Page 579 sur 1279

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 20 avr. 2012, 10:31
par MR Z
Hier midi au boulot c'était Laphroaig 18 ans avant de passer au vin et un très bon Montus 2004, très bon moment.

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 21 avr. 2012, 03:06
par pat gva
Hier soir pour mon dernier soir en NZ j'ai deguste les Kavalan Solist fut bourbon et fut sherry.
pas impressionne par le fut de bourbon interessant sans plus manque de complexite mais c'est bien fait je me suis regale avec le fut de sherry pas de dominance du sherry belle equilibre belle amplitude c'est super bien foutu et c'est delicieux.
Apres Lagavulin 79 MMcD la on entre dans un autre monde de superlatif, c'est puissant race un nez superbe une tourbe envoutante une bouche gourmande et une finale infinie, bref on est pas loin du Paradis.

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 21 avr. 2012, 21:01
par mars
Après-midi d'anthologie avec mononcle joseph. On s'est amusé a (re)gouter et créer les glen (mac)mouchet.
Un seul glen mouchet pour mononcle joseph (laga 16, clynelish 17 ans, glen moray 16,(j'ai oublié) et ensuite ajout d'une lampée de bowmore darkest, puis de glen mac mouchet 1, de glen mac mouchet 2 et 3 et pour terminer de glendronach 12 ans). Bien entendu, on a gouté à chaque étape. Le résultat final commence a être intéressant mais ce n'est pas tout à fait cela(un tourbé(terreux/fumée)citronné avec d'autres fruits et un peu de sherry). On regoute cela dans une semaine ou 2(il faut que cela repose).
La finale est vraiment très bizarre. Cela commence très mou du genou et s'effondre ensuite complètement et ensuite, après 1 minute ou 2 les arômes n'arrêtent pas de monter en puissance pendant 5 minutes. Première fois que j'ai cela avec un whisky.

4 Glen mac mouchet pour MARS.
- Glen mac mouchet numéro 1 : Créé il y a +- 1 an(si ma mémoire est bonne). Fonds de sample et de bouteilles de whisky fruité(de préférence à tendance exotique)et une soupçon de vieux sherry et tourbés. Faut que je retrouve la liste(+- 50 whisky différents). Le résultat n'était pas mauvais au départ et avait perdu au fil de temps. Je n'étais pas revenu dessus depuis +- 2 mois. L'aération a permis un magnifique fondu et a fait ressortir un fruité acide et liquoreux. Impossible de mettre un nom de fruit en particulier(existe t'il seulement) mais c'est de la grosse tuerie
92/93pts
- Glen mac mouchet numéro 2 : Créé en même temps que le N°1, il est le résultat de fonds de sample et bouteilles tourbés ou pas bon/a mon goût(la tourbe permettant de camoufler ce qui n'est pas bon). Le résultat est un tourbé citronné un peu agressif mais très agréable à boire. La tourbe est dans tous ses états (fumée, tourbe grasse, terreuse, âtre de cheminée, cendrier,...)mais jamais envahissante. (+- 50 whisky différents aussi. Faut que je retrouve la liste)
- Glen mac mouchet numéro 3. Créé en juillet il y a 2 ans(peu après le witch). Base de lagavulin 16 ans, glenburgie et glen elgin Daily drams des années 80, invergordon bladnoch 1972, ardbeg ten, longmorn 12 ans dun bheagan, lochside 1991 G&M et une vingtaine d'autres). La qualité a varié au fil des ouvertures. Aujourd'hui, c'était un tourbé cireux/mieleux avec un touche de sherry. Très agréable à boire. Moins bon que le N°1 mais meilleur que le N° 2.

Glen mac mouchet numéro 4 : 50% N°1, 35% N°3 et 15% N°2(c'est approximatif). Le résultat est un des meilleurs whisky que j'ai jamais bu. Vous citez un arôme, quel qu'il soit et vous le trouvez dedans. Le fruité acide et liquoreux a encore pris de l'ampleur en bouche et acquis un énorme punch, il reste aussi longtemps en finale. Le nez étant la composante la plus faible, c'est bon mais pas au niveau de la bouche(extraordinaire, une paire de claque)et de la finale.

On réessaiera. Le N°1 permet d'obtenir de terribles résultats, il améliore tout ce qu'il touche (la bouteille arrive à sa fin quand même).

On a aussi fait une mini verticale glendronach 12/15/18 ans(lot 1) OB.
Ouvert le samedi au witch de l'année passée, ils se sont bien ouvert. Surtout le 12 ans qui ne plairait pas à jean-michel avec son caramel dégoulinant de partout(miam). Le 18 ans n'a pas mal tourné(j'avais eu le cas avec ma première bouteille) et reste mon préféré(plus complexe, plus boisé)

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 22 avr. 2012, 15:48
par cyriltoulousain
En prévision du Witc, ouverture vendredi prochain en soirée des bouteilles suivantes :

- Glen Keith CA 1973 : http://www.whiskybase.com/whiskies.php? ... skyid=7212
- Glenlivet CA 1972 : http://www.whiskybase.com/whiskies.php? ... kyid=28577
- Dumbarton CA 1969 : http://www.whiskybase.com/whiskies.php? ... kyid=28451

Ben oui ! Faut bien goûter avant de proposer aux copains au mois de juin. Manquerait plus que je vous empoisonne ! ;-)

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 22 avr. 2012, 19:13
par Yaka
Sample de Glendronach Revival pris à Nulty (je crois), en attendant les résultats à 20h. Première fois pour moi, j'aime beaucoup.

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 22 avr. 2012, 20:45
par pompix
Pauvre France !!!
Ce soir, je ne boirai pas de whisky, le peuple français me fout la gerbe !

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 22 avr. 2012, 20:51
par mars
pompix a écrit :Pauvre France !!!
Ce soir, je ne boirai pas de whisky, le peuple français me fout la gerbe !


? (cela étant, un second tour mélanchon-marine lepen aurait pu être amusant. Tant que mélanchon perd, bien entendu!)

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 22 avr. 2012, 20:54
par pompix
Juste un petit coup de gueule, je n'aborderai pas la question politique sur ce forum.

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 22 avr. 2012, 21:35
par canis lupus
Les gars, n'oubliez pas que l'une des principales règles d'or qui prévalent normalement sur un forum, c'est de ne jamais aborder les sujets politiques (ou religieux). :cool:

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 22 avr. 2012, 23:50
par elskling
ça a l'air amusant ces glen mac mouchet !

Pour moi, un glendro 15 revival, je trouve ça du tonnerre, et ça descend très vite.
Et un petit Laga 12 (2008), la bouteille commence à atteindre le dernier tiers, je vais bientôt transvaser dans du flacon plus petit...

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 23 avr. 2012, 21:52
par Jean-Michel
canis lupus a écrit :Les gars, n'oubliez pas que l'une des principales règles d'or qui prévalent normalement sur un forum, c'est de ne jamais aborder les sujets politiques (ou religieux). :cool:

Pierrot ne parlait ni politique ni religion ; il disait juste "Mort aux cons". Mais avec ses propres mots.

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 23 avr. 2012, 22:25
par Kell
Jean-Michel a écrit :
canis lupus a écrit :Les gars, n'oubliez pas que l'une des principales règles d'or qui prévalent normalement sur un forum, c'est de ne jamais aborder les sujets politiques (ou religieux). :cool:

Pierrot ne parlait ni politique ni religion ; il disait juste "Mort aux cons". Mais avec ses propres mots.


C'est l'une de ces journées à ressortir ses bons vieux albums des Berus :pp?

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 23 avr. 2012, 22:44
par Chris
hier soir (ou plutôt au milieu de la nuit) après le boulot, et bien claqué par cette soirée présidentielle...un petit Laphroaig 10.
Un vrai moment de bonheur (peut-être le seul de la soirée :???: )

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 23 avr. 2012, 23:08
par mars
elskling a écrit :ça a l'air amusant ces glen mac mouchet !

Pour moi, un glendro 15 revival, je trouve ça du tonnerre, et ça descend très vite.
Et un petit Laga 12 (2008), la bouteille commence à atteindre le dernier tiers, je vais bientôt transvaser dans du flacon plus petit...


Très amusant de faire un blend maison, surtout à plusieurs(ils doivent bien s'amuser le dimanche soir au witch).
J'aime beaucoup le laga 12 ans(surtout quand il a bien aéré)

Re: Ce soir, c'était ...

Publié : 23 avr. 2012, 23:47
par Apollo
Un classique mais efficace ce soir avec un Talisker 10. Toujours un plaisir. Je me suis laissé allé à la complémenter avec un peu de chocolat Noir 70 aromatisé à l'orange de Galler. Association intéressante, le Talisker ayant un profil plutot proche d'un chocolat noir fort cacaoté, l'orange tranche comme elle le fait dans le chocolat, et le bouquet poivré/épicé du Talisker vient réhausser l'orange du chocolat. Certes, l'amertume d'un chocolat noir non aromatisé aurait également pu se meler avantageusement au Talisker (mais j'aurais plutot opté pour le 85 dans ce cas), mais ça, ce sera pour la prochaine fois ! A chaque jour suffit sa peine (et Dieu sait que c'est dur la vie d'un dégustateur, fut il amateur !! :)).