" Acheter aujourd'hui en prévision de demain ? "

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Faut il acheter aujourd'hui ... pour demain ?

OUI
16
73%
NON
2
9%
Carpe diem ! profite du jour présent !
4
18%
 
Nombre total de votes : 22
Avatar de l’utilisateur
mikadisa
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1644
Inscription : 26 sept. 2005, 11:09

" Acheter aujourd'hui en prévision de demain ? "

Message non lupar mikadisa » 11 oct. 2006, 16:40

Suite aux diverses impressions et à la réalité du marché du single malt et a son inéluctable envolée des prix (particulièrement pour les versions âgées ou pour des whisky provenant de distilleries fermées ...

J'en arrive a me demander si dès aujourd'hui il ne faut pas casser sa tirelire et se préparer une réserve, un trésor en prévision d'un futur très très (trop ?) onéreux pour le commun des passionnés que nous sommes.


Un magnifique prestonfield Clynelish 73 à +- 150 eur ou un Longmorn 72 au même prix, j'ai vraiment l'impression que dans 2 ans a qualité égale, il n'y aura rien en dessous de 250-300 euros.

me trompe-je ?
ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Message non lupar ttn » 11 oct. 2006, 17:02

C'est bien de faire quelques reserves, on ne sait jamais ce que nous reserve l'avenir... mais mon plus gros souci actuel (pour le whisky), c'est la place pour stocker mes bouteilles!
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10525
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Message non lupar jmputz » 11 oct. 2006, 17:51

Dans l'attente des tickets de rationnement...
Je pense personnellement que le whisky, comme tant de choses connait un marché cyclique.
Ce qui a l'air de se passer pour le moment, j'en avais discuté il y a près de 3 ans avec Ruppert Patrick, à l'époque directeur des exportations chez Ian MacLeod. Evidemment, entre-temps le phénomène s'est un peu accentué avec l'émergence des amateurs russes, chinois (quoi que ceux-là me donnent plus l'impression d'être attirés par ce qui "brille", plutôt que par de vieux malts) ou indiens (qui se fournissent souvent sur des marchés ... plus que parallèles... pour ne pas dire "perpendiculaires"...)
Je pense que le jour où la demande sera inférieure à la production, et si il n'y pas trop de gens prêts à payer des fortunes pour un vieux millésime, les choses risquent de se réguler d'elles-mêmes. Je sais, cela ressemble à de l'opportunisme économique, mais je répète que le whisky reste un produit industriel, et ne suivra probablement pas les évolutions des marchés de l'art... même si nous préférons le voir comme un objet d'art...
Enfin, ceci n'est que mon avis personnel.
Pour répondre à la question posée, je pense être couvert pour les 30 prochaines années, mais le nombre de bouteilles qui se trouvent dans ma whiskythèque n'ont pas atterri là par crainte de pénurie. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 11 oct. 2006, 18:09

Je pense que oui.
Cependant il faut être sélectif dans ses achats. Eviter les bouteilles que l'on ne boira jamais avec un plaisir total parce qu'on les a déjà payées très (trop) cher.
Autrement, dit, des bouteilles qui ont peut-être une valeur "de rareté" mais surtout une valeur "de qualité". La conjonction des deux c'est l'idéal...
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4464
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 11 oct. 2006, 18:24

Question intéressante... mais ô combien complexe...

j'ai déjà acheté qqes bouteilles que j'ai mises de côté pour "le futur"... mais déjà se pose un pb : quel futur exactement ???
dans 5 ans ?... 10 ans ??... 20 ans ???...

pas toujours évident de savoir si telle ou telle bouteille verra sa valeur doubler, tripler ou plus... ou si au contraire elle ne vaudra guère plus qu'à son achat !?...

prenons les Port Ellen... je suis sûr que quand la 1st release est sortie (de même que pour Brora et d'autres), un paquet de personnes s'est jeté dessus en se disant: ça vaudra de l'or dans quelques temps!

mais des années sont passés... et X releases aussi!... (et combien à venir ??)
et du coup pas vraiment l'impression que la 1st release de tel ou tel "rare malt" a vraiment pris bcp de valeur...

ensuite en effet faut pouvoir stocker!
et entre déguster ou garder pas évident... l'idéal serait de pouvoir en acheter en double presque toutes les bouteilles qu'on trouve superbes et dont on pense qu'elles vont se raréfier en prenant de la valeur...
mais qui a les moyens logistiques et financiers de se le permettre ?...
Soup
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 794
Inscription : 07 mars 2005, 23:38

Message non lupar Soup » 11 oct. 2006, 18:27

J'ai fait ça une fois de manière involontaire (le bowmore berry bros 1993), en fait j'ai simplement oublié d'ouvrir la bouteille, et je n'en ressens plus le besoin. Idem avec un glen garioch d'avance.
Jais voir, je consomme assez peu de whisky, j'ai largement de quoi vivre avec le stock que j'ai, je vais pitet faire ça un peu plus systématiquement :roll:
Avatar de l’utilisateur
mitsuyan
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 989
Inscription : 08 nov. 2005, 00:35

Message non lupar mitsuyan » 11 oct. 2006, 18:46

N'est-ce pas là la limite entre amateur-consommateur et collectionneur ?

Moi, j'achète pour déguster, découvrir, savourer, paratger...kiffer la vie
koi !!!
Le présent m'a tjrs semblé le plus essentiel, son énergie est énorme !!!

Maintenant, je ne sais pas si j'aimerai encore le w ds 5 ou 10ans et de garder des bouteilles pour ces années futures, c'est un peu bizarre et de toute façon, je suis incapable de le faire !

Enfin, chacun fait fait, c'qui lui plaît plaît plaît !!!!!!

a+
"J'ai fait un régime en ne buvant plus et en mangeant très léger ; en quinze jours, j'ai perdu deux semaines"
Joe E. Lewis
Avatar de l’utilisateur
RX21
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2695
Inscription : 25 août 2005, 13:19

Re: " Acheter aujourd'hui en prévision de demain ? &

Message non lupar RX21 » 11 oct. 2006, 18:49

mikadisa a écrit : ... inéluctable envolée des prix (particulièrement pour les versions âgées ou pour des whisky provenant de distilleries fermées ...

J'en arrive a me demander si dès aujourd'hui il ne faut pas casser sa tirelire et se préparer une réserve, un trésor en prévision d'un futur très très (trop ?) onéreux pour le commun des passionnés que nous sommes.
...


Il n'y a qu'à regarder les prix pratiqués sur les premières distilleries fermées et encore référencées sur le marché (Ladyburn et Kinclaith en 75, BenWyvis en 77, et Glen Flagler en 85) pour se rendre compte de la flambée des prix. Il faut néanmoins préciser que les fûts de single malt de ces producteurs avaient été à leur époque, réservés au compte goutte.
Tout collectionneur attentionné devra être vigilant sur les années de fermeture, et par conséquent ne pas trop attendre pour mettre dans sa collection un Banff , Brora, Dallas Dhu, Glen Albyn, Glen Mohr, Glenugie, Dallas Dhu, Glenlochy, North Port, Port Ellen ou St Magdalene et toutes fermée en 83 sans oublier pour l'année 85 un Coleburn, Convalmore, Glen Esk, Glenury Royal ou un Millburn. Je sais bien que toutes ne sont pas gustativement indispensables d'où la disparition de certaines, je fais le pari que toutes prendront de la valeur pour ceux qui auront la patience d'attendre.
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 11 oct. 2006, 21:17

Bon, certaines choses risquent de se faire rares, les prix de monter... Mais je pense qu'on se prépare quand même des années intéressantes. Toutes ces distilleries qui font du "retour au sources", de la petite production, il y aura toujours des versions 15-20 ans qui ne seront pas plus chères à mon avis que les 35-40 ans d'aujourd'hui. Et 20 ans pour un whisky, c'est déjà pas mal ! Les premiers Port Charlotte 20 ans ne sortiront que dans 15 ans !!! Et les premiers Kilchoman 20 ans dans... 20 ans. Donc on boira peut-être moins de whiskies très vieux s'ils deviennent trop chers, mais peut-être pas moins de très bons whiskies s'il y a réellement un accroissement de la qualité, même sur un petit nombre de distilleries... (pas sûr d'être clair mais tant pis...)
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Message non lupar bottler » 11 oct. 2006, 21:22

Vous avez 6 mois ou plus devant vous. Je ne pense pas que les marchands vont réévaluer leur stock au fur et à mesure des hausses.

Il faudra dénicher, chiner, et, c'est vrai, acheter vite les bonnes affaires.
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 11 oct. 2006, 21:39

bottler a écrit :Vous avez 6 mois ou plus devant vous.

C'est qu'il va nous pondre une bulle spéculative, le bougre :wink: !
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 11 oct. 2006, 21:44

Question aussi, quid des whiskies japonais ? Si les prix montent pas ou moins, ça peut être une alternative crédible. Y'a des trucs très très bons, juste pas assez de distilleries pour donner suffisamment de variété.
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Message non lupar bottler » 11 oct. 2006, 23:22

laphroaig c moi a écrit :
bottler a écrit :Vous avez 6 mois ou plus devant vous.

C'est qu'il va nous pondre une bulle spéculative, le bougre :wink: !


Le bougre ne ponds rien, tu ne semble pas avoir compris. Nous sommes dans le même bain, car, à mon niveau, j'ai DEJA commencé à acheter plus cher depuis quelques temps, et je répercuterai inévitablement, comme tous les autres.

La spéculation a déjà commencé au niveau du vrac. J'ai parlé dans un autre post de ce qui se passait depuis quelques mois sur ce plan.
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 12 oct. 2006, 05:15

bottler a écrit :Le bougre ne ponds rien, tu ne semble pas avoir compris.

Si si bien sûr, je te taquine, parce que je me dis que ton annonce va nous inciter à acheter beaucoup dans les six mois qui viennent, mais je sais bien que ce n'est pas quelques dizaines de forumeurs qui vont faire exploser le marché... :wink:
Avatar de l’utilisateur
Dan ag òl uisge
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 201
Inscription : 27 sept. 2005, 11:40

Message non lupar Dan ag òl uisge » 12 oct. 2006, 07:49

bottler a écrit :
laphroaig c moi a écrit :
bottler a écrit :Vous avez 6 mois ou plus devant vous.

C'est qu'il va nous pondre une bulle spéculative, le bougre :wink: !


Le bougre ne ponds rien, tu ne semble pas avoir compris. Nous sommes dans le même bain, car, à mon niveau, j'ai DEJA commencé à acheter plus cher depuis quelques temps, et je répercuterai inévitablement, comme tous les autres.

La spéculation a déjà commencé au niveau du vrac. J'ai parlé dans un autre post de ce qui se passait depuis quelques mois sur ce plan.


Si la spéculation a commencé au niveau du vrac, les singles de 10, 12 à 15 et + vont ressentir la répercussion :(
Faut-il commencer à stocker ???
Slàinte mhor
Dan
Beannachd leibh

Revenir vers « Le monde du whisky »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités