Page 2 sur 2

Re: Texture du whisky

Publié : 12 mai 2017, 07:19
par cthulhu
Tu peux garder un secret?

Re: Texture du whisky

Publié : 12 mai 2017, 08:06
par wisekycourse
La texture peut venir des 2 aussi!
D'un côté,la distillation au niveau de l'alambic,d'un autre côté,l'imprégnation chimique qui va se passer durant un temps T dans un fût lui aussi radicalement différent s'il provient d'un de bourbon ou d'un d'oloroso !

Re: Texture du whisky

Publié : 12 mai 2017, 09:38
par canis lupus
Il ne faut pas oublier que l'on parle de ressenti organoleptique.
La texture, ou les sensations physiques de perception de la fluidité du liquide passe par la perception du goût.
C'est donc une interprétation très libre que fait notre cerveau des signaux que lui envoient les papilles gustatives, entre autre.
Je suis quasi persuadé que si on mesurait la fluidité des différents whiskys, ça ne corrélerait pas nos perceptions.

Re: Texture du whisky

Publié : 12 mai 2017, 10:55
par Vipère
canis lupus a écrit :Il ne faut pas oublier que l'on parle de ressenti organoleptique.
La texture, ou les sensations physiques de perception de la fluidité du liquide passe par la perception du goût.
C'est donc une interprétation très libre que fait notre cerveau des signaux que lui envoient les papilles gustatives, entre autre.
Je suis quasi persuadé que si on mesurait la fluidité des différents whiskys, ça ne corrélerait pas nos perceptions.


A ce point? Super intéressant ça! Du coup en fonction des arômes d'un whisky, on percevrait sa texture différemment! Par contre il y a quand même des signes objectifs comme les jambes du whisky dans le verre, right?

Re: Texture du whisky

Publié : 12 mai 2017, 11:44
par canis lupus
Vipère a écrit : Par contre il y a quand même des signes objectifs comme les jambes du whisky dans le verre, right?

Ça, ça donne plutôt des indications sur le degré d'alcool que sur la fluidité, il me semble.

Re: Texture du whisky

Publié : 12 mai 2017, 11:46
par Jbrice
Vipère a écrit :
canis lupus a écrit :Il ne faut pas oublier que l'on parle de ressenti organoleptique.
La texture, ou les sensations physiques de perception de la fluidité du liquide passe par la perception du goût.
C'est donc une interprétation très libre que fait notre cerveau des signaux que lui envoient les papilles gustatives, entre autre.
Je suis quasi persuadé que si on mesurait la fluidité des différents whiskys, ça ne corrélerait pas nos perceptions.


A ce point? Super intéressant ça! Du coup en fonction des arômes d'un whisky, on percevrait sa texture différemment! Par contre il y a quand même des signes objectifs comme les jambes du whisky dans le verre, right?

Ça vient de l'armagnac cette histoire de jambes. Censément, ça donne un indice sur le taux de sucre et d'alcool du spiritueux. ;-)

Par contre, qu'a dit Dave Broom?? :lol:

Re: Texture du whisky

Publié : 12 mai 2017, 11:48
par herode
En réalité les récepteurs du toucher en bouche sont différents de ceux des flaveurs. Ce sont les TRP (prononcer trip) : Tansient Receptor Potential qui sont impliqués.

Cf chapitre 14 : mouth-sense and flavor, in Neurogastronomy de Gordon M. Shepherd, Columbia University Press.

Re: Texture du whisky

Publié : 12 mai 2017, 11:49
par Jbrice
wisekycourse a écrit :La texture peut venir des 2 aussi!
D'un côté,la distillation au niveau de l'alambic,d'un autre côté,l'imprégnation chimique qui va se passer durant un temps T dans un fût lui aussi radicalement différent s'il provient d'un de bourbon ou d'un d'oloroso !

Je serai assez d'accord.

Re: Texture du whisky

Publié : 12 mai 2017, 12:02
par Jbrice
herode a écrit :En réalité les récepteurs du toucher en bouche sont différents de ceux des flaveurs. Ce sont les TRP (prononcer trip) : Tansient Receptor Potential qui sont impliqués.

Cf chapitre 14 : mouth-sense and flavor, in Neurogastronomy de Gordon M. Shepherd, Columbia University Press.

Tu pourrai parler de ça autour d'un dîner??

Re: Texture du whisky

Publié : 12 mai 2017, 12:35
par cyriltoulousain
:roll