Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11003
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jean-Michel » 18 avr. 2012, 17:50

cosinus a écrit :Plaisanterie mise à part, tous les vieux Longmorn ne sont pas exceptionnels comme le 1964 cité par Régis, le 1969 de la MDW sorti en 2009, le 1969 TWE et le Longmorn ouvert par VZ au dernier Witch.
Donc à ce prix, il est indispensable de goûter ce 1972 C#1090 avant achat.

Le 1969 G&M pour LMDW est excellent, je trouve ! Ca a un bon p'tit goût de crème de noisettes avec une couche d'ananas et de banane bien mûrs par derrière... J'aime beaucoup !
Le TWE, j'espère qu'il me plaira autant qu'il a plu à Serge. Sa couleur me fait un peu peur côté bois violent, mais apparemment il nage très bien...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
talisker
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 326
Inscription : 17 juin 2007, 10:28

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar talisker » 18 avr. 2012, 19:25

Jean-Michel a écrit :
cosinus a écrit :Plaisanterie mise à part, tous les vieux Longmorn ne sont pas exceptionnels comme le 1964 cité par Régis, le 1969 de la MDW sorti en 2009, le 1969 TWE et le Longmorn ouvert par VZ au dernier Witch.
Donc à ce prix, il est indispensable de goûter ce 1972 C#1090 avant achat.

Le 1969 G&M pour LMDW est excellent, je trouve ! Ca a un bon p'tit goût de crème de noisettes avec une couche d'ananas et de banane bien mûrs par derrière... J'aime beaucoup !
Le TWE, j'espère qu'il me plaira autant qu'il a plu à Serge. Sa couleur me fait un peu peur côté bois violent, mais apparemment il nage très bien...

J'ai également beaucoup aimé le 1969 LMDW qui, je trouve, est passé à côté de bon nombre de palais affûtés. Il est dans la digne lignée de la série des fûts 529X. Beaucoup de fruits jaunes et exotiques. Un complexité et une longueur un peu moindre comparé au Mash Tun et au 5293 for J.I.S. Mais tellement jouissif...
Quant au 1969 TWE, même lignée, mais plus brut et plus sec. Plus marqué sherry, mais tellement bien fait et pas spécialement marqué par le bois (même si, encore une fois, j'ai une grosse tolérance au boisé)
Image
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10275
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dede » 18 avr. 2012, 21:18

J'ai adoré le 1969 TWE. C'est LE wi=hisky dans lequel j'ai retrouvé de véritables arômes de grands chocolats noirs. Sa finale m'a rappelé certains grands crus Valrhona.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
pierrebzh
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1199
Inscription : 21 oct. 2009, 13:50

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar pierrebzh » 18 avr. 2012, 21:43

Mortlach 21 ans (1980 - 2002), Gordon & MacPhail, 63.8 %

Nez : Du sherry plein le nez, du cuir, du tabac, du rancio, des fruits secs, de la pate d’amande et un soupçon de vanille. C’est très complexe !
Bouche : L’attaque est puissante, du café, un peu d’amertume, du chocolat et un soupçon de fumée, un petit côté solvant (vernie…) plutôt agréable. L’ajout d’une goute d’eau, atténue la puissance de l’alcool et permet de retrouver plus facilement la multitude d’aromes présents en bouche.
Finale : Bien présente, dans le prolongement de la bouche avec une pointe de fraicheur qui apparait au fur et à mesure
Note 91/100 – Merci Anthony pour le sample
Image

Localisation : Nantes la plus part du temps mais aussi Rennes et St Malo
Avatar de l’utilisateur
Apollo
Apprenti
Apprenti
Messages : 18
Inscription : 10 avr. 2012, 22:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Apollo » 18 avr. 2012, 23:24

Isle of Jura, 16 yo - Diurachs Own, OB, 40%

S'ouvre sur un nez de fruits trop murs, ou de fruits exotiques (d'ananas notamment). Après aération, les fruits laissent place aux épices, particulièrement épices de Noel, girofle, gingembre... Des touches de massepain apparaissent aussi. L'ensemble est toujours essentiellement sur des notes sucré, avec toujours néanmoins un léger caractère marin, sur le sel et un fond de fumée.
La première bouche est plus sèche que le nez le le laissait présagé, mais le coté sucré revient rapidement, ici assez clairement sur le massepain, la frangipane, avec un peu de miel de montagne. Le coté boisé/épicé se fait également sentir, avec après quelques temps un goût de chocolat noir fourré vanille, assez particulier. La finale est moyenne et plutôt dominée par les épices.
Au final, des saveurs variées et intéressantes, un bon malt hivernal, mais la bouche est malheureusement parfois un peu affaiblie par les 40% et un sucré parfois un peu trop prononcé.

82/100
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3831
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Jbrice » 18 avr. 2012, 23:33

dede a écrit :J'ai adoré le 1969 TWE. C'est LE wi=hisky dans lequel j'ai retrouvé de véritables arômes de grands chocolats noirs. Sa finale m'a rappelé certains grands crus Valrhona.

Ouais bon Valrona, après en avoir gouté plusieurs (je sais pas lesquels) j'ai pas trouvé ça jojo.
Et pourtant, je suis amateur de chocolat noir avant d'être amateur de whisky!
Mon plus grand pied en terme de choco noir, en tablette, c'est grâce à un artisan parisien dont j'ai zappé le nom et en chocolats fourrés, c'est grâce à un artisan aixois nommé Brunet!
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2268
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar cosinus » 19 avr. 2012, 00:21

Je suis peut être passé à côté de ce 1969 pour la MDW car il ne m'a vraiment pas marqué.
Quant au 1969 TWE, je me retrouve bien dans vos descriptions: sur le chocolat noir, brut, sec, boisé (j'y suis très peu tolérant). Pour moi ça manque de fraicheur et d'élégance.
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10275
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dede » 19 avr. 2012, 08:47

Jbrice a écrit :
dede a écrit :J'ai adoré le 1969 TWE. C'est LE wi=hisky dans lequel j'ai retrouvé de véritables arômes de grands chocolats noirs. Sa finale m'a rappelé certains grands crus Valrhona.

Ouais bon Valrona, après en avoir gouté plusieurs (je sais pas lesquels) j'ai pas trouvé ça jojo.
Et pourtant, je suis amateur de chocolat noir avant d'être amateur de whisky!
Mon plus grand pied en terme de choco noir, en tablette, c'est grâce à un artisan parisien dont j'ai zappé le nom et en chocolats fourrés, c'est grâce à un artisan aixois nommé Brunet!

Pourtant il y a de très belles choses, avec une belle longueur. Pour autant, il faut comparer ce qui est comparable : ce n'est pas de l'artisanal.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
ptitdadou
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1700
Inscription : 26 mars 2012, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar ptitdadou » 19 avr. 2012, 09:13

Hier soir, j'ai replonger dans la bouteille de Lavagulin 12 yo CS, limited edition, bottled in 2009, 57,9%.

C'est toujours un vrai moment de plaisir avec un des meilleurs Islay que j'ai eu l'occasion de goûter (pour l'instant).
En plus après quelques semaines d'ouvertures de la bouteille, le nez que j'avais trouvé un peu en retrait par rapport à la bouche au départ est beaucoup plus expressif!!
Image
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar bpoujol » 19 avr. 2012, 09:49

cosinus a écrit :Je suis peut être passé à côté de ce 1969 pour la MDW car il ne m'a vraiment pas marqué.
Quant au 1969 TWE, je me retrouve bien dans vos descriptions: sur le chocolat noir, brut, sec, boisé (j'y suis très peu tolérant). Pour moi ça manque de fraicheur et d'élégance.


Tout à fait !
Pareil pour moi, très bien fait, mais manque de fraicheur et d'élégance à mon gout.
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar pompix » 19 avr. 2012, 10:13

Concernant le 69 TWE que j'avais déjà beaucoup aimé à ma première approche (splité par Piazzo, je crois). Il m'a bien retourné le cul à limburg dernier, pourtant après avalé une paire de merveillaux Longmorn 60's. La bouteille était entamée. L'oxydation avait probablement fait son travail dans le bon sens. Franchement, un excellent Longmorn.

Mais c'est un whisky à part car habituellement les Longmorn 60's, cela fout la gerbe !!! D'ailleurs, si jamais vous tombez sur un #592, envoyez-moi vite un mp que l'on envoye l'équipe de nettoyage ! :mrgreen:
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
talisker
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 326
Inscription : 17 juin 2007, 10:28

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar talisker » 19 avr. 2012, 18:48

Et pour en revenir au Longmorn 69 TWE, s'il y en a un d'entre vous qui en a une bouteille (pleine) dont il souhaite se séparer, je suis preneur !!!!!!
Image
caribou
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 997
Inscription : 05 juin 2009, 12:00

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar caribou » 19 avr. 2012, 21:47

Hier soir:
Glen Ord 25y: je voulais y revenir après une expérience catastrophique le we dernier avec ce whisky. Alors que je l'avais apporté dans ma belle famille pour le faire gouter à l'occasion des 25 ans de ma belle sœur, je l'avais trouvé épouvantable, alcooleux, sans aucunes nuances, bref, j'avais été tenté de ne pas finir mon verre. Une grosse déception. Pensant que j'étais dans un mauvais moment ce we, j'ai retenté le coup hier soir donc et bien, ça n'a pas été beaucoup plus brillant. J'ai commencé à l'apprécier seulement à la fin du verre après une bonne heure et demie d'aération... J'espère que la bouteille ne s'est pas éventée...

Pour me ne pas en rester là j'ai continué sur un Classic of Islay (Lagavulin): le côté viandé ne m'avais jamais paru aussi marqué au nez, un whisky très agréable pour le reste: marin salé avec un petit côté poussiéreux que j'ai l’impression de retrouver dans les quelques Laga que j'ai eu l'occasion de gouter. J'aurai plaisir à revenir sur la fin du sample.
Image
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10275
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dede » 19 avr. 2012, 21:51

Pour le Glen Ord, c'est peut-être l'inverse : besoin d'une longue aération, ce que semble confirmer ton ressenti en fin de verre.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
caribou
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 997
Inscription : 05 juin 2009, 12:00

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar caribou » 19 avr. 2012, 22:03

ça devrait aller en s’améliorant alors mais, c'est étonnant, ce n'est pas la première fois que j'en prend un dram mais je n'ai pas l'impression d'avoir ressenti ça au départ. Peut être mes gouts qui ont évolué depuis.
Image

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité