Ces satanés fruits exotiques

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Soup
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 794
Inscription : 07 mars 2005, 23:38

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar Soup » 10 oct. 2016, 14:36

Yo !

J'ai peu à apporter au débat, j'ai pas de réponse... Quelques impressions ceci dit :
Je pense pas que le côté vieux whisky soit si important, l'exemple confirmant ça est un bowmore 1993/2005 berry bros qui jadis avait fait un mini buzz, mes souvenirs faisaient état de fruits exotiques et en lisant les notes de dégustation ça semble coller, pour un 12 ans. Après 1993 pour bowmore c'est un peu spécial, c'est peu ou prou là qu'ils se sont dit que les trucs à la lavande fallait songer à arrêter non ?
Idem en effet pour les vieux laphroaig style bonfanti & cinzano - même si sur ces vieux 10 ans c'est jamais exclu qu'il y ait pas du plus vieux dedans. Ca me fait penser qu'à une vieille masterclass du live "laphroaig à travers les ages" il me semble, on avait goûté ces vieux machins, la question s'était posée "Mais pourquoi ils en font plus des comme ça ?". De mémoire les réponses de Serge & Dave tournaient surtout autour des levures en effet, et aussi des installations de distillation qui étaient pas nickel :lol:
Sinon j'avais jamais pensé au truc de Pat concernant le placement des fûts, c'est pas con ! Enfin voila, perso je pense pas que l'age ni le type de fût ne soit crucial dans cette histoire, plutôt la fabrication...
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11964
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar mars » 10 oct. 2016, 14:45

Les whisky vieilli en fût de sherry donnent aussi de l'exotisme comme leurs confrères vieilli en fût de bourbon. Ce qu'il y a, c'est que le sherry a un caractère plus dominant et laisse moins transparaitre les arômes de fruits exotiques.

J'avais lu quelque part que ce notes de fruits exotiques venaient des lactones contenus dans le chêne et qu'il fallait un certain temps avant que ceux-ci ne se libèrent dans le whisky. Il est peut-être possible qu'ils se libèrent plus vite quand le bois a été bien brulé (ce qui est le cas avec les fûts de bourbon et moins avec ceux de sherry)

Après, d'expérience on trouvera plus facilement des notes de fruits exotiques dans des whisky plus léger en gout(moins puissant aromatiquement parlant). Mais mon expérience n'est pas assez grande non plus dans le domaine.

Le fait que l'on puisse retrouver à l'occasion ces notes dans des whisky de grains (qui laissent très peu d'esther après distillation) tendrait à prouver que c'est essentiellement le bois qui donne ces goûts.

Mais les levures sont certainement une piste à creuser. Et il est possible que certaines années ou dans certaines distilleries ils aient eu plus de temps(moins de production) pour laisser des levures faire leur travail.
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar pompix » 10 oct. 2016, 14:54

Soup a écrit :Yo !

J'ai peu à apporter au débat, j'ai pas de réponse... Quelques impressions ceci dit :
Je pense pas que le côté vieux whisky soit si important, l'exemple confirmant ça est un bowmore 1993/2005 berry bros qui jadis avait fait un mini buzz, mes souvenirs faisaient état de fruits exotiques et en lisant les notes de dégustation ça semble coller, pour un 12 ans. Après 1993 pour bowmore c'est un peu spécial, c'est peu ou prou là qu'ils se sont dit que les trucs à la lavande fallait songer à arrêter non ?
Idem en effet pour les vieux laphroaig style bonfanti & cinzano - même si sur ces vieux 10 ans c'est jamais exclu qu'il y ait pas du plus vieux dedans. Ca me fait penser qu'à une vieille masterclass du live "laphroaig à travers les ages" il me semble, on avait goûté ces vieux machins, la question s'était posée "Mais pourquoi ils en font plus des comme ça ?". De mémoire les réponses de Serge & Dave tournaient surtout autour des levures en effet, et aussi des installations de distillation qui étaient pas nickel :lol:
Sinon j'avais jamais pensé au truc de Pat concernant le placement des fûts, c'est pas con ! Enfin voila, perso je pense pas que l'age ni le type de fût ne soit crucial dans cette histoire, plutôt la fabrication...


Ah ce jeune Bowmore passion/pamplemousse, juste magique !
Glendro 72 dans le style gros sherry ultra exotique c'est quelque chose et bien sûr la palme ultime aux Bowmore 66 !!!
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2291
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar cosinus » 10 oct. 2016, 14:57

Pour les whiskies Ecossais, les arômes exotiques semblent en effet assez aléatoires selon, notamment, les distilleries et les années de distillation. Par contre, comme indiqué par canis, cet arôme est présent de façon quasi-systématique dans les irlandais de plus de 20 ans sortis récemment, même issus de distilleries différentes. On en trouve également dans beaucoup d'autres irlandais comme le Rebreast 21 ans ou le Jameson 18 ans (pour le dernier que j'ai goûté il y a 2 ou 3 ans). Le Redbreast 25 ans montre également que l'exotisme se trouve aussi dans des whiskies très sherry.
Il faudrait peut être chercher du côté de l'Irlande pour identifier l'origine de cet arôme. Les irlandais semblent en effet mieux le maitriser.
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10336
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar dede » 10 oct. 2016, 15:10

Exact. Mais à l'exception du Bushmills Millennium qu'avait ouvert Pat lors d'un Witch, je n'ai jamais retrouvé dans un Irish l'intensité et l'exubérance d'un bon Benriach 1976 ou d'un vieux Bowmore.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar pompix » 10 oct. 2016, 15:42

dede a écrit :Exact. Mais à l'exception du Bushmills Millennium qu'avait ouvert Pat lors d'un Witch, je n'ai jamais retrouvé dans un Irish l'intensité et l'exubérance d'un bon Benriach 1976 ou d'un vieux Bowmore.


Et bien va falloir goûter plus d'irlandais, mon petit gros ! ;)
Pour moi l'origine est multiple.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15277
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar canis lupus » 10 oct. 2016, 16:23

mars a écrit :Il est peut-être possible qu'ils se libèrent plus vite quand le bois a été bien brulé (ce qui est le cas avec les fûts de bourbon et moins avec ceux de sherry)

Idée intéressante. Mais j'ai un exemple bien précis en tête d'un whisky vieilli en fut ultra brûlé: l'Ardbeg Alligator.
"Alligator" vient en fait du nom d'un bousinage (ou s'agirait-il d'un toastage :mrgreen: ?) extrême fait ressembler la paroi interne du fut au écailles de l'animal.
Hors, dans les souvenirs, me semble pas que ça pète l'exotisme un Ardbeg Alligator.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11964
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar mars » 10 oct. 2016, 16:26

canis lupus a écrit :
mars a écrit :Il est peut-être possible qu'ils se libèrent plus vite quand le bois a été bien brulé (ce qui est le cas avec les fûts de bourbon et moins avec ceux de sherry)

Idée intéressante. Mais j'ai un exemple bien précis en tête d'un whisky vieilli en fut ultra brûlé: l'Ardbeg Alligator.
"Alligator" vient en fait du nom d'un bousinage (ou s'agirait-il d'un toastage :mrgreen: ?) extrême fait ressembler la paroi interne du fut au écailles de l'animal.
Hors, dans les souvenirs, me semble pas que ça pète l'exotisme un Ardbeg Alligator.


Certes, mais l'aligator est aussi très tourbé et surtout très jeune! ;-)

On peut s'accorder sur le fait qu'il faut généralement +- une vingtaine d'années(parfois moins, parfois plus) avant que les fameux arômes n'apparaissent!
Il faut voir aussi pendant combien de temps le fût a déjà été utilisé auparavant (car comme j'ai dit, il faut un certain temps avant que les lactones ne se libèrent)
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
lachaineduwhisky
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 623
Inscription : 18 avr. 2013, 18:43

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar lachaineduwhisky » 10 oct. 2016, 21:37

Je ne suis pas expert, mais je lance une piste :

- les esters qui sont des composés issus des acides gras et des alcools présents dans le distillat (il y a en effet l'éthanol, mais aussi des alcools dits "supérieurs" car ayant une chaîne carbonée plus longue. Le butan-1-ol, l'isobutanol etc...) Voici un joli tableau de quelques esters. Vous remarquerez la présence de fruits exotiques.
A priori donc, cela viendrait de l'étape de distillation et non de la maturation en fût.

https://www.dropbox.com/s/q6ay6s7dc36lf ... s.jpg?dl=0
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar Jean-Michel » 10 oct. 2016, 21:50

mars a écrit :[...] J'avais lu quelque part que ce notes de fruits exotiques venaient des lactones contenus dans le chêne et qu'il fallait un certain temps avant que ceux-ci ne se libèrent dans le whisky [...]

Les lactones, ça apporte des arômes fruités, mais plus du type sciure fraîche, crème de pèche et chouignegomme pèche-abricot que passion/mangue.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Owidram
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 231
Inscription : 22 août 2012, 00:47

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar Owidram » 10 oct. 2016, 21:52

La triple distillation est une spécialité irlandaise,
Peut être favorise t'elle cet exotisme sujet de vos échanges passionnants ?
Je dis ça comme ça car je n'y connais vraiment que dalle.
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2071
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar juju cassoulet » 10 oct. 2016, 22:29

Ou leur légèreté laisse plus ressortir le fruit...

Une chose que je retiens, c'est que c'est certainement un mélange de tous ces facteurs précédemment cités.
Mais a mon avis le bois et l emplacement vont jouer un plus grand rôle que le type de levure puisque dans un millésime unanimement reconnu comme fruité tous les futs ne le seront pas forcement. On a récemment eu l exemple avec le Glen Grant 1972 boisdale #1983. Il avait 34 ans.
Localisation : Toulouse
Amateur de whisky tous profils... Pas de grosse tourbe qui tache.
Image
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7519
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar pat gva » 10 oct. 2016, 22:33

dede a écrit :Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion d'en goûter, mais les vieux Laph 10yo (Bonfanti entre autres) ont la réputation d'être assez marqués par les fruits exotiques, tout comme les premiers batches de Green Stripe.


Je te confirme pour les Bonfanti
Master Experimental Blender
Genève
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7519
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar pat gva » 10 oct. 2016, 22:38

M'est avis que la triple distillation, les levures et l'emplacement des fûts jouent un rôle.
Master Experimental Blender
Genève
Jeep
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 979
Inscription : 15 sept. 2011, 23:18

Re: Ces satanés fruits exotiques

Message non lupar Jeep » 10 oct. 2016, 22:39

et l'orge?
Image

Revenir vers « Le monde du whisky »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités