Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3218
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar elskling » 22 déc. 2013, 22:35

mars a écrit :Après midi glendro avec mononcle joseph.

Face to face "12 ans OB 43° avril 2013" et "15 ans OB 46° novembre 2012"
Le but étant de voir si comme je le pense ils embouteillent du 16/17 ans et le vendent pour du 12 et 15 ans. Il aurait été mieux d'avoir un batch de la même date mais ce n'est pas toujours évident(surtout pour le 12 ans, j'en ai beaucoup moins acheté que du 15 ans).
La couleur est sensiblement pareille.

Au nez, le 12 ans est un peu plus sur les agrumes et le 15 un peu plus sur le moka.
En bouche, le 12 ans est un peu plus acide et fruité et le 15 ans est un peu plus rond et sur les notes de sherry.
En finale, un petit peu plus de moka pour le 15 ans.

Perso, je pense que les différences sont principalement due au fait que ce sont 2 batch différents qu'une question d'âge. Il y aussi le fait que le 12 ans est un peu plus réduit, cela le rend un peu moins dense, plus fruité et moins lourd sur le sherry.

Bref, je ne saurais que trop conseiller d'acheter très rapidement du 12 ans de 2013 tant qu'il est dispo!
Car le premier batch de 2014 sera réellement du 12 ans, fini le vieux glendro en solde!

Perso, je compte acheter quelques bouteilles dès que j'ai réussi a réunir des sous.
Cela dit, le 15 ans reste un petit cran au dessus(surtout les batch de septembre et novembre 2012), mais pour 10 euros de moins le 12 ans vaut franchement la peine(sous réserve d'avoir un batch de 2013! Jusque début 2012 il y a pas mal de notes de cassonade qui peuvent rebuter).
Et puis, il reste 2 ans pour faire des emplettes de 15 ans (en 2017, ce sera a nouveau du 15 ans). Prudence aussi avec les batch, ce n'est pas parce que c'est plus vieux que ce sera nécessairement meilleur!

Revenons à la dégustation :
- mélange du 12 et du 15 ans : Grosse grosse tuerie pour qui aime le sherry! (on combine les qualités des 2 et on supprime les défauts)
- Glendronach 1996 cask 231 46° : C'est là que l'on vois que le 12 ans est plus vieux car malgré ses 13 ans ce whisky fait plus jeune que le 12 ans OB. Notamment à cause de ces fameuses notes de cassonade(même si elles sont légères ici). La bouteille est morte!
- Glendronach 1993 cask 529 60,5° : Malgré qu'il ne restait qu'un bon centimètre dans le fond de la bouteille depuis des mois, l'alcool est toujours bien présent(même si ce n'est pas spécialement gênant). Beaucoup plus sherry monster que les précédents avec plus de noix, le moka qui tire fortement sur le café noir. Quelques épices.
La bouteille est morte aussi.

- mélange des 4 : Plus puissant, le 1993 a tendance a dominer.

MARS



Très intéressant, le problème reste pour moi que si j'achète en ligne, il est impossible de savoir quel est le batch que j'achète...
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 22 déc. 2013, 22:46

C'est bien là que réside le problème.
Mon avant dernière commande de 12 ans n'avait pas été concluante. Je m'étais ramassé une bouteille d'1 litre le l'ancien 12 ans (celui fini en fût de bourbon) malgré le fait que c'était censé être du nouveau 12 ans.

Eventuellement demander avant!

Et les nouveaux 12 ans vont bientôt sortir(d'ici quelques mois grand max).

Il est vrai qu'il est moins risqué de commander du 15 ans(mais c'est moins urgent). Perso j'en achète tous les 3/4 mois, et je pense augmenter le volume de mes achats! :mrgreen:
Charleroi, Belgique
kinou
Apprenti
Apprenti
Messages : 46
Inscription : 02 avr. 2013, 17:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar kinou » 23 déc. 2013, 10:48

En parlant de Glendro j'ai ouvert le Cask strengh batch 3 hiers soir (merci Cyril), je me retrouve bien dans les notes de SV c'est a fond sur les agrumes (oranges !) pour ce qui ont déjà gouté cela ressemble beaucoup au Ben Nevis Jean Boyer One Shot 1995 avec plus de watt !
J'avoue que je m'attendais a un profil plus sherry monster mais j'aime beaucoup tel quel ! A voir avec l'évolution ce que cela va donner !
Avatar de l’utilisateur
ptitdadou
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1700
Inscription : 26 mars 2012, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar ptitdadou » 23 déc. 2013, 11:44

Hier á l'apéro red breast 12yo. C'est plutôt sympa, très fruité (melon, pêche), de la vanille et un peu d'épices.
Image
Talisker25
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 67
Inscription : 04 janv. 2013, 14:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Talisker25 » 23 déc. 2013, 12:07

C'etait Talisker D.E.
Et une recette de cote de veaux aux champignons et Oban 16, un délice :-D
Image
n0naud
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 322
Inscription : 15 sept. 2013, 11:04

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar n0naud » 23 déc. 2013, 14:05

Un D.E. 2001-2012 à tout hasard ?
Image
talisker
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 326
Inscription : 17 juin 2007, 10:28

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar talisker » 23 déc. 2013, 18:03

Samedi, je me suis fait un petit plaisir comme cela faisait longtemps, en fin de repas avec un pote.

- Old Pulteney 1997/2008 G&M C#1188 (pour préparer le gosier) ==> fond de bouteille. ouvert depuis trop longtemps. quelques arômes floraux. sinon, c'est devenu de la flotte.

- Benriach 1972/2006 C#1733 ==> un vieux Benriach sherry relativement classique. c'est à dire propre sur lui. bien fait. bien équilibré. légèrement épicé. autrement dit, c'est beau et bon.

- Benriach 1980/2006 C#2534 for LMDW

- Benriach 1980/2008 C#2535

- Benriach 1980/2010 C#2532 ==> 3 sister casks. 3 profils assez semblables. mais 3 caractères diamétralement opposés. le 2534 joue la carte de la finesse et du fruité. le 2535 joue la carte "poussez vous de là que je m'y mette" par son côté direct et puissant. et le 2532 joue la carte pâtissier et gourmand. ma préférence va toujours au 2534 qui ne perd pas de sa splendide avec le temps (encore une super sélection LMDW. ont-ils seulement sélectionné des fûts pourris en 2006 ?)

- Benriach 1976/2010 C#8795 ==> typiquement Benriach 1976 par son côté fruité et exotique. mais toujours en retrait à tous les niveaux par rapport aux grands "fruit bombs" (C#3557, 3550, 3551 et 3558 pour ne citer qu'eux).

- Benriach 1976/2009 C#3551 for LMDW ==> la bouteille est ouverte depuis 3 ans, aux 3/4 vide. "tiens, on va voir si avec le temps et l'aération, il se fait mettre à l'amende par le 8795 qui, lui, est ouvert depuis beaucoup moins longtemps ?" et bien la réponse est sans appel. le 3551 éclate littéralement le 8795. dés l'ouverture du bouchon, une énorme claque de fruits de la passion et de mangue vient m'arracher la tête. et en bouche, c'est la même. là où le 8795 semble effacé et sur la retenue, le 3551 en met plein la vue. ce côté presque "trop expressif" peut en froisser certains et laisser penser à de l'arôme artificiel. mais c'est tellement jouissif qu'on ne cherche pas à comprendre. on prend son pied. et on en redemande. point barre.

- Lochside 1966/2007 SV C#7536

- Lochside 1966/2007 SV C#7535 ==> "les frères ennemis" comme j'aime à les appeler. fûts voisins. même jour de distillation. même jour d'emballage. même jour d'ouverture des bouteilles. même niveau dans les bouteilles... et pourtant, à l'aveugle, on a du mal à l'imaginer. en même temps, les 7% d'écart n'y sont pas pour rien. le 7536 (54.4%) est d'un redoutable classicisme et rend une copie presque parfaite lorsqu'on aime les arômes de cuir, avec un alcool merveilleusement intégré. le 7535 (47.3%) est quand à lui d'une finesse magistrale et exemplaire. l'équilibre est monstrueux. la finale toute en subtilité. en gros, deux énormes whisky impossible à départager (tout du moins pour moi).
pour les fans de Miles Davis, le 7536, c'est l'album "tutu". et le 7535, l'album "kind of blue".

- Tomatin 1967/2007 SV C#2632 ==> ça a toujours été de mes whisky préférés en raison de sa complexité démentielle et des nombreuses vagues d'arômes divers qui arrivent les unes après les autres sans jamais se bousculer. et malgré les années qui passent, il ne perd rien de sa superbe. c'est moins exubérant et fruité que toute la ribambelle de 1976 qu'ils nous ont sorti ces dernières années, mais c'est sans conteste largement au-dessus. c'est élégant. c'est long. c'est grand.
dommage que la bouteille arrive à son terme (un des rares whisky que je serai prêt à racheter si une bouteille me tombait sous la main).

- Longmorn 1972/2006 G&M C#1088 for LMDW ==> du niveau du tomatin 67 (profil assez semblable). un des meilleurs Longmorn qui soit. moins exubérant que le 72 TPD IV mais bien plus élégant. splendide.

- Longmorn 1968/2010 G&M C#5277 for Japan Import System ==> grandiose. un fruité magnifique. un super-Benriach 76.

- Longmorn 1969/2008 G&M C#3724 for The Whisky Fair ==> là, je ne suis pas objectif. en grand fan absolu de Longmorn 69, je ne peux que trouver cela grandiose. en même temps, j'ai beau lui chercher des défauts, je n'en trouve pas.

- Karuizawa 1976/2009 Noh C#6719 ==> c'est puissant. très puissant même. sorti de cela, c'est de la très belle came. c'est épicé. sherry à souhait. boisé juste ce qu'il faut. quelques notes de pruneaux font leur apparition de temps à autre.

- Karuizawa 1972/2008 C#7290 ==> c'est sur le papier plus puissant que le 76 Noh (65% vs 63%), mais en bouche, ça passe mieux. on sent l'alcool, mais ce n'est jamais agressif. et du coup, les arômes se fondent mieux. et c'est d'une longueur à faire passer "autant en emporte le vent" pour un court-métrage. je le préfère franchement au 76 Noh.

- Ardbeg 1974/2006 OB for Belgium C#3324 ==> tout a déjà été dit sur les Ardbeg des 70's. bu maintes et maintes fois depuis son ouverture il y a plus de 3 ans. et c'est toujours aussi beau et grand. tout est là. tout est en place. le citron. l'iode. les agrumes (léger pamplemousse). la tourbe grasse et extrêmement élégante. tout est parfaitement intégré et se contre-balance à merveille en bouche. une seule question me vient à l'esprit à chaque fois que j'en bois : "mais pourquoi ont-ils décidé de nous sortir toutes leurs m***** commerciales en lieu et place de tous les splendides fûts qu'il leur reste ?"


Et comme tout se passait très bien pendant cette petite dégust', l'envie m'est venue d'ouvrir une nouvelle bouteille. Ni une ni deux, me voila devant mes vitrines. Et hop, "toi, viens par là" :

- Ben Nevis 1975/2009 SV Prestonfield for LMDW C#7439 (63%) ==> il fallait au moins cela pour tenir la baraque face à la puissance des deux Karui et la tourbe de l'Ardbeg. j'en gardais un très bon souvenir du Whisky Live 2009. et bien, que cela soit dit, c'est comme dans mes souvenirs. à savoir très très très bon. l'alcool est super bien intégré et jamais agressif. c'est gourmand à souhait. les arômes de noisette et d'amande présent au nez se développent magnifiquement en bouche. on a l'impression de manger une magnifique tarte aux poires à la frangipane avec des amandes effilées grillées sur le dessus. pour ceux qui aiment, hautement recommandable. un parfait whisky de dessert et de fin de repas.



Conclusion : un bien beau samedi après-midi !!!!!
Image
cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2334
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar cthulhu » 23 déc. 2013, 18:12

Dis donc, ca s'appelle _whisky_-distilleries, ici. Pourquoi ce compte-rendu a propos de liqueurs frelatees?
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10277
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dede » 23 déc. 2013, 18:33

Joli line-up ! Ce Longmorn 1968 JIS est effectivement fabuleux !!
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11006
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jean-Michel » 23 déc. 2013, 19:31

dede a écrit :Joli line-up ! Ce Longmorn 1968 JIS est effectivement fabuleux !!

C'est celui-là même que Talisker m'a offert et que nous bûmes ensemble, mon Dede ?
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3218
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar elskling » 23 déc. 2013, 20:31

That's the spirit, Talisker ! Slainte !
Avatar de l’utilisateur
Dekyriel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 605
Inscription : 19 juin 2013, 10:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Dekyriel » 23 déc. 2013, 21:20

Talisker, ce soir, tu m'as fait rêver. Merci. ^^
JCB
Image
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10277
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dede » 23 déc. 2013, 21:36

Jean-Michel a écrit :
dede a écrit :Joli line-up ! Ce Longmorn 1968 JIS est effectivement fabuleux !!

C'est celui-là même que Talisker m'a offert et que nous bûmes ensemble, mon Dede ?


Il me semble bien, mais je n'ai pas vérifié la ref du fût.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15095
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar canis lupus » 23 déc. 2013, 21:37

talisker a écrit :- Longmorn 1972/2006 G&M C#1088 for LMDW ==> du niveau du tomatin 67 (profil assez semblable). un des meilleurs Longmorn qui soit.

:text-+1: Une vraie splendeur.
Magnifique line up en tout cas.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
talisker
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 326
Inscription : 17 juin 2007, 10:28

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar talisker » 23 déc. 2013, 21:45

dede a écrit :
Jean-Michel a écrit :
dede a écrit :Joli line-up ! Ce Longmorn 1968 JIS est effectivement fabuleux !!

C'est celui-là même que Talisker m'a offert et que nous bûmes ensemble, mon Dede ?


Il me semble bien, mais je n'ai pas vérifié la ref du fût.

Si c'est bien le sample que j'ai filé à Jean-Mi, alors c'est bien le fût 5277. Un petit chef d'oeuvre de whisky...
Image

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités