Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
RX21
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2636
Inscription : 25 août 2005, 13:19

Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar RX21 » 06 mars 2011, 21:09

De midi à 19h était organisée dans la boutique parisienne de LMDW une après-midi de dégustation comprenant des versions issues de la collection 2011, une nouveauté le Tomatin 1976/2010 34ans 51% The Nectar of The Daily Drams et quelques collectors.

Dans les Collectors on pouvait gouter
- Aberlour 8 ans bouteille carrée
- Aushentoshan 18 ans bouteille carrée
- Bowmore 12 ans bouteille dumpy
- Caol Ila 1974 28ans Prestonfield 46° #12625 d 24/12/74 Bt 13/305
- Glendronach 18 ans b 80's
- Highland Park 8ans
- Laphroaig 1987 OB 53,4%
- Longmorn 10 ans
- Un Vieux blend

Coté bouteilles récentes issues du dernier catalogue:
- Aushentoshan 1998 BdF OB de la liste à -20% évoquée dans un autre topic
- Glenlossie 1975 BBR Bdf
- Laphroaig 21ans DL OMC de la liste à -20%
- Tamdhu 1968/2010 55,2% GM Reserve #7430
En dehors des catégories citées
- Glenburgie 15ans 40°OB
- Glencadam 15ans 40°OB
- Glendronach 15ans 46°OB avant dernière version
- Glendronach 15ans 46°OB dernière version plus foncée que la précédente


J'ai été très agréablement surpris par le Tomatin 1976 de chez The Nectar par son coté exubérant, sur la cire et les fruits avec des notes d'ananas rotis.
J'ai découvert le Tamdhu 1968, Très fondu, fruité et dans le profil des fameux Glen Keith 67 ou 68 produits par le même embouteilleur. Mon préféré
J'ai été par contre un peu déçu par le Glenlossie 75 manquant d'intensité en fin de bouche et un final un peu court

Cette séance était assortie de réductions tarifaires sur une liste de produits présentée sur place.
J'ai suis reparti avec :
un Tamdhu 1968% GM à 188€ contre 235€ auparavant, un Tomatin 1976 The Nectar avec 10% de remise à 134€ contre 149€, et un Glengoyne 1972 37ans TPD 63,5% à 140€ contre 165€.
Dernière édition par RX21 le 09 mars 2011, 11:13, édité 2 fois.
ALouis
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4293
Inscription : 11 sept. 2008, 20:35

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar ALouis » 06 mars 2011, 21:16

Joli le Tamdhu 1968% GM à 188€ m'aurait bien tenté, vu les bonnes notes de Piazzo à son sujet.
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4042
Inscription : 16 févr. 2005, 17:28

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar PNicolas » 07 mars 2011, 14:58

Moi je me suis dit que si je n'avais pas bu toutes mes bouteilles, je serais très riche aujourd'hui ... quand on voit un Laphroaig 1974 à 1750€ ça fait réfléchir ...
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2291
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar cosinus » 07 mars 2011, 15:18

D'un autre côté, elle n'est pas encore vendue.
Comme bon nombre de collectors d'ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar pompix » 07 mars 2011, 16:10

PNicolas a écrit :Moi je me suis dit que si je n'avais pas bu toutes mes bouteilles, je serais très riche aujourd'hui ... quand on voit un Laphroaig 1974 à 1750€ ça fait réfléchir ...


Je ne regrette pas d'avoir ouvert mon Karui 67, j'ai même revendu la moitié de la bouteille pour 120€ à un gars que je ne connais même pas.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
talisker
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 326
Inscription : 17 juin 2007, 10:28

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar talisker » 07 mars 2011, 20:53

PNicolas a écrit :Moi je me suis dit que si je n'avais pas bu toutes mes bouteilles, je serais très riche aujourd'hui ... quand on voit un Laphroaig 1974 à 1750€ ça fait réfléchir ...



Et l'Ardbeg 74 C#3309 à 1400€, le PE 1st annual release à 990€, Laga 30 à 950€, le Laga 25 à 850€ et le Laga 21 à 700€, ça tabasse grave aussi !!!!
Ils auraient dû l'appeler "espace WhiskyAuction" plutôt que "espace collector".

Sinon, c'était quelques heures plutôt sympa avec une sélection de bouteilles à déguster elle aussi sympa.
Spéciale dédicace à Piazzo qui est arrivé avant moi à la boutique et qui m'a devancé sur le Longmorn 69 Prestonfield. Weel done guy !!!!
Image
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar pompix » 07 mars 2011, 20:56

Quoi, ce sont es prix pratiqués par LMDW ça ???
Piazzo c'est quoi ce Longmorn ? Faut faire goûter au copain, hein.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar canis lupus » 07 mars 2011, 21:28

C'était via le club LMDW ?
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 23:44

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar Smokey-Kong » 07 mars 2011, 21:50

PNicolas a écrit :Moi je me suis dit que si je n'avais pas bu toutes mes bouteilles, je serais très riche aujourd'hui ... quand on voit un Laphroaig 1974 à 1750€ ça fait réfléchir ...

Gros malin. On n'est riche que de ses amis. Et ça vaut quoi, un Hermitage la chapelle 78 ou un côte rotie les jumelles de la même année ?
ALouis
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4293
Inscription : 11 sept. 2008, 20:35

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar ALouis » 07 mars 2011, 22:56

Smokey-Kong a écrit :
PNicolas a écrit :Moi je me suis dit que si je n'avais pas bu toutes mes bouteilles, je serais très riche aujourd'hui ... quand on voit un Laphroaig 1974 à 1750€ ça fait réfléchir ...

Gros malin. On n'est riche que de ses amis. Et ça vaut quoi, un Hermitage la chapelle 78 ou un côte rotie les jumelles de la même année ?


:clap:
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2291
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar cosinus » 08 mars 2011, 00:29

Ce fut vraiment un très bel aprés midi à la MDW avec une très jolie sélection de whiskies.

- Tomatin 1976, magnifique d'exotisme avec comme seul défaut une petite sècheresse en fin de bouche.
- Glenlossie 1975 BBR, pas aussi exhubérant que le Tomatin mais tout en finesse, bien fruité et très complexe.
- Tamdhu 1968, un superbe sherry (pas trop présent) élégant, à qui il faut laisser un peu de temps mais il est vraiment très complexe sur la confiture de coing.
- Laphroaig 21ans, juste senti: j'ai eu l'impression de plonger le nez dans un cendrier. Pas eu envie d'y goûter pour me flinguer le palais :lol:
- Glenburgie 15 ans: très rond et assez complexe, je pense que c'est un bon rapport qualité prix.
- Gendronach 15 ans 1ier et 2ième batch. Le 2ième batch est beaucoup plus foncé que le premier. La seconde version est un sherry classique assez rond sans surprise mais très bien fait. Par contre je n'ai pas du tout aimé la première version, plus sec, moins cherry et sur des arômes de banane trop murs assez ecoeurant.

Dans les collectors, il y avait aussi un Glendronach: le 18 ans des années 1970. Là c'est un autre monde. Pour moi une tuerie. Au nez ça explose de complexité, le sherry, l'abricot, la menthe et une pointe d'exotime. La bouche n'est pas en reste avec un sherry sans aucune agressivité riche avec une superbe évolution sur les fruits rouges.

Dans un style complètement différent: le Longmorn 10 ans des années 1970. Au nez c'est du jus de pamplemousse, miréral, presque cristalin. En bouche les arômes sont assez suprenants, c'est très floral sur le muguet et le lilas tout en finesse et là encore très évolutif. J'ai trouvé ça superbe.

Bowmore 12 ans dumpy (import Auxil): un magnifique Bowmore sans tourbe. C'est rond, complexe avec juste un peu de tourbe comme trame et une petite pointe d'exotisme en tout fin de bouche. Là encore j'ai adoré.

Le vieux blend était celui servi au Live à base, sans doute, de Coal Ila des années 1970. C'est élégant complexe avec juste un peu de fumée. Pour moi c'est vraiment top.

Highland Park 8 ans, c'est une petite déception. On devine la complexité mais cela manque de corps en bouche et de longueur. Il m'a parru faible comparé aux autres.

Pour moi, la qualité des whiskies était meilleure qu'au stand VIP du dernier WhiskyLive.

L'ambiance était vraiment sympa pour cette dégustation faite, en plus, en très bonne compagnie avec notamment Piazzo, Benriach76, RX21, PNicolas, Lafrog, Talisker, ...
Avatar de l’utilisateur
Talisker84
Distillateur
Distillateur
Messages : 402
Inscription : 07 sept. 2010, 21:53

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar Talisker84 » 08 mars 2011, 01:49

Après midi fort sympathique en effet!!!

J'ai pu gouté à tout il me semble

- Aberlour 8 ans bouteille carrée, mouai...sympathique, très bonbonné, sucré, mais pas à se relever la nuit...
- Aushentoshan 18 ans bouteille carrée, rien d'excitant non plus...
- Bowmore 12 ans bouteille dumpy, doux, léger, très discret, une fumée quasi inexistente, on croirait pas un islay...
- Caol Ila 1974 28ans Prestonfield 46° #12625 d 24/12/74 Bt 13/305 , celui ci j'ai bien aimé! une tourbe raffinée, j'ai ressenti un poire exubérante!
- Highland Park , rien a dire sur celui là, j'ai du passer à côté...
- Longmorn 10 ans , alors celui là, je pense dans le top 3 de mes collector préféré! comme la di je ne sais plus qui, au nez, du pamplemousse!!!! mais vraiment!!! Sur les agrumes, très frais, vraiment bien!
- Un Vieux blend, parait il très bon! Moi sans plus pour moi...
-Bizarrement il y avait aussi un Laphroaig de 1954 OB à 54etquelques% qui n'a pas été cité qui, pour moi est le 1er sur le podium!!! Magnifique!

Coté bouteilles récentes issues du dernier catalogue:
- Aushentoshan 1998 BdF OB , un bon rapport qualité prix, même si bon...on sent bien l'influence du fut...ça fait un peu "vineux"...mais pas mal tt de même
- Glenlossie 1975 BBR Bdf , très sympa, sur le caramel beurre salé j'ai trouvé, avec une finale légèrement fumée...pas mal
- Laphroaig 21ans DL OMC de la liste à -20%, pour un whisky a 57%, ça se boit comme du petit lait! Le sherry apporte du fruit , le melange tourbe et sherry est vraiment bien fait ici!
- Tamdhu 1968/2010 55,2% GM Reserve #7430, bah je dois être un des seuls à pas l'aimer celui là...je le trouve vraiment trop "bourbonné", pi assez alcooleux en bouche...bizarre...
Tomatin 34 ans, celui la, vraiment très bon!!! des épices à profusion!!! j'ai adoré

- Glenburgie 15ans 40°OB
- Glencadam 15ans 40°OB
Ces deux là c'était en fin de soirée donc j'étais plus tellement en état...lol mais ça ma pas paru mauvais du moins...

J'ai croisé Piazzo et Benriach76, en ce qui concerne les autres , et bien je n'ai reconnu personne...lol :oops:

De mon côté pas mal d'achats, trop même.... :oops: , mais bon...profitons en pendant qu'on est ni marié, ni père...mais ça va pas durer...lol
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2291
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar cosinus » 08 mars 2011, 12:04

Le Laphroaig collector, que je n'ai pas goûté, c'était plutôt un 1984 ou 1987.
Pour un 1954, j'aurais fait un effort. :mrgreen:

Tu as trouvé le Tamdhu "bourbonné" ?
Sans être un sherry monster, on le sent quand même bien le sherry, par contre le bourbon ...
Avatar de l’utilisateur
Talisker84
Distillateur
Distillateur
Messages : 402
Inscription : 07 sept. 2010, 21:53

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar Talisker84 » 08 mars 2011, 13:29

cosinus a écrit :Le Laphroaig collector, que je n'ai pas goûté, c'était plutôt un 1984 ou 1987.
Pour un 1954, j'aurais fait un effort. :mrgreen:

Tu as trouvé le Tamdhu "bourbonné" ?
Sans être un sherry monster, on le sent quand même bien le sherry, par contre le bourbon ...


En fait je m'explique, au sujet du Tamdhu, quand je dis Bourbonné, je pense plutôt vernis...je trouve que ça tire énormément sur le vernis, ça me fait penser à un Grain en fait...

Pour le laph autant pour moi, faute de frappe, c'était un laph 1987 OB 53,4% ;-)
Avatar de l’utilisateur
benriach76
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 234
Inscription : 06 juin 2010, 17:31

Re: Une après-midi parisienne au 20 rue d'Anjou

Message non lupar benriach76 » 08 mars 2011, 22:10

C'était une superbe réunion à LMDW, comme on aimerait en voir plus souvent :clap:

Je suis comme Cosinus, le Glendronach 18 ans année 70 -> tuerie, et le Longmorn 10 ans était comme une friandise.

Les participants étaient bien balbutiants sur la fin :mrgreen:

Et ça fait toujours plaisir de retrouver les gens du forum :obscene-drinkingcheers:
L'alcool ravale la bête au rang de l'homme (Milou)

Revenir vers « Le monde du whisky »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités