Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 06 avr. 2012, 15:55

Alexandre a écrit :Ca sera sans doute plus haut concernant le prix, mais en Brora, il faut essayer les OB de 2004 à 2006 pour en prendre une sacrée dans la tronche. Je conseille.


Je conseille aussi mais le prix commence a mettre une sacrée claque dans la tronche aussi! :???:
On pourrait éventuellement voir pour un split. :roll
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15083
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar canis lupus » 06 avr. 2012, 17:15

Hier soir, grand moment aux Caves de Bécons, avec l'ouverture d'une bouteille de Ledaig Chieftain's 31yo 47.8%, 04/1973-05/2004 , sherry casks n° 1711-1712. Pour les commentaires de dégustation, ça se passe ici
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 06 avr. 2012, 18:21

ptitdadou a écrit :OK, OK, apparemment il y a beaucoup d'amateurs de TOMATIN 76 ;-)

Si vous avez eu l'occasion de goûter les deux versions, y a-t-il beaucoup de différences?


J'ai gouté le liquid sun à 48,7° et il est très très bon (pour qui aime les whisky fruités). Un peu d'aération l'améliore.
Pas encore gouté l'autre par contre.

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
ptitdadou
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1700
Inscription : 26 mars 2012, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar ptitdadou » 06 avr. 2012, 21:16

mars a écrit :
ptitdadou a écrit :OK, OK, apparemment il y a beaucoup d'amateurs de TOMATIN 76 ;-)

Si vous avez eu l'occasion de goûter les deux versions, y a-t-il beaucoup de différences?


J'ai gouté le liquid sun à 48,7° et il est très très bon (pour qui aime les whisky fruités). Un peu d'aération l'améliore.
Pas encore gouté l'autre par contre.

MARS


j'ai recu ma bouteille de LMW ce matin et je n'ai pas pu m'empêcher de l'ouvrir ce soir. En effet c'est un whisky vraiment très b
on. Moi qui avait pris cette bouteille pour essayer un bon whisky non tourbé je suis servi. J'ai encore le gout des fruits dans la bouche!
Image
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 06 avr. 2012, 21:21

Les 2 tomatin 1976 liquid sun sont dans le même style alors. ;-)
Merci pour ton retour, je devrais avoir ma bouteille au witch.

Le seul problème avec ce genre de whisky, c'est que le niveau de la bouteille descend tout seul. :lol:

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
ptitdadou
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1700
Inscription : 26 mars 2012, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar ptitdadou » 06 avr. 2012, 21:45

mars a écrit :Les 2 tomatin 1976 liquid sun sont dans le même style alors. ;-)
Merci pour ton retour, je devrais avoir ma bouteille au witch.

Le seul problème avec ce genre de whisky, c'est que le niveau de la bouteille descend tout seul. :lol:

MARS

C'est clair, malgré les 50% il se boit comme du ptit lait, ou plutot comme du jus de fruit dans son cas :-)
Image
Avatar de l’utilisateur
ptitdadou
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1700
Inscription : 26 mars 2012, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar ptitdadou » 07 avr. 2012, 00:07

ptitdadou a écrit :
mars a écrit :
ptitdadou a écrit :OK, OK, apparemment il y a beaucoup d'amateurs de TOMATIN 76 ;-)

Si vous avez eu l'occasion de goûter les deux versions, y a-t-il beaucoup de différences?


J'ai gouté le liquid sun à 48,7° et il est très très bon (pour qui aime les whisky fruités). Un peu d'aération l'améliore.
Pas encore gouté l'autre par contre.

MARS


j'ai recu ma bouteille de LMW ce matin et je n'ai pas pu m'empêcher de l'ouvrir ce soir. En effet c'est un whisky vraiment très b
on. Moi qui avait pris cette bouteille pour essayer un bon whisky non tourbé je suis servi. J'ai encore le gout des fruits dans la bouche!


Mars, j'ai une petite question.
Lorsque tu parles qu'un peu d'aération améliore le whisky, c'est juste avant de le boire? Tu le laisses reposer combien de temps un fois servi?
Image
dagde
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1928
Inscription : 14 oct. 2011, 20:28

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dagde » 07 avr. 2012, 01:49

Le Brora 1981 de SV c'est juste une tuerie absolue. 94-95. Supérieur aux OB que j'ai goûtés, le pendant fruité de la distillerie. Après si quelqu'un trouve une boutanche ... je prends.
J'avais également dégusté cela dans un bar .... J'en reprendrai bien un verre. :violin:
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 07 avr. 2012, 10:32

ptitdadou a écrit :Mars, j'ai une petite question.
Lorsque tu parles qu'un peu d'aération améliore le whisky, c'est juste avant de le boire? Tu le laisses reposer combien de temps un fois servi?


Aération dans la bouteille! Bref, après quelques semaines/mois(parfois années) après avoir ouvert la bouteille (et s'être servi plus qu'un verre).
Mon versailles(glendronach)était une vrai tuerie après 1 an d'ouverture et quelques centimètres restant dans la bouteille depuis plusieurs mois par exemple.

Dans le verre, c'est un peu plus compliqué. Plus difficile de doser l'aération car c'est plus rapide et l'on peut passer facilement le moment ou c'est trop aéré. Le glendronach 1972 batch 4 nécessite 2 à 3 heures dans un verre minimum pour commencer à exprimer son fruité.

Par contre, un ardbeg ten va être un peu mort après 2/3 heures d'aération dans le verre.

MARS
Charleroi, Belgique
Danny McCoy
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 78
Inscription : 01 févr. 2011, 13:39

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Danny McCoy » 07 avr. 2012, 12:12

dagde a écrit :Le Brora 1981 de SV c'est juste une tuerie absolue. 94-95. Supérieur aux OB que j'ai goûtés, le pendant fruité de la distillerie. Après si quelqu'un trouve une boutanche ... je prends.
J'avais également dégusté cela dans un bar .... J'en reprendrai bien un verre. :violin:

Je peux toujours tenter de détourner la bouteille du bar où je l'ai goûté :lol:
Ca risque de faire cher la bouteille quand même, il doit en rester 400 mL, ça fait 8 doses à environ 40€ la dose je vous laisse faire le calcul :-|

Ici en Russie c'est simple, dans un bar le prix de la bouteille de 700 mL est strictement égal à 14 fois le prix d'un verre de 50 mL :!:
Avatar de l’utilisateur
ptitdadou
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1700
Inscription : 26 mars 2012, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar ptitdadou » 07 avr. 2012, 13:28

mars a écrit :
ptitdadou a écrit :Mars, j'ai une petite question.
Lorsque tu parles qu'un peu d'aération améliore le whisky, c'est juste avant de le boire? Tu le laisses reposer combien de temps un fois servi?


Aération dans la bouteille! Bref, après quelques semaines/mois(parfois années) après avoir ouvert la bouteille (et s'être servi plus qu'un verre).
Mon versailles(glendronach)était une vrai tuerie après 1 an d'ouverture et quelques centimètres restant dans la bouteille depuis plusieurs mois par exemple.

Dans le verre, c'est un peu plus compliqué. Plus difficile de doser l'aération car c'est plus rapide et l'on peut passer facilement le moment ou c'est trop aéré. Le glendronach 1972 batch 4 nécessite 2 à 3 heures dans un verre minimum pour commencer à exprimer son fruité.

Par contre, un ardbeg ten va être un peu mort après 2/3 heures d'aération dans le verre.

MARS


Merci Mars pour ces infos!

Pour le tomatin 76 je pensais faire durer assez longtemps la bouteille je verrai l'évolution de la bouteille dans le temps.
Image
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 07 avr. 2012, 13:40

Danny McCoy a écrit :
dagde a écrit :Le Brora 1981 de SV c'est juste une tuerie absolue. 94-95. Supérieur aux OB que j'ai goûtés, le pendant fruité de la distillerie. Après si quelqu'un trouve une boutanche ... je prends.
J'avais également dégusté cela dans un bar .... J'en reprendrai bien un verre. :violin:

Je peux toujours tenter de détourner la bouteille du bar où je l'ai goûté :lol:
Ca risque de faire cher la bouteille quand même, il doit en rester 400 mL, ça fait 8 doses à environ 40€ la dose je vous laisse faire le calcul :-|

Ici en Russie c'est simple, dans un bar le prix de la bouteille de 700 mL est strictement égal à 14 fois le prix d'un verre de 50 mL :!:


Je pense qu'il doit y avoir moyen de trouver moins cher que 560€ la bouteille!
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15083
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar canis lupus » 07 avr. 2012, 14:21

mars a écrit :Je pense qu'il doit y avoir moyen de trouver moins cher que 560€ la bouteille!

Vi, à ce tarif là, même WhiskyAuction paraitrait bon marché. :mrgreen:
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 07 avr. 2012, 21:09

Séance riche en émotion avec mononcle joseph cette après-midi. On a ouvert quelques bouteilles que je dois sampler. On arrive au bout, malheureusement. Cela donne envie de faire des splits massifs plus souvent en tout cas (jamais ouvert autant de bonnes bouteilles en aussi peu de temps).

Pour commencer, on a ouvert une bouteille qui me fait rêver depuis un moment :

- Longmorn 40 ans G&M 46°
Nez : Un peu décevant au début car fermé et fondu a l'extrême. On a eu énormément de mal a décrire les arômes. C'est probablement l'un des nez les plus difficile que j'ai eu a sentir. Du moins, au début!
Au global, c'est un arôme de crême brulée qui ressort (c'est mononcle joseph qui a trouvé) mais quand on décortique on a du café/moka(fût de sherry), des épices, du nougat, un peu de fumée, du massepain, des agrumes,...
Les agrumes prennent de l'ampleur avec l'aération et des fruits exotiques apparaissent et se font de plus en plus présent. On lui a donné une heure mais je pense qu'il continuerait a se développer si on lui donne encore plus de temps. Sur la fin, c'était magnifique.
Bouche : Après le nez un peu bizarre et fermé je dois admettre que j'ai eu assez peur. La claque en a été d'autant plus grande car ce qui ressort est une grande fraicheur et jeunesse. Le citron, les agrumes, les fruits exotiques sont fort présent mais contrebalancé par une grande douceur (café/moka, nougat, massepain, épices douces). La balance est parfaite malgré l'antagonisme des arômes(fondu l'un dans l'autre).
Finale : En continuation de la bouche mais les fruits exotiques explosent et durent, durent. Ils sont de plus en plus présent et de plus en plus nombreux au fur et a mesure que le temps passe. Un petit coté fumé revient par moment.
94pts, pas moins. (et une grosse tuerie, pour moi) Le bois n'est présent a aucun moment, la balance et le fondu sont diabolique tout en étant incroyablement complexe. Il montre une grande jeunesse par moment. L'alcool est parfaitement intégré. Et pour ne rien gâcher, c'est plein de fruits exotiques. Moins jouissif que le 1971/2011 mais tellement mieux (plus comme le three rivers, je trouve)

- Brora 1981/2006 24 ans chieftain's cream sherry butt 46°
Pas la première fois que je le goute. J'ai d'ailleurs un très bon souvenir de ma première dégustation.
Nez : Le sherry est bien présent mais il n'est pas tout seul, la fumée est aussi bien présente(et bien intégrée), c'est légèrement cireux. On est loin d'un jeune islay mais c'est quand même bien présent(je n'avais pas souvenir d'une tourbe aussi marquée). Le nez est magnifique et bien balancé mais moins complexe que le longmorn, il aurait du passer avant.
Bouche : Toujours aussi bon avec ce sherry léger, ce citron léger, des fruits et de la fumée.
Finale : Un peu raide au début(mauvaise intégration de l'alcool). Il lui faudra une bonne demi heure pour se calmer.
Je reste sur ma première note de 90pts mais sans ce coté un peu raide en finale j'aurais mis 91pts sans problème.

Talisker 20 ans OB bourbon cask.
Je n'avais pas vraiment eu le temps de le gouter depuis le splittage de la bouteille. Il reste un fond de bouteille depuis 2 bonnes semaines. Je ne sais pas si j'ai un problème avec cette dégustation, (on a mangé entretemps) mais il faudra que je revienne dessus pour en avoir le coeur net.
Nez : Plat de viande grillée avec une grosse sauce au poivre(relevée, la sauce) et moutarde, légère brise marine.
Bouche : Fruitée, fumée, marine et citronnée, légèrement poivrée.
Finale en continuation de la bouche mais aussi du nez avec beaucoup trop de poivre a mon goût.
Je me doit de préciser que je ne suis pas un fan de poivre dans mon whisky et que je déteste le talisker 10 ans OB.
89pts (sous réserve, j'aurais plutôt mis 91pts lors du contrôle qualité à l'ouverture de la bouteille)

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Stephane » 07 avr. 2012, 21:54

Aujourd'hui pas de dégustation, mais une belle balade autour de quelques villages pittoresques ariégeois... et d'un caviste à moins d'une heure de route de chez mes parents que je ne connaissais pas.
Vins et spiritueux font très bon ménage chez cette cave immense qui se veut "la référence en Ariège", et c'est vrai qu'il y a du bon, de l'excellent même... à tout prix. Ensuite il suffit de connaître les prix du marché pour voir ce qui vaut le coup ou pas.
J'ai rapidement repéré les whiskies et liqueurs qui me semblaient les plus intéressants, pour les vins j'y reviendrais probablement prochainement.
Voici mes emplettes:

- Lagavulin 12 ans Special Release 2010 - 56,5° => 57 euros
- Ardbeg Alligator - 51,2° (le seul jeune Ardbeg OB sorti ces 10 dernières années que j'avais pas eu envie d'acheter sur le coup, comme quoi le destin...) => 59 euros
- Bruichladdich 10 ans The Laddie Ten - 46° => 37 euros
- Liqueur St Germain (fleur de sureau) que je ne connaissais pas mais qui me tentait depuis l'avoir vue sur un catalogue LMDW, délicieuse après dégustation ce soir à l'apéro => 31 euros

Je vous laisse juger de l'intérêt prix par rapport à celui des principaux distributeurs en France, notamment LMDW, mais j'ai estimé que c'était au moins 20% moins cher... d'autant que le caviste a consenti à me faire une p'tite remise sur le tout :)
Y a des jours où c'est dur d'aller se balader en campagne quand même... moi qui comptais juste ramener quelques chocolats de Pâques...

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités