whisky et vieillissement

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10997
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar Jean-Michel » 10 sept. 2016, 11:27

Oh oui ! On en connait même un qui en aurait bien acheté un fût !
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
cyriltoulousain
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 9327
Inscription : 02 juin 2008, 11:22

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar cyriltoulousain » 10 sept. 2016, 11:45

Ouais. Bien vrai ça.
tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 508
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar tissaneb64 » 15 févr. 2017, 23:04

Je précise un peu ma question. D'un côté on a le vieillissement en fût. De l'autre le vieillissement en bouteille. C'est ce dernier qui me pose question. Qu'est ce que l'on peut en attendre? Par exemple on peut avoir un whisky qui a vécu 14 ans en fût puis embouteillé. Qu'est ce qui va se passer pour lui bouteille fermée 5,10,20 ou 30 ans après? Merci pour vos précisions ;-)
Brieuc
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 331
Inscription : 27 nov. 2015, 21:59

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar Brieuc » 15 févr. 2017, 23:48

Je suis loin de m'y connaitre spécifiquement en la matière, mais de ce que j'en sais ... tout le monde n'est pas d'accord.

La recherche, par le vieillissement en bouteille, d'une évolution du profil du whisky ou de l'acquisition de ce que beaucoup appellent l'OBE parait difficile, parce que je crois que le processus, s'il existe, demande beaucoup de temps (à mon sens, inutile d'espérer voir une différence après 5 ans de vieillissement en bouteille fermée, mais certains ont peut-être une autre expérience) avant de porter ses fruits et parce que, surtout, ces fruits sont imprévisibles. La plupart s'accordent à parler d'un certain arrondissement, d'un profil plus "fondu", plus cohérent et moins dissécable. Certains voient le vieillissement en bouteille comme un mythe totalement infondé mais une bonne partie des amateurs - et souvent pas les plus novices - sont convaincus de cette possibilité. Personnellement, je n'ai jamais pu en faire l'expérience frappante, mais je ne nie pas la chose.
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10271
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar dede » 15 févr. 2017, 23:50

Faut compter au moins 20 ans de verre, de préférence avec des whiskies pas trop vieux. C'est plus risqué avec des malts dilués à 40/43%, mais on a parfois de belles surprises.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1921
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar juju cassoulet » 16 févr. 2017, 00:00

le clynelish 14yo FF (1995) devrai puer l'OBE alors ?
Localisation : Toulouse
Amateur de whisky tous profils... Pas de grosse tourbe qui tache.
Image
Avatar de l’utilisateur
sagara-kun
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 791
Inscription : 09 déc. 2013, 19:48

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar sagara-kun » 16 févr. 2017, 00:32

dede a écrit :C'est plus risqué avec des malts dilués à 40/43%, mais on a parfois de belles surprises.


Plus risqué mais aussi beaucoup plus flagrant non ?
tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 508
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar tissaneb64 » 16 févr. 2017, 00:36

Merci pour ces premiers retours.
corbuso
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2470
Inscription : 07 févr. 2006, 12:12

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar corbuso » 16 févr. 2017, 14:26

juju cassoulet a écrit :le clynelish 14yo FF (1995) devrai puer l'OBE alors ?

au MOINS 20 ans :-)

Et je rejoins Dede la dessus, au moins 20 moins, si ce n'est pas 30 ans pour l'OBE (old bottle effect).
Par contre, des whiskies, une fois ouvert, pour évoluer en bouteille, positivement ou negativement, parfois en quelques jours, parfois en quelques mois.

Il n'y a pas vraiment de règles..
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1921
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar juju cassoulet » 16 févr. 2017, 15:03

Ben 95 ca va faire 22 non ?
Localisation : Toulouse
Amateur de whisky tous profils... Pas de grosse tourbe qui tache.
Image
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10271
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar dede » 16 févr. 2017, 17:35

Il y en a probablement, mais ce ne sera pas forcément super marqué.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7433
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar pat gva » 28 févr. 2017, 16:37

SV avait une espèce règle qui semblait être assez facile :
Le nombre d'années en bouteille devrait être équivalent à l'âge du whisky
Un w de 16 y devrait passé 16 y en bouteille afin d'arriver à son point d'équilibre.

Cela ne peut pas être généralisé mais je pense que cette règle pourrait donné une bonne base de discussion.

J'avoue que j'aurait un peu de mal à conserver un w de 50 y, un peu plus de 50 y en bouteille. :roll
Ou alors il faut tricher, un w de 50 y embouteillé il y a plusieurs dizaines d'années rend l'attente plus supportable.
Master Experimental Blender
Genève
Avatar de l’utilisateur
cyriltoulousain
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 9327
Inscription : 02 juin 2008, 11:22

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar cyriltoulousain » 28 févr. 2017, 17:40

pat gva a écrit : J'avoue que j'aurait un peu de mal à conserver un w de 50 y, un peu plus de 50 y en bouteille. :roll
Ou alors il faut tricher, un w de 50 y embouteillé il y a plusieurs dizaines d'années rend l'attente plus supportable.


:mrgreen:
Soup
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 787
Inscription : 07 mars 2005, 23:38

Re: whisky et vieillissement

Message non lupar Soup » 28 févr. 2017, 18:22

Haha :lol:

Pour moi un truc qui complique vraiment pour l'OBE, c'est qu'on l'a vraiment vu sur des vieux whiskies pour lesquels les méthodes de productions étaient pas les mêmes que celles d'aujourd'hui.
Genre oui un laphroaig 10 bonfanti c'est bien différent d'un laphroaig 10 d'aujourd'hui, mais l'OBE n'en explique qu'une petite partie.
Et après pour des whiskies qui "seraient fait comme aujourd'hui", j'imagine que les versions standard mi-2000 collent à peu près, mais ça fait jamais que 10 ans qu'elles ont été embouteillées...

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités