Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1893
Inscription : 07 nov. 2013, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar greg_0277 » 04 juin 2016, 13:36

wisekycourse a écrit :Hello,
le ABRACHAN (12 ans ,mis en circulationn à 17 eu. tout compris!!)fait une page chez PWS!
Il se démocratise?
En tout cas ,celui de 22 ans devrait sortir aussi prochainement,pas assez cher bien entendu,mais bon ,j'en prendrai une bouteille pour le gouter et en faire un retour,si si!
Ca me fera une soirée!


C'est quoi PWS?
Tu as goûté cet Abrachan? et le Glen Alba (le 22ans)? Il me semble que tu en as déjà parlé.
Je tenterai bien le coup sur ce dernier, il sera disponible mercredi selon une post de Demosys je crois.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11012
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jean-Michel » 04 juin 2016, 13:47

Mathieutaz13 a écrit :
Savoureur a écrit :Il semble effectivement que tu n'aimes pas l'aspect métallique, cave humide, champignons provenant de l'OBE.


Quand on lit ça on a l'impression qu'on parle des arômes tertiaires du vin quand il vieillit et que beaucoup de gens n’apprécient pas non plus.
Je pense qu'au delà du gout en lui même c'est surtout l'apport en complexité qui nous plait dans l'OBE car "la cave humide" c'est un peu comme la bouse de vache de certains Brora ça fait pas forcement rêver sur le papier ;-)

D'accord avec Gérard et avec Mathieu :
L'OBE, pour moi, se traduit par des arômes de fruits blettes, de nèfles gelées, de sirop de caramel très dilué. C'est surtout vrai sur les malts fortement réduits. C'est vrai qu'on retrouve un peu les mêmes sensations avec certains vins rouges quand ils prennent des notes oxydatives qui évoquent l'écorce d'orange moisie ou le plastique du grill pain qui crame...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
ThS
Distillateur
Distillateur
Messages : 441
Inscription : 16 mars 2014, 15:20

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar ThS » 04 juin 2016, 13:54

Jean-Michel a écrit :D'accord avec Gérard et avec Mathieu :
L'OBE, pour moi, se traduit par des arômes de fruits blettes, de nèfles gelées, de sirop de caramel très dilué. C'est surtout vrai sur les malts fortement réduits. C'est vrai qu'on retrouve un peu les mêmes sensations avec certains vins rouges quand ils prennent des notes oxydatives qui évoquent l'écorce d'orange moisie ou le plastique du grill pain qui crame...

Ça donne carrément envie d'acheter plein de bouteilles et de les garder longtemps pour pouvoir jouir de tels rares arômes. Sinon, pour ne pas crever d'impatience, j'irai lécher les murs de ma cave et les cerises qui éclatent et pourrissent sur l'arbre à cause de l'excès de flotte: miam!
Localisation: Yvelines
Image
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10280
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dede » 04 juin 2016, 14:16

:roll

Bon courage quand même !
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 899
Inscription : 18 janv. 2016, 19:41

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar wisekycourse » 05 juin 2016, 01:53

greg_0277 a écrit :
wisekycourse a écrit :Hello,
le ABRACHAN (12 ans ,mis en circulationn à 17 eu. tout compris!!)fait une page chez PWS!
Il se démocratise?
En tout cas ,celui de 22 ans devrait sortir aussi prochainement,pas assez cher bien entendu,mais bon ,j'en prendrai une bouteille pour le gouter et en faire un retour,si si!
Ca me fera une soirée!


C'est quoi PWS?
Tu as goûté cet Abrachan? et le Glen Alba (le 22ans)? Il me semble que tu en as déjà parlé.
Je tenterai bien le coup sur ce dernier, il sera disponible mercredi selon une post de Demosys je crois.

Oui ,c'est pas bon ,c'est sur mais pour des sauces ou qq qui veut se le boire avec un peu d'eau gazeuse,ça fait affaire!
Pour le Glen Alba,il doit sortir chez Lidl mercredi prochain!!
PWS....http://privatewhiskysociety.com/!! ;-) ;-)
Avatar de l’utilisateur
Iezane
Distillateur
Distillateur
Messages : 462
Inscription : 28 nov. 2012, 18:58

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Iezane » 06 juin 2016, 22:20

Un petit Glendro CS batch 3.

Malgré les bons petits trucs bus récemment, je trouve ça toujours aussi bon.

En dessous du batch 1, moins complexe, une sensation de jeunesse un peu trop présente, mais de jolis arômes de chocolat, de noix et de raisins secs. Miam !

Envoyé de mon LG-H815 en utilisant Tapatalk
Image
Avatar de l’utilisateur
demosys
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1119
Inscription : 28 déc. 2015, 00:12

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar demosys » 06 juin 2016, 22:24

Je suis maso j'ai retenté un rozelieures rare collection après un excellent littlemill 84cc

Euh mais euh pourquoi ils ont fait ca.. :oops:

:puke-huge:
Image
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1935
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar juju cassoulet » 06 juin 2016, 23:31

Tormore 1995 19yo SV #3888 + 3896 de l'ami zuzu

un peu déçu il faut le dire, et pourtant je lui ai laissé sa chance avant de statuer.
Dilution trop forte, une impression de flotte qui colle tout le long du dram.
Du coup les arômes bien que présents font un peu passés, éventés.
Bien que l'on ne soit pas sur les mêmes futs, je ne m'attendais pas à une telle différence avec la référence distribuée par Régis (que je n'ai pas encore gouté, mais je me fie aux très bons commentaires du forum)
Localisation : Toulouse
Amateur de whisky tous profils... Pas de grosse tourbe qui tache.
Image
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2268
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar cosinus » 07 juin 2016, 15:08

juju cassoulet a écrit :Tormore 1995 19yo SV #3888 + 3896 de l'ami zuzu

un peu déçu il faut le dire, et pourtant je lui ai laissé sa chance avant de statuer.
Dilution trop forte, une impression de flotte qui colle tout le long du dram.
Du coup les arômes bien que présents font un peu passés, éventés.
Bien que l'on ne soit pas sur les mêmes futs, je ne m'attendais pas à une telle différence avec la référence distribuée par Régis (que je n'ai pas encore gouté, mais je me fie aux très bons commentaires du forum)

On a un peu tendance à oublier que l'influence du fut est prépondérante dans le whisky. La palette aromatique peut être radicalement différente d'un fut à l'autre et même sur 2 futs consécutifs embouteillés au même moment.
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1935
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar juju cassoulet » 07 juin 2016, 15:13

:mrgreen: j'espère bien
Localisation : Toulouse
Amateur de whisky tous profils... Pas de grosse tourbe qui tache.
Image
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15098
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar canis lupus » 07 juin 2016, 16:57

demosys a écrit :Je suis maso j'ai retenté un rozelieures rare collection après un excellent littlemill 84cc

Euh mais euh pourquoi ils ont fait ca.. :oops:

:puke-huge:

Il faut positiver et te dire que c'est très instructif de goûter le pire et de comprendre pourquoi ce n'est pas bon. Ça permet tout autant de bien définir ses goûts que de ne goûter que des trucs qu'on aime.
Dernière édition par canis lupus le 07 juin 2016, 18:19, édité 1 fois.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15098
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar canis lupus » 07 juin 2016, 16:58

juju cassoulet a écrit :Dilution trop forte, une impression de flotte qui colle tout le long du dram.

J'espère ne pas me tromper de personne :???: , mais j'ai l’impression que cela t'arrive assez souvent avec des whisky dilués, non ?
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15098
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar canis lupus » 07 juin 2016, 18:04

Dimanche midi, petit apéro découverte de mes dernières rentrées:

- Jameson Caskmates 40%, aged in craft beer barrels, stout edition: Amusant. C'est tout doux, tout confort, rien ne heurte, rien ne dépasse. Et pour autant, ça n'est ni fade ni aqueux. C'est même assez étonnamment dense en bouche.Ça n'est certes pas démonstratif, mais ça tient plutôt pas mal la promesse de l'étiquette. Effectivement, même si c'est assez subtil, y'a bel et bien du cacao, du chocolat, de la torréfaction la-dedans. L'empreinte du finish en fut de stout est indéniable. Pour autant, on est bien en présence d'un vrai petit irish, pas d'une sorte d'alcool de bière.
Je me demande si, encore plus qu'un daily dram, ce ne serait pas une sorte de starter idéal. A voire s’il évolue dans les semaines/mois à venir.

- Single Speyside Malt The Lombard Collection n°14 (Aberlour) 46% 92proof US, 15/10/70, bottled c2001?, cask #4202-4206, bottle n°01148, 750ml: Le niveau dans la bouteille est un poil bas sans être alarmant, la faute sans doute à cet espèce de goulot/bouchon goutte-à-goutte tout en plastique qu'on trouve parfois notamment sur les bouteilles Italiennes. J'avais déjà croisé un de ces Aberlour Lombard il y a près d'un an maintenant (peut-être pas les mêmes fûts) et j'avais trouvé ça franchement plutôt bon, vrai témoignage des Aberlour d'un autre temps.
Ben là, que ce soit au nez ou en bouche, on est d'emblée dans cette douce sérénité des vieux malts bien posés par l'âge et l'ancienneté. Pas vraiment d'OBE pour autant. Sur ce premier dram de la bouteille, c'est très délicat, suave, mais le vieillissement en fut de sherry est indéniable. Pas encore assez ouvert et réveillé pour en être sur, mais il y a comme une promesse de complexité. C'est d'ors et déjà très équilibré et fondu. On est pas forcément très loin de l'univers de beaux anciens blends. Bien content d'avoir sauté sur l'occasion d'attraper cette bouteille.

- Tormore SV 20yo 43%, 27/04/95-01/04/16, Hogsheads #3907-3908, bottle n°375: Découverte complet de cette version, ne l'ayant pas goûtée auparavant. Dès le premier contact, on est rassuré, on est bien dans cet univers que les récentes sorties IB (notamment chez SV) de cette distillerie sont en train de construire. Par rapport à d'autres versions distillées le même jour et sorties auparavant par le même embouteilleur, on sent le vieillissement supplémentaire. Sans allez jusqu'à parler de bois, on a un peu d'âcreté, voire de cire, c'est un peu moins gourmand, peut-être un peu plus old school. On trouve toujours cette note de melon, mais plus encore, ce sont les fruits exotiques qui s'expriment, sans doute de façon encore plus évidente que sur les précédentes mises.

- Caol Ila 25yo 43%, L0139CM000 02092250: Bouteille rachetée à un poto du forum, pas de problème d'ouverture avec celle-là, elle est normalement largement à son optimum. C'est beaucoup plus subtil que les autres Caol Ila OB que j'ai déjà. Et en même temps, on est pas sur les profils de ces 25yo et plus de la fin des 70's ou de la première moitié des 80's. La tourbe est très subtile et diluée dans un fort voile de fumée (on pourrait presque évoquer un profil à la Islay Mist), mais avec une présence notable de cendre froide, de foyer éteint. Au fil de la dégustation, on se rend compte que cette tourbe tire sur les hydrocarbures gras et doux (huile, paraffine, ...). L'impression que ce malt a une âme sombre, une part d'ombre.

- Damoiseau 18yo 54.4%, 24/07/91-01/10, 31 futs: Je n'ai pas eu l'occasion de goûter beaucoup de rhum de cette distillerie. Autant dire que je ne sais pas à quoi m'attendre si ce n'est un profil d’agricole, sur la fraîcheur et le fruité de la cane. Et ben nan, rien à voir, c'est très différent, on est à fond sur les hydrocarbures. mais pas à la façon d'un Caroni Vellier, on est pas dans l'essence, le pétrole, le gas-oil ou le solvant. Là, on est dans le doux et gras, le huileux. Sa robe n'est d'ailleurs pas sans évoquer de l'huile de vidange tant elle est sombre. Le tout mêlé avec de la fumée au point que, sans aller complètement jusque là, ça évoquerait presque de la tourbe.
Un bien étonnant hasard que cette espèce de correspondance avec le Caol Ila juste avant. Et pas de risque que ce soit un phénomène de rémanence organoleptique, le Caol Ila est très loin de pouvoir rivaliser en terme de puissance ou d'empreinte.

- Damoiseau 20yo 58.4%, 13/04/89-01/10, 47 fûts: C'est très étonnant l'écart avec le précédent. Il y a certes un air de famille car on reste dans le domaine pétrolier, mais là par contre, on entre de plein peid dans le domaine habituellement réservé des grosses cylindrées Caroni de chez Vellier, au point que je doute que quiconque puisse faire la différence à l'aveugle. Autant le précédent est un monstre de douceur et de rondeur, ou l'alcool est imperceptible, presque une liqueur, autant là, le profil est beaucoup plus net, expressif et incisif, mais sans jamais aller jusqu'à l'agressivité. Bref, c'est très très bon.

- Benriach 33yo 51.6%, 1976-2009, #3551: L'ayant goûté il y a des années, au temps de sa célébrité, avec quelques autre fûts d'anthologie de la même période, je savais à peu près à quoi j'allais avoir à faire même si je n'en avais plus de souvenirs très précis. Autant dire qu'il était évident qu'il devait passer en dernier, car peu de choses pourraient s'exprimer pleinement après.
Et paf, dès le versage dans le verre, ça vous transporte ailleurs, avec ces belles notes de fruits exotiques (oui, je sais, les rhum aussi c'est exotique, mais bon, j'me comprends). Pour autant, tant au nez qu'en bouche, ça n'est pas aussi gourmand que dans mon souvenir, c'est même plutôt un poil austère et waxy. Je me souviens avoir goûté l'un de ces fabuleux Benriach 76 dans le verre d'un membre (me rappelle plus qui) lors du whisky live 2010, mais je crois que c'était un autre fut (8080, 3550 ?) et c'était beaucoup plus gourmand, généreux, sucré en quelque sorte.
Mais c'est à la déglutition qu'explose véritablement le 3551. Ce n'est plus une corbeille, mais une avalanche, une déferlante, une véritable corne d'abondance de fruits exotiques, c'est vraiment impressionnant et superbe.
Le genre de whisky qui vous fait hésiter entre avoir un orgasme et vous demander si finalement, Dieu n'existerait-il pas au moins un peu ?
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
demosys
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1119
Inscription : 28 déc. 2015, 00:12

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar demosys » 07 juin 2016, 18:23

miam ce benriach 76 hâte de recevoir mes samples
Image
Avatar de l’utilisateur
demosys
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1119
Inscription : 28 déc. 2015, 00:12

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar demosys » 07 juin 2016, 18:28

canis lupus a écrit :
demosys a écrit :Je suis maso j'ai retenté un rozelieures rare collection après un excellent littlemill 84cc

Euh mais euh pourquoi ils ont fait ca.. :oops:

:puke-huge:

Il faut positiver et te dire que c'est très instructif de goûter le pire et de comprendre pourquoi ce n'est pas bon. Ça permet tout autant de bien définir ses goûts que de ne goûter que des trucs qu'on aime.


Oh que oui j'y reviens et espère y trouve du positif à chaque tentative mais non cette sensation d'avoir au nez une chambre à air avec des solvants en fond ca passe pô.
Image

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités