Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4163
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Savoureur » 04 oct. 2018, 07:36

Une occasion unique de fêter ses 29 ans, 6 mois et 29 jours.
Tu as réussi à merveille :obscene-drinkingcheers:
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1555
Inscription : 28 févr. 2018, 16:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar jnpons » 04 oct. 2018, 09:06

Sacré line up !
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

Localisation: 94
Avatar de l’utilisateur
Asurmen22
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 194
Inscription : 06 févr. 2017, 18:15

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Asurmen22 » 04 oct. 2018, 12:43

sagara-kun a écrit :Cette nuit j'ai eu 29 ans, 6 mois et 29 jours il fallait fêter ça.



On n'a pas tous les jours 29 ans, 6 mois et 29 jours, félicitations et merci pour tes commentaires !
Avatar de l’utilisateur
rousp
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 776
Inscription : 13 mai 2014, 10:56

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar rousp » 04 oct. 2018, 14:02

Hier soir j’ai ouvert mon Inchmurrin 2003 sherry WhiskyNerds :
Bouteille juste ouverte, nez très fruité et gourmand avec juste ce qu’il faut de boisé, fruits rouges et un soupçon de café.
En bouche c’est du même acabit, le fruité ressort avant d’être accompagné par un boisé subtil, des épices qui picotent un peu le palais.
Ça me fait penser à un irlandais par le côté fruité.
Finale moyenne mais on a tout de suite envie d’y replonger.
Pour le prix de sortie c’est vraiment superbe.

J’aurais du en acheter une caisse !
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2845
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar juju cassoulet » 04 oct. 2018, 15:07

Ne retourne pas le couteau stp
Localisation : Toulouse
Image
Liste de bouteilles réservées à l'échange
viewtopic.php?f=1&t=22004&p=363311#p363311
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16072
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar canis lupus » 04 oct. 2018, 15:43

jnpons a écrit :Sacré line up !

Mais ne l'encouragez pas dans cette voie, il va finir par faire ça à tous ses non-anniversaires.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3673
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar elskling » 04 oct. 2018, 15:50

Springbank 12yo 100 proof 50% 1990's
Nez superbe, concentré, riche, un sherry fruité comme j'adore, parfait
Bouche complexe, un peu de boisé mais moelleux, c'est précis, excellent sherry parfaitement maîtrisé.


Springbank 12yo 100 proof 57.1% Samaroli
Bon alors on entre dans une dimension parallèle. Ce nez est une hallucination totale, je ne pense pas avoir jamais humé un whisky pareil. C'est un arc-en-ciel d'arômes, un feu d'artifices qui ne semble jamais devoir s'arrêter tellement le nez change en permanence, je ne comprends même pas comment c'est possible chimiquement. Bref, cire, différents miels, propolis (pour ça j'ai regardé la review de Serge, dès lors c'est évident), des fruits du verger, et notamment la mirabelle mûre à point, abricot, etc. L'OBE est à peine perceptible.
C'est un nez dont on peut profiter facilement une heure sans même tremper ses lèvres. Une expérience à vivre au moins une fois.
En bouche, j'ai tellement profité et rêvé sur ce nez qu'il me paraît légèrement sec et boisé au départ, voire une petite amertume, c'est un peu en-dessous du nez pour une première passe, mais je crois qu'avec des arômes aussi enivrants il faut savoir tout de même réfréner ses attentes sur le palais. C'est très complexe, et évolutif, ça mérite plus d'une gorgée (mais je n'avais pas plus dans mon verre...).
Bref, ça fait partie des whiskies de légende qu'il faut avoir goûté.


Glen Garioch 1971 59.6% Samaroli
Le nez est puissant, on est sur le peaty sherry, un domaine où je suis moins à l'aise en ce sens que je suis bien moins à même de percevoir toutes les nuances présentes, il y a un peu d'OBE, c'est un peu dirty, c'est plaisant, mais encore une fois je fais partie de ces gens qui ont du mal à percevoir le raffinement de ce genre de breuvage dès lors que la tourbe entre en jeu (mais bon, je me soigne, ça fait partie de ma thérapie ce Glen Garioch)
En bouche, c'est un bel équilibre, même si c'est très tourbé, le sherry arrive par vagues ensuite, puissant, avec une finale très longue.
Avatar de l’utilisateur
sagara-kun
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 870
Inscription : 09 déc. 2013, 19:48

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar sagara-kun » 04 oct. 2018, 18:29

Ah !
Tu as bu ça au live ou au calme ? Le Springbank était fini le lundi, quel regret ... le 100 proof 50% j'espère encore avoir des chances de le croiser.
Et je pensais repasser prendre un sample du glen garioch mais mon porte monnaie m'a dit non. Ta description ne donne pas trop envie bizarrement.
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3673
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar elskling » 04 oct. 2018, 19:01

sagara-kun a écrit :Ah !
Tu as bu ça au live ou au calme ? Le Springbank était fini le lundi, quel regret ... le 100 proof 50% j'espère encore avoir des chances de le croiser.
Et je pensais repasser prendre un sample du glen garioch mais mon porte monnaie m'a dit non. Ta description ne donne pas trop envie bizarrement.


Bu au calme à la maison, j'ai samplé 1cl de chaque, ce qui fait que je peux encore me permettre une passe, notamment sur ce glen garioch, auquel il faut que je donne une nouvelle chance.

J'aurais dû prendre 2cl de chaque, mais niveau portefeuille, c'était vraiment n'importe quoi...
Avatar de l’utilisateur
sagara-kun
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 870
Inscription : 09 déc. 2013, 19:48

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar sagara-kun » 04 oct. 2018, 21:43

Tu arrives à faire des passes avec 0.5cl dans le verre ? Moi avec ça je ne sens rien :(
Avec du recul les prix étaient très corrects. Ça ne leur empêche pas d'être atrocement élevés.
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3673
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar elskling » 04 oct. 2018, 22:06

sagara-kun a écrit :Tu arrives à faire des passes avec 0.5cl dans le verre ? Moi avec ça je ne sens rien :(
Avec du recul les prix étaient très corrects. Ça ne leur empêche pas d'être atrocement élevés.


Je peux te dire qu’avec ces 2 springbank, c’était amplement suffisant. Il est possible que ce soit trop short pour le glen garioch.
Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 540
Inscription : 27 nov. 2015, 21:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Brieuc » 06 oct. 2018, 16:08

Pour le goûter, un gros macaron framboise - rose - lychee, sur la terrasse, face au jardin qui prend ses belles couleurs d'automne, le tout dans les 20° d'un ciel sans nuage et d'une légère brise, avec mon chat qui se dore la pilule à coté. Ah oui, et avec un fond de ça https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... sh-1998-sv, dont je reste résolument amoureux.

"What a time to be alive", comme on dit !
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10514
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dede » 06 oct. 2018, 16:24

elskling a écrit :
Springbank 12yo 100 proof 57.1% Samaroli
Bon alors on entre dans une dimension parallèle. Ce nez est une hallucination totale, je ne pense pas avoir jamais humé un whisky pareil. C'est un arc-en-ciel d'arômes, un feu d'artifices qui ne semble jamais devoir s'arrêter tellement le nez change en permanence, je ne comprends même pas comment c'est possible chimiquement.


Ca m'avait fait ça aussi, un nez en évolution permanente. Quelle merveille ce whisky...

Mes notes à l'époque (pfiou, plus de 8 ans déjà, ça file...)

Couleur : Ambré

Nez : Hou pînaise ! Un concentré des qualités des trois autres. Indescriptiblement orgasmique. On retrouve la cire d'abeilles, des fruits jaunes frais et en confiture, des fruits exotiques séchés ou pas (Serge a raison, banane flambée au rhum), des fruits rouges (confiture de framboises), des raisins secs blonds, les notes résineuses, voire camphrées, la fumée de charbon. S'ajoutent à la suite des parfums de liqueur d'herbe, et puis, et puis, et puis... Ca dépasse mes capacités d'analyse... Les arômes sont parfaitement fondus. Impossible de retranscrire l'évolution dans le verre tant ça virevolte dans tous les sens. Ah, j'oubliai, l'aération dévoile des notes de café et de chocolat.

Bouche : Premier constat : les 57.1% sont parfaitement intégrés. Puissant, mais parfaitement buvable à petites gorgées. C'est très fruité/cireux, subtilement fumé, rehaussé d'épices (muscade), surtout sur les confitures de fruits jaunes, avec une pointe de vinaigre balsamique pour l'acidité. Arômes de vins liquoreux aussi (mais je ne m'y connais pas assez pour citer des références), de cacao.

Finale : Longue, puissante, complexe, fruitée, épicée, légèrement fumée. J'en veux encore !!

Conclusion : C'est la première fois que je me retrouve à ce point à court de mots pour décrire un whisky. Grandiose, sublime, fabuleux, excellentissime, phénoménal, cosmique ; ajoutez tous les superlatifs que vous voudrez à cette liste, et vous aurez une lointaine idée du plaisir que j'ai pris à déguster ce nectar. Quant à la note, je manque de références de ce niveau pour trancher au point près, alors disons 98 +/- 1 point. Et au cas où vous ne vous en seriez pas rendu compte, je n'ai jamais rien bu qui s'approche de çà. Magique.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
aphex
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1579
Inscription : 15 nov. 2014, 14:09

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar aphex » 07 oct. 2018, 20:08

Cette semaine:

Blended Scotch Whisky #1 50 yo (46.6%, That Boutique-y Whisky Company, Batch #5, 2000 bottles, 2017)
Timorous Beastie 40 yo (54.7%, Douglas Laing, 1080 bottles, 2016)
Port Charlotte 2002 15 yo (60.2%, Whiskybroker for Spirit of Islay, Refill Sherry Hogshead #1161, 254 bottles, 2018)

Glen Garioch 8 yo (43%, "Over 8 years old", OB for LEMAR, Italy, Brown dumpy bottle, 75cl, 1980's)
Glen Garioch 1965 21 yo (43%, OB, dark vatting, Imported by Auxil, 75cl, 1986)
Glen Garioch 1971 40 yo (43.9%, OB, Whisky Show 2011, North American Oak Cask, #2038, 194 bottles, 2011)
Port Ellen 1983 (50%, Moon-Import, Dovr-Toutes-Mares, Cask #570073, 820 bottles, 1997)

Benriach 1994 19 yo (50.9%, OB for Premium Spirits Belgium, Pedro Ximenez Sherry Cask, #2995, 2013)
Benriach 1975 35 yo (51%, OB for Asta Morris, Sherry Hogshead, cask #7227, 236 bottles, 2011)
Benriach 1976 30 yo (52%, OB for The Nectar, hogshead, cask #8080, 166 bottles, 2007)

Edit (pour terminer le week-end) :
Port Ellen 1983 25 yo (58.6%, Norse Cask Selection, Sherry Hogshead, QW1312, 226 bottles, 2009)
Dernière édition par aphex le 07 oct. 2018, 22:44, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5331
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jbrice » 07 oct. 2018, 20:10

Le whisky broker, tu en as pensé quoi au final?
J’ai bien récupéré la bouteille hier soir, j’ai hésité à l’ouvrir et puis je n’avais pas le palais en état...
Marseille

Image

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités