Elements du goût d'un whisky

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Skyisblue
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1329
Inscription : 11 févr. 2005, 12:41

Elements du goût d'un whisky

Message non lupar Skyisblue » 03 nov. 2005, 13:11

Cette discussion est partie d'un sujet bien plus... neutre, où on pourra trouver le début de ce fil: Le mystère Finlaggan.


whiskygalore a écrit :
La majeure partie de la production de Caol Ila va dans les blends de Johnnie Walker et J&B et la série des Hidden Malt.
Comment ça ? Les Hidden malt ne sont-ils pas des single malts ? Il y aurait du Caol Ila dans le Glen Elgin et le Longmorn ?


il dit explicitement qu'une partie de la production va dans les blends ET une autre partie dans les singles malts Caol Ila (12, 18 et CS) de la série nommée "Hidden Malt".

La tourbe intervient très peu dans le goût d'un whisky
:!:
tu veux dire dans la qualité gustative d'un whisky je suppose sinon tu te contre-dis :?:

Je ne vois pas ce qui te permets de dire que "la tourbe est surajoutée au whisky de base", c'est un élément de base qui est inclut dans le processus très en amont de la production. un whisky tourbé est un whisky, c'est un tout. C'est quoi le whisky de base? un distillat non tourbé distillé 2 fois? (3 fois ca fait surajoutée? :roll: )
Sacha
whiskygalore
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 851
Inscription : 11 févr. 2005, 16:13

Message non lupar whiskygalore » 03 nov. 2005, 13:33

...
Dernière édition par whiskygalore le 28 oct. 2007, 13:39, édité 1 fois.
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 03 nov. 2005, 13:38

Pourquoi ce serait le processus de distillation qui définirait la "base" d'un whisky, et tous les autres éléments qui seraient de l'aromatisation ? Drôle de conception de la fabrication d'un whisky... :eye
Soup
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 794
Inscription : 07 mars 2005, 23:38

Message non lupar Soup » 03 nov. 2005, 13:42

C'est clair mais je suis pas d'accord du tout. Mettons que je sois le roi de la patisserie et que je sache faire un fraisier, si je remplace les fraises par des poireaux (ingrédients de bases), ça fera un truc moisi, et on me dira que j'aurais mieux fait de faire une quiche...
Exemple un peu tiré par les cheveux je te l'accorde, mais en gros, je pense que quand tu changes les ingrédients de base, rien ne te dit que ta méthode restera optimale... Peut-être, peut être pas, mais ce sont des suppositions, rien d'autre :D
whiskygalore
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 851
Inscription : 11 févr. 2005, 16:13

Message non lupar whiskygalore » 03 nov. 2005, 13:44

...
Dernière édition par whiskygalore le 28 oct. 2007, 13:40, édité 1 fois.
whiskygalore
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 851
Inscription : 11 févr. 2005, 16:13

Message non lupar whiskygalore » 03 nov. 2005, 13:49

...
Dernière édition par whiskygalore le 28 oct. 2007, 13:40, édité 1 fois.
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 03 nov. 2005, 13:54

whiskygalore a écrit :Parce que certains tourbent, d'autres non, certains utilisent des fûts de bourbon, d'autres de xérès, mais tout le monde, Irlandais, Américains, Ecossais, etc. fait fermenter et distille le malt. C'est leur point commun, celui de la fabrication du whisky, qui autrefois se buvait blanc, au sortir de l'alambic, à 70 %. Nos goûts d'aujourd'hui demandent plus de raffinement, mais au XIX ème siècle cela passait très bien tout seul :-)

Désolé mais ça me paraît un peu fumeux comme théorie, d'ailleurs on peut facilement l'inverser : d'abord en Ecosse la quasi-totalité des distilleries tourbent plus ou moins, seule Glengoyne ne le fait pas à ma connaissance, ensuite tout le monde, américains, écossais, irlandais, japonais, français et autres, utilise des fûts, et ça depuis un bout de temps ; tout le monde également utilise de la céréale. C'est leur point commun :lol: . Par contre je pense qu'il n'y a pas deux distilleries qui utilisent la même méthode de fermentation ou de distillation ni les mêmes alambics. Bref tout ça est purement rhétorique, c'est seulement le degré de précision qu'on met dans la comparaison qui permet de dire que les distilleries font pareil ou pas sur un point précis.
whiskygalore
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 851
Inscription : 11 févr. 2005, 16:13

Message non lupar whiskygalore » 03 nov. 2005, 14:06

...
Dernière édition par whiskygalore le 28 oct. 2007, 13:40, édité 1 fois.
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 03 nov. 2005, 14:18

whiskygalore a écrit :La tourbe, la céréale, l'eau, c'est la matière première, le reste est affaire de technique.

Je comprends pas trop où tu veux en venir, faudrait savoir, la tourbe c'est de la matière première ou de l'aromatisation ? Les deux me paraissent incompatibles.

whiskygalore a écrit :
Par contre je pense qu'il n'y a pas deux distilleries qui utilisent la même méthode de fermentation ou de distillation ni les mêmes alambics.
Entièrement d'accord, c'est ce qui les distingue, c'est pourquoi je dis que le reste est de l'arômatisation.

Je sais pas, tout à l'heure tu parlais de la distillation et de la fermentation comme les points communs entre distilleries, maintenant c'est les différences :eye . Difficile de te suivre :roll: .
Avatar de l’utilisateur
Skyisblue
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1329
Inscription : 11 févr. 2005, 12:41

Message non lupar Skyisblue » 03 nov. 2005, 14:30

whiskygalore a écrit :La tourbe, la céréale, l'eau, c'est la matière première, le reste est affaire de technique.
Par contre je pense qu'il n'y a pas deux distilleries qui utilisent la même méthode de fermentation ou de distillation ni les mêmes alambics.
Entièrement d'accord, c'est ce qui les distingue, c'est pourquoi je dis que le reste est de l'arômatisation. N'est-ce pas le cas ? Le reste est ajouté à la distillation, tourbe au malt au moment du séchage, arômes de bourbon ou de xérès après. Sinon, qu'est-ce qui distingue à priori la vodka du whisky, le bourbon du scotch ?


on ne peut pas réduire le whisky aux éléments de base et ce que tu appelles aromatisations. Le tout est plus grand que la somme des parties sinon je te donne pas mal de carbonne, de l'eau et un peu d'autres choses et fabrique moi un humain. :wink:
Sacha
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 03 nov. 2005, 14:33

Skyisblue a écrit :Le tout est plus grand que la somme des parties sinon je te donne pas mal de carbonne, de l'eau et un peu d'autres choses et fabrique moi un humain. :wink:

T'as pris option philo chinoise au lycée ? :wink:
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4042
Inscription : 16 févr. 2005, 17:28

Message non lupar PNicolas » 03 nov. 2005, 15:01

whiskygalore a écrit :Relis tes posts, tu verras que tu compares beaucoup toi aussi.

Quand je fais des comparaisons, je compare des choses comparables :wink: Pas des trucs du genre la glace à la pistache ça devrait être bon même sans pistache puisque la glace à la vanille c'est bon :lol:

whiskygalore a écrit :Avec comme base, non pas le Lagavulin 16 ans, mais le Laphraoig 30 ans que tout le monde a déjà goûté. :-)

Ben voyons, ça faisait longtemps qu'on ne me l'avait pas faite celle là, il faut dire que ça faisait longtemps qu'on ne t'avait vu... Justement j'évite de faire en générale ce genre de comparaison pour éviter que des petits frustrés de ton espèce me rabatte les oreilles avec ça.

whiskygalore a écrit :Et puis, pourquoi tu n'appelles pas les gens par leurs pseudos, tout le monde ne connaît pas les prénoms de chacun !

Je n'y peux rien si tu es même incapable de faire une quote de mon prècedent post, tu devrais t'acheter "l'informatique pour les nuls" ça t'aiderais un peu.

whiskygalore a écrit :D'ailleurs le tien, c'est Pierre ou Nicolas ? :-)

Comme si tu ne le savais pas...
whiskygalore
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 851
Inscription : 11 févr. 2005, 16:13

Message non lupar whiskygalore » 03 nov. 2005, 16:07

...
Dernière édition par whiskygalore le 28 oct. 2007, 13:40, édité 1 fois.
PeatFrog
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 125
Inscription : 03 août 2005, 23:41

Message non lupar PeatFrog » 03 nov. 2005, 21:20

À la base, comme ingrédient primaire, il y a en effet du malt tourbé, du malt non tourbé ou un mélange des 2 (ou même du grain malté ou non).

Traditionnellement, le malt était tourbé non pour être aromatisé mais pour arrêter la germination de l'orge et le sécher afin d'obtenir du malt qui sera par la suite fermenté, distillé, mis en fût, etc. Ils ont gardé ce côté "terroir" qui ont fait leur marque de commerce. Les Japonais dans leur engouement d'imitation de tout et de rien, ont su recopier ce goût du terroir Écossais et Irlandais, voir dépassé comme dans tous ce qu'ils copient. Rien d'innovateur à part l'acharnement de tendre vers le meilleur produit! Il en est de même pour d'autres micro-distilleries américaines comme Anchor Steam qui produit l'Old Potrero, etc.

Et pour moi, il y a une évidence même entre le caractère fumé que l'on retrouve dans les Lagavulin et le caractère tourbé que l'on retrouve dans un Caol Ila, Laphroaig et Ardbeg. Le fumé me fait penser à ce goût quand nous fumons du maquereau, truite, bacon, jambon, etc. un goût plus boisé, fruité, sucré. La tourbe, je pense à ce goût profond, "noir", de suie, terreux, goudron, voir champignons sauvages (amanite tue-mouche!! ;)) ça goûte la tourbe quoi ! Mon Dun Beaghan goûte vraiment le fumé. Glen Garioch goûte la fumé (les vieux 21 ans et + âgé) Ardmore tend aussi plus vers le fumé que le tourbé, etc. Bref, exemple parmi tant d'autres.

Mais 2 cents...

PeatFrog
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 04 nov. 2005, 08:32

whiskygalore a écrit :Tu pourrais avoir la même chose en Ecosse, une distillerie qui ferait un whisky pour chaque région, je suis sûr qu'on n'y verrait que du feu, avec quelques alambics en plus que d'habitude, un malt diversement tourbé, une vingtaine de fûts différents (Diageo).

OK mais ça ne permet pas pour moi de parler d'aromatisation à propos de la tourbe (cf. ce que dit Peatfrog), ni même pour le vieillissement (par contre pour les finitions je suis d'accord). Derrière le mot "aromatisation", il y a l'idée de "trafiquer" le goût, d'ajouter quelque chose de manière artificielle, or la tourbe et les fûts font partie intégrante du processus de fabrication depuis longtemps.

Revenir vers « Le monde du whisky »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités