Face to face

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Salvignol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1055
Inscription : 26 déc. 2012, 20:46

Re: Face to face

Message non lupar Salvignol » 20 août 2015, 21:10

Et les gars, vous fumez quoi ? Non, je plaisante, mais c'est extraordinaire, ce que vous trouvez comme expressions différentes, dans crs breuvages que nous aimons tous.
Avatar de l’utilisateur
tomy63
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2904
Inscription : 03 janv. 2011, 19:40

Re: Face to face

Message non lupar tomy63 » 21 oct. 2015, 09:20

Laphroaig Cairdeas 2014 bourbon casks + Amontillado hogsheads 51,4% : robe or profond, nez expressif mais qui fait un peu dilué, tourbe, notes vanillées, caramel, agrumes. Bouche plus punchy que le laissait penser le nez, tourbée, médicinale, iodée, réglissée, quelques notes gourmandes de sherry, facile à boire (mais moins que le 2013 porto). Finale d’assez bonne longueur, sur la cendre froide. Note : 89/100.

Laphroaig 10ans CS batch 6 (2014) 58% : couleur or, nez moyennement expressif, tourbe, citron, iode, barbecue, camphre. Bouche puissante, alcool bien intégré, tourbe bien grasse, un peu sucrée, belle texture épaisse, mais fait un peu jeune, pomme, céréales sucrées. Très bonne longueur. Note : 88/100.

Laphroaig 10ans CS batch 7 (2015) 56,3% : très proche du batch 6, nez moyennement expressif aussi, mais moins marqué barbecue. Bouche un poil moins sucrée, moins facile, pas le côté pomme ici, mais l’alcool se sent un tout petit peu en fin de bouche. Les deux sont d’excellents whiskys, mais quand on a connu les Red Stripe… Note : 87/100.

Laphroaig 1980-2007 OB Oloroso sherry casks 57,4% 972bts : couleur ambre foncé, presque noire, nez quasiment pas tourbé, très marqué sherry, bois, vernis, balsamique, café, cacao, cuir, un côté viandé, plein de fruits secs et de fruits cuits. Bouche très boisée, mais noble, vieux meuble, tannique, café (avec son amertume), cuir… Sur la fin de bouche on sent un petit creux, probablement lié au sample qui commence à dater. Finale moins fruitée, un peu épicée (girofle surtout), pas de tourbe. Très bon whisky, même si on a complètement perdu la patte Laphroaig. Note : 92/100.

Merci pour les samples (et les mulages).
Et dire que certains jettent ce Laph 1980 dans l'évier :mrgreen:
Image

Samples à échanger dans mon profil

Blog : http://whiskywinenbeer.canalblog.com/
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10271
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Face to face

Message non lupar dede » 21 oct. 2015, 09:35

Tu peux recopier tes notes ici Tomy ? Il n'y a pas beaucoup de notes sur ce Laph : viewtopic.php?f=18&t=10555
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Sylvano
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 129
Inscription : 12 août 2014, 14:45

Re: Face to face

Message non lupar Sylvano » 20 mars 2016, 09:03

Petit F2F Laga 12y CS vs Ardbeg renaissance

Laga 12y CS 10th

N: Le nez est bien fait mais assez simple beaucoup de fumée, de pomme, et un côté souffré pierre à fusil
B: Bouche puissante, bien équilibrée mais assez monolitique sur la fumée.
F: Belle longueur toujours sur la fumée

Bref, bien mais sans surprise et manquant beaucoup de complexité à mon goût. 87


Ardbeg Renaissance

N: très fin et complexe sur les marqueurs habituels de la distillerie, citron, menthol-eucalyptus, fumée, fruits confits du coing, vanille...
B: Grasse et juteuse on retrouve le côté mentholé, la fumée + du vieux bois patiné
F: très longue sur des notes fumées et boisées

Pour avoir gouté presque toutes les limited release Ardbeg de l'ère LVMH, pour moi c'est vraiment la plus aboutie. Le fait qu'on soit sur un 10 ans et non un NAS y est surement pour beaucoup. Un bon 90
ivan dlabibinosouzof
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 176
Inscription : 06 mai 2015, 10:18

Re: Face to face

Message non lupar ivan dlabibinosouzof » 24 mars 2016, 22:10

Pour mon premier face to face, je propose le tormore 1995 20yo de Signatory Vintage (fûts 3901 et 3902) 43° contre le Tormore CS G&M 1997 57,1%.

Couleur :

- SV : paille

- GM : or

Les deux sont "natural color". Je suppose que le SV est plus clair de par la réduction ?

Nez :

- Le SV est très porté sur la pomme verte, la pêche, les noix fraîches, herbacé, frais et vif malgré les 20 ans d'âge. Un peu d'agrumes, d'ananas.

- Le GM, lui, est nettement plus pâtissier, mais cette fois-ci (second dram) je trouve qu'il y a de la pêche jaune, de façon assez présente au début mais qui s'estompe pour laisser la place à la pâtisserie, tâtin, crème, le tout évoluant ensuite sur du boisé, humus, sous-bois... Un peu alcooleux au départ, il faut le laisser reposer quelques minutes.

Le nez du SV a tendance à un peu écraser celui du GM qui est plus sucré mais aussi plus subtil. Difficile de les départager, je propose un ex-aequo car les deux sont magnifiques dans des registres un peu différents.

Bouche :

- le SV a une attaque très franche et vive, un peu amère et sèche, comme une pêche blanche. D'ailleurs c'est à se demander s'il n'y en a pas dedans tant cette saveur est flagrante, je retrouve moins les pommes vertes qu'au nez. La bouche est donc très fruitée, c'est presque "fruit bomb" d'ailleurs, évoluant avec délice sur des fruits exotiques (ananas, mangue), avec toujours cette touche de noix qui frappe... Un peu de tatin. Texture assez douce, peu de rondeur, un peu aqueux en comparaison avec l'autre. Les 43% ne me paraissent toutefois pas "faiblards" même si j'aurais préféré plus de rondeur et de gras.

- Le GM surprend (pour moi qui ne connais pas encore trop les cask strenghts) par sa texture très ronde, grasse et sirupeuse. C'est une merveille ! Les 57% sont parfaitement intégrés et si ça réchauffe un peu, pas d'excès d'alcool. Attaque sur de la frangipane et de la tarte tatin, les pommes sont bien là, pommes mûres, nectarine et pêche jaune, fruits confits... Subtil et délicat, très sucré, presque caramélisé. Moins "fruit bomb" et moins vif, plus élégant et subtil, mais aussi moins riche que le SV.

Avantage de très très peu au SV pour moi, qui malgré la réduction et donc le corps moins gras, bénéficie d'une attaque plus franche et vive et de saveurs vraiment étonnantes, moins "tarte" mais plus "exotisme". Néanmoins, le GM a pour lui une très belle texture et des notes de frangipane absolument démentes.
Ce qui fait la différence, c'est les noix, et le fait que je ne retrouve pas en bouche ce qui dans le nez du GM était si prometteur : sous-bois et humus.

Finale :

- Le SV a une finale extrêmement longue, de plus de cinq minutes, presque dix avec une belle lampée. Elle est dans la continuité de la bouche, pêche, mangue, avec un décrescendo assez doux.

- Le GM, lui, a une finale un peu moins longue, étonnant pour un whisky cask strenght ! Il rejoint le SV sur des notes de pêche, mais un peu plus gras tout de même.

Avantage incontestable pour le SV dont la finale est nettement plus spectaculaire que celle du GM.

Nez du verre vide :

- Le SV révèle des notes de pomme, c'est un verre vide très puissant et persistant mais un peu linéaire.

- Le GM a une persistance moins marquée, mais plus subtile et surtout très évolutive, du pâtissier vers les fruits après une bonne heure.

Avantage franc pour le G&M.


En conclusion : les deux sont très bons, le SV plus vif et fruité, avec ses dominantes de fruits exotiques et de pomme, son coté vif, la finale et le nez excellents, mais peut être un petit peu moins subtil et noble. Le GM a une très belle texture, un alcool parfaitement intégré, un coté plus subtil et aristocratique, mais la palette est plus refermée, moins spectaculaire.
Néanmoins, on retrouve parfaitement les caractéristiques de la distillerie, ce sont deux whiskies assez proches l'un de l'autre. J'ai surtout essayé d'accentuer ce qui les différenciait.

Reste l'argument du prix, le GM est à 135 euros et le SV à 60, à ce prix, s'il faut en choisir un, c'est le SV en priorité, le GM ensuite. Si on peut prendre les deux... Il faut prendre les deux !
Avatar de l’utilisateur
demosys
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1119
Inscription : 28 déc. 2015, 00:12

Re: Face to face

Message non lupar demosys » 24 mars 2016, 22:13

Rhaa

Envie de prendre le sv maintenant.
Image
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1919
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Face to face

Message non lupar juju cassoulet » 24 mars 2016, 22:25

super retour
merci
Localisation : Toulouse
Amateur de whisky tous profils... Pas de grosse tourbe qui tache.
Image
Avatar de l’utilisateur
Pépé
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 886
Inscription : 10 nov. 2014, 00:16

Re: Face to face

Message non lupar Pépé » 24 mars 2016, 22:35

Yes. Merci pour ce post très constructif, fait du bien :handgestures-thumbupright: après quelques semaines où ça l'était parfois un peu moins.
Me donne soif tout ca.
ivan dlabibinosouzof
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 176
Inscription : 06 mai 2015, 10:18

Re: Face to face

Message non lupar ivan dlabibinosouzof » 25 mars 2016, 10:58

Merci.

J'ai laissé les deux verres continuer de s'aérer toute la nuit.
Ce matin : le verre du SV ne sent plus rien, le verre du GM distille une délicieuse odeur de crème vanillée.

Donc, pour ceux qui comme moi ne concluent la dégustation qu'une fois le verre vide bien aéré, avantage au GM.
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1919
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Face to face

Message non lupar juju cassoulet » 25 mars 2016, 11:03

Ouais...disons que larome du verre vide avant le petit Dej, ca ne rentre pas dans mes critères :mrgreen:
Localisation : Toulouse
Amateur de whisky tous profils... Pas de grosse tourbe qui tache.
Image
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 886
Inscription : 18 janv. 2016, 19:41

Re: Face to face

Message non lupar wisekycourse » 25 mars 2016, 11:12

ivan dlabibinosouzof a écrit :Merci.

J'ai laissé les deux verres continuer de s'aérer toute la nuit.
Ce matin : le verre du SV ne sent plus rien, le verre du GM distille une délicieuse odeur de crème vanillée.

Donc, pour ceux qui comme moi ne concluent la dégustation qu'une fois le verre vide bien aéré, avantage au GM.


Très bon travail en tout cas!! je prends note !
Qui me fait penser à une petite question toute simple:
quel est le whisky qui a "dégagé" le plus longtemps d'arômes,de saveurs une fois le verre vide ?
ivan dlabibinosouzof
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 176
Inscription : 06 mai 2015, 10:18

Re: Face to face

Message non lupar ivan dlabibinosouzof » 25 mars 2016, 12:19

Au nez ? Le GM qui est plus doux mais plus persistant.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15083
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Face to face

Message non lupar canis lupus » 25 mars 2016, 12:25

juju cassoulet a écrit :Ouais...disons que larome du verre vide avant le petit Dej, ca ne rentre pas dans mes critères :mrgreen:

Ah tiens, perso, je pratique l'exercice très souvent, presque systématiquement même.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15083
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Face to face

Message non lupar canis lupus » 25 mars 2016, 12:30

wisekycourse a écrit :Très bon travail en tout cas!! je prends note !
Qui me fait penser à une petite question toute simple:
quel est le whisky qui a "dégagé" le plus longtemps d'arômes,de saveurs une fois le verre vide ?

Déjà, les "saveurs" (donc le gout) dans un verre vide, c'est assez conceptuel.
Après, pour les arômes, ça peux durer parfois jusqu’à plusieurs jours. Ça rend difficile d'être présent aux bons moments pour faire un classement de durée, à fortiori dès qu'on dépasse plus de deux verres.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1919
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Face to face

Message non lupar juju cassoulet » 25 mars 2016, 12:52

C'est intéressant mais au titre de la curiosité. La phase la plus intéressante est celle du biberon.
Localisation : Toulouse
Amateur de whisky tous profils... Pas de grosse tourbe qui tache.
Image

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités