Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jean-Michel » 22 oct. 2013, 22:44

Ouf !
Fin des WDTS 5 !
Quel rythme, en cette fin d'année !
Et l'occasion de me couvrir un peu de ridicule sur une bouteille...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4000
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jbrice » 22 oct. 2013, 23:04

Jean-Michel a écrit :Et l'occasion de me couvrir un peu de ridicule sur une bouteille...

Tu nous racontera dès la levée du rideau, ça m'intéresse toujours ce genre de situation.
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jean-Michel » 22 oct. 2013, 23:05

Oh !
Ca se verra comme le nez au milieu de la figure une fois les résultats publiés sur le site.
Mais je ne regrette rien...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Mathieutaz13
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1666
Inscription : 04 juil. 2013, 18:33

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Mathieutaz13 » 22 oct. 2013, 23:20

vivement qu'on puisse parler de tout ça !
en attendant et pour pas perdre la main :

Inverleven G&M 2001 40°

Nez : doux et gourmand sur les biscuits beurrés avec une pointe de fruits (banane, pomme)
Alcool complètement fondu (bon ok c’est à 40°)
Bouche : c’est très gras avec de la pomme verte, de la vanille, des céréales et une jolie touche d’amande douce
La finale (courte) reste sur la jolie amertume de l’amande en conservant le coté biscuité
Agréable mais un peu simple, on doit cependant s’en lasser rapidement !
84 Pts

Girvan Jean Boyer One shot 1993/2007 46°

Nez : Puissant sur l’essence de térebenthine et un peu de bois brulé.
Pas franchement expressif ni trop enthousiasment !
Bouche : Une fois passé l’attaque trop alcoolisé et la tonne d’épices (copeaux de bois frais) on a une belle rétro olfaction sur la fumée associé à un peu d’iode.
La finale est plus longue que le précédent mais cela ne le sauvera pas à mon gout !
Dommage … 76 Pts
La dégustation provient de samples déjà entamés (merci à Tomy d'ailleurs !) donc potentiellement aérés ;-)
Avatar de l’utilisateur
tomy63
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2912
Inscription : 03 janv. 2011, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar tomy63 » 23 oct. 2013, 01:01

Ils n'étaient pas vraiment meilleurs à l'ouverture des samples, je crois même que j'ai été plus dur que toi avec les 2. Mais bon c'est toujours intéressant de goûter un Inverleven (distillerie qu'on croise rarement), et un jeune grain (d'une distillerie assez rare aussi d'ailleurs). Tu verras il y aura beaucoup mieux dans les samples que je t'ai envoyés ;-)
Image

Samples à échanger dans mon profil

Blog : http://whiskywinenbeer.canalblog.com/
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3909
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Savoureur » 23 oct. 2013, 07:34

Jean-Michel a écrit :Ouf !
Fin des WDTS 5 !
Quel rythme, en cette fin d'année !

Je plussoie. Mais il y a pire comme problèmes :mrgreen:

Jean-Michel a écrit :Et l'occasion de me couvrir un peu de ridicule sur une bouteille...

Sur ce point je ne sais encore rien car je dois encore taper mes notes sur ordinateur et les envoyer.
manu67
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 73
Inscription : 02 janv. 2012, 13:57

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar manu67 » 23 oct. 2013, 17:55

tomy63 a écrit :moins marqué sherry, plus puissant, beaucoup plus tourbé, plus marin, plus "fumée de barbecue, bacon"... bref très différent du Laimrig.


+1
l'uigeadail est d'un niveau supérieur : plus complexe, avec une finale bien plus longue
Avatar de l’utilisateur
Mathieutaz13
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1666
Inscription : 04 juil. 2013, 18:33

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Mathieutaz13 » 23 oct. 2013, 19:09

tomy63 a écrit :Ils n'étaient pas vraiment meilleurs à l'ouverture des samples, je crois même que j'ai été plus dur que toi avec les 2. Mais bon c'est toujours intéressant de goûter un Inverleven (distillerie qu'on croise rarement), et un jeune grain (d'une distillerie assez rare aussi d'ailleurs). Tu verras il y aura beaucoup mieux dans les samples que je t'ai envoyés ;-)

J'essaye de monter en gamme doucement, j'ai pas envie de prendre des gouts de luxe trop vite ;-)
Avatar de l’utilisateur
ikkakumon
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1338
Inscription : 09 juin 2012, 17:20

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar ikkakumon » 24 oct. 2013, 20:03

Un petit dram de cette bouteille à l'ouverture.
Image
Avatar de l’utilisateur
L'Affreux Aigle
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2752
Inscription : 22 déc. 2005, 01:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar L'Affreux Aigle » 24 oct. 2013, 21:16

ikkakumon a écrit :Un petit dram de cette bouteille à l'ouverture.

Tu commence ton échauffement pour la bouteille anniversaire du site ? ;-)

A+ !
--
"Anyway The Wind Blows..."

Image

Samples à échanger dans mon profil...
stup
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 256
Inscription : 09 juil. 2012, 11:55

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar stup » 24 oct. 2013, 21:36

L'Affreux Aigle a écrit :
ikkakumon a écrit :Un petit dram de cette bouteille à l'ouverture.

Tu commence ton échauffement pour la bouteille anniversaire du site ? ;-)

A+ !

Quel hasard :whistle: , moi c'était celui-ci : http://www.whiskybase.com/whiskies.php?merkid=103&whiskyid=33680
Avatar de l’utilisateur
Bishlouk
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1754
Inscription : 07 déc. 2012, 11:45

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Bishlouk » 24 oct. 2013, 22:45

Un pur hasard, moi aussi j'ai essayé un Inchgower ce soir, le 36y Duncan Taylor 1968/2005, Cask #5575, 46.3% (merci WhiskyWalker pour le sample :) ).


Nez: Enormément de réglisse, et un genre d'odeur de sirop pharmaceutique. Ca domine tout le reste des pieds et des épaules (je peux quand même déceler du bois et des cendres froides).

Bouche: Dans la lignée du nez: du réglisse à tous les étages. Une fois que j'ai pu en faire abstraction, une douceur boisée se révèle fugacement.

Finale: Le réglisse (what else ? :roll: ) envahit la gorge et s'en empare. Une amertume se devine aussi.

Verdict: Plus monolithique sur le réglisse, je vois mal comment ce serait possible. Si vous êtes fan de réglisse, foncez; sinon passez votre
chemin. Personnellement, c'est juste TROP pour moi.

Donc pas de cote, car mon ressenti est purement basé sur mes goûts personnels qui ne sont pas compatibles avec l'amour du réglisse. Mais je n'aime pas du tout du tout du tout...
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3291
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar elskling » 24 oct. 2013, 23:14

Micro-verticale de Karuizawa grâce à des samples - il s'agit de premières ouvertures de samples, j'en garde suffisamment pour deux repasses ultérieures, ce sont donc là des premières impressions.
Je ne reviens pas sur les caractéristiques communes des single casks Karuizawa, entre le bois rare, les notes de sherry très prononcées, le vernis, le tabac, la prune, etc. Disons que je mets ici plutôt en évidence les différences entre les uns et les autres.

Karuizawa 1969-2012 cask 8183: on sent bien l'influence du fût de bourbon dès le nez, ce qui n'est pas fréquent chez Karuizawa, mais c'est franchement très agréable. Le palais est légèrement plus sec que ce que le nez pouvait laisser penser, mais tout ça est excellent, sans doute plus "précis" que les Karuizawa de fûts de sherry, presque plus "japonais" j'ai envie de dire. Reste que le prix de la bouteille me paraît trop élevé en regard du contenant. A moins de chercher les infimes variations karuizawesques, ma première impression est qu'on peut s'en passer pour acheter d'autres bouteilles moins chères et tout aussi excellentes.

Karuizawa 1967-2009 cask 6426: c'est la légende (merci JM!), la fameuse bouteille qu'il ne fallait pas rater à l'époque de sa sortie. Et effectivement, on atteint ici la perfection, la typicité parfaite de Karuizawa, tant au nez qu'en bouche - en 2009, il y avait encore très peu d'embouteillages de Karuizawa il me semble, j'imagine la claque que pouvait être l'arrivée de cette bouteille sur le marché. Ce qui me frappe surtout, c'est cet équilibre incroyable en bouche, une petite goutte d'eau pour libérer des notes de sherry (amontillado?) plus fruitées, un régal en bouche. Le maître étalon sans doute pour cette distillerie.

Karuizawa 1971-2013 Noh cask 1842: retour sur un fût de bourbon. Un nez très puissant, très concentré, qui laisse à penser qu'une bouteille une fois ouverte a un gros potentiel d'évolution, pour le moment encore dominé par le vernis. Pareil au palais, c'est puissant, mais ce qui me frappe ici c'est la finale, sublime, où le tabac prend le dessus, entre cigare et tabac à pipe avant allumage, puis soudain un retour de fumée, comme si on avait en même temps le goût du tabac à pipe une fois allumé, cette dualité m'a scotché je dois dire. Le verre vide, quelques minutes plus tard, libère tout d'un coup des notes fruitées inattendues.

En conclusion, trois superbes samples sur lesquels je vais refaire une comparaison pour voir si mes impressions changent.

Et une fois de plus: j'adooooore Karuizawa ! :obscene-drinkingbuddies:
WhiskyWalker
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 742
Inscription : 05 août 2005, 11:23

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar WhiskyWalker » 24 oct. 2013, 23:49

Bishlouk a écrit :Un pur hasard, moi aussi j'ai essayé un Inchgower ce soir, le 36y Duncan Taylor 1968/2005, Cask #5575, 46.3% (merci WhiskyWalker pour le sample :) ).


Nez: Enormément de réglisse, et un genre d'odeur de sirop pharmaceutique. Ca domine tout le reste des pieds et des épaules (je peux quand même déceler du bois et des cendres froides).

Bouche: Dans la lignée du nez: du réglisse à tous les étages. Une fois que j'ai pu en faire abstraction, une douceur boisée se révèle fugacement.

Finale: Le réglisse (what else ? :roll: ) envahit la gorge et s'en empare. Une amertume se devine aussi.

Verdict: Plus monolithique sur le réglisse, je vois mal comment ce serait possible. Si vous êtes fan de réglisse, foncez; sinon passez votre
chemin. Personnellement, c'est juste TROP pour moi.

Donc pas de cote, car mon ressenti est purement basé sur mes goûts personnels qui ne sont pas compatibles avec l'amour du réglisse. Mais je n'aime pas du tout du tout du tout...


Je ne l'avais pas noté? C'est un réglisse Wood finish...donc c'est normal! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11964
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 25 oct. 2013, 00:46

WhiskyWalker a écrit :
Bishlouk a écrit :Un pur hasard, moi aussi j'ai essayé un Inchgower ce soir, le 36y Duncan Taylor 1968/2005, Cask #5575, 46.3% (merci WhiskyWalker pour le sample :) ).


Nez: Enormément de réglisse, et un genre d'odeur de sirop pharmaceutique. Ca domine tout le reste des pieds et des épaules (je peux quand même déceler du bois et des cendres froides).

Bouche: Dans la lignée du nez: du réglisse à tous les étages. Une fois que j'ai pu en faire abstraction, une douceur boisée se révèle fugacement.

Finale: Le réglisse (what else ? :roll: ) envahit la gorge et s'en empare. Une amertume se devine aussi.

Verdict: Plus monolithique sur le réglisse, je vois mal comment ce serait possible. Si vous êtes fan de réglisse, foncez; sinon passez votre
chemin. Personnellement, c'est juste TROP pour moi.

Donc pas de cote, car mon ressenti est purement basé sur mes goûts personnels qui ne sont pas compatibles avec l'amour du réglisse. Mais je n'aime pas du tout du tout du tout...


Je ne l'avais pas noté? C'est un réglisse Wood finish...donc c'est normal! :mrgreen:

:roll
Plutôt intéressant ce machin. (j'adore la réglisse :mrgreen: )
Charleroi, Belgique

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités