Whisky et santé

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Whisky et santé

Message non lupar piazzolla » 12 oct. 2008, 19:41

J'espère que vous me pardonnerez d'introduire un sujet aussi peu fun .... mais il me parait utile de poser la question ...

Quelqu'un peut-il dire quelle est la consommation raisonnable de whisky ?

Serge devrait pouvoir peut être apporter sa contribution, compte tenu des nombreuses et régulières dégustations que lui et les autres MM effectuent ?

Je me doute que ces dégustations se font sans forcément que tout soit ingéré mais leur expérience serait probablement être utile ...

Pour ma part, et si j'introduit ce sujet, je suis confronté à 2 mois de jeun imposé par mon médecin.

Mauvais résultats persistants (2 prises de sang) dont les derniers donnent:
- Transaminases SGOT (ASAT) 32 UI/L (<40)
- Transaminases SGPT (ALAT) 57 UI/L au lieu de 40
- Gamma GT 95 UI/L au lieu de 50

Après ce jeun, trois possibilités:
- il faudra soit faire des analyses complémentaires (bien plus lourdes qu’une simple prise de sang) et ne plus boire une goute d’alcool,
- soit ne plus boire une goute d’alcool sans passer par la case examen complémentaire,
- soit enfin réduire à presque rien une consommation déjà loin d’être excessive (jamais d'alcool la semaine) !

Bref, perspectives pas cool ... mais attention, ma collection n'est pas encore en vente !

Je suis preneur de vos conseils et avis !
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
david S
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1521
Inscription : 01 nov. 2007, 18:00

Re: Whisky et santé

Message non lupar david S » 12 oct. 2008, 20:22

La technique du gouter recracher semble la plus indiquer en ce qui te concerne.
Reste a savoir la pathologie qui se cache derrière ces résultats.
Sinon il est conseillé de ne pas dépasser 3 doses d'alcool journalière pour un homme.
Tu devrais trouver 2-3 topics qui traitent de ce sujet.
Soigne toi bien en tout cas.

David
Avatar de l’utilisateur
mikadisa
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1644
Inscription : 26 sept. 2005, 11:09

Re: Whisky et santé

Message non lupar mikadisa » 12 oct. 2008, 20:54

ouuuuuuuh les gamma GT

bon ben si c'est pas l'alcool, c'est souvent : le poids; excès de médoc relaxant (genre somnifere ou antidepresseur) ou ... une hépatite

mais pour info, faut du temps après une murge pour que ça revienne a un niveau "correct"
" En 1969 j'ai arrêté les femmes et l'alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie. " (George Best)
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Whisky et santé

Message non lupar piazzolla » 12 oct. 2008, 20:54

david S a écrit :La technique du gouter recracher semble la plus indiquer en ce qui te concerne.
Reste a savoir la pathologie qui se cache derrière ces résultats.
Sinon il est conseillé de ne pas dépasser 3 doses d'alcool journalière pour un homme.
Tu devrais trouver 2-3 topics qui traitent de ce sujet.
Soigne toi bien en tout cas.

David


Merci David,

En fait pour préciser mon mode de consommation, je ne bois que 2 soirs, maximum pas semaine.

Même si il m'arrive de faire un peu la fête (donc dépasser l'équivalent des 3 doses), je suis plus généralement en dessous de cette quantité ... d'où mon espoir ...

J'avoue que la perspective de devoir faire une croix sur cette passion ne m'enchante pas, mais alors pas du tout !

Merci de ton/votre soutien en tout cas.
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Whisky et santé

Message non lupar piazzolla » 12 oct. 2008, 20:58

mikadisa a écrit :ouuuuuuuh les gamma GT

bon ben si c'est pas l'alcool, c'est souvent : le poids; excès de médoc relaxant (genre somnifere ou antidepresseur) ou ... une hépatite

mais pour info, faut du temps après une murge pour que ça revienne a un niveau "correct"


La piste hépatique a été vérifiée, pas de souci.

Pas de traitement qui pourrait justifier de ces résultats non plus ...

Donc vu que ma conso me parait raisonnable (jamais de quoi rouler à 4 pattes sous la table ou à ne plus me souvenir de ce que j'ai fait la veille !) ...
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
david S
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1521
Inscription : 01 nov. 2007, 18:00

Re: Whisky et santé

Message non lupar david S » 12 oct. 2008, 21:04

TU n'as pas de problème de vésicule biliaire ? de calcul ? de fluidité de bille ?
Ma femme souffre de ces problèmes depuis qu'elle a ..... 22 ans (vésicule retirée, pancréatite aiguë, calcul, voies biliaire bouchées...)
Pour te rassurer voici le genre de bilan qu'elle à quand elle est en crise: ASAT 100 / ALAT 130 / Gamma GT 180.
Elle ne boit pas une goutte d'alcool (pas le droit de toute façon) et n'a que 33 ans :cry:
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Whisky et santé

Message non lupar piazzolla » 12 oct. 2008, 21:08

david S a écrit :TU n'as pas de problème de vésicule biliaire ? de calcul ? de fluidité de bille ?
Ma femme souffre de ces problèmes depuis qu'elle a ..... 22 ans (vésicule retirée, pancréatite aiguë, calcul, voies biliaire bouchées...)
Pour te rassurer voici le genre de bilan qu'elle à quand elle est en crise: ASAT 100 / ALAT 130 / Gamma GT 180.
Elle ne boit pas une goutte d'alcool (pas le droit de toute façon) et n'a que 33 ans :cry:


Pas de souci de calcul.

A priori pas de souci de bille non plus, mais quels sont les symptomes ?
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 23:44

Re: Whisky et santé

Message non lupar Smokey-Kong » 12 oct. 2008, 21:29

En fait tout cela est différent de ce que la plupart des gens croient. En ce qui te concerne, les chiffres que tu cites peuvent être dus à toutes sortes d'infections et autres troubles n'ayant pas forcément grand-chose à voir avec ta consommation de whisky. Un examen complémentaire plutôt fiable maintenant et beaucoup moins pénible que la fibroscopie est l'échographie, cela peut te rassurer rapidement.
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Whisky et santé

Message non lupar piazzolla » 12 oct. 2008, 21:33

Smokey-Kong a écrit :En fait tout cela est différent de ce que la plupart des gens croient. En ce qui te concerne, les chiffres que tu cites peuvent être dus à toutes sortes d'infections et autres troubles n'ayant pas forcément grand-chose à voir avec ta consommation de whisky. Un examen complémentaire plutôt fiable maintenant et beaucoup moins pénible que la fibroscopie est l'échographie, cela peut te rassurer rapidement.


De quel type d'examen s'agit il ?
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
mikadisa
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1644
Inscription : 26 sept. 2005, 11:09

Re: Whisky et santé

Message non lupar mikadisa » 12 oct. 2008, 23:42

trois fois rien

une petite coloscopie

avec une camera vhs

ahahaha

ok ... je file
" En 1969 j'ai arrêté les femmes et l'alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie. " (George Best)
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Whisky et santé

Message non lupar piazzolla » 13 oct. 2008, 00:04

mikadisa a écrit :trois fois rien

une petite coloscopie

avec une camera vhs

ahahaha

ok ... je file


Tu voudras une copie (sur DVD quand même !) pour ta collec' ?

:wink:
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4042
Inscription : 16 févr. 2005, 17:28

Re: Whisky et santé

Message non lupar PNicolas » 13 oct. 2008, 08:55

Ne le tente pas :mrgreen:

Perso pour la consommation de Whisky, en général je ne bois pas plus de deux fois par semaines et à chaque fois une petite dose, après il m'arrive de faire des excès il suffit de faire une soirée avec des potes ou les GW et on explose le quotta mais je fais aussi de longue période de jeun, il m'arrive de ne pas boire durant plusieurs semaines. Et à côté de ça je ne bois presque pas d'alcool, très rarement du vin en général à l'occasion de dîner entre amis et je ne bois que du bon.
Ceci dit mes analyses ne doivent pas être au top non plus, mais moi c'est plus un problème de poids lié à ce que je mange.
Je pense d'ailleurs de plus en plus à faire un régime draconien mais la période n'est pas propice en ce moment entre le gibier et les champignons :mrgreen: . Mais bon il faut que je sois au top pour ma croisière plongée au Bahamas de Mai prochain !

A+
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11012
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Whisky et santé

Message non lupar Jean-Michel » 13 oct. 2008, 19:31

Je suis depuis plusieurs années sous traitement chronique Depakine Chrono 500, pour stabiliser une épilepsie qui s'est manifestée pour la première fois le jour où je devais monter faire mes trois jours du service national (faut-il y chercher une relation de cause à effet ?). Le traitement fonctionne bien, je vous rassure, mais comme le machin est réputé pouvoir être agressif pour le foie, j'ai droit à mon petit bilan sanguin tous les 6 mois.
En mars dernier, mon médecin n'était pas très satisfait de mes résultats, côté enzymes hépathiques. C'est pas tant que les niveaux atteints étaient effrayants, mais ça faisait plusieurs fois de suite qu'ils avaient tendance à doucement grimper, et c'est cette tendance qui l'ennuyait. J'étais alors à :
SGOT : 47
SGPT : 72
Gamma GT : 62

Lorsque j'ai commencé à prendre de la Depakine, l'ensemble de ces mesures se situaient entre 30 et 40. Mais je ne m'intéressais pas comme aujourd'hui au whisky...

Ca m'a un peu fait peur, et j'ai été extrêmement raisonnable les 3 mois suivants. Non seulement au niveau de la boisson, mais aussi au niveau des repas de midi : salade verte à la place du graton dauphinois ou des frites en accompagnement dans le bistrot où nous avions nos habitudes, eau plate à la place du pichet de toute façon imbuvable. Plus difficile : nous avons l'habitude de faire des repas fromage le soir à la maison, et ça, côté foie, ça doit charger pas mal.
3 mois plus tard, j'étais revenu à :
SGOT : 32
SGPT : 37
Gamma GT : 55

Pour plus de sécurité, j'ai eu droit à une petite echo abdominale (examen totalement anodin) qui a révélé un foie de belle taille mais normalement constitué, et quelques exams complémentaires, pour vérifier que je n'avais pas ramené de saloperie exotique de mes séjours professionnels au Nigeria, Angola, Congo...

Dans l'ensemble, j'étais plutôt fier de moi, façon Coluche qui se vanterait d'avoir réussi ses examens sanguins, mais comme l'a souligné Mikadisa, c'est vrai que ça met du temps à redescendre ! Et je crains que ça ne remonte beaucoup plus vite... Comme j'ai (bien entendu) abandonner ces bonnes habitudes passagères, je frémis à l'idée de me faire gronder à l'occasion de ma prochaine visite...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
amor57
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3492
Inscription : 12 janv. 2006, 09:19

Re: Whisky et santé

Message non lupar amor57 » 14 oct. 2008, 01:31

piazzolla a écrit :Mauvais résultats persistants (2 prises de sang) dont les derniers donnent:
- Transaminases SGOT (ASAT) 32 UI/L (<40)
- Transaminases SGPT (ALAT) 57 UI/L au lieu de 40
- Gamma GT 95 UI/L au lieu de 50

Comme l'ont dit plusieurs éminents forumeurs, tu ne dois surtout pas t'inquiéter de ce genre de résultats : les causes d'augmentation sont multiples. Les ALAT-ASAT ont plusieurs origines : le foie certes, mais aussi les muscles. Toutes altérations peuvent causer une augmentation des taux.

Les GGT sont plus spécifiques du foie, mais ne font que traduire une altération hépatique quelle qu'en soit la cause comme déjà dit : infection, alcoolisme, parasitisme, choc, ...

Ton toubib t'a dit de cesser l'alcool pour que LUI ait la certitude qu'il n'a pas un alcoolique chronique sur les bras.

En tout état de cause, il va t'inquiéter pour se rassurer et il existe de plus de nombreuses variations : les normales ne sont que des moyennes donc il existe des individus dont les normales sortent de la fourchette. Seuls quelques résultats d'examens doivent rester dans une fourchette très étroite. Je ne dirais pas la même chose si tes transas étaient à 200.

Quant à la quantité raisonnable : c'est celle qui te permet de conduire après une dégustation sans aucun risque pour toi, pour les autres et pour ton permis, c'est-à-dire pas grand'chose. Lorsque que nous faisons nos dégustations, il arrive souvent à mes convives de se faire contrôler au sortir (mon domicile est voisin d'une boîte de nuit) et les résultats ont toujours été négatifs. Parce que nous RECRACHONS et cela n'empêche pas le plaisir car nous avalons malgré tout les whiskies qui le méritent.
Alain
Winner of the International Witch Blending Challenge
Site CoMAW
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Whisky et santé

Message non lupar piazzolla » 14 oct. 2008, 06:28

amor57 a écrit :
piazzolla a écrit :Mauvais résultats persistants (2 prises de sang) dont les derniers donnent:
- Transaminases SGOT (ASAT) 32 UI/L (<40)
- Transaminases SGPT (ALAT) 57 UI/L au lieu de 40
- Gamma GT 95 UI/L au lieu de 50

Comme l'ont dit plusieurs éminents forumeurs, tu ne dois surtout pas t'inquiéter de ce genre de résultats : les causes d'augmentation sont multiples. Les ALAT-ASAT ont plusieurs origines : le foie certes, mais aussi les muscles. Toutes altérations peuvent causer une augmentation des taux.

Les GGT sont plus spécifiques du foie, mais ne font que traduire une altération hépatique quelle qu'en soit la cause comme déjà dit : infection, alcoolisme, parasitisme, choc, ...

Ton toubib t'a dit de cesser l'alcool pour que LUI ait la certitude qu'il n'a pas un alcoolique chronique sur les bras.

En tout état de cause, il va t'inquiéter pour se rassurer et il existe de plus de nombreuses variations : les normales ne sont que des moyennes donc il existe des individus dont les normales sortent de la fourchette. Seuls quelques résultats d'examens doivent rester dans une fourchette très étroite. Je ne dirais pas la même chose si tes transas étaient à 200.

Quant à la quantité raisonnable : c'est celle qui te permet de conduire après une dégustation sans aucun risque pour toi, pour les autres et pour ton permis, c'est-à-dire pas grand'chose. Lorsque que nous faisons nos dégustations, il arrive souvent à mes convives de se faire contrôler au sortir (mon domicile est voisin d'une boîte de nuit) et les résultats ont toujours été négatifs. Parce que nous RECRACHONS et cela n'empêche pas le plaisir car nous avalons malgré tout les whiskies qui le méritent.


Merci à tous et à toi pour ces conseils utiles.

Ayant débuté mon jeun après le Live (fallait pas pousser quand même !) j'en suis bientôt à 1 mois sans une goutte d'alcool malgré un enterrement de vie de garçon et le mariage d'un ami (dur, dur de participer sans boire ...) !

Je vais en profiter pour prendre l'avis d'un autre médecin et faire un examen à mi-parcours ... résultats semaine prochaine ... suspens ....
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités