sur le Net à trouver des informations de nature à les aider à choisir LA bouteille de leur vie, c'est à dire la première bouteille de whisky qu'ils s'offriront et qui leur aura couté plus de 15€ (les malheureux... ils ne savent pas que loin d'être LA bouteille de leur vie, il ne s'agit en réalité que de la première bouteille de leur vie...)

Euh, non. Comme l'a déjà dit (de nombreuse fois) Jean-Marie, y'a le site et ses commentaires de dégustation pour ça. L'exercice du FTF dépasse amha la simple consultation de curiosité. Il faut, encore amha, plus qu'un simple vague intérêt de découverte pour s'y intéresser.

Jean-Michel a écrit :Partant, ce face to face ne me semble pas être un non-sens.

Ce n'est qu'une opinion personnelle, et je ne vois pas bien en quoi la tienne aurait plus de valeur, plus de droit à figurer ici que la mienne ou de n'importe quel autre membre.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Face to face

Message non lupar pompix » 01 mai 2009, 13:06

canis lupus a écrit :
Jean-Michel a écrit :
canis lupus a écrit :Euh ... Quel est le but d'opposer un Bunnahabain à un Caol Ila, dont on sait déjà que de toute façon, ils sont foncièrement différents ?

Euh... Quel est le but de balancer une affirmation aussi définitive et en admettant de surcroit qu'elle est sans fondement car établie a priori ?

Ca m'étonne que quelqu'un qui étale ici si régulièrement :roll: sa culture linguistique française ne sache pas qu'une phrase qui se termine par un point d'interrogation n'est pas une affirmation, mais une question.


Si ça c'est pas de la mauvaise foi ... :shock:
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
cyriltoulousain
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 9519
Inscription : 02 juin 2008, 11:22

Re: Face to face

Message non lupar cyriltoulousain » 01 mai 2009, 13:10

Euh... tout doux Canis ! Tu as passé une mauvaise nuit ? :)

Je trouve que tu es en décalage avec le ton que tu emploies lors de ton dernier post.
Loin de moi l'idée de défendre Jean-Michel mais il me semble qu'il y a une petite dérive de ta part...
J'espère que mon court post n'ajoutera pas d'huile sur le feu car c'est l'effet inverse qui est cherché.

On échange nos idées depuis des mois, des années sur ce forum pour bon nombre d'entre nous alors continuons à le faire de manière cordiale et prenons le temps de lire et relire les posts des autres membres afin de bien se comprendre.

En conclusion, c'est jour férié aujourd'hui alors profitons-en comme il se doit et détendons-nous ! :wink:

Allez ! Je lève mon verre à ta santé Canis... un Peat Monster pour l'après-repas.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Face to face

Message non lupar canis lupus » 01 mai 2009, 13:30

pompix a écrit :
canis lupus a écrit :
Jean-Michel a écrit :
canis lupus a écrit :Euh ... Quel est le but d'opposer un Bunnahabain à un Caol Ila, dont on sait déjà que de toute façon, ils sont foncièrement différents ?

Euh... Quel est le but de balancer une affirmation aussi définitive et en admettant de surcroit qu'elle est sans fondement car établie a priori ?

Ca m'étonne que quelqu'un qui étale ici si régulièrement :roll: sa culture linguistique française ne sache pas qu'une phrase qui se termine par un point d'interrogation n'est pas une affirmation, mais une question.


Si ça c'est pas de la mauvaise foi ... :shock:


PARDON ??????
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités