Qui a assisté à une distillation ?

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
elzozore
Distillateur
Distillateur
Messages : 452
Inscription : 20 avr. 2005, 22:12

Qui a assisté à une distillation ?

Message non lupar elzozore » 25 juil. 2007, 22:35

pas moi en tout cas

mais c'est une idée qui ne me déplairait pas.

Vous connaissez des personnes qui organiseraient ce genre de manifestation (pas forcément du whisky mais un bouilleur de cru, en France) ?

Il parait que certains propriétaires de vergers (poire, pomme) font venir des bouilleurs ambulants pour liquider leurs restants de production. On assiste alors à la fabrication de SA propre cuvée.

Merci
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Message non lupar bottler » 25 juil. 2007, 22:50

C'est simple comme bonjour. En Ecosse il suffit de se pointer quand la distillerie marche après avoir pris RV. En France, itou.

Des détails par mp si tu veux.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Le Capitaine
Distillateur
Distillateur
Messages : 375
Inscription : 11 févr. 2005, 17:05

Message non lupar Gilles Le Capitaine » 26 juil. 2007, 00:02

Bonsoir Bottler,
- J'en ai visité un paquet de distilleries ! mais je n'ai jamais assisté véritablement à un début de distillation, certes je suis arrivé de nombreuses fois pendant la distillation laquelle accompagnée d'une explication somme toute basique !
- Je comprends bien le principe à la base, mais des aspects m'échappent : le moment où le stillman définit le coeur de chauffe, okay il y a la température, certainement quelques indicateurs voire le savoir-faire de l'artisan...

Gilles.
Avatar de l’utilisateur
Robert31
Distillateur
Distillateur
Messages : 410
Inscription : 02 déc. 2005, 05:17

Message non lupar Robert31 » 26 juil. 2007, 07:47

En Ecosse j'ai assisté à une distillation chez Glenmorangie.Plus pret de chez nous tous les ans mon producteur d'armagnac m'invite à un repas dans la distillerie courrant janvier pendant la période de distillation. Pour le coeur de chauffe, ils se basent sur la couleur et sur l'odeur. (Ils distillent en continu pendant 1 mois et demi / 2 mois et se relaient entre deux distillateurs.
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Message non lupar bottler » 26 juil. 2007, 09:06

En Ecosse, pas de couleur ni d'odeur pour juger du début ou de la fin du coeur de chauffe : le distillat passe sous vitrine (le spirit safe). On peut mesurer sa tempéraure et son degré alcoolique. C'est tout. C'est en manoeuvrant des robinets que l'on change la destination du distillat (vers le whisky ou vers un réservoir pour êre redistillé avec la chauffe suivante).
Avatar de l’utilisateur
Yves
Distillateur
Distillateur
Messages : 357
Inscription : 10 mars 2006, 10:18

Message non lupar Yves » 26 juil. 2007, 14:54

Hello

Si je ne m'abuse, dans la grande majorite des cas, dans les distilleries de whisk(e)y de malt, le stillman determine le coeur de chauffe en fonction du degre alcoolique du distillat, mesure par l'intermediare de sa densite.

Quand on assiste a l'ensemble d'un cycle de distillation (ce que je n'ai pas eu l'occasion de faire d'une seule traite, mais uniquement en 'echantillons', au fil de plusieurs visites dans la salle des alambics a differents intervalles), ce qui est frappant c'est l'evolution des odeurs en fonction des differentes phases du processus.

C'est une experience tres enrichissante, qui permet vraiment de faire le parallele avec les aromes que l'on peut retrouver dans son whiskey.

A Bushmills, je me rappelle que les aromes qui envahissaient l'atmosphere de la still-room pouvaient varier em fonction des phases de distillation du tres fruite/entetant (peches, fruits exotiques etc) au plus metallique en passant par des senteurs tres organiques et brulees (le stir fry de crevettes de l'avant veille dans la poubelle que l'on a oublie de vider, le toast brule etc).
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Message non lupar bottler » 26 juil. 2007, 19:12

Oui, cela est tout à fait exact, j'ai pu le constater mille fois dans pas mal de distilleries.

L'odeur que j'aime le mieux est celle que dégage la bière qui fermente (à condition bien sûr de ne pas mettre son nez dessus... Cette odeur acide de levure a quelque chose à voir avec l'odeur que dégage le pain au levain quand il monte.

On la retrouve dans plein de whiskies jeunes.
Avatar de l’utilisateur
Robert31
Distillateur
Distillateur
Messages : 410
Inscription : 02 déc. 2005, 05:17

Message non lupar Robert31 » 26 juil. 2007, 19:18

C'est quand meme une odeur que je trouvre très acre
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Message non lupar bottler » 26 juil. 2007, 23:20

Tu exagère, crois-je. Et puis, cette odeur est si proche de celle du whisky.

Je dirai que cette odeur est au whisky ce que celle du vin nouveau est au vin.

En tous les cas, je m'en baguenaude...
Avatar de l’utilisateur
Skyisblue
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1329
Inscription : 11 févr. 2005, 12:41

Message non lupar Skyisblue » 26 juil. 2007, 23:23

j'adore également. J'ai gouté cette bière chez Lagavulin, c'est un peu moins emballant mais très enrichissant.
Sacha
Avatar de l’utilisateur
Gilles Le Capitaine
Distillateur
Distillateur
Messages : 375
Inscription : 11 févr. 2005, 17:05

Message non lupar Gilles Le Capitaine » 27 juil. 2007, 09:46

Et puis, bonus depuis peu dans certaines distilleries lesquelles proposent un Special Tastings Tour moyennant quelques dizaines de £, une ballade initiatique dans la distillerie puis l'accès à une dégustation de 5 à 6 whiskies, reconnaissance du new spirit, excellent point de départ dans la courbe de dégustations, j'avoue avoir été assez surpris par certains, ainsi j'en ai fait l'expérience à Lagavulin, Ardbeg, The Macallan, Aberlour, Glen Moray, The Balvenie et Glenfiddich en Juin dernier.
Gilles.

Revenir vers « Le monde du whisky »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités