y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualité ?

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
lachaineduwhisky
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 617
Inscription : 18 avr. 2013, 18:43

y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualité ?

Message non lupar lachaineduwhisky » 22 août 2015, 09:53

Quand on discute avec des amateurs de whisky, chacun a son opinion sur les titres en alcool qu’il préfère. J’entends le plus souvent que 46% est le nombre d’or. D’autres affirment que plus le titre est élevé, plus le whisky est bon. J’avais ma propre réponse à cette question mais j’ai voulu testé cette impression au travers de l’analyse de ma base de données. (596 whiskies dégustés à ce moment-là)

J’ai regroupé les whiskies en catégories : les plus répandues, 40°, 43° et 46° auxquelles j’ai rajouté les valeurs intermédiaires : entre 40° et 43°, entre 43° et 46°.
J’ai rajouté : entre 46° et 50°, 50° étant pour moi une valeur au-dessus de laquelle l’alcool prend logiquement l’ascendant sur le reste. Et puis bien sûr : supérieur à 50° qui rassemble une écrasante majorité de « bruts de fûts » ou « cask strength ».
Gardez à l’esprit que les résultats suivants ne se base que sur ma notation personnelle, « à l’enthousiasme » : ♡ ou ♡♡ = en dessous de la moyenne, ♡♡♡ = dans la moyenne, ♡♡♡♡ ou ♡♡♡♡♡ = au-dessus de la moyenne

40° :
7♡
26♡♡
71♡♡♡
34♡♡♡♡
3♡♡♡♡♡

23.4% en dessous de la moyenne
50.4% dans la moyenne
26.2% au-dessus de la moyenne

Entre 40° et 43° :
1♡
4♡♡
11♡♡♡
7♡♡♡♡
2♡♡♡♡♡

20% en dessous de la moyenne
44% dans la moyenne
36% au-dessus de la moyenne

43° :
3♡
13♡♡
59♡♡♡
24♡♡♡♡
2♡♡♡♡♡

15,8% en dessous de la moyenne
58,4% dans la moyenne
25,7% au-dessus de la moyenne

Entre 43° et 46° :
0♡
4♡♡
20♡♡♡
10♡♡♡♡
3♡♡♡♡♡

10,8% en dessous de la moyenne
54,1% dans la moyenne
35,1% au-dessus de la moyenne

46° :
0♡
22♡♡
53♡♡♡
34♡♡♡♡
8♡♡♡♡♡

18,8% en dessous de la moyenne
45,3% dans la moyenne
35,9% au-dessus de la moyenne

Entre 46° et 50° :
0♡
8♡♡
18♡♡♡
20♡♡♡♡
8♡♡♡♡♡

14,8% en dessous de la moyenne
33,3% dans la moyenne
51,9% au-dessus de la moyenne

Au-dessus de 50° :
2♡
10♡♡
56♡♡♡
53♡♡♡♡
0♡♡♡♡♡

9,9% en dessous de la moyenne
46,3% dans la moyenne
43,8% au-dessus de la moyenne

Plusieurs points se dégagent dans l’analyse de ces résultats :
- J’ai eu plus de déceptions à 46% qu’à 43%. J’avais en effet remarqué que 46% était une étape où se distinguent (selon moi) les « bons » des « mauvais » distillateurs, avec une gestion plus ou moins bonne de l’intégration de l’alcool. (Je pense immédiatement à quelques Signatory pour ce défaut)
- Les whiskies où j’ai eu le plus de déceptions sont embouteillés au minimum légal de 40°.
- Les whiskies où j’ai eu le moins de déceptions sont embouteillés à plus de 50°.
- Plus d’un whisky sur deux embouteillé entre 46° et 50° m’a enthousiasmé ou beaucoup enthousiasmé ! (C’est plus que pour les plus forts en alcool) Ce résultat confirme mon intuition. C’est dans cette tranche que le compromis entre intensité aromatique et puissance m’apparaît idéal.

A la question posée, je vous aurais répondu spontanément : 48°.

C’est le titre auquel sont embouteillés les Laphroaig 18 ans, Triple Wood ou Quarter Cask, toute la série des Distiller’s Art (aucun ne m’a déçu jusqu’ici) ou le Yamazaki Sherry Cask…

Et vous, avez-vous un degré d’embouteillage de prédilection ?
o livier
Distillateur
Distillateur
Messages : 457
Inscription : 06 juil. 2014, 16:32

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar o livier » 22 août 2015, 12:04

Ma réponse spontanée est proche de la tienne : 47-48%, mais en brut de fût. Après tout ça se juge bien sûr au cas par cas, et au final c'est pas ce que je regarde sur l'étiquette..
Image
Avatar de l’utilisateur
Pépé
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 887
Inscription : 10 nov. 2014, 00:16

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar Pépé » 22 août 2015, 12:42

Aucun ABV préféré. Quand je regarde mon top 5, y'a du 60%, du 56%, du 46% mais aussi du 43 ! C'est comme les distilleries, tout est possible et y'a parfois de sacrées surprises.
Aucuns préjugés donc, je reste ouvert à toute dégustation :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
lachaineduwhisky
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 617
Inscription : 18 avr. 2013, 18:43

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar lachaineduwhisky » 22 août 2015, 16:41

Bien sûr, je ne me dis jamais que je vais acheter telle bouteille parce qu'elle a tel titre.
Mais j'ai trouvé ça marrant a posteriori de voir si il y avait un lien entre titre et qualité perçue. Il n'y aurait pu en avoir aucun.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11000
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar Jean-Michel » 22 août 2015, 22:41

52.3%, c'est le titre que je préfère.
Plus sérieusement, c'est vrai que je vais avoir un a priori positif sur des malts qui vont titrer entre 50% et 55%. Mais j'apprécie beaucoup également certains bruts de fûts anciens qui ont vu leur titre descendre gentiment jusqu'à 41%-46% naturellement. Y'a eu des tas de DT très chouettes dans cette veine là, proposant souvent un fruité très appétissant.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2268
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar cosinus » 22 août 2015, 23:46

Plus que le titre alcoolique, je m'attache davantage au fait qu'un whisky soit brut de fut ou pas. Les bruts de fut entre 46% et 50%, c'est en général ce que je préfère.
Avatar de l’utilisateur
ptitdadou
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1700
Inscription : 26 mars 2012, 21:25

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar ptitdadou » 23 août 2015, 00:46

C'est évident que le meilleur degré alcoolique pour un whisky est 42 :whistle:
Image
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10275
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar dede » 23 août 2015, 09:51

Comme pour tout le reste.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15086
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar canis lupus » 23 août 2015, 13:44

ptitdadou a écrit :C'est évident que le meilleur degré alcoolique pour un whisky est 42 :whistle:

dede a écrit :Comme pour tout le reste.

C'est une règle universel.


Plus sérieusement, ce genre d'analyse donne souvent pour résultat que son whisky préféré est ... celui qu'on préfère.

Un peu comme le suggère Cosinus, il manque amha une donnée à cette analyse: le degré final est-il obtenu par le seul vieillissement ou par dilution ? Et si on voulait être encore plus complet, il serait pertinent de savoir de combien a été réduit le whisky, mais cette info n'est jamais communiqué.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 892
Inscription : 18 janv. 2016, 19:41

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar wisekycourse » 10 mars 2016, 17:30

canis lupus a écrit :
ptitdadou a écrit :C'est évident que le meilleur degré alcoolique pour un whisky est 42 :whistle:

dede a écrit :Comme pour tout le reste.

C'est une règle universel.


Plus sérieusement, ce genre d'analyse donne souvent pour résultat que son whisky préféré est ... celui qu'on préfère.

Un peu comme le suggère Cosinus, il manque amha une donnée à cette analyse: le degré final est-il obtenu par le seul vieillissement ou par dilution ? Et si on voulait être encore plus complet, il serait pertinent de savoir de combien a été réduit le whisky, mais cette info n'est jamais communiqué.

Pourquoi ?
Si l'on savait la réduction,on pourrait calculer le % d'eau rajouté,donc la "plus-value" ?
Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1888
Inscription : 07 nov. 2013, 22:59

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar greg_0277 » 10 mars 2016, 17:38

Je pense que Canis ne réfléchit pas par rapport au tarif mais par rapport à la qualité même du whisky et qu'à degré égal il préfèrerait un whisky non dilué.
L'ajout d'eau modifie les propriétés chimiques du whisky donc pour un même whisky, un degré obtenu par dilution ou un degré lié au vieillissement et à l'évaporation pourraient aboutir à des goûts différents (je pense mais je n'en ai aucune certitude)
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15086
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: y a-t-il une corrélation entre titre en alcool et qualit

Message non lupar canis lupus » 10 mars 2016, 18:59

greg_0277 a écrit :Je pense que Canis ne réfléchit pas

Je pense qu'il fallait arrêter ta phrase à ce niveau là.
C'est vrai quoi, j'use du jus de cerveau à longueur de journée au taf pour un salaire loin d'être mirobolant, alors vous n'imaginez quand même pas que je vais continuer ici, quand même ?

greg_0277 a écrit :Je pense que Canis ne réfléchit pas par rapport au tarif mais par rapport à la qualité même du whisky et qu'à degré égal il préfèrerait un whisky non dilué.
L'ajout d'eau modifie les propriétés chimiques du whisky donc pour un même whisky, un degré obtenu par dilution ou un degré lié au vieillissement et à l'évaporation pourraient aboutir à des goûts différents (je pense mais je n'en ai aucune certitude)

Le fait est que dans un whisky descendu naturellement, au fil du temps, et sans ajout d'eau, à un degré d'alcool assez faible, tu ne pourras jamais sentir de (sur)dilution.
Au contraire, tu auras une grande concentration d'arômes et de saveurs.
D'ailleurs, j'ai souvent remarqué que dans un set, un vieux whisky arrivé naturellement à 40/45% passe sans problème après un brut de fut plus jeune bien plus alcoolisé. Le contraire n'étant pas forcément vrai.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité