Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2503
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar cthulhu » 31 janv. 2018, 11:54

Jbrice a écrit :En parlant de verre, je viens de voir le nouveau verre Master machin chose en forme de ballon. J'aurai bien tenté l'achat sur TWE mais à 30€ le verre je crois que je vais passer à moins que quelqu'un nous dise que les dégustations en soient sublimées !

La seule chose assuree, c'est d'avoir l'air d'un guignol lorsque tu bois. Par contre, si tu aimes casser su sucre sur le dos d'Angus, c'est l'excuse ideale. ;-)
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4063
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Savoureur » 31 janv. 2018, 12:56

Savoureur a écrit :
Vipère a écrit :Sur ce, on repart en quête de notre irlandais idéal... :lol:

Le WE dernier j'ai gouté ça: http://www.irish-whiskeys.de/Black-Rock-Batch-4-Single-Malt-Whiskey-07-l
Ca a des fruits, du bois et du pepp.
Pour moi meilleur que les batch précédents et le prix n'est pas trop élevé.
C'est un embouteillage "maison" pour la boutique. Donc pas besoin de chercher ailleurs.

Jbrice a écrit :Difficile de savoir s'ils livrent en France par contre...

Question inintéressante, je vis au Luxembourg :roll
Et j'ai certains contacts ;-)
Avatar de l’utilisateur
Vipère
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 209
Inscription : 25 avr. 2017, 11:32

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Vipère » 31 janv. 2018, 13:30

florian09 a écrit :Vous avez quoi comme verre ?


On a ça:

Image

C'est la taille au dessus des Cool de Chef&Sommelier. Ils sont chouettes mais peut-être un poil grands, en tout cas pour cette dégustation la différence entre le nez du sample et celui du verre était frappante.
Image

« Si nous résistons à nos passions, c'est plus par leur faiblesse que par notre force. » La Rochefoucauld.

Bretonne!
Avatar de l’utilisateur
Vipère
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 209
Inscription : 25 avr. 2017, 11:32

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Vipère » 31 janv. 2018, 20:46

Next! On enchaîne sur mon pêcher mignon: Laphroaig. En l'occurrence un mauvais garçon à 62% embouteillé par vW. ( https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ig-2000-vw)

En le servant une goutte a roulé sur mon doigt, et j'ai souri lorsque j'ai réalisé la vieille odeur de sauce barbecue qui s'y est attaché... On est arrivé à bon port.
Le nez est : tourbé/fumé. Tourbe gourmande et médicinale comme on l'aime, mais pas que. Il y a aussi du cuir, et puis au bout d'un moment ça s'embourbe gentiment dans la terre et la mousse. Passé quelques temps, un je-ne-sais quoi ""métallique"" ou oxydé apparaît, ça me fait très précisément penser à l'odeur que laisse le cidre quand il sèche dans un verre vidé. Certains voient de quoi je parle, l'odeur du cidre séché? Rien à voir avec la pomme, c'est tellement caractéristique que c'est la première association qui m'est venue à l'esprit. Et puis des notes herbacées mais plutôt herbes sèches, genre foin. On identifie pas des masses de fruits, même si on sent leur présence douce. Après aération, la palette des herbes sèches s'élargit un poil, avec un quelque chose de thé floral qui flotte au fond. J'ajoute que l'influence du sherry est hyper timide, je n'aurais jamais deviné sa finition en l'état!
En bouche: parfait. C'est gras, la fumée vient tapisser la bouche avec générosité, c'est poivré et herbacé tout à la fois. Pourquoi n'en fait-on pas des sirops pour la toux je vous le demande! L'alcool est parfaitement intégré, c'est moelleux et jamais agressif. Je suis en train de lire "Oreiller d'herbes" de Soseki, et il dit cette chose sur le thé qui s'applique parfaitement au whisky: " Les gens ordinaires croient que le thé est à boire, mais c'est une erreur. Quand la goutte se pose sur le bout de la langue et que l'élément pur se disperse dans les quatre directions, il n'y a pratiquement plus de liquide qui puisse descendre dans la gorge. C'est seulement un délicieux parfum qui s'achemine vers l'estomac". C'est exactement ce qui se passe ici, quelques gouttes suffisent à remplir la bouche d'arômes, c'est un vrai plaisir.
La finale est fumée et pas hyper longue mais le plaisir des étapes précédentes l'emporte.
Image

« Si nous résistons à nos passions, c'est plus par leur faiblesse que par notre force. » La Rochefoucauld.

Bretonne!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11419
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jean-Michel » 31 janv. 2018, 21:35

Vipère a écrit :[...] C'est gras, la fumée vient tapisser la bouche avec générosité, c'est poivré et herbacé tout à la fois. Pourquoi n'en fait-on pas des sirops pour la toux je vous le demande! L'alcool est parfaitement intégré, c'est moelleux et jamais agressif [...]

C'est dans ce que tu décris que ce type de whisky tourbés marqués par le Sherry peuvent trouver leurs limites, avec un équilibre sur le fil. Tant que tout ça est maîtrisé, c'est l'extase. Mais si ça devient *trop* gras, *trop* moelleux, *trop* tapissant, ça peut virer au sirop Codotussyl (allons-y pour les marques :) ). Et là, y'a trop à manger, et l’écœurement peut gâter le plaisir...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Vipère
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 209
Inscription : 25 avr. 2017, 11:32

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Vipère » 31 janv. 2018, 21:45

Dans le cas présent, je n'ai pas trouvé ça écœurant car on garde une dimension herbacée plus verte qui rafraîchit l'ensemble. Mais je vois ce que tu veux dire oui!
Image

« Si nous résistons à nos passions, c'est plus par leur faiblesse que par notre force. » La Rochefoucauld.

Bretonne!
steve_pinkcity
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1374
Inscription : 08 avr. 2014, 11:21

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar steve_pinkcity » 31 janv. 2018, 23:10

Jean-Michel a écrit :C'est dans ce que tu décris que ce type de whisky tourbés marqués par le Sherry peuvent trouver leurs limites, avec un équilibre sur le fil. Tant que tout ça est maîtrisé, c'est l'extase. Mais si ça devient *trop* gras, *trop* moelleux, *trop* tapissant, ça peut virer au sirop Codotussyl (allons-y pour les marques :) ). Et là, y'a trop à manger, et l’écœurement peut gâter le plaisir...


Farpaitement ! Les peaty-sherry j'ai un peu de mal bien souvent. Les Islay par exemple je les préfère généralement limpides et cristallins, typiquement bourbon.
Même si curieusement certaines distilleries tourbées semblent faire exception à la règle (PC, Ledaig). Aucune idée du pourquoi...
tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 722
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar tissaneb64 » 31 janv. 2018, 23:57

Malgré ma maigre expérience, j'ai plutôt le même sentiment que toi Steve ;-)
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4587
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jbrice » 01 févr. 2018, 00:23

steve_pinkcity a écrit :
Jean-Michel a écrit :C'est dans ce que tu décris que ce type de whisky tourbés marqués par le Sherry peuvent trouver leurs limites, avec un équilibre sur le fil. Tant que tout ça est maîtrisé, c'est l'extase. Mais si ça devient *trop* gras, *trop* moelleux, *trop* tapissant, ça peut virer au sirop Codotussyl (allons-y pour les marques :) ). Et là, y'a trop à manger, et l’écœurement peut gâter le plaisir...


Farpaitement ! Les peaty-sherry j'ai un peu de mal bien souvent. Les Islay par exemple je les préfère généralement limpides et cristallins, typiquement bourbon.
Même si curieusement certaines distilleries tourbées semblent faire exception à la règle (PC, Ledaig). Aucune idée du pourquoi...

Serait aussi intéressant de voir ce que ces à priori donnent en blind ;-)
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1052
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar amaury » 01 févr. 2018, 01:27

amaury a écrit :Dégustation d'un bunna moine ( tourbe en gaelic) oloroso dans les chais 55.5%/ rouge rubis. Superbe tourbe et un final harengs fumés interminable. Rarement eu de si beaux" spécial distillery bottlings".
A conseiller pour un passage sur l'île.

On le sent juste comme il faut au gout comme à la texture, je ne trouve que rarement l'équilibre entre la tourbe et le sherry, là, c'est juste top. Les épices, le bois noble et la noix ne font que compléter le tableau.

Aujourd'hui , dégustation chez Laphroaig dans les chais, des choses sympas mais pas inoubliable; en revanche la dégustation chez Laga: Caol unpeated, Laga Feis 2016 (très bien), Jazz festival 2016 (très bien), jazz festival 2017 (avis aux amateurs de savon, pas aimé du tout), laga distillery bottling 54.1% ( une bombe d'équilibre, j'ai adoré le gras, la richesse et l'élégance).

Le repas au resto Ardbeg mérite encore une fois le détour tout comme le plateau de fruit de mer du Lochindal de Port Charlotte.
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4587
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jbrice » 01 févr. 2018, 01:29

amaury a écrit :
amaury a écrit :Dégustation d'un bunna moine ( tourbe en gaelic) oloroso dans les chais 55.5%/ rouge rubis. Superbe tourbe et un final harengs fumés interminable. Rarement eu de si beaux" spécial distillery bottlings".
A conseiller pour un passage sur l'île.

On le sent juste comme il faut au gout comme à la texture, je ne trouve que rarement l'équilibre entre la tourbe et le sherry, là, c'est juste top. Les épices, le bois noble et la noix ne font que compléter le tableau.

Aujourd'hui , dégustation chez Laphroaig dans les chais, des choses sympas mais pas inoubliable; en revanche la dégustation chez Laga: Caol unpeated, Laga Feis 2016 (très bien), Jazz festival 2016 (très bien), jazz festival 2017 (avis aux amateurs de savon, pas aimé du tout), laga distillery bottling 54.1% ( une bombe d'équilibre, j'ai adoré le gras, la richesse et l'élégance).

Le repas au resto Ardbeg mérite encore une fois le détour tout comme le plateau de fruit de mer du Lochindal de Port Charlotte.

Encore un instant professionnel difficile semble-t-il :mrgreen:
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1052
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar amaury » 01 févr. 2018, 02:09

Faut pas croire, c'est un dure travail! :liar:
Avatar de l’utilisateur
cyriltoulousain
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 9967
Inscription : 02 juin 2008, 11:22

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar cyriltoulousain » 01 févr. 2018, 07:45

Tu as vraiment un boulot difficile.
steve_pinkcity
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1374
Inscription : 08 avr. 2014, 11:21

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar steve_pinkcity » 01 févr. 2018, 08:16

amaury a écrit :la dégustation chez Laga: Caol unpeated,....


Du CI chez Laga ?

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités