L'effet du froid sur les arômes

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar jmputz » 01 févr. 2008, 19:07

L'expérience du whisky-été est difficilement réalisable avec les étés qu'on passe les dernières années (13°C en août, brrr).
Par contre 30 degré en avril... Il n'y a plus de saisons, mon bon monsieur.
L'avantage, c'est qu'avril vient avant août. C'est toujours cela de pris :roll
Slainte Mhath
n0naud
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 322
Inscription : 15 sept. 2013, 11:04

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar n0naud » 22 déc. 2013, 10:35

Un tout petit déterrage... :roll:

Juste pour vous faire part de ma constatation sur certaines bouteilles, qui ont passé quelques mois en caves (entre 12,3°C MIN et 17 MAX) depuis cet été.

Quelques uns des whiskies ont quand même été fortement atténué par ces "températures fraîches", mais loin d'être des températures extrêmes. :cry:



Pourtant on est loin des températures d'un frigo, qui plus est, sur des bouteilles bien remplies et stockées dans leurs canisters.

Rien à voir donc, en comparaison avec l'expérience menée sur un petit volume de quelques cl, soumis à un froid plus important dans un frigo.

Pourtant, certains de ces whiskies qui ont séjourné en cave sont bien plus "faibles", ont perdu en intensité, en goût.
Image
Toffie76
Distillateur
Distillateur
Messages : 491
Inscription : 15 juin 2013, 14:17

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar Toffie76 » 22 déc. 2013, 22:30

Ça me fait penser que je devrais peut être remonter quelques bouteilles de mon garage...
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar mars » 22 déc. 2013, 22:35

n0naud a écrit :Un tout petit déterrage... :roll:

Juste pour vous faire part de ma constatation sur certaines bouteilles, qui ont passé quelques mois en caves (entre 12,3°C MIN et 17 MAX) depuis cet été.

Quelques uns des whiskies ont quand même été fortement atténué par ces "températures fraîches", mais loin d'être des températures extrêmes. :cry:



Pourtant on est loin des températures d'un frigo, qui plus est, sur des bouteilles bien remplies et stockées dans leurs canisters.

Rien à voir donc, en comparaison avec l'expérience menée sur un petit volume de quelques cl, soumis à un froid plus important dans un frigo.

Pourtant, certains de ces whiskies qui ont séjourné en cave sont bien plus "faibles", ont perdu en intensité, en goût.


Perso, je stocke mes whisky au sec a température de maison (+-20°).
Sinon, tu les a gouté juste après les avoir sortit de la cave, si oui il est normal que les arômes ressortent moins. Je trouve que la chaleur aide a faire ressortir les arômes, surtout sur les sherry et les vieux whisky.
Charleroi, Belgique
n0naud
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 322
Inscription : 15 sept. 2013, 11:04

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar n0naud » 22 déc. 2013, 22:48

Remontées depuis quelques jours et stockées dans le bar...
Dégustées à température ambiante donc.

Les Islay sont tristement fades, surtout les Ardbeg (Ten, Uiguedail, Corryvreckan). Mon Laga 16 a un peu mieux tenu le coup, il reste buvable.

J'ai proposé à quelques membres montois de leur donner des samples afin d'avoir un avis extérieur au mien. Mais je pense qu'ils ne feront que constater les dégâts... :cry:

Ma cave est bien sèche.
Et au vu de ce que j'ai lu, à savoir que certains stockent entre 10° et 20° degrés sans souci, semble-t-il, je me suis dit que dans ma cave, il n'y aurait aucun problème. Apparemment ce n'était pas le cas.

Au plus froid, il faisait 12,3° degrés et les bouteilles étaient en cave depuis 6 mois.
Mais cela ne fait même pas 6 mois que la température de la cave est à cette température, depuis mi-octobre, novembre, peut-être. Avant les températures en caves étaient supérieures à 15° degrés.
Image
Avatar de l’utilisateur
red71
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2664
Inscription : 04 déc. 2012, 01:39

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar red71 » 22 déc. 2013, 23:27

Arf, c'est inquiétant ça... j'ai aussi mes bouteilles à la cave. D'autres ont constaté le même phénomène de dégradation avec des températures "froides" ?
Je vends, c'est par ici
Mon bar à moi...
n0naud
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 322
Inscription : 15 sept. 2013, 11:04

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar n0naud » 22 déc. 2013, 23:50

Je dirai plûtot des températures "fraîches" que froides...

On est au dessus des +12°C et elle n'y sont pas depuis plus de 6 mois, sachant que jusqu'à fin septembre il faisait +17°C dans cette cave et que ce n'est qu'à partir de mi-octobre que la température de la cave s'est mise à descendre progressivement, sans jamais aller sous les +12°C.


Maintenant je n'ai goûté que mes bouteilles ouvertes et surtout des Islay.
C'est comme si ils s'étaient tous éventés en quelques mois.
Sachant que les bouteilles étaient remplis au 3/4, bien rebouchonnées et dans les canisters.


Je vais ouvrir une des bouteilles fermées/scellées, mais qui a connu le même séjour en cave, on verra ce qu'il en est.


J'ai des japonais qui ont aussi été dans cette caves mais qui n'y sont pas restés longtemps, de fin septembre à début novembre, donc à peine un mois.
Les bouteilles étaient scellées et viennent seulement d'être ouvertes il y a 15 jours. Elles sont en pleine forme, je n'ai rien descellé sur ces derniers. Ils sont bons!! (série Pure Malt Nikka)


Soit le caractères tourbés des Islay a mal supporter cette période en cave.
Soit le climat de ma cave à éventés rapidement mes bouteilles "tourbées" déjà ouvertes et légèrement entamées.


Quand je dis cave, c'est un sous-sol d'immeuble en centre-ville, fondation en béton.
Air à peine plus humide que les habitations ; j'ai des caisse en carton, des papiers qui y sont depuis des années, ils n'ont pas bougés.
Et les températures évoluent lentement, grande inertie thermique.
Image
stup
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 256
Inscription : 09 juil. 2012, 11:55

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar stup » 23 déc. 2013, 00:02

De mon coté de Mons... Je n'ai jamais eu de problème... Mais je n'ai que des bouteilles fermées à la cave.

Quelques questions alors :
- Les bouteilles étaient stockée droite ?
- La cave n'est pas trop sèche ?
- Tu n'avais pas de trop petit volume dans les bouteilles ?
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7433
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar pat gva » 23 déc. 2013, 00:13

n0naud a écrit :Je dirai plûtot des températures "fraîches" que froides...

On est au dessus des +12°C et elle n'y sont pas depuis plus de 6 mois, sachant que jusqu'à fin septembre il faisait +17°C dans cette cave et que ce n'est qu'à partir de mi-octobre que la température de la cave s'est mise à descendre progressivement, sans jamais aller sous les +12°C.


Maintenant je n'ai goûté que mes bouteilles ouvertes et surtout des Islay.
C'est comme si ils s'étaient tous éventés en quelques mois.
Sachant que les bouteilles étaient remplis au 3/4, bien rebouchonnées et dans les canisters.


Je vais ouvrir une des bouteilles fermées/scellées, mais qui a connu le même séjour en cave, on verra ce qu'il en est.


J'ai des japonais qui ont aussi été dans cette caves mais qui n'y sont pas restés longtemps, de fin septembre à début novembre, donc à peine un mois.
Les bouteilles étaient scellées et viennent seulement d'être ouvertes il y a 15 jours. Elles sont en pleine forme, je n'ai rien descellé sur ces derniers. Ils sont bons!! (série Pure Malt Nikka)


Soit le caractères tourbés des Islay a mal supporter cette période en cave.
Soit le climat de ma cave à éventés rapidement mes bouteilles "tourbées" déjà ouvertes et légèrement entamées.


Quand je dis cave, c'est un sous-sol d'immeuble en centre-ville, fondation en béton.
Air à peine plus humide que les habitations ; j'ai des caisse en carton, des papiers qui y sont depuis des années, ils n'ont pas bougés.
Et les températures évoluent lentement, grande inertie thermique.


Tiens bizarre, essaye de les réchauffer en les laissant dans ton appart.
En ce qui me concerne, mes parents ont toujours stocké les w à la cave qui oscille entre 8 et 18 et il n'y a jamais eu le moindre problème
Les miens sont stocké dans l'appartement
Master Experimental Blender
Genève
n0naud
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 322
Inscription : 15 sept. 2013, 11:04

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar n0naud » 23 déc. 2013, 00:21

stup a écrit :De mon coté de Mons... Je n'ai jamais eu de problème... Mais je n'ai que des bouteilles fermées à la cave.

Quelques questions alors :
- Les bouteilles étaient stockée droite ?
- La cave n'est pas trop sèche ?
- Tu n'avais pas de trop petit volume dans les bouteilles ?

Bouteilles stockées sur des étagères. Placées droites, dans leurs étuis/canisters,
Donc pas de contacts avec le liège des bouchons, ni d'UV.


Air trop sec
Non, la cave est un peu humide, mais à peine.
Pas d'influence de l'humidité sur du carton ou du papier par exemple.


Petits volumes?
Non. Les bouteilles sont à peine entamées.
Image
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10277
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar dede » 23 déc. 2013, 00:22

Whiskies stockés à la cave depuis deux ans (11 à 23°), aucun souci de noté sur aucune bouteille.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
n0naud
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 322
Inscription : 15 sept. 2013, 11:04

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar n0naud » 23 déc. 2013, 00:26

pat gva a écrit :Tiens bizarre, essaye de les réchauffer en les laissant dans ton appart.
En ce qui me concerne, mes parents ont toujours stocké les w à la cave qui oscille entre 8 et 18 et il n'y a jamais eu le moindre problème
Les miens sont stocké dans l'appartement

Les bouteilles sont remontées à l'appartement depuis quelques jours maintenant.


Température dans le bar (armoire fermée) : +20°C.


Donc les Whiskies ont eu le temps de revenir à température ambiante de dégustation.
Dernière édition par n0naud le 23 déc. 2013, 00:33, édité 1 fois.
Image
n0naud
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 322
Inscription : 15 sept. 2013, 11:04

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar n0naud » 23 déc. 2013, 00:33

dede a écrit :Whiskies stockés à la cave depuis deux ans (11 à 23°), aucun souci de noté sur aucune bouteille.

D'autres bouteilles ont été en cave, moins longtemps et n'ont rien subi.
Les Nikka, goûtés dernièrement rar exemple, j'y retrouve toutes les saveurs et arômes décrits dans les notes de dégustations.
Mais les bouteilles étaient scellées.


C'est comme si ces bouteilles de différents Islay, qui étaient déjà ouvertes, se sont éventées en un rien de temps...


Si j'ai descendu quelques bouteilles à la cave, c'est car j'avais pourtant bien lu que plusieurs membres n'ont jamais eu de soucis en cave, et parfois même aux alentours des 10°C, voir moins.
Ce que vous venez encore de confirmer (dede et pat gva)...


Je ne vois pas d'où vient le soucis.
Enfin si, c'est ma cave apparemment!! :-|
Dernière édition par n0naud le 23 déc. 2013, 00:41, édité 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar mars » 23 déc. 2013, 00:40

n0naud a écrit :
dede a écrit :Whiskies stockés à la cave depuis deux ans (11 à 23°), aucun souci de noté sur aucune bouteille.

D'autres bouteilles ont été en cave, moins longtemps et non rien.
Les Nikka, goûtés dernièrement et j'y retrouve toutes les saveurs décrites dans les notes de dégustations.
Mais les bouteilles étaient scellées.


C'est comme si ces bouteilles de différents Islay, qui étaient déjà ouvertes, se sont éventées en un rien de temps...


Si j'ai descendu quelques bouteilles à la cave, c'est car j'avais pourtant bien lu que plusieurs membres n'ont jamais eu de soucis en cave, et parfois même aux alentours des 10°C voir moins.
Ce que vous venez encore de confirmer...


Je ne vois pas d'où vient le soucis.
Enfin si, c'est ma cave apparemment!! :-|


Je pense que le soucis ne vient pas de la cave, mais du fait que les islay évoluent beaucoup sur 6 mois une fois la bouteille ouverte. Surtout si ce sont des whisky réduits. Ils ont tendance a perdre leur tourbe!
Et cela que le stockage ai lieu au froid ou au chaud!

Cela dit, la majorité des whisky changent pas mal une fois la bouteille ouverte. En négatif pour les tourbés pour qui aime la tourbe (et en positif pour qui ne l'aime pas(la tourbe :mrgreen: )) et en positif pour les sherry.
Mais ce n'est pas systématique!

Je suppose que tu es fan de grosse tourbe?
Charleroi, Belgique
n0naud
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 322
Inscription : 15 sept. 2013, 11:04

Re: L'effet du froid sur les arômes

Message non lupar n0naud » 23 déc. 2013, 00:43

Oui, j'aime la tourbe
Ou disons qu'elle ne me dérange pas et que ça passe bien!!!


Mais là, les Whiskies sont plats, fades, tristement monotones.
En 6 mois et à peine sous le niveau du goulot, ils auraient tant évolués au point d'être méconnaissables?? :f;


De toutes façon Stup devrait jouer les testeurs/goûteurs et me dire ce qu'il pense des samples que je vais lui remettre.


Et Mars, si cela te dit, j'ai une bouteille de Revival 15yo, non ouverte qui a passé aussi 6 mois dans cette cave.
Tu veux juger un sample?
Image

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités