Face to face

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Face to face

Message non lupar bpoujol » 19 janv. 2009, 20:11

Essayé lors de la dernière soirée des Passionnés du Malt, (Port Ellen BBR et Port Ellen Bladnoch) la comparaison entre deux whiskys m'a convaincu.
En effet, dans ce genre de dégustation, la recherche de différence n'est pas toujours évidente et permet de mettre en avant des "détails" facilement oubliés lors de dégustation plus conventionnelle.
Un mix entre les dégustations de plusieurs malts et le "ce soir c'était".
Ce topic permettra de mettre vos commentaires sur les différents face to face que vous avez réalisé (et il semble y'en avoir de plus en plus en ce moment).

Seules règles de ce topic :
1/ deux whisky minimum dégusté simultanément
2/ il doit y avoir un vainqueur
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Re: Face to face

Message non lupar bpoujol » 19 janv. 2009, 20:15

Inauguration du topic. :)

Ce soir je comptais boire un Glenlivet 12y (bouteille quasiment vide qui me libérerais une place sur mes étagères).
Dans mes souvenirs, le Glenlivet 12y était trés floral (herbeux ?), après m'être servi, je découvre au nez une avalanche de fruits.
Ni une, ni deux, je décide donc de le mettre en concurrence avec le Glenfiddish 18 qui avait (encore une fois dans mes souvenirs) un nez similaire.

Glenlivet - OB - 12yo - 40°
Nez : doux, fruits jaunes, fruits d'été. "Velouté" presque sirupeux.
Bouche : légère, florale, on ne sent guère les fruits et leurs douceurs que laisse présager le nez. Déception. Guère complexe.
Finale : courte
Conclusion : Un malt dont le nez laisse présager une explosion de fruité mais dont la bouche déçoit.
Un malt peut-être trop jeune (?) ou dont le vieillissement trop neutre à bloquer les arômes.
A consommer en apéritif. (Fêta ? Tomates-Mozzarella ?)
77/100

Glenfiddish - OB - 18yo - Ancient - 40°
Nez : doux, rond, gourmand, fruits jaunes. Léger sherry.
Bouche : mélange fruits & épices. Agréable. "Ouverture". Impregnante.
Finale : assez longue, suit la bouche. (petit coté poivré ??)
Conclusion : un bon whisky. Fruité/Epicé. Homogène.
A consommer sur un plat (viande rouge ?) ou en digestif.

Le Glenfiddish Ancient sort grand vainqueur de ce premier "face to face". Un nez correspondant moins à mes attentes (du fruit ! du fruit !) mais qui laisse apercevoir une plus grande complexité. Cette complexité que l'on retrouvera en bouche et qui à défaut d'en faire un whisky d'exception le classe sans hésiter dans les whiskys très honorables.
ALouis
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4293
Inscription : 11 sept. 2008, 20:35

Re: Face to face

Message non lupar ALouis » 19 janv. 2009, 20:49

Le face à face de 2 whisky est le meilleur moyen de les comparer réellement.
Se servir les 2 verres simultanément et alterner de l'un à l'autre, pour 2 whisky de même style c'est le seul moyen qui me permettent de les départager.

Je vais me faire un face à face, Aberlour A'bunadh Batch 12 vs Dailuaine Jean Boyer WITC:
2 monstres de sherry.

Mercredi soir le combat aura lieu :lol:
ALouis
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4293
Inscription : 11 sept. 2008, 20:35

Re: Face to face

Message non lupar ALouis » 21 janv. 2009, 22:11

Ce soir a eut lieu le combat:
Aberlour A'bunadh Batch #12 60% vs Dailuaine Jean Boyer WITC 60.1%

La couleur:
Plus ambrée pour le A'bunadh, de beaux reflets dorés pour le Dailuaine.

Le nez:
Dominé par le sherry pour l'A'bunadh: amande, pruneau et boisé.
Plus sur la vanille pour le Dailuaine, moins exubérant que l'Aberlour.

La bouche:
Le sherry et les épices, rondeur et puissance maitrisée pour le A'bunadh.
L'alcool est plus présent pour le Dailuaine, il y a quelque chose en + du sherry: chocolat et fruit ressortent. La maturation ne s'est faite qu'en fut de sherry? ou bien un sherry différent de l'a'bunadh (olorosso)?

La finale:
Une longue finale chaleureuse et fruité pour les 2, des plus agréable.

2 trés grands représentants de la maturation en fut de sherry.
J'ai une préférence pour le A'bunadh à l'issue de ce face à face.
Par contre le Dailuaine avec une goutte d'eau, atténue l'alcool et fait ressortir beaucoup d'arôme.
Ca me donne envie de gouter à la version diluée médaillée au MM Awards 2008:
Dailuaine 1998/2008 (43%, Jean Boyer, Sherry, 700 Bts.)
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4462
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Face to face

Message non lupar Stephane » 22 janv. 2009, 11:04

Anthony, avis perso mais je pense que dans tous les cas où on a le choix entre la version bdf et diluée d'un même fût (somme toute rarement!), mieux vaut opter pour la bdf.
Qu'ensuite tu peux diluer à ta guise, un peu, beaucoup, pas du tout...

Ce Dailuaine, je le trouve d'enfer lorsque je le réduis manuellement aux alentours je pense de 50°.
A 43° je trouve qu'il a trop perdu et devient simplement "bon et fort bien facile à boire".

Pas fait ce Face to Face (je vais essayer d'y penser les jours qui viennent) mais à mon avis c'est le Dailuaine qui devrait sortir vainqueur pour moi.
Le côté "colle scotch" de l'A Bunadh ne m'inspire pas des masses, mais ça doit bien faire 2 ans que je n'ai plus touché à ma bouteille.
quel dommage d'ailleurs qu'Aberlour ne sorte pas un bdf régulier dans leur gamme officielle un peu plus âgé et équilibré que l'A Bunadh.
ALouis
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4293
Inscription : 11 sept. 2008, 20:35

Re: Face to face

Message non lupar ALouis » 22 janv. 2009, 11:48

Stephane les 2 étant au même degré, je te garantis que le A'bunadh était beaucoup plus rond et aromatique que le Dailuaine, avec lequel on sent d'abord l'alcool.
Perso je trouve ce A'bunadh magnifique, c'est grâce à lui que je m'intéresse au sherry :lol:
Attention c'est le batch 12 et j'ai cru comprendre qu'il y avait des batchs plus ou moins réussi.
Ce batch 12 obtient 87 sur la Matrix MM.
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4462
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Face to face

Message non lupar Stephane » 22 janv. 2009, 12:31

C'est bon n'insiste plus Anthony, je vais regoûter dès que possible mon A Bunadh pour me refaire une idée sur "la bête".

Le batch que j'ai est assez ancien (ça fait bien 4 ans que j'ai acheté ma bouteille), Jean Mi a vu lequel c'était l'autre soir moi je ne me souviens plus.

Le souvenir que j'en ai est un alcool trop puissant et rèche, j'avais du mal à l'apprécier même avec un peu d'eau.
Mais il est vrai qu'à l'époque je buvais beaucoup moins de bdf qu'à présent, il mérite donc que je lui redonne sa chance.
Je le trouvais en tout cas plus riche et intéressant que le Glenfarclas Heritage à 60° qui étaient avec le Bowmore C.S. mes premiers bdf.
Cet Heritage aussi d'ailleurs faudrait que je le regoûte... mmmmmmmmm ça sent le Face to Face to Face encore cette histoire là! :)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11145
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Face to face

Message non lupar Jean-Michel » 22 janv. 2009, 13:09

Stephane a écrit :C'est bon n'insiste plus Anthony, je vais regoûter dès que possible mon A Bunadh pour me refaire une idée sur "la bête".

Le batch que j'ai est assez ancien (ça fait bien 4 ans que j'ai acheté ma bouteille), Jean Mi a vu lequel c'était l'autre soir moi je ne me souviens plus.

Le souvenir que j'en ai est un alcool trop puissant et rèche, j'avais du mal à l'apprécier même avec un peu d'eau.
Mais il est vrai qu'à l'époque je buvais beaucoup moins de bdf qu'à présent, il mérite donc que je lui redonne sa chance.
Je le trouvais en tout cas plus riche et intéressant que le Glenfarclas Heritage à 60° qui étaient avec le Bowmore C.S. mes premiers bdf.
Cet Heritage aussi d'ailleurs faudrait que je le regoûte... mmmmmmmmm ça sent le Face to Face to Face encore cette histoire là! :)

De mémoire, c'est le Batch 7 ou 8 que j'ai vu dans ton placard, Stéphane. En tout cas, un batch plus ancien que le 12.
Le 12, je l'ai ouvert à la maison. Le souvenir que j'en ai (je n'y ai gouté que 2 fois à ce jour...) est celui d'un whisky très compact, très dense, avec effectivement pas mal de solvants, mais aussi et surtout un côté confiture de cerise trop cuite qui tourne au caramel et qui attache dans le fond. A la fois lourd, vineux, poisseux (savoureux !), et heureusement, une petite acidité qui tente d'équilibrer la chose. On ne peut pas dire qu'il face dans la dentelle.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Face to face

Message non lupar pompix » 22 janv. 2009, 13:51

Pour info, le Dailuaine d'Alouis c'est moi qui l'ai samplé, j'ai essayé d'être le plus méticuleux possible, j'espère ne pas avoir pollué son échantillon.
En plus ça voudrait dire que mon 25cl est contaminé aussi ... :?
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 23:44

Re: Face to face

Message non lupar Smokey-Kong » 22 janv. 2009, 21:31

Pas forcément, le Dailuaine n'est pas d'un abord facile. Cependant, j'ai quelques A'bunadh, et aucun ne lui arrive à la cheville en termes de richesse aromatique...
Le bouche notamment sur la kumkat, l'orange cristallisée, le gingembre est très différente de celle de l'A'bunadh cerise et cie... J'i eu l'occasion de comparer plusieurs fois les deux, l'Aberlour pour moi ne joue pas dans la même catégorie. Mais bon en whisky, c'est essentiellement une question de
goût !
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Re: Face to face

Message non lupar bpoujol » 25 janv. 2009, 01:16

Au programme cette semaine :

Face to Face Young sherries
JB - Dailuaine - 1998/2008 - 43% vs G&M Speymalt - Macallan 1997 - 40%
Avatar de l’utilisateur
GaxMalt31
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 845
Inscription : 11 janv. 2009, 19:11

Re: Face to face

Message non lupar GaxMalt31 » 26 janv. 2009, 14:34

bpoujol a écrit :Essayé lors de la dernière soirée des Passionnés du Malt, (Port Ellen BBR et Port Ellen Bladnoch) la comparaison entre deux whiskys m'a convaincu.
En effet, dans ce genre de dégustation, la recherche de différence n'est pas toujours évidente et permet de mettre en avant des "détails" facilement oubliés lors de dégustation plus conventionnelle.
Un mix entre les dégustations de plusieurs malts et le "ce soir c'était".
Ce topic permettra de mettre vos commentaires sur les différents face to face que vous avez réalisé (et il semble y'en avoir de plus en plus en ce moment).

Seules règles de ce topic :
1/ deux whisky minimum dégusté simultanément
2/ il doit y avoir un vainqueur


Merci Bpoujol pour ce topic, je lui prédis un très grand avenir sur le forum. Je pense qu'il pourrait avoir ça propre sous-rubrique, dans laquelle chaqun posterait son sujet avec les deux whisky en titre. (Quand penses-tu Jean-marie)

Pour moi j'ai comparé deux whisky identiques en gamme, en nombre d'années de maturation et en prix. A savoir le Highland park 12ans OB 40% "Face à Face" le Bruichladdich 12ans 2éme Ed OB 46%.

Visuel :
Couleur or clair quasiment identique, un soupçon plus ambré pour le HP
Jambes longues qui descendent très vite pour le HP, petites jambes qui restent accrochées au rebord du verre pour le Bruichladdich.

Nez :
HP - Fruité, miel et caramel. Ensemble très harmonieux, très agréable.
Bruichladdich – Présence d’alcool en premier, puis petit floral frais.
Avantage HP

Bouche :
HP: Toujours l’harmonie, l’onctuosité, présence de caramel au chocolat, puis de bois cendré et de fumé. Très doux en bouche.
Bruichladdich: toujours une présence alcooleuse, mais qui s’éclipse rapidement. Goût le poire et de vanille, légère tourbe. Doucement, insidieusement, les saveurs s’accrochent au palais. Mélange très subtil et très réussit, rien ne vient casser la dégustation.
Avantage: Bruichladdich

Final :
HP: Reste le coté fumé/cendré
Bruichladdich: Amande séchée et pruneau (sur le coté présence huileuse en bouche)

Deux très bons whisky d’entrée de gamme à avoir indiscutablement dans sa whiskythèque. Ma préférence penche pour le Bruichladdich 12ans 2éme Ed 46%. Une fois passé le coté alcooleux, le whisky devient doux et subtil avec une envi de s’en resservir un autre. Le Hihland Park 12ans est très bon, on prend un verre, on y prend plaisir, mais il ne laisse pas de mystère, il est carré, et fini lui-même sa dégustation. A conseiller pour faire découvrir le whisky à quelqu’un.
Slainte, Santé, See Dutch, Yec'hed mat, Sanitas bona, Cheers, Kampai, Séréfé, A la sature...Image
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11960
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Face to face

Message non lupar mars » 26 janv. 2009, 21:44

GaxMalt31 a écrit :
bpoujol a écrit :Essayé lors de la dernière soirée des Passionnés du Malt, (Port Ellen BBR et Port Ellen Bladnoch) la comparaison entre deux whiskys m'a convaincu.
En effet, dans ce genre de dégustation, la recherche de différence n'est pas toujours évidente et permet de mettre en avant des "détails" facilement oubliés lors de dégustation plus conventionnelle.
Un mix entre les dégustations de plusieurs malts et le "ce soir c'était".
Ce topic permettra de mettre vos commentaires sur les différents face to face que vous avez réalisé (et il semble y'en avoir de plus en plus en ce moment).

Seules règles de ce topic :
1/ deux whisky minimum dégusté simultanément
2/ il doit y avoir un vainqueur


Merci Bpoujol pour ce topic, je lui prédis un très grand avenir sur le forum. Je pense qu'il pourrait avoir ça propre sous-rubrique, dans laquelle chaqun posterait son sujet avec les deux whisky en titre. (Quand penses-tu Jean-marie)

Pour moi j'ai comparé deux whisky identiques en gamme, en nombre d'années de maturation et en prix. A savoir le Highland park 12ans OB 40% "Face à Face" le Bruichladdich 12ans 2éme Ed OB 46%.

Visuel :
Couleur or clair quasiment identique, un soupçon plus ambré pour le HP
Jambes longues qui descendent très vite pour le HP, petites jambes qui restent accrochées au rebord du verre pour le Bruichladdich.

Nez :
HP - Fruité, miel et caramel. Ensemble très harmonieux, très agréable.
Bruichladdich – Présence d’alcool en premier, puis petit floral frais.
Avantage HP

Bouche :
HP: Toujours l’harmonie, l’onctuosité, présence de caramel au chocolat, puis de bois cendré et de fumé. Très doux en bouche.
Bruichladdich: toujours une présence alcooleuse, mais qui s’éclipse rapidement. Goût le poire et de vanille, légère tourbe. Doucement, insidieusement, les saveurs s’accrochent au palais. Mélange très subtil et très réussit, rien ne vient casser la dégustation.
Avantage: Bruichladdich

Final :
HP: Reste le coté fumé/cendré
Bruichladdich: Amande séchée et pruneau (sur le coté présence huileuse en bouche)

Deux très bons whisky d’entrée de gamme à avoir indiscutablement dans sa whiskythèque. Ma préférence penche pour le Bruichladdich 12ans 2éme Ed 46%. Une fois passé le coté alcooleux, le whisky devient doux et subtil avec une envi de s’en resservir un autre. Le Hihland Park 12ans est très bon, on prend un verre, on y prend plaisir, mais il ne laisse pas de mystère, il est carré, et fini lui-même sa dégustation. A conseiller pour faire découvrir le whisky à quelqu’un.


A mon avis, si le HP était vendu avec un degré d'alcool entre 43 et 46 ce serait nettement mieux car je suis certain qu'a 40° ils doivent le filtrer et que le Bruichladdich ne l'est pas.

MARS
Charleroi, Belgique
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Macallan vs Dailuaine

Message non lupar bpoujol » 29 janv. 2009, 20:53

Le "face to face" annoncé à enfin eu lieu et légère surprise.

Macallan - G&M - Speymalt - 1997/2006 - 43% vs Dailuaine - Jean Boyer - Best Cask (Sherry Cask) - 1998/2008 - 43%

Macallan - G&M - Speymalt - 1997/2006 - 43%
Nez : Très doux/léger sur les fruits rouges, fruits jaunes (?), présence de sherry. Très agréable. Un vrai plaisir.
Bouche : On reste sur les fruits. Toujours cette sensation de légèreté et de douceur.
Finale : Longueur moyenne mais faible intensité (encore et toujours) sur les fruits.
Conclusion : Un single malt très léger, fruité. Le nez, la bouche, et la finale donne une homogénéité parfaite. Manque peut-être un peu de complexité.
A boire en apéritif ou sur un dessert (tarte pomme/poire !).
80/100

Dailuaine - Jean Boyer - Best Cask (Sherry Cask) - 1998/2008 - 43%
Nez : Fruité. Sherry. Epices (Cannelle (?)). Moins léger. Plus complexe.
Bouche : Bouche "qui a du corps". Epices. On sent un grand mélange de saveurs. Complexe. Pas agressive mais pas légère non plus.
Finale : Finale courte. Continuation directe de la bouche (épices). Présence de poivre (?).
Conclusion : Un très bon whisky. Très gourmand. Très réussi.
A boire plutôt en dessert ou digestif.
80/100

Vainqueur : égalité.
Vu qu'il faut choisir : Dailuaine.

Très difficile de trouver un vainqueur dans ce "face-to-face", en effet les deux whiskies ne boxent pas dans la même catégorie. Le Macallan très doux et fruité m'a fait une très grande impression ce soir. Son coté léger et fruité correspondant parfaitement à mes attentes du moment (apéritif). D'un autre coté le Dailuaine, est bien plus sur les épices, plus complexe. Il demande plus de temps pour se découvrir, et plus de difficultés pour
l'appréhender. J'ai gouté plusieurs fois ce Dailuaine cette semaine. Et chaque dégustation m'a laissé apparaitre
un coté différent. Ma première dégustation du Macallan avait eu lieu le jour de Noël en dessert sur une tarte pomme/poire, ce jour là
j'ai trouvé qu'il manquait de voltage, réflexion faite, ce n'est pas le cas ce Macallan manque juste de complexité.
Il est trop franc dans ses saveurs fruitées (ce qui le faisait apparaître trop "léger" après un grand repas).
Je pense que le Dailuaine aurait été meilleur.

Prochain "face to face" les deux premiers vainqueurs (qui se rejoignent par leurs coté fruité & épicé).
Dailuaine JB vs Glenfiddish OB 18y
(Problématique : y'a t'il une corrélation directe entre âge et plaisir ?)

Je suis intéressé par toutes vos notes de dégustation concernant le Dailuaine ! (Et peut-être même Bottler aura une magnifique histoire à nous raconter concernant sa "fabrication" :D )
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11960
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Face to face

Message non lupar mars » 01 févr. 2009, 22:03

Hier c'était :
- Ardbeg Uigeadail
- HP 30 ans G&M
- Auchentoshan Three Wood

Je ne vais pas trop insister sur les notes de dégustation car je n'en ai pas pris et comme j'ai été occupé aujourd'hui ce n'est plus très frais dans ma tête.

J'ai commencé par prendre une gorgée de l'auchentoshan et je dois dire que c'est exactement ce que j'aime. Très marqué par le bois et le sherry, on ne sent presque plus le whisky et le degré d'alcool est parfait, j'ai essayé par la suite avec un petit peu d'eau mais cela ne l'améliore pas, que du contraire. Un peu trop sur mesure pour le grand public quand même et l'on sent que l'on a essayé d'obtenir la perfection sans réellement y parvenir. Il descend aussi beaucoup trop facilement (lire : très agréable à boire, même a plus grosse gorgée) et j'ai du en rajouter un peu dans le verre pour terminer la dégustation (pas une très bonne idée, j'aurais du en rester là).

Ensuite, l'ardbeg. Pas une bonne idée, ce n'est pas la première fois que je le met en concurrence et il confirme ce que je pensais.
Très effacé, tout sur la fumée et la tourbe. Finalement, il n'est bon qu'a être bu tout seul ou avec des whisky neutre.

Pour terminer, le HP. Toujours aussi extraordinaire. J'avais peur après l'effacement de l'ardbeg face à l'auchentoshan mais c'est tout le contraire. Un petit peu dur au début mais au fur et a mesure que le verre se réchauffe dans la main il révèle sa grande complexité.

Vainqueur : le HP 30 ans G&M

MARS
Charleroi, Belgique

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités