Qui sera le devin?

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 904
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Qui sera le devin?

Message non lupar amaury » 06 mai 2017, 17:58

Je me surprends souvent à voir les "aficionados" des malts se jeter sur les modes.

Actuellement, je vois la plupart des personnes essayer d'avoir de vieux Irish ou vieux Speyside blended malt même si les prix grimpent au fur et à mesure des nouvelles sorties.
Il y a 3 ans, je relevais le même phénomène avec les lowlands (Littlemill, Rosebank...).
-Les vainqueurs : les premiers courageux qui ont achetés à contre vent à bas prix et les embouteilleurs qui ont suivi
le filon en vendant de plus en plus chère.
-Les perdants (à mon avis): ceux qui ont trop attendu et qui par peur de rater ce filon sont prêt à payer une
fortune, ce qui est juste un effet de mode.

Je serais curieux de savoir , pour vous, quelle sera la prochaine mode afin de relire ce sujet dans quelques années.

On peut déjà éliminer (déjà passé) :
-Whiskies Japonais
-Kilchoman (les premiers)
-Distilleries fermées
-Karuizawa
-Lowland

A vous pour les pronostics!
Avatar de l’utilisateur
Steph2A
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 528
Inscription : 10 janv. 2015, 11:49

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar Steph2A » 06 mai 2017, 18:06

J'ai l'impression qu'en ce moment, la mode est à Springbank, ce qui n'est pas pour me plaire...
Mais de là à prédire qu'elle sera la prochaine... pourvu que ce ne soit pas Ben Nevis ! Mais c'est peu probable.
Brieuc
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 331
Inscription : 27 nov. 2015, 21:59

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar Brieuc » 06 mai 2017, 18:14

Quelques exemples très subjectifs

-> Les Ledaig Sherry IB, y a pas moyen, à un moment la cote va monter.

-> Les gros sherry bomb de chez Glenrothes, quand on corrèle ça à la mort prochaine des SC's de chez Glendronach, ça va probablement être à eux que le flambeau sera passé.

-> Bowmore quand la "nouvelle vague" (les excellents distillats de 1995-96) va arriver vers l'âge de 25-30 ans, je sens que ça va voler.

-> Et alors pour faire une nuance avec ce que tu dis par rapport aux Lowlands amaury, pour moi ce n'est pas encore "passé" : l'engouement jusqu'ici n'intéresse que les Lowlanders fermés (Littlemill, Rosebank, St-Magda encore avant), mais j'ai l'impression que les Lowlanders actuels vont aussi avoir leur heure de gloire, et ce sans doute chez les IB. Il suffit de voir l'entrée d'Auchentoshan dans la gamme Artist ou certains récents Bladnoch qui ont redoré le blason de la maison pour en avoir l'intuition.


Suuuper bonne idée de topic en tout cas, j'ai hâte de voir ce que tout le monde va en penser !
steve_pinkcity
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1179
Inscription : 08 avr. 2014, 11:21

Qui sera le devin?

Message non lupar steve_pinkcity » 06 mai 2017, 18:41

Je trouve le sujet excellent, mais j'avoue avoir peu d'idées. M'est quand même idée qu'ils vont épuiser le filon de l'irlandais jusqu'au bout, parce qu'il doit y avoir encore pas mal de stocks et parce que je ne vois aucune raison pour que ce qui a été appliqué à l'écossais ne soit pas applicable à l'irish. J'ai bien l'impression que le hype Irish va durer un moment...

Ensuite je verrai bien un retour des japonais qui doivent probablement avoir quelques distilleries inconnues chez nous, et qui face à l'épuisement des stocks d'il y a 2 ans et l'état du marché actuel, ont probablement déjà commencé à mettre des choses en place pour dans quelques années.

J'ai toujours trouvé ça étrange cette histoire des distilleries qui se retrouvent presque du jour au lendemain à s'apercevoir qu'elles n'ont plus de stock. En fait il me paraît évident que cette rupture devait être analysée depuis longtemps en avance, et j'imagine que des moyens pour y remédier ont été anticipés depuis plusieurs années déjà. Bref je serai très étonné qu'on doive attendre 20 ans pour voir réapparaître des single casks japonais de qualité.

Mais évidemment tout ça ne sont que des supputations: je croise les doigts !
Dernière édition par steve_pinkcity le 06 mai 2017, 18:41, édité 1 fois.
herode
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 246
Inscription : 07 août 2016, 18:44

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar herode » 06 mai 2017, 18:45

Je n'ai aucun argument rationnel, mais je sens Ben Nevis et Ledaig comme futurs blockbusters.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10997
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar Jean-Michel » 06 mai 2017, 18:48

Ca fait quelques temps que des merveilles sortent de chez Glenburgie. Surtout lorsqu'ils ne passent pas dans des fûts de Sherry trop actifs. G&M semble en avoir un joli stock, par exemple. Au départ, ils étaient proposés à prix cadeau (magnifique 35yo 46% chez G&M autour de 120.00€) ; puis ils ont commencé à grimper, surtout quand leur distribution passait par LMDW (1966/2005 C#11693, et plus récemment le très fruité 1984/2014 C#8510), mais le Cadenhead 1985/2014, par exemple, est très chouette, et plus sagement facturé. Une distillerie vers laquelle je vais en confiance.
Glentauchers propose aussi des choses pas trop chères, car encore assez confidentielles, et me semble très homogène en qualité sur les millésimes 1996 et 1997.
Enfin, je pense que Glenlivet, et même Glen Grant, souffrent d'une image "grand public - gros débit" qui ont longtemps maintenu les prix de leurs anciens embouteillages à des niveaux très raisonnables, y compris sur les ventes aux enchères. Je pense que cette "anomalie" ne va pas durer.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2266
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar cosinus » 06 mai 2017, 19:02

Je ne comprends pas très bien ce que tu appelles mode.

Concernant les Irish, cela n'a rien d'une mode pour moi, c'est simplement l'arrivée sur le marché au même moment d'un nombre important de futs mis à disposition par les brokers et vendus par les indépendants (le plus souvent allemand). Et ce genre de vague n'est pas nouvelle, il y a eu celle des Longmorn 1972, Glengoyne 1972, Tomatin 1976, Clynelish 1982, Ardmore 1992, Longmorn 1975 et 1976, Bowmore 1990 et 1993, Littlemil 1990, Ledaig, ...

Et en ce moment, c'est celle des Irish 1991 et 1989. Il se trouve que la plupart de ces whiskies sont très bons alors il est normal que, aficionados ou pas, la demande augmente comme les prix. C'est ce qui s'est également produit pour les whiskies que j'ai cités plus haut. Et c'est sûr qu'il vaut mieux être dans les premiers à découvrir ces embouteillages pour en apprécier le potentiel.

Personne ne peut prévoir quels seront les prochains lots de futs qui arriveront sur le marché. Mais pour qu'une vague décolle vraiment il faut avant tout que les whiskies soient bons.

S'il faut parler de mode, j'utiliserais plutôt ce terme pour les Japonais dont les prix qui s'envolent (même pour les basiques) ne sont plus représentatifs de la qualité des produits.
steve_pinkcity
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1179
Inscription : 08 avr. 2014, 11:21

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar steve_pinkcity » 06 mai 2017, 19:21

Pas tout à fait d'accord avec toi: tout les produits ne sont pas bons, et ne justifient pas leur prix délirant. Pour ça amha qu'on peut parler de mode. Je pense par exemple aux derniers Velier Caroni...


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2266
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar cosinus » 06 mai 2017, 19:28

Je n'ai jamais dis que tous les produits étaient bons, au contraire. Comme toi, je pense que mode s'applique quant le prix n'est pas justifié par la qualité du produit. Ce qui ne s'applique pas aux Irish 1991 et 1989 sortis récemment.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 904
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar amaury » 06 mai 2017, 19:29

J'ai l'impression que nous avons dit les mêmes choses, la mode est un phénomène collectif qui représente une certaine période comme celles que tu as cité.
Pour les prix qui augmente, on est d'accord, c'est la demande qui fait l'augmentation et c'est justement le but de ce topic: voir qui arrivera à prédire la distillerie du futur avant les autres et qui de ce fait fera les meilleurs affaires!

Je me lance donc:
Il faut une distillerie qualitative, qui a la possibilité de vendre aux brokers afin qu'arrive sur le marché des Single Cask qualitatifs et peu quantitatifs pour créer la frustration.

-Ledaig car la distillerie va fermée quelques années pour réfection et que les malts provenant des anciens alambics
(ceux actuels) seront forcement recherchés dans le futur car c'est bon!
-Amrut car les distilleries du nouveau monde s'améliorent et que celle ci en est un exemple parfait, de la qualité, des
embouteillages privés et pour l'instant des prix raisonnables permettant à tout le monde de découvrir
Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 904
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar amaury » 06 mai 2017, 19:31

cosinus a écrit :Je n'ai jamais dis que tous les produits étaient bons, au contraire. Comme toi, je pense que mode s'applique quant le prix n'est pas justifié par la qualité du produit. Ce qui ne s'applique pas aux Irish 1991 et 1989 sortis récemment.


Tu parles de quels prix? Ceux d'il y a 2 ans qui étaient raisonnables ou ceux d'aujourd'hui qui ont doublés; parce que je n'ai pas l'impression que les Irish d'aujourd'hui soient meilleurs que ceux qui sortaient il y a 2 ans.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15086
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar canis lupus » 06 mai 2017, 19:33

Je pense qu'on parle là de ces phénomènes, apparemment sortis de nul part, et qui ont déclenché très rapidement une hausse considérable des tarifs. il ne s'agit pas seulement des production qui se sont "d'un seul coup' révélé bonnes. Ce qui exclu les récent Bowmore et Ledaig. Ca fait maintenant quelques années qu'on sait que c'est bon, mais les tarifs n’explosent 'heureusement) pas.
C'est assez différent des récents phénomènes Littllemill et Irish.
Il faut pour cela une production que tout le monde dénigre jusqu'à la (ou les) bouteille(s) déclic.
Pour les Lowland, Litllemiill a subit le phénomène, c'en est même l'archétype. Rosebank, St Magdalène, Linlithgow font parti de la légende des distilleries fermées. Tout ce qui sort n'est pas forcément bon, mais, forcément cher depuis pas mal de temps. Bladnoch reste confidentiel en OB, encore plus en IB, et c'est un profil stable, on aime ou pas.
Je doute fort que Glenkinchie puisse nous surprendre (agréablement) un jour.
Par contre, Auchentoshan, là y'a un truc. Depuis pas mla de temps, de temps à autre, en IB comme en OB, y'a un truc qui va sortir et qui montre le grand potentiel de cette distillerie. Je ne suis pas sur que ce soit un distillat qui apprécient les grand vieillissement, mais si oui, ça pourrait bien casser la baraque.

Pour les Iles, je pense que pour LEdaig, ça ne se produira pas. Ça fait un certain temps que c'est de venu bon sans que les prix ne flambent trop. Ceci dit, je suis toujours étonné que cette distillerie se soit réveillé pour sa version tourbé et pas pour son autre expression. Sauf qu'à u regarder de plus près, si on trouve pas mal d'IB pour Ledaig, on trouve peut de Tobermory équivalent. Très peu de sociétés semblent vouloir se risquer à en embouteillé. Du coup, impossible de savoir si la grosse haute de qualité de Ledaig trouve un écho chez Tobermory. Ceci dit, je doute que ça puise déclencher un phénomène pognonisant.

Highland Park, Talisker font parti des insitutions qui, quelque soit la qualité, sont chers. Pas de possibilité d'effet de mode, donc.

Arran se réveille t se révèle de plus en plus bon de puis quelques années, mais la encore, si phénomène pognon il devait avoir, ça serait déjà arrivé. Ceci dit, si on imagine les bons Arran actuels avec 10 ans de plus en fut, ça peut peut-être donner des trucs terribles, mais de là à faire monter les tarifs ?

La surprise pourrait peut-être bien venir de Scapa.On sait mal ce que peut donner du Scapa IB, et encore moins à quoi ça peut ressembler après 20 ou 30 ans de fut.

Pour Islay, rien à attendre de Lagavulin Laphroaig, Caol Ila, Bowmore, ou Ardbeg. Ces distilleries sont de toute façon installées, et même quand elles sortent des trucs moyens, ça n'influe pas les tarifs.

Bunnhabhain, c'est comme Ledaig en "pire". Ça fait quelques années que les IB, et même en OB, sortent de très bonnes versions, surtout en fut de sherry. Si ça devait décoller en tarif, ce serait déjà arrivé.
Pour Bruicladdich, c'est un peu différent. Pour les version Port Charlotte et Octomore, le phénomène existe déjà.
Mais pour ce qui est des productions non tournés, ça fait là aussi quelques années que la qualité a nettement augmenté sans grand effet sur les tarifs.
Reste la cas Kilchoman. A la découverte de leur New Spirit, je misais beaucoup sur eux, mais il ne cessent depuis de décevoir avec une production hyper formaté sur leurs grands voisins plutôt que de cultiver leur originalité initiale. Pas sur non plus qu'ils gardent beaucoup de futs à vieillir vu ce qu'ils vendent.

Peut être Jura ? Mais cette distillerie est-elle seulement capable de sortir des tueries ? Tout comme pour Scapa, il faudrait que les IB/OB arrêtent un peu de tout sortir en jeune t oublient quelques futs 2à ou 30 ans pour voir.

Pour Campbetown, inutile de miser sur Springbank/Longrow. Tout comme les distilleries traditionnellement tourbés d'Islay, ils ont installés et vendent cher tout ce qu'il produisent, sans lien avec le niveau de qualité.
Hazelburn, depuis le temps que ça a été lancé aurait déjà du fournir quelques indices de qualité.
Glen Scotia alors ? C'est vrai que ça a tous les gènes de la grosse côte, mais leur production est tellement aléatoire, mal maitrisée, que quand bien même il sortirait une tuerie un jour, elle ne pourrait sans doute pas être suive d'une série.

Bon, j’arrête là ce post fleuve, peut-être aurais-je le courage plus tard dans le weekend de parler des Highland et notamment du Speyside.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2266
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar cosinus » 06 mai 2017, 19:38

amaury a écrit :
cosinus a écrit :Je n'ai jamais dis que tous les produits étaient bons, au contraire. Comme toi, je pense que mode s'applique quant le prix n'est pas justifié par la qualité du produit. Ce qui ne s'applique pas aux Irish 1991 et 1989 sortis récemment.


Tu parles de quels prix? Ceux d'il y a 2 ans qui étaient raisonnables ou ceux d'aujourd'hui qui ont doublés; parce que je n'ai pas l'impression que les Irish d'aujourd'hui soient meilleurs que ceux qui sortaient il y a 2 ans.

En fait, je voulais surtout dire que l'augmentation de prix observée pour ces Irish est représentative de leur qualité (générale). Je trouvais justifier de mettre jusqu'à 200E dans ce genre de bouteille. Mais au prix où les derniers sortent, je n'en achète plus.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15086
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar canis lupus » 06 mai 2017, 22:28

Il ne faut pas oublier que les deeux dernières grosses vagues étaient (sont ?) Litllemill et un certain type d' Irish. Et ces deux vagues ont un énorme point commun: des tonnes de fruits exotiques.
Tout comme il y a eu par passé la mode de la tourbe ou la mode des Japonnais.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Jeep
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 963
Inscription : 15 sept. 2011, 23:18

Re: Qui sera le devin?

Message non lupar Jeep » 06 mai 2017, 22:48

canis lupus a écrit :Il ne faut pas oublier que les deeux dernières grosses vagues étaient (sont ?) Litllemill et un certain type d' Irish. Et ces deux vagues ont un énorme point commun: des tonnes de fruits exotiques.
Tout comme il y a eu par passé la mode de la tourbe ou la mode des Japonnais.


Qu'il y ait de bons Littlemill fruités (et peut être avec de l'exotisme) soit, mais de la à dire "Littlemill = tonnes de fruits exotiques" non. En tout cas, pas pour moi.


Concernant les tendances des dernières années, après les Littlemill et les Ardmore à partir de 2010, on a aussi eu beaucoup de Glenturret vers 2012-2013, les vagues de Glen Garioch, de Glen Keith et de Ledaig (2005 puis 2004) à partir de 2013, puis les Irish et les undisclosed speyside.

Pour la suite, je mettrai une pièce sur Tormore.
Image

Revenir vers « Le monde du whisky »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités