Les prix du whisky... La résistance s'organise-t-elle?

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10434
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Re: Bouteilles Live Paris 2007 à - 20% + port offert

Message non lupar jmputz » 11 oct. 2007, 08:51

Au moins le forum aura servi à quelque chose d'hyper positif pour le marché français.
Cependant je trouve assez anormal que l'effort doive se faire en bout de chaîne. Robert est prêt à rogner sur sa marge, mais que font les autres... Quelle est la position de la Maison du Whisky (qui est en situation de quasi-monopole...?)
Enfin, petite question en passant. Comme ce forum sert beaucoup à véhiculer les informations en provenance de cet acteur majeur sur la marché, peut-être pourraient-ils rebondir sur cette initiative?
N'oublions pas non plus Gilles qui a un peu lancé le débat en claquant la porte.... (Gilles si tu nous lis, la porte n'est bien évidemment pas fermée)...
Slainte Mhath
Régis
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1046
Inscription : 13 févr. 2005, 14:04

Re: Bouteilles Live Paris 2007 à - 20% + port offert

Message non lupar Régis » 11 oct. 2007, 19:34

Que font les autres, que font les autres ?

Il y a en a un qui s'est éloigné un peu du malt depuis quelques semaines, mais qui reviendra fort !
Enfin, j'espère, je dois goûter les dernières mises Dun Eideann, un nouveau Bunna 10 ans et les nouveaux Jean Boyer surtout, mon petit doigt me dit qu'on va faire quelques découvertes !
Régis
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Bouteilles Live Paris 2007 à - 20% + port offert

Message non lupar Jean-Michel » 11 oct. 2007, 21:19

jmputz a écrit :Au moins le forum aura servi à quelque chose d'hyper positif pour le marché français.
Cependant je trouve assez anormal que l'effort doive se faire en bout de chaîne. Robert est prêt à rogner sur sa marge, mais que font les autres... Quelle est la position de la Maison du Whisky (qui est en situation de quasi-monopole...?)
Enfin, petite question en passant. Comme ce forum sert beaucoup à véhiculer les informations en provenance de cet acteur majeur sur la marché, peut-être pourraient-ils rebondir sur cette initiative?
N'oublions pas non plus Gilles qui a un peu lancé le débat en claquant la porte.... (Gilles si tu nous lis, la porte n'est bien évidemment pas fermée)...


Allez, une fois n'est pas coutume, je vais me faire l'avocat du diable.

Certes, l'initiative de Robert me réjouit : certainement perverse, puisqu'elle m'a conduit à passer ma plus grosse commande de tous les temps là où je n'avais rien envisagé d'acheter, mais d'une part elle m'a donné l'occasion de m'offrir tout un tas de choses que je suis bien content de pouvoir goûter, et après tout, tant que les bouteilles ne sont pas ouvertes (ni payées, du reste... je ne t'oublie pas Robert !), elles restent dans la colonne "immobilisation" de mon bilan domestique...
Pour ce qui est de LMDW, et contrairement à mes premières réactions, j'aurais plutôt tendance à prôner l'indulgence : voici une entreprise qui pour des raisons historiques se retrouve être à la fois grossiste et détaillant, et ça, c'est une situation terriblement difficile à tenir qui impose un certain nombre de devoirs si elle ne veut pas se couper du réseau de cavistes qu'elle fait vivre et qui contribuent également à sa prospérité (dans quelle proportion, ce serait intéressant de le savoir). Si je suis détaillant, mon grossiste doit me garantir que le prix sur lequel il va lui-même communiquer (et qui devient de facto un prix public que l'on retrouve chez 90% des détaillants et chez LMDW lui-même) me permettra toujours de réaliser une marge convenable sur le prix d'achat qu'il me concède. Dit plus simplement, LMDW n'a aucune chance de se constituer un réseau de caviste/clients pérenne si elle se met en concurrence avec eux. Et donc LMDW ne sera jamais bon marché.
Maintenant, je serais curieux de savoir comment l'initiative de Robert, dont nous bénéficions en bout de chaîne, est vécue par ses confrères. Suscite t-il déjà de la rancoeur chez ceux qui ne disposent pas d'une autre source de revenus et qui n'ont pas les reins suffisamment solides pour se lancer dans une aventure à la Van Zuylen ? Et pour reprendre la question sous-tendue par la remarque de JM, jusqu'à quel point LMDW sera t-elle prête à le suivre sur ce terrain là, sachant que les autres clients/cavistes de LMDW ne manqueront certainement pas d'adresser leurs doléances (le mot est peut-être un peu tendre...) rue d'Anjou contre cet empêcheur de ronronner en rond ?
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10434
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Re: Bouteilles Live Paris 2007 à - 20% + port offert

Message non lupar jmputz » 11 oct. 2007, 21:48

Je dois dire Jean-Michel que je pouvais m'attendre à ce genre de réaction.
J'ai volontairement lancé un pavé dans la mare, et je ne visais bien évidemment pas le magasin de la rue d'Anjou, mais bien l'importateur dans une situation de quasi-monopole, situation qui n'existe pas aux Pays-Bas.
Je trouve l'initiative de Robert remarquable. Mais Robert se fournit en grande partie chez La Maison du Whisky parce qu'ils représentent plus des 3/4 du marché du whisky en France.
A une époque où les amateurs de whisky que nous sommes se font d'énormes soucis quant au prix qu'ils doivent payer leurs flacons favoris, je trouve regrettable que l'initiative doive venir uniquement de la part des cavistes. Que ce soit Robert, Gilles ou Régis (pour ne citer que les actifs sur ce forum, sachant que Régis n'est pas un revendeur LMDW) et que l'importateur principal (qui n'est que peu soumis à la concurrence) ne fasse rien pour rattraper un marché qui risque de dégringoler. Si Serge a changé son avatar, ce n'est pas tout à fait par hasard...
Van Zuylen a une politique extrêmement claire et nette. Une marge constante sur toute la gamme. Et il essaye bien évidemment à acheter au plus bas prix. Pour beaucoup d'articles il a le choix de son fournisseur. Sur certaines distilleries il est confronté à une sorte de monopole, comme c'est par exemple le cas pour BenRiach (bien dommage d'ailleurs, mais en général il n'est pas compétitif sur cette distillerie - exception faite pour le 1976 qui est un embouteillage spécial pour Mario, et donc disponible par d'autres canaux que Versailles (nom de l'importateur - cher- ce Benriach en Hollande) ou pour les Jack Wieber dont il est notoire que certains sites sur Internet offrent de meilleures conditons. Cela est lie aux difficultes de l'importateur (eminemment sympathique, mais qui manque singulierement d'envergure financiere... Un passionne tout comme nous!...
Si j'ai bien compris, en France il n'y a pas cette marge de manoeuvre. Il y a LMDW, ensuite Dugas puis Jean Boyer et ensuite....? Donc, je trouverais normal que LMDW s' associe `a cette lutte contre les prix exhorbitants qui semblent affecter le marche du whisky ces derniers temps.
Si Robert, "modeste" caviste est capable de rogner un peu sur ses marges, pourquoi son fournisseur principal ne serait-il pas en mesure d'en faire autant.... Ce qui ferait baisser en gros les prix de quelques euros sur l'ensemble du territoire.
Je connais tous les arguments (qui sont legitimes du reste): elle organise le Live, elle alimente son club, elle finance Whisky Magazine, etc.... Mais je pose la question (etant totalement desinteresse, parce que je trouve sur mon petit marche local de quoi me satisfaire largemetn): Que fait l'acteur principal du marche en France? Une baisse (temporaire) de la marge benificiaire ne peut etre qu'un bon investissement pour l'avenir par les temps que nous vivons...
J'aimerais assez voir leur point de vue sur le sujet...
Nous avons la chance de pouvoir avoir leur point de vue sur des foules d'autres sujets les interessant.... Leur site web, whisky magazine, les tueries d'apres live, etc.... Ne serait-ce pas pour une fois leur tour de se mouiller? J'aimerais assez accueillir Thierry Benitah comme nouveau membre actif de ce forum. Et que nous puissions avoir des discussions constructives sur l'avenir du single malt en France.
Ou serais-je encore une fois en train de deconner a plein tube?
Slainte Mhath
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Bouteilles Live Paris 2007 à - 20% + port offert

Message non lupar bottler » 11 oct. 2007, 22:55

jmputz a écrit :Ou serais-je encore une fois en train de deconner a plein tube?


Ton analyse du marché est assez bonne. Je vais me faire hara kiri, mais je ne suis pas sûr que LMDW soit cher. Pour être franc, je lui reprocherai plutôt le contraire. Au Pays BAs c'est moins cher pour un tas de raisons que j'ai déjà développé dans d'autres posts il y a quelques temps. En France, je ne suis pas sur qu'on puisse faire moins cher que LMDW. La seule solution, ce serait d'avoir des importateurs locaux qui livrent leur marché au lieu d'acheter tout à LMDW. Mais les importateurs régionaux cela n'existe pas en France pour tout un tas de raisons dont la principale est que personne n'a assez de débit pour importer les produits directement des distillateurs, et que LMDW joue donc le rôle de platte forme logistique pour nombre de cavistes et de grossistes en recomposant les cartons pour les cavistes...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Bouteilles Live Paris 2007 à - 20% + port offert

Message non lupar Jean-Michel » 11 oct. 2007, 23:02

jmputz a écrit :(...) J'aimerais assez accueillir Thierry Benitah comme nouveau membre actif de ce forum. Et que nous puissions avoir des discussions constructives sur l'avenir du single malt en France.(...)

Oh oui ! Oh oui !

jmputz a écrit :(...) Ou serais-je encore une fois en train de deconner a plein tube? (...)

Oh non ! Oh non !
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10434
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Les prix du whisky... La résistance s'organise-t-elle?

Message non lupar jmputz » 13 oct. 2007, 16:38

Conscients du fait que les prix ne peuvent continuer à évoluer à la hausse indéfiniment sans conséquences irréversibles sur le marché à moyen terme, certains cavistes s'interrogent sérieusement sur des offres intéressantes pour leur clientèle, quitte à rogner sur leur marge et donc sur leur chiffre d'affaires.
Partant du principe qu'il faut éviter de tuer la poule aux oeufs d'or, ce sujet se veut un lieu d'échanges sur les propositions concrètes de la part de professionnels décidés à résister à cette hausse (même si elle n'est pas de leur fait) afin de protéger le marché à terme. Pour éviter par exemple que les amateurs de whisky ne se tournent vers d'autres alcools comme la vodka ou le rhum. Ceci n'enlève rien à la qualité des deux alcools précités, mais ce serait une catastrophe pour les passionnés de whisky que nous sommes tous sur ce forum, amateurs ou professionnels.
Slainte Mhath
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Les prix du whisky... La résistance s'organise-t-elle?

Message non lupar bottler » 13 oct. 2007, 18:28

En ce qui nous concerne, nous avons innové dans la lutte contre la hausse des prix en sortant de 50 cl. On verra ce que dira le marché. Pour ce qui est des prix, c'est radical, cela fait une baisse substancielle.

Pour le reste, demander aux commerçants de baisser leurs marges ne me parait pas correct, en France, en ce moment, car la plupart des cavistes n'ont pas la vie facile depuis deux ans. La fréquentation baisse et la rentabilité avec, pour des raisons conjoncturelles (mondial de foot, puis élections, puis mondial de rugby, etc...).

Si certains comme Robert le font pour le forum, il s'agit pour eux de ventes additionnelles qu'ils n'auraient sans doute pas eu sinon, peu de forumeurs habitant Toulouse (même si ce ne sont pas les moindres). Il s'agit de chiffre supplémentaire qu'il prend, soit dit en passant, à son fournisseur (celui-ci devra se contenter de ses marges de gros sur ces bouteilles). Maintenant, Robert n'a sans doute pas baissé les prix des mêmes produits d'une telle proportion dans son magasin pour sa clientèle habituelle et pour aussi longtemps.
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10434
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Re: Les prix du whisky... La résistance s'organise-t-elle?

Message non lupar jmputz » 13 oct. 2007, 18:51

Il s'agit de chiffre supplémentaire qu'il prend, soit dit en passant, à son fournisseur (celui-ci devra se contenter de ses marges de gros sur ces bouteilles).
Ben oui... Mais n'est-ce pas là une partie du problème des cavistes? Faire (ou se faire faire) concurrence avec leurs fournisseurs...
Je continue à trouver que les situations de quasi-monopole (surtout si non seulement la même partie s'occupe de 70% des importations et en plus d'une bonne partie des ventes au particulier) est mortelle pour un marché qui est déjà en crise.

Bon, ceci dit je rappelle que je ne suis pas un expert en la matière, et que si je dis des conneries, j'espère que des avis autorisés viendront bien vite me corriger. Loin de moi l'idée de jeter l'opprobe sur une compagnie qui a prouvé à maintes reprises son grand professionalisme et l'appr;eciation de ses immenses contributions au monde du whisky sur le plan tant national qu'international fait l'unanimité.

En ce qui nous concerne, nous avons innové dans la lutte contre la hausse des prix en sortant de 50 cl
Je pense qu'il s'agit là d'une excellente initiative. Je me dis parfois que si j'avais acheté les près de 500 flacons qui ornent ma whiskythèque par 50 cl, j'en aurais maintenant près de 700... Parce que une bonne partie contient encore nettement plus que les 20 cl que j'aurais achetés en moins...
Slainte Mhath
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Les prix du whisky... La résistance s'organise-t-elle?

Message non lupar bottler » 13 oct. 2007, 23:01

jmputz a écrit :
Il s'agit de chiffre supplémentaire qu'il prend, soit dit en passant, à son fournisseur (celui-ci devra se contenter de ses marges de gros sur ces bouteilles).
Ben oui... Mais n'est-ce pas là une partie du problème des cavistes? Faire (ou se faire faire) concurrence avec leurs fournisseurs...
Je continue à trouver que les situations de quasi-monopole (surtout si non seulement la même partie s'occupe de 70% des importations et en plus d'une bonne partie des ventes au particulier) est mortelle pour un marché qui est déjà en crise.


Le problème c'est qu'aucun caviste Français individuellement n'a assez de puissance d'achat ni probablement assez de finance pour importer. Et qu'il faut bien reconnaître que cette profession a du mal à créer des associations dynamiques. Il y a bien la FNCI, mais ils n'importent que des marques à eux, qui par le fait ne se développent pas. Elles sont enlisées chez eux, et ne bénéficient d'aucun dynamisme, elles ne créent aucun mécanisme d'expansion : résultat, elles végètent. J'ai rarement - pour ne pas dire jamais - vu de cuvées de la FNCI commentées dans ce forum. C'est un indice.
corbuso
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2475
Inscription : 07 févr. 2006, 12:12

Re: Les prix du whisky... La résistance s'organise-t-elle?

Message non lupar corbuso » 14 oct. 2007, 23:58

bottler a écrit :En ce qui nous concerne, nous avons innové dans la lutte contre la hausse des prix en sortant de 50 cl. On verra ce que dira le marché. Pour ce qui est des prix, c'est radical, cela fait une baisse substancielle.


Je trouve que c'est une très bonne idée de sortir des bouteilles de 35 cl et de 50 cl, si accompagné d'une baisse notoire du whisky. Car dans le cas de la série "Straight from the cask", j'avais parfois l'impression qu'on diminue le volume pour augmenter la marge. Si le prix est proportionnel, je ne peux que saluer cette initiative, que j'espère sera suivie par plusieurs.

Corbuso
Avatar de l’utilisateur
AlexandreV
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 674
Inscription : 18 avr. 2006, 19:38

Re: Les prix du whisky... La résistance s'organise-t-elle?

Message non lupar AlexandreV » 16 oct. 2007, 13:20

Corbuso,

Pour les straight from the cask, si tu fais le rapport avec un cask strength la différence est faible. Il faut aussi savoir que pour cette gamme, tout est fait à la main, de l'embouteillage à la caisse en bois... quasiment les seuls à ne pas passer par une chaîne d'embouteillage ni aucun filtre !
Et je te rassure la marge n'est pas plus importante sur ce type de produits. Ce serait même l'inverse.
D'ailleurs nous poussons le concept plus loin avec des coffrets whisky + rhum ou whisky + vin, toujours en bouteilles de 0.5 L.
Le problème reste les législations sur les volumes autorisées... si les USA acceptaient le 0.5L, on verrait moins de litre et plus de demi.

A+
A la recherche de nouvelles sensations à partager ! Image
Avatar de l’utilisateur
RX21
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2633
Inscription : 25 août 2005, 13:19

Re: Les prix du whisky... La résistance s'organise-t-elle?

Message non lupar RX21 » 30 oct. 2007, 12:12

jmputz a écrit :Conscients du fait que les prix ne peuvent continuer à évoluer à la hausse indéfiniment sans conséquences irréversibles sur le marché à moyen terme, certains cavistes s'interrogent sérieusement sur des offres intéressantes pour leur clientèle, quitte à rogner sur leur marge et donc sur leur chiffre d'affaires...


Chez Pernod-Ricard le marché des whiskies se porte bien avec des taux de progression en valeur à 2 chiffres : ..., Jameson (+24%), Ballantine's (+22%), ..., Chivas Regal (+19%), ... The Glenlivet (+13%) .Les autres marques de spiritueux du Groupe sont globalement en progression, avec notamment le succès de marques premium et ultra premium (Aberlour et Royal Salute).
D'après Ieur directeur financier, Emmanuel Babeau, la croissance du chiffre d'affaires publié aujourd'hui mardi 30 octobre,au titre du premier trimestre, s'expliquait en partie par la hausse des prix des produits haut de gamme du groupe dont fait partie la branche whiskies.
Il s'offre même le luxe, d'apporter une note de cynisme, en rajoutant que les prix avaient pu être augmentés car "les consommateurs acceptent de payer un prix plus élevé pour leurs marques de luxe" .

En conclusion si vous attendez des baisses de prix ce n'est pas pour demain :x

Revenir vers « Le monde du whisky »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités