Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 580
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar tissaneb64 » 09 nov. 2017, 09:52

Sauf que là la bouteille était ouverte depuis 1 an et demi à peu près et le contenu plutôt jeune...
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11963
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar mars » 09 nov. 2017, 11:43

Savoureur a écrit :Je connais la technique mais je ne fais pas avec les bouteilles récentes.
Un mauvais bouchon va de toute manière casser assez vite et il faut le remplacer.
Avec les vieilles bouteilles je fais avant la première ouverture. Ca peut éviter des problèmes mais avec les tout vieux trucs c'est quand-même entre la moitié et trois quart des bouchons qui cassent.


Si on fait attention, cela ne casse pas aussi souvent!

Sinon, j'avoue ne pas toujours pratiquer la technique systématiquement (il faut y penser).
Mais par contre, je garde tous mes bouchons usagés au cas ou j'ai un bouchon a remplacer!
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar canis lupus » 09 nov. 2017, 12:17

tissaneb64 a écrit :Sauf que là la bouteille était ouverte depuis 1 an et demi à peu près et le contenu plutôt jeune...

C'est la cas tout à fait typique ou le bouchon est en danger.

Lorsque tu sers le whisky, le goulot de la bouteille en est imprégné. Lorsque tu remets le bouchon en place, un film de whisky vas subsister entre le liège et le verre. Et lentement, mais sûrement, ce film de whisky va sécher et il n'en restera plus que du sucre, qui joue le rôle de colle.
En renversant la bouteille, tu permets au whisky liquide de venir redissoudre ce film de sucre.

Ceci étant dit, il y a aussi la question de la qualité du bouchon. Un bouchon en liège de top qualité résistera très longtemps alors qu'un bouchon de qualité médiocre (au hasard Laphroaig ?) risque fort de te claquer dans les pattes au bout de quelques temps.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 996
Inscription : 18 janv. 2016, 19:41

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar wisekycourse » 09 nov. 2017, 12:59

Petite digression sur les whiskies à fermeture à vis!!
sont ils vraiment hors du coup?,souvent décriés comme whiskies de soif ?
En trouvent t on sur des quilles anciennes ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar Jean-Michel » 09 nov. 2017, 15:40

Savoureur a écrit :Je connais la technique mais je ne fais pas avec les bouteilles récentes.
Un mauvais bouchon va de toute manière casser assez vite et il faut le remplacer.
Avec les vieilles bouteilles je fais avant la première ouverture. Ca peut éviter des problèmes mais avec les tout vieux trucs c'est quand-même entre la moitié et trois quart des bouchons qui cassent.

Ouaip. Et le problème c'est qu'en général, les bouchons que l'on a conservé "au cas où" ont un peu séché et n'ont plus une section suffisamment large...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar canis lupus » 09 nov. 2017, 16:06

Jean-Michel a écrit :Ouaip. Et le problème c'est qu'en général, les bouchons que l'on a conservé "au cas où" ont un peu séché et n'ont plus une section suffisamment large...

Mouais, là aussi, la qualité du liège joue beaucoup, mais aussi et surtout, des goulots qui "à l’œil" semblent avoir le même diamètre peuvent en réalité être légèrement différent, mais assez pour que les bouchons ne soient pas interchangeables.
J'ai pris l'habitude d'acheter des bouchons standards avec corps en liège et tête en plastique chez Leclerc, toujours les mêmes. Ils sont tous au même diamètre et vont à merveille sur la plupart des bouteilles, mais ne parviennent pas à rentrer complètement dans les bouteilles de certaines marques (jamais eu d'exemple ou ces bouchons rentraient trop facilement, voire avaient du jeu).
Du coup, quand tu récupères un bouchon d'une de ces bouteilles au goulot un peu plus étroit, pour le mettre dans une bouteille au goulot standard, ça rentre trop facilement. C'est pas que bouchon soit HS, c'est juste qu'il n'a pas la bonne dimension.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar Jean-Michel » 09 nov. 2017, 16:15

wisekycourse a écrit :Petite digression sur les whiskies à fermeture à vis!!
sont ils vraiment hors du coup?,souvent décriés comme whiskies de soif ?
En trouvent t on sur des quilles anciennes ?

Ce qui décrient la capsule à vis n'ont jamais goûté ce genre de choses :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whisky/15343
https://www.whiskybase.com/whiskies/whisky/12248
https://www.whiskybase.com/whiskies/whisky/18729

Après le "Spring Cap", c'est le mode de fermeture le plus efficace, et elle équipait la plupart des bouteilles mises en circulation dans les années 70, j'ai l'impression. Pour ouvrir le Glen Grant cité ci-dessus, il a fallu que je fasse appel à 10 de mes meilleurs hommes, du reste...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar Jean-Michel » 09 nov. 2017, 16:19

canis lupus a écrit :
Jean-Michel a écrit :Ouaip. Et le problème c'est qu'en général, les bouchons que l'on a conservé "au cas où" ont un peu séché et n'ont plus une section suffisamment large...

Mouais, là aussi, la qualité du liège joue beaucoup, mais aussi et surtout, des goulots qui "à l’œil" semblent avoir le même diamètre peuvent en réalité être légèrement différent, mais assez pour que les bouchons ne soient pas interchangeables.
J'ai pris l'habitude d'acheter des bouchons standards avec corps en liège et tête en plastique chez Leclerc, toujours les mêmes. Ils sont tous au même diamètre et vont à merveille sur la plupart des bouteilles, mais ne parviennent pas à rentrer complètement dans les bouteilles de certaines marques (jamais eu d'exemple ou ces bouchons rentraient trop facilement, voire avaient du jeu).
Du coup, quand tu récupères un bouchon d'une de ces bouteilles au goulot un peu plus étroit, pour le mettre dans une bouteille au goulot standard, ça rentre trop facilement. C'est pas que bouchon soit HS, c'est juste qu'il n'a pas la bonne dimension.

Pas d'accord. Quand dans un lot de plus de 100 bouchons provenant tous de bouteilles droites, tous "flottent" dans un goulot de bouteille droite Jean Boyer (y compris les bouchons Jean Boyer), ce n'est pas un problème de dimension initial, c'est que ton bouchon a rétréci au non-lavage. C'est aussi une des raisons pour lesquelles on fait la soupe aux bouchons avant de mettre un cubi en bouteille.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 580
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar tissaneb64 » 09 nov. 2017, 16:29

canis lupus a écrit :
tissaneb64 a écrit :Sauf que là la bouteille était ouverte depuis 1 an et demi à peu près et le contenu plutôt jeune...

C'est la cas tout à fait typique ou le bouchon est en danger.

Lorsque tu sers le whisky, le goulot de la bouteille en est imprégné. Lorsque tu remets le bouchon en place, un film de whisky vas subsister entre le liège et le verre. Et lentement, mais sûrement, ce film de whisky va sécher et il n'en restera plus que du sucre, qui joue le rôle de colle.
En renversant la bouteille, tu permets au whisky liquide de venir redissoudre ce film de sucre.

Ceci étant dit, il y a aussi la question de la qualité du bouchon. Un bouchon en liège de top qualité résistera très longtemps alors qu'un bouchon de qualité médiocre (au hasard Laphroaig ?) risque fort de te claquer dans les pattes au bout de quelques temps.

Il faut donc faire la manip à chaque fois que tu te sers un dram ?
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar canis lupus » 09 nov. 2017, 16:37

tissaneb64 a écrit :Il faut donc faire la manip à chaque fois que tu te sers un dram ?

Ça dépend. Si il ne s'est écoulé que quelques jours entre les deux drams, probablement pas. Mais si l'écart passe à plusieurs mois, c'est préférable, oui.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
LsR
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 550
Inscription : 04 janv. 2016, 17:48

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar LsR » 09 nov. 2017, 16:51

Jean-Michel a écrit :
wisekycourse a écrit :Petite digression sur les whiskies à fermeture à vis!!
sont ils vraiment hors du coup?,souvent décriés comme whiskies de soif ?
En trouvent t on sur des quilles anciennes ?

Ce qui décrient la capsule à vis n'ont jamais goûté ce genre de choses :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whisky/15343
https://www.whiskybase.com/whiskies/whisky/12248
https://www.whiskybase.com/whiskies/whisky/18729

Il me semble que les bouteilles Yamazaki et d'Hakushu ont aussi des bouchons à vis
Image
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar canis lupus » 09 nov. 2017, 18:29

Jean-Michel a écrit :Pas d'accord. Quand dans un lot de plus de 100 bouchons provenant tous de bouteilles droites, tous "flottent" dans un goulot de bouteille droite Jean Boyer (y compris les bouchons Jean Boyer), ce n'est pas un problème de dimension initial, c'est que ton bouchon a rétréci au non-lavage.

Outre que je n'ai jamais constaté ce problème, il me semble qu'il y a une incohérence dans ta phrase. ;-)
"plus de 100 bouchons provenant tous de bouteilles droites", si la seule similitude est "bouteille droite", ne constitue pas un lot (au sens homogène) puisque toutes les bouteilles droites n'ont pas forcément le même diamètre de goulot selon le fournisseur.
Et au passage, en se basant sur ce que j'ai pu observer, la différence de diamètre observée n'est pas entre bouteille droite et bouteille d'autre type (dumpy par exemple), mais bien entre bouteilles droites de "marques" différentes, alors qu'au contraire la majorité des bouteilles droites ont un diamètre de goulot similaire à la majorité des dumpy (on est bien d’accord que les carafes, les bouteilles de 50, 35, 33, 20 ... cl n'entrent pas en ligne de compte).
Après, il m'est très arrivé de de voir remplacer un bouchon cassé par un bouchon provenant d'une autre bouteille. dans la majorité des cas, je me sers de bouchons standards neufs.

Jean-Michel a écrit :C'est aussi une des raisons pour lesquelles on fait la soupe aux bouchons avant de mettre un cubi en bouteille.

Oui, pour le vin, mais pour les eaux-de-vie ? Franchement, même si c'est du liège dans les deux cas, ça saute aux yeux que la matière n'est pas la même quand tu compare un bouchon à vin et un bouchon à eau-de-vie.
D'ailleurs, c'est même la raison du stockage à l'horizontale des bouchon de vin, parce qu'ils ne doivent pas sécher.
Pour les eaux-de-vie, c'est différent. Comme tout le monde le sait ici, elles doivent être stockées verticalement, et donc un bouchon à eaux-de-vie est sensé fonctionner à sec.
Après, je veux bien volontiers croire que chez toi, les bouchons "sèchent" et rétrécissent, peut-être un spécificité climatique Toulousaine, mais d'une part, pourquoi sècheraient-ils uniquement quand ils sont hors bouteille et pas quand ils sont dans leur goulot, puisque dans les deux cas, ils sont au sec ?
D'autre part, as-tu essayé de tremper tes bouchons d'occasion dans l'eau pour voire s'ils récupéraient leur diamètre originel ?
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar canis lupus » 09 nov. 2017, 18:45

wisekycourse a écrit :Petite digression sur les whiskies à fermeture à vis!!
sont ils vraiment hors du coup?,souvent décriés comme whiskies de soif ?
En trouvent t on sur des quilles anciennes ?

Les bouchons à vis me semblent assez anciens, oui. Je dirais qu'après guerre et jusque dans les années 70, pour le whisky, tu avais soit des Spring Caps, soit des bouchons à vis, les bouchons en liège me semblant, à la réflexion, assez rares à l’époque. Enfin, plus précisément, les Spring Caps sont des bouchons lièges très sophistiqués.
Les bouchons Spring Caps ont disparus au cours des années 70 (étaient-il trop cher ?), mais les bouchons à vis ont perduré jusqu'à aujourd'hui.
Il me semble que les Spring Caps étaient essentiellement utilisés pour des blend ou des vatted malt. Je ne me souviens pas avoir vu ou entendu parler de single malt avec des Spring Caps, non seulement en OB, mais à fortiori en IB.
Après, quand sont apparus les bouchon lièges classiques sur les whiskys ??? Mystère.

Il faudrait voir également s'il n'y a pas une corrélation entre le passage de 75 à 70cl et l'arrêt de l'emploi sur la plupart des whiskys (surtout single malt) des bouchons à vis et la quasi systématisation de l'emploi de bouchon en liège.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11963
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar mars » 09 nov. 2017, 19:04

Le gros soucis du bouchon a vis, c'est que si on ouvre et on ferme souvent la bouteille on a pas mal de chance d'avoir un bouchon non hermétique.
Ce n'est pas systématique mais c'est quand même fréquent. Je le vois bien avec mes bouteilles de sucre de canne liquide.
Charleroi, Belgique
tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 580
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Bouchon en liège VS bouchon synthétique

Message non lupar tissaneb64 » 09 nov. 2017, 22:55

canis lupus a écrit :
tissaneb64 a écrit :Il faut donc faire la manip à chaque fois que tu te sers un dram ?

Ça dépend. Si il ne s'est écoulé que quelques jours entre les deux drams, probablement pas. Mais si l'écart passe à plusieurs mois, c'est préférable, oui.

Ok je comprends. Merci ;-)

Revenir vers « Le monde du whisky »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités