Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

louls
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 172
Inscription : 29 mai 2017, 21:14

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar louls » 08 juil. 2018, 01:24

J’ai souvent entendu l’expresiion Niveau 1ère, niveau seconde et même niveau bac.

En gros, ca voulait juste dire que tu avais participé.
:obscene-drinkingcheers: :pp?
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1315
Inscription : 28 févr. 2018, 16:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar jnpons » 08 juil. 2018, 08:53

Sinon Hier soir,
Pour fêter le Bac des récents bacheliers du forum :-) , j'ai gouté ça :

Balvenie, Peat Week, 2002-2017, 48.3% (14yo)
C'est très sympa, gouté à l'aveugle, j'ai d'abord cru à un Islay....

Ardbeg Groove Committee Release 2018 : je suis un peu perplexe, comme Canis.
C’est tout de même bon.
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

Localisation: 94
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16042
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar canis lupus » 08 juil. 2018, 13:37

Hier midi, ouverture de mes derniers jouets:

- Redbreast Lustau Edition 46%, Oloroso Sherry Finish, code: L622131242 08:51.
- Laphroaig Cairdeas 2018 51.8%, fino cask finish,
- Hellyers Road 10yo 46.2%, code: 6335 399780.
- Eagle Rare 10yo 45%, Automne 2017, Barrel #029 Warehouse M, Buffalo Trace, LMDW.
- Old Pulteney 17yo 46%, code L18/093 R18/5108 IB 13:21.
- Redbreast 21yo 46%, American Bourbon Barrels and First Fill Oloroso Sherry, code L728531432 12:51.
- Balblair 27yo 46%, 1991-2018, 3rd release, code L18/844 R18/5054IB 0:02.
- Glenburgie G&MP 27yo 45%, 14/02/89-08/16,Refil American Hogshead #2525, pour LMDW, code 05/05/16 160145.


Bon, ben déjà, ça a confirmé quelque chose que je savais déjà: la dégustation d'alcools "forts" ne fait pas bon ménage avec des températures élevées. Surtout en bouche ou ces whiskys étaient vraiment trop chauds.
Par conséquent, mes impression sont à relativiser (enfin plus que d'habitude :mrgreen: ).

Le Lustau a tout de l'Irish typique. Très rond et doux, complètement dans le style d'un Jameson ou d'un Paddy, par exemple. Avec en plus un nette note de chocolat.

Le Cairdeas démarre au premier nez sur des notes fermières avant de partir sur un profil plus typique d'islay citronné. En fait, c'est assez drôle, il rappelle énormément ces Ledaig sortis il y a quelques années en IB, lorsque cette distillerie est devenu à la mode et qu'on disait qu'ils ressemblaient beaucoup à des ... Laphroaig, justement. La boucle est bouclée en quelque sorte.

Le Hellyers est une excellent surprise. D'une belle fraicheur d'autant plus appréciable par ces températures, il est intensément citronné tant au nez qu'en bouche. Mais par sur le citron jaune ou vert, non. Là, on est sur le citron travaillé. Le sirop, le lemon curd, le sorbet au citron, la tarte au citron, ce genre de chose. Ça n'est pas d'une grande complexité, mais c'est un original et très sympa daily dram.

L'Eagle Rare est ô combien meilleur que le 10yo normal, trop épicé. Là on retrouve des notes intenses de bourbon,fruits rouge et floral.

Le Old Pulteney démarre sur une grosse note salée. C'est assez bluffant. Je suis peu réceptif à cette impression de sel, et j'ai souvent du mal à la retrouver quand je lis des commentaires. Et je sais que beaucoup s’accordent à décrire les Old Pulteney comme des whisky salés. Mais là, aucun doute possible. Puis ça se poursuit sur des notes de fruits doux, comme dans beaucoup d'autres expressions officielles.

Le Redbreast 21 est bon mais quand même assez décevant pour un premier contact par rapport à ce que j'ai pu en lire. Je m'attendais à une bombe de fruits exotiques, et on est plutôt sur un pétard mouillé de ce point de vu là. A ce stade, c'est malgré tout un bon whisky, tout en rondeur, homogénéité et équilibre. Je pense qu'il se révélera complètement avec un peu d'ouverture et des températures plus clémentes.

Le Balblair lui, par contre, ne les boude pas ses fruits exotiques. Encore un bel exemple d'à quel point cette distillerie produit de belles choses dès qu'on lui lasse le temps de prendre de l'âge en fut.

Le Glenburgie a lui aussi pâti de la température.Il a malgré tout laissé filtrer une grande finesse et maturité, et de jolies, bien que subtiles, notes fruitées.

Bref, tout un chouette potentiel qui ne demande qu'à être confirmé ... quand cette satanée température redeviendra normale.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Von Barton
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 227
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Von Barton » 08 juil. 2018, 16:00

Ah les fortes températures...je les déteste. Rien de mieux qu'un bon 12 Degrés ( néanmoins pas grand monde ne partage mon avis ), ma température idéale pour déguster un bon whisky ( et accessoirement pour réussir à s'endormir sans un sac de glace sous la nuque )
Pour revenir au sujet : hier soir c'était un Caol Ila Distillers Édition ( 2003-2015 ), je n'ai pas votre expérience dans la dégustation et pour définir les arômes , mais je peux dire qu'au nez j'y ai détecté des notes de poire mûre derrière la tourbe et la fumée.
J'ai retrouvé cette poire en bouche ainsi qu'un côté iodé puis la tourbe et la fumée.
Je sais que ce n'est pas très original comme dégustation, mais faut bien commencer quelquepart.
" C'est au moment où tu vois un moustique se poser sur tes testicules que tu te rends compte qu'il y a un moyen de régler certains problèmes autrement que par la violence. " LAO TSEU
www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1315
Inscription : 28 févr. 2018, 16:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar jnpons » 09 juil. 2018, 21:43

- Highland Park 1989 CA

Remarquable, une tourbe subtile qui se marie aisément avec un magnifique cake aux fruits confits.
Le tout sur des touches de poires, de vanille (of course) et d’épices (poivre).
89/100
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

Localisation: 94
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5225
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jbrice » 09 juil. 2018, 22:21

Ce soir j’ai un peu climatisé la maison, j’en profite pour me jeter un dram de Laph CS # 10.
Vraiment excellent indépendamment du prix. Et si on met celui-ci en tension, c’est indéniablement top.
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1315
Inscription : 28 févr. 2018, 16:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar jnpons » 09 juil. 2018, 22:47

Jbrice a écrit :Ce soir j’ai un peu climatisé la maison, j’en profite pour me jeter un dram de Laph CS # 10.
Vraiment excellent indépendamment du prix. Et si on met celui-ci en tension, c’est indéniablement top.


+ 1 tres reussi.
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

Localisation: 94
Avatar de l’utilisateur
sagara-kun
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 838
Inscription : 09 déc. 2013, 19:48

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar sagara-kun » 10 juil. 2018, 15:34

Hier soir dans la fraîche nuit retour aux sources :

- Yamazaki limited edition 2014 : ma fois très très sympa et plutôt complexe. L'aération lui a fait beaucoup de bien. Si vous avez une bouteille juste ouverte, oubliez la un an. Un magnifique starter je pense. Seul le côté un peu trop boisé amer m'a dérangé. 87/100

- Yamazaki 18 : des fois j'aime, des fois non. Hier heureusement j'aimais. C'est toujours un exemple de sherry délicat. Mais mince la finale est toujours tellement courte et fade pour moi ... 88-89/100

- Karuizawa 1981 #162 : Je pense que j'ai mon nouveau Karuizawa préféré ... le nez est juste fabuleux. Il y a tout ce que j'aime. Du bois précieux, du médicinal, du fruit, des épices, de la fumée, du cigare, de la viande, du barbecue, du kirch, de la poussière, du musc .... mince. Et ça ne s'éteint pas en bouche ou en finale. Un monstre. Un exemple.
94/100 (et j'aurais pu monter à 95 si je n'avais pas à un moment accroché sur la banane au rhum qui semblait bizarre dans le contexte)

- Karuizawa 1991 #2283 : un Karuizawa SC de 11 ans, peut être le plus jeune que je goûte.
C'est très bon, mais on a ce côté caoutchouc/souffre de pas mal de Karuizawa qui n'est pas à mon goût.
Et le bois est très loin du bois précieux Karuizawa. Plutôt bois vert, surtout au nez. On retrouve heureusement un côté terreux/animal/masculin en bouffe et finale qui est très plaisant. 87/100
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5225
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jbrice » 10 juil. 2018, 23:27

Après environ 14h30 de travail en quasi continue, un lever à 6h30 et un retour à la casa a 23h15, je me jette un Savanna Lontan de 99 pour fêter la victoire des bleus.
Détente absolue.
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2122
Inscription : 07 nov. 2013, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar greg_0277 » 11 juil. 2018, 08:58

Jbrice a écrit :Après environ 14h30 de travail en quasi continue, un lever à 6h30 et un retour à la casa a 23h15


Toi t'es pas prof !! ;-)
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1315
Inscription : 28 févr. 2018, 16:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar jnpons » 11 juil. 2018, 09:37

Peintre ? ;-)
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

Localisation: 94
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5225
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jbrice » 11 juil. 2018, 13:08

Ni prof, ni peintre. Et à Marseille, il y a bien des façons de gagner sa vie :pp? :twisted: :lol:
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1315
Inscription : 28 févr. 2018, 16:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar jnpons » 11 juil. 2018, 13:21

Jbrice a écrit :Ni prof, ni peintre. Et à Marseille, il y a bien des façons de gagner sa vie :pp? :twisted: :lol:


Ha je sais....
Dockers !
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

Localisation: 94
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5225
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jbrice » 11 juil. 2018, 13:26

Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1315
Inscription : 28 févr. 2018, 16:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar jnpons » 11 juil. 2018, 14:00

- BUNNAHABHAIN 2009 GM
- 2009 - 2017
- 59.0%

Un nez: un côté boisé, très gourmand, de la vanille, de la pomme, des légères notes de chocolat.
En bouche: une légère tourbe, de la fumée, ce côté boisé noble du chêne, des agrumes
Une finale longue et légèrement fumée, avec un parfum de chocolat.

Rmq : Ce parfum de chocolat est bien agréable, même si celui-ci est assez infime.
Pour un jeune whisky, il n'est vraiment pas mal. Contrairement à d'autres, on sent bien les 59%, une adjonction d'eau renforce les notes de tourbe, que j'ai trouvé un plus salines que fumées...

[EDIT] L'ouverture ne lui fait pas de mal, on distingue un côté vineux/boisé que je ne décelais pas au début de la dégustation.

89/100
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

Localisation: 94

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité