Le topic qui fâche: whisky et santé

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3539
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar elskling » 14 mars 2018, 19:50

pour moi, c'est quasi-quotidien, mais restreint (je dirais l'équivalent de 4cl à 40%), j'essaye de ne pas en prendre quand je bois du vin, et je tente de tenir 1 jour par semaine sans rien (voire 2).

Et puis de temps en temps, une grosse soirée avec beaucoup beaucoup plus, une ou deux fois par mois...
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 347
Inscription : 19 mai 2015, 13:40

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar Paulemile » 14 mars 2018, 20:14

En moyenne 2 drams tous les 2 / 3 jours pour moi.
J'essaie de commencer avec un "starter" et de goûter un truc meilleur ensuite.
Talandhu
Apprenti
Apprenti
Messages : 17
Inscription : 10 mars 2018, 12:11

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar Talandhu » 14 mars 2018, 20:15

Je suis dans le même cas que Elskling.
Je sais pas si notre sphère ORL va nous remercier...

En plus j'ai lu qu'un verre de tourbé (et si je ne me trompe, c'est le gros de la consommation ici) correspond à un peu plus d'une cigarette.

Moi qui fume pas.
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 626
Inscription : 28 févr. 2018, 16:35

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar jnpons » 14 mars 2018, 20:36

Un verre et hop un 10 bornes pour eliminer....

Pour ma part, idem cosinus, 3cl par sem voir tous les 10 jours.

Sauf cas exceptionnel.

Pour ceux qui consomment quotidiennement, si ils ont une bonne hygiène de vie, sport, bonne hydratation, pas d’excès alimentaire, je pense qu’il n’y a pas de problème, du moment qu’ils boivent avec modération....


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

Localisation: 94
Talandhu
Apprenti
Apprenti
Messages : 17
Inscription : 10 mars 2018, 12:11

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar Talandhu » 14 mars 2018, 20:59

Je fais pas mal de sport mais le soucis va se déclarer plutôt au niveau de la langue, gorge, oesophage etc...
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4680
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar Jbrice » 15 mars 2018, 01:10

elskling a écrit :pour moi, c'est quasi-quotidien, mais restreint (je dirais l'équivalent de 4cl à 40%), j'essaye de ne pas en prendre quand je bois du vin, et je tente de tenir 1 jour par semaine sans rien (voire 2).

Et puis de temps en temps, une grosse soirée avec beaucoup beaucoup plus, une ou deux fois par mois...

À peu près pareil par ici.

J'ai mis de côté toute considération sanitaire.
Je peux ne pas boire de whisky d'une semaine cependant même si c'est plutôt rare.
Marseille

Image
Brieuc
Distillateur
Distillateur
Messages : 478
Inscription : 27 nov. 2015, 21:59

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar Brieuc » 15 mars 2018, 01:34

Honnêtement avec les quelques connaissances sur le sujet que m'ont apporté ma formation médicale je crois quand même pouvoir dire qu'une partie de vos craintes est probablement un peu excessive (mais il vaut mieux un peu trop de prudence que pas assez ça je vous l'accorde). Faut quand même démystifier certains trucs.

- Que le type d'alcool change foncièrement ses effets à dose égale d'alcool pur ingéré : c'est vrai et faux en même temps. Certains alcools ont des effets neurologiques et hépatiques (dans une moindre mesure) modulés par la présence d'autres composés (donc pas l'éthanol), comme c'était le cas pour l'absinthe ou le gin à l'époque. Le whisky en revanche peut se targuer de présenter une charge calorique et glycémique très faible, et ne contient pas de substance significative autre que l'alcool qui puisse avoir un effet sérieux sur la santé (comme on pourrait citer les sulfites ou les tyramines du vin potentiellement source de syndromes allergiques ou sérotoninergiques etc).

- Dans le cadre d'une prise aiguë suivie d'un effort sportif, au même titre que tout alcool, ça reste pas une bonne idée : accentuation du processus de déshydratation via une inhibition de l'hormone anti-diurétique, diminution des capacités de glycolyse hépatique pour fournir la charge énergétique nécessaire à l'effort ... mais ça reste pas hyper significatif quand on parle d'un seul dram, et d'autres alcools présentent des risques supplémentaires (la bière, quand elle est hypo-osmolaire et consommée intensément et chroniquement, peut mettre à risque d'hyponatrémie / syndrome d'intoxication hydrique, aussi pardoxal que ça puisse paraitre).

- Le fait que ça diminue directement le taux de testostérone n'est pas fondé à ma connaissance (mais je suis pas expert hein). Par contre, en prise chronique, l'insuffisance hépatique qui en découle peut mener à une moindre élimination des oestrogènes et donc à un syndrome d'hyper-oestrogénisme, ce qui peut entrainer entre autres des problèmes d'impuissance et d'infertilité, mais même là-dessus toutes les études ne font pas l'unanimité, et on parle là d'un sujet cirrhotique ou quasi, donc d'une prise d'alcool intense et chronique.

- Par contre en effet, mis à part le risque hépatique (et neurologique) qui est évident, l'alcool fort reste en compagnie du tabac le facteur causal numéro un des cancers de la sphère orl : cavité buccale, pharynx, larynx, etc.

Bref désolé du pavé et tout ça pour dire qu'il faut rester prudent et faire preuve de bon sens, mais pour autant pas verser dans la paranoia et s'empêcher de vivre. 99% des craintes qu'on peut formuler par rapport au whisky recoupent celles qu'on peut formuler vis-à-vis de l'alcool en général, faut pas diaboliser spécifiquement le whisky trop vite. Après je vous l'accorde, y a la théorie d'un coté, et la pratique de l'autre. La sensibilité inter-individuelle génétiquement déterminée reste une variable qui rebat les cartes à chaque fois, et même au niveau subjectif je suis d'accord pour dire que prendre une cuite au whisky apporte une baisse de vigilance et un état d'ébriété qui sont d'une autre nature (et parfois d'une autre durée) qu'avec la bière ou le vin. Je ne l'explique pas, mais effectivement je peux pas vous donner tort là-dessus. Ni sur quoi que ce soit en vérité hein, ce n'est que mon maigre apport.
Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2057
Inscription : 07 nov. 2013, 22:59

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar greg_0277 » 15 mars 2018, 08:08

:clap: :bow-blue:
Je vais pouvoir m'en mettre une ce WE !!!!! :mrgreen:

Pour ma part, aucune autre considération que le fait que je ne bois jamais seul (c'est pas une obligation que je m'impose mais je n'aime boire de l'alcool qu'accompagné).
De ce fait, depuis que ma compagne est tombée enceinte, je ne bois du whisky qu'occasionnellement, peut-être 2 fois par mois en moyenne et de l'alcool en général 1 fois par semaine...Cependant, je n'ai pas constaté d'amélioration au niveau de ma santé, c'est même plutôt l'inverse!! :mrgreen:
Dernière édition par greg_0277 le 15 mars 2018, 08:16, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
cyriltoulousain
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10004
Inscription : 02 juin 2008, 11:22

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar cyriltoulousain » 15 mars 2018, 08:10

Je déguste un dram de 2cl le vendredi soir, une bonne demi-douzaine de drams le samedi matin partagée avec les copains mais ça doit représenter 3cl maxi d'alcool car je recrache presque tout, un dram le samedi soir et du vin le dimanche midi.

Voilà pour une semaine type.

De temps en temps je fais une exception et je vois deux drams le vendredi soir.

Bref... Je suis assez serein quant à ma consommation et ses effets sur ma santé.
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2502
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar juju cassoulet » 15 mars 2018, 09:25

ce dimanche je remet mon titre en jeu sur le semi d'auch :twisted:
Localisation : Toulouse
Image
Liste de bouteilles réservées à l'échange (contre vieux glengoyne)
viewtopic.php?f=1&t=22004&p=363311#p363311
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1213
Inscription : 18 janv. 2016, 19:41

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar wisekycourse » 15 mars 2018, 11:09

si tu as lu un peu tout ce qu'il y a sur le forum ,tu as du voir qu'on peut facilement déguster avec 1 cl à la fois de tps en tps,et que la notion d'addiction n'est pas au programme .. de ce fait!
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2502
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar juju cassoulet » 19 mars 2018, 11:18

:think: J ai fais 1h46 hier. Soit 4 min de mieux que l an dernier.
Meilleure prépa, bonne stratégie au départ, conditions climatiques favorables. Après 4 participations la courbe des performances se tasse et les minutes sont toujours plus dures à arracher, il est temps pour moi d'arrêter le bitume et passer au trail. L'envie y est de moins en moins et je n ai pas envie de passer la vie a m osculter les genoux et me dire que tout va bien.

Sénégalais, kenyans! Vous pouvez revenir, juju raccroche ses baskets :mrgreen:
Localisation : Toulouse
Image
Liste de bouteilles réservées à l'échange (contre vieux glengoyne)
viewtopic.php?f=1&t=22004&p=363311#p363311
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 626
Inscription : 28 févr. 2018, 16:35

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar jnpons » 19 mars 2018, 11:23

juju cassoulet a écrit :J ai fais 1h46 hier. Soit 4 min de mieux que l an dernier.
Meilleure prépa, conditions climatiques favorables. Après 4 participations la courbe des performances se tasse et les minutes sont toujours plus dures à arracher, il est temps pour moi d'arrêter le bitume et passer au trail. L'envie y est de moins en moins et je n ai pas envie de passer la vie a m osculter les genoux et me dire que tout va bien.

Sénégalais, kenyans! Vous pouvez revenir, juju raccroche ses baskets :mrgreen:


Bien ! c'est pas mal !
ça te fait une bonne moyenne, quand tu vois que le premier à fait 1h11.

tu as éliminé quelques litres là ! :roll
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

Localisation: 94
Avatar de l’utilisateur
Forrest
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2243
Inscription : 23 août 2014, 22:05

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar Forrest » 19 mars 2018, 12:14

juju cassoulet a écrit ::think: J ai fais 1h46 hier. Soit 4 min de mieux que l an dernier.
Meilleure prépa, bonne stratégie au départ, conditions climatiques favorables. Après 4 participations la courbe des performances se tasse et les minutes sont toujours plus dures à arracher, il est temps pour moi d'arrêter le bitume et passer au trail. L'envie y est de moins en moins et je n ai pas envie de passer la vie a m osculter les genoux et me dire que tout va bien.

Sénégalais, kenyans! Vous pouvez revenir, juju raccroche ses baskets :mrgreen:

Très bon temps, tu as quel âge déjà ?
Image
Collectionneur du millésime 1973
Bouteilles recherchées et propositions d'échanges sur mon profil
"Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on a raison de penser ce qu'on pense"
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2502
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Le topic qui fâche: whisky et santé

Message non lupar juju cassoulet » 19 mars 2018, 14:17

38. Je m'y suis mis à 31 ans, je partais de très loin. Asthmatique, jeune papa, des apéros qui pleuvaient comme les giboules de mars. Sur le même circuit jai commencé à 2h11 en 2013, c'est ça qui est beau.
Localisation : Toulouse
Image
Liste de bouteilles réservées à l'échange (contre vieux glengoyne)
viewtopic.php?f=1&t=22004&p=363311#p363311

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités