Si vous deviez n'en garder qu'une...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2606
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar cthulhu » 02 août 2018, 07:56

Sauf que "local barley" implique souvent que c'est une orge indigene cultivee dans les environs, soit bere, et pas optic, triumph, concerto, ou toutes les autres qui sont principalement utilisees depuis des lunes. C'est pas juste ou elle a pousse, mais quelle variete. Ca fait plus de difference, comme tu sembles l'insinuer.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16071
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar canis lupus » 02 août 2018, 15:47

Jeep a écrit :
canis lupus a écrit :
Jean-Michel a écrit :et pour ce qui est du bois précieux, bancs d’église, pagode, on dirait un bon vieux Springbank des années 60 (ouais, pourquoi pas un Local Barley 1966...)

Ah, ça par contre, je connais. J'en ai goûté un batch et mes impressions étaient très différentes. Pour moi, c'est du même style que le Bruichladdich Islay Barley 2009 50%. Ce même travail de mise en valeur du céréale, mais bien sur à un tout autre niveau de qualité, de finesse. A fond sur le céréale, le porridge, la gâteau de semoule, le riz au lait, le pétale de maïs, le flocon d'avoine, le tapioca, et surtout le gâteau de safran. Vanille aussi et un peu de fruits mais très léger, en arrière plan. Une pure gourmandise, une beauté dans le genre.
J'ai pu goûter aussi un bath de 65, sur les même composante, mais un gros ton en dessous quand même.


Hmmm. Ce n'est pas la première fois que je lis ces propos de ta part sur "le travail de la céréale" dans les Local Barley.
Le cerveau est un organe très puissant et peut, à mon avis, nous convaincre de bcp de choses. Mais dans ce cas, je ne vois pas la raison pour laquelle choisir une orge "locale" (pas nécessairement une variété différente, mais juste une orge locale) pourrait changer foncièrement le style d'un whisky et lui donner 50nuances de céréales. Dans un local barley, il n'y a pas plus d'orge que dans un single malt élaboré avec une orge d'origine quelconque. Si tu as un début d'explication, je suis preneur et ne demande qu'à être convaincu! :-P
dsl pour le HS

Que le cerveau nous joue des tours, c'est certain, et c'est tout l’intérêt des dégustation à l'aveugle.
Pour autant, quand régis nous avais goûter ce fameux Springbank 66, la notion de "Local Barley" ne signifiait rien pour moi. Ok, même si je ne prétend pas être bilingue, mon niveau d'anglais me permet quand même de traduire cette expression, mais pas de façon spontanée cette première fois ou je l'ai croisé.
Par contre, depuis que j'ai goûté ce Springbank, la moindre notion "barley" sur un embouteillage attire mon attention.
Mais ce côté très céréale, je ne l'ai pas toujours retrouvé dans tous les whiskys "quelque chose barley" que j'ai goûté.
C'était hyper caractéristique dans ce batch précis de Springbank 66, mais ça l'était sensiblement moins dans le batch de 65 que j'avais goûté lors de l'anniversaire de PAT, ce qui m'avait un peu déçu et fait passer à côté de l'excellence de ce whisky.
J'ai complètement retrouvé ce profil dans le Bruichladdich Islay Barley 2009 50% (et qui, pour aller dans le sens de la remarque de Cthullu, va même jusqu'à préciser la ferme) et aussi dans les PC Scotisch et Islay Barley, même si dans une moindre mesure.
Par contre, les Springbank 16 et 11yo Local Barley ont toujours été des déceptions pour moi, justement parce que je n'y retrouve pas ce profil céréalier si typique.
Donc pour le coup, il ne suffit sans doute pas de jouer sur le type et l'origine de l'orge pour obtenir ce résultat.
Après, ce profil céréalier est-il le résultat d'une volonté du master distiller ou le fait du hasard, mystère.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11607
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar Jean-Michel » 03 août 2018, 15:20

cthulhu a écrit :Sauf que "local barley" implique souvent que c'est une orge indigene cultivee dans les environs, soit bere, et pas optic, triumph, concerto, ou toutes les autres qui sont principalement utilisees depuis des lunes. C'est pas juste ou elle a pousse, mais quelle variete. Ca fait plus de difference, comme tu sembles l'insinuer.

J'ai même entendu dire que le prix plus élevé de ces embouteillages (je parle des récents, pas des 66), était justifié par la distillerie par le fait que la variété utilisée, au-delà d'offrir des rendements plus faibles, était plus résistante, plus difficile à "grister", cassait les dents des meules...
Ca fait un peu habillage commercial, mais bon...

Après, ça ne change pas grand chose au fond, à savoir que notre bon vieux Springbank 1966 C#490, j'y trouvais plein de bon bois précieux, très classe, quelque chose d'aussi jouissif que dans les meilleurs Cognac (avec un poil moins d'emphase), et qui n'a pas vraiment marqué Canis, là où je restais moi plutôt imperméable au "travail de la céréale" qui lui a fait si grande impression (quoique le riz au lait... ajoutez une petite cuillère de miel caramélisé et ça peut le faire).
Je ne sais pas si nous parlons la même langue, mais sur cet exemple, c'est sûr que nous n'avons vraiment pas la même façon d'exprimer notre plaisir. Mais au moins, on aime tous les deux. Pas comme ce pauvre Ardmore goûté blind en WDTS sur lequel les odeurs de poubelles putrides qu'il décrivait n'étaient pas vraiment à l'unisson de la tourbe fine et du fruité délicat qui me plaisaient tant (et quelque chose comme 45 points d'écart de notation ! Quand je pense qu'il y'en a qui nous reprochent de ne pas utiliser toute l'échelle de la notation sur 100 :lol: !)
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11607
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar Jean-Michel » 03 août 2018, 15:26

canis lupus a écrit :[...]Mais ce côté très céréale, je ne l'ai pas toujours retrouvé dans tous les whiskys "quelque chose barley" que j'ai goûté.
C'était hyper caractéristique dans ce batch précis de Springbank 66, mais ça l'était sensiblement moins dans le batch de 65 que j'avais goûté lors de l'anniversaire de PAT[...]

Le Sherry prenait plus le dessus sur le distillat dans cette version, sans doute
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1377
Inscription : 18 janv. 2016, 19:41

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar wisekycourse » 03 août 2018, 19:51

...une !!
avant je ne supportais pas la tourbe,puis le maïs,puis les senteurs florales,puis les finitions vinées,avant je tombais raide devant une finition PX,maintenant ça devient presque trop ... bref,je garderai une bouteille en fonction de mon humeur du soir!!
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5323
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar Jbrice » 03 août 2018, 20:30

Wisekycourse, tu souffres de troubles de l’humeur?
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
Distillateur
Distillateur
Messages : 397
Inscription : 19 mai 2015, 13:40

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar Paulemile » 04 août 2018, 16:04

Pour ma part, mais ça risque d'évoluer dans les prochaines années vu que je n'ai pas prévu d'arrêter de goûter plein de trucs...

-Laphroaig
-Profil tourbé / médicinal / minéral.

Bon, je ne crois pas avoir déjà goûté un profil à la fois minéral et médicinal, mais je sais que ça me plairait vraiment :mrgreen:
HUDSONec
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 93
Inscription : 15 juil. 2018, 13:29

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar HUDSONec » 04 août 2018, 17:00

Ca ne réponds pas vraiment à la question, mais si je ne devais boire plus que un W, je crois que ça ne m'intéresserais plus trop. C'est quand j'ai découvert l'incroyable diversité du W que ça m'a vraiment passionné.
Amateur Genevois!
Von Barton
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 297
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar Von Barton » 04 août 2018, 20:20

Alors pour moi ça serait : Whissin, vous connaissez ?

https://www.google.fr/amp/s/www.infosba ... 8.amp.html

Non je déconne, jamais un truc comme ca ne passera a travers moi... :snooty:
" C'est au moment où tu vois un moustique se poser sur tes testicules que tu te rends compte qu'il y a un moyen de régler certains problèmes autrement que par la violence. " LAO TSEU
www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection
tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 929
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar tissaneb64 » 08 août 2018, 11:47

Bon eh bien merci à ceux qui se sont prêtés au jeu. C'était intéressant, même si certains ont eu du mal à se prononcer. En gros, l'idée c'était de se mettre dans la configuration où vous ne pourriez plus boire qu'un seul whisky, ou plutôt une seule distillerie, et un seul profil.
Mais du coup, je me dis que, si cela tente certains et certaines on peut continuer à jouer en écrivant LA bouteille que l'on garderait si l'on ne pouvait vraiment plus en boire qu'une ! Oui, je vous vois venir, vous allez me dire que c'est très compliqué. Bon, en même temps c'est qu'un jeu, et c'est pas obligatoire :mrgreen: Donc à vous si ça vous tente. Pour ma part, étant débutant dans le whisky, j'ai de la chance, mon choix est très limité. Alors malgré tout, si je ne devais plus boire qu'une seule bouteille, je crois vraiment que ce serait un whisky fortement tourbé avec un côté gourmand. Là je pense direct au Laga 16. Du plaisir brut en somme.

Sinon, pour faire le bilan de la première question.
Distillerie victorieuse :
Port Ellen et Caol Ila à égalité.

Profil victorieux (malgré les nuances) :
La Tourbe dans tous ses aspects.

Ben finalement c'est plutôt cohérent :clap:
cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2606
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar cthulhu » 08 août 2018, 11:52

Super-simple.
Bowmore 46yo Fino
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 929
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar tissaneb64 » 08 août 2018, 12:48

Ça doit être très bon :mrgreen:
Ce qui est marrant à observer c'est que toi tu restes cohérent avec ta première réponse. Alors que moi pas du tout car j'avais indiqué Bunna et un profil maritime, c'est à dire pas forcément tourbé ou très tourbé...
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16071
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar canis lupus » 08 août 2018, 13:19

tissaneb64 a écrit :Mais du coup, je me dis que, si cela tente certains et certaines on peut continuer à jouer en écrivant LA bouteille que l'on garderait si l'on ne pouvait vraiment plus en boire qu'une !

Ah non, là, c'est carrément inhumain comme question. :doh:

Une bouteille que l'on possède déjà, ou un truc qu'on a seulement goûté, voire un truc complètement fantasmé ?
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 929
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar tissaneb64 » 08 août 2018, 13:28

:lol: non pas que je sois indifférent à tes fantasmes Canis, quoique... :lol: mais effectivement je pensais à un whisky déjà consommé que ce soit un sample, une bouteille, à soi ou partagé ;-)
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2841
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Si vous deviez n'en garder qu'une...

Message non lupar juju cassoulet » 08 août 2018, 13:47

Un springbank 10ans ou 12Cs a la limite.
C'est assez varié pour ne pas s'en écoeurer.
Localisation : Toulouse
Image
Liste de bouteilles réservées à l'échange
viewtopic.php?f=1&t=22004&p=363311#p363311

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités