Fermeture de Glann Ar Mor

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

BW_999
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 174
Inscription : 23 févr. 2015, 20:45

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar BW_999 » 03 juil. 2015, 13:57

en fait si j'ai bien compris les explications (un peu pas claires, certes), Jean ne veut pas marquer "whisky breton" sur ses bouteilles parce qu'en France c'est synonyme de destop pour touriste, mais veut tout de même pouvoir dire à l'international que son whisky a été fait en Bretagne (Martine me disait "à l'étrange run "whisky de nulle part" ça n'intéresse personne"). Hors s'il n'est pas dans l'IGP il ne peut pas. La DGCCRF lui a même donné l'ordre de supprimer la petite carte de Bretagne de l'étiquette, semble-t-il.

C'est d'ailleurs intéressant de voir que sur la dernière édition du Taol Esa dont j'ai une bouteille, la boîte reste la même que sur les éditions précédentes et ils collent une étiquette avec l'édition dessus. Et sur la boîte il est écrit "Whisky breton". Alors que sur l'étiquette de la bouteille pas de mention "Whisky Breton", alors qu'elle figure encore sur les étiquettes de Kornog (une étiquette marquée Kornog et complétée à la main avec le numéro du fût, le type de fût, le prénom du client et la date d'embouteillage. Le rouleau d'étiquettes doit avoir un certain âge du coup) embouteillées directement à la main à la boutique de celtic whisky compagnie (sachant aussi que cette mention "Whisky Breton" figurait sur les anciens lots de Taol Esa)

Donc ils ont bel et bien enlevé la mention "Whisky Breton" (d'un autre côté avec la DGCCRF sur le dos...) mais veulent pouvoir dire à l'étranger que leur whisky est fait en Bretagne.

Le problème de leur petite colonne interdite, c'est que c'est celle qui a servi à distiller le tout premier batch de Taol Esa et que Jean tenait absolument à pouvoir l'utiliser pour faire d'autres choses avec. En termes de volume total c'est pas grand chose, mais pour lui ça avait l'air vraiment important. Plus une question de principe qu'autre chose donc.

Mais malgré tout fermer boutique "juste pour ça" à moins d'être vraiment intransigeant sur certains principes et certaines volontés (ça leur a déjà fait mal d'admettre qu'on puisse autoriser le caramel et la filtration à froid dans des produits "terroir") c'est plutôt brutal. Et à mon avis on est pas encore prêts d'avoir une explication exhaustive, claire et définitive de l'intégralité du bazar
SLK
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 565
Inscription : 20 mai 2015, 17:21

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar SLK » 03 juil. 2015, 15:40

BW_999 a écrit :en fait si j'ai bien compris les explications (un peu pas claires, certes), Jean ne veut pas marquer "whisky breton" sur ses bouteilles parce qu'en France c'est synonyme de destop pour touriste, mais veut tout de même pouvoir dire à l'international que son whisky a été fait en Bretagne (Martine me disait "à l'étrange run "whisky de nulle part" ça n'intéresse personne"). Hors s'il n'est pas dans l'IGP il ne peut pas. La DGCCRF lui a même donné l'ordre de supprimer la petite carte de Bretagne de l'étiquette, semble-t-il.


Bah pourquoi pas référencer leurs produits comme "Whisky Français"? Je suis sûr que ça fait moins touriste...
Non, à mon avis la raison de la fermeture est ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar bottler » 03 juil. 2015, 16:34

elskling a écrit :
bottler a écrit :
cthulhu a écrit :Existe-t-il encore des gens qui basent leur decision d'acheter ou pas sur le fait qu'il est marque Scotch whisky sur l'eticouette? Si ces gens existent, achetent-ils autre chose que du blend de supermarche?


98% des consommateurs se méfient si le mot Scotch n'apparaît pas sur l'étiquette, d'autant que si, tel est le cas, la présentation de la bouteille ne doit pas évoquer l'écosse, selon l'IG.


Ca m'étonne que ce soit aussi écrasant: le boom des whiskies japonais en France s'est bien passé du mot "scotch" non? La montée en puissance du whisky irlandais? Le retour en force du bourbon ?

J'ai presque l'impression que le mot scotch est devenu synonyme de ringard, non ?


Les whiskies japonnais ont mis beaucoup de temps avant d'émerger : si je ne me trompe pas, cela fait plus de 20 ans qu'ils sont en France, et seulement quelques années qu'ils sont connus.
Et ils ont bénéficié d'un tapage international avec les innombrables clubs d'amateurs éclairés qui existent de par le monde (malt maniacs…) qui ont fait connaître leur excellente qualité (ce qui n'est pas toujours le cas des whiskies bretons), sans parler de ce que, au Japon, ils sont très populaires, ce qui n'est pas autant le cas des whiskies bretons en Bretagne : connus, certes, mais pas aussi consommés que les whiskies Japonnais au Japon.

Le whisky irlandais monte (très légèrement) en puissance en France parce que il appartient pour l'essentiel à Pernod Ricard, deuxième groupe mondial de spiritueux.

Il n'y a pas de retour en force du Bourbon, sauf erreur de ma part.

Maintenant, la hausse des prix du scotch ouvre la porte à des concurrents plus raisonnables.

Quoiqu'il en soit, Japonnais, Bourbons, Irlandais restent des petits marchés en France, et pourtant ils revendiquent leurs origines. C'est ce que l'on refuse à Jean Donnay.
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar bottler » 03 juil. 2015, 16:41

BW_999 a écrit :Mais malgré tout fermer boutique "juste pour ça" à moins d'être vraiment intransigeant sur certains principes et certaines volontés (ça leur a déjà fait mal d'admettre qu'on puisse autoriser le caramel et la filtration à froid dans des produits "terroir") c'est plutôt brutal. Et à mon avis on est pas encore prêts d'avoir une explication exhaustive, claire et définitive de l'intégralité du bazar


Dépit ?
SLK
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 565
Inscription : 20 mai 2015, 17:21

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar SLK » 03 juil. 2015, 16:44

Je me demande si l'on peut adhérer à l'IGP pour certains produits et pas d'autres. Par exemple écrire Whisky Breton sur la plupart de ses embouteillages, puisqu'ils respectent le cahier des charges, et ne pas l'inscrire sur le "Only Rye" qu'ils veulent appeler "Single Malt", et sur ceux utilisant la colonne proscrite :think:
BW_999
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 174
Inscription : 23 févr. 2015, 20:45

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar BW_999 » 03 juil. 2015, 16:47

oui c'est possible, si j'ai bien compris ils pourraient tout à fait faire homologuer leurs produits éligibles et commercialiser les autres en dehors de l'IGP. Mais ils ont l'air d'être assez partisans du tout ou rien concernant cette IGP

SLK a écrit :
BW_999 a écrit :en fait si j'ai bien compris les explications (un peu pas claires, certes), Jean ne veut pas marquer "whisky breton" sur ses bouteilles parce qu'en France c'est synonyme de destop pour touriste, mais veut tout de même pouvoir dire à l'international que son whisky a été fait en Bretagne (Martine me disait "à l'étrange run "whisky de nulle part" ça n'intéresse personne"). Hors s'il n'est pas dans l'IGP il ne peut pas. La DGCCRF lui a même donné l'ordre de supprimer la petite carte de Bretagne de l'étiquette, semble-t-il.


Bah pourquoi pas référencer leurs produits comme "Whisky Français"? Je suis sûr que ça fait moins touriste....


ce qui les intéressait justement avec la Bretagne c'était les caractéristiques que le climat apportait au whisky, entre le vieillissement accéléré mais maîtrisé, les notes iodées, la filtration à travers une coiffe de bigoudène, toussa toussa...
Du coup "whisky français" ne voudrait pas dire grand chose pour leur whisky. ça lui donnerait certes une provenance, mais ça ne le définirait pas.

ensuite d'un côté ils regrettent de ne pas pouvoir dire que leur whisky est breton et dans le même temps ils ne veulent pas l'appeler whisky breton... Forcément ça fait poser des questions
dès que la Bretagne entre en jeu les choses se compliquent toujours :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar bottler » 03 juil. 2015, 17:19

Repartir dans une autre direction pour réfaire une gamme, des concepts, etc… coûte très cher, et demande une mobilisation de tous les instants.

Jean Donnay est aussi en train de construire une distillerie à Islay, et je pense qu'il n'avait sans doute pas les finances et/ou la forme pour mener les deux aventures en même temps.

C'est peut être cela le fin mot de l'histoire.
Avatar de l’utilisateur
Shao-Bang
Distillateur
Distillateur
Messages : 353
Inscription : 01 mars 2015, 00:34

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar Shao-Bang » 03 juil. 2015, 17:30

Mouais, ça sent l'aigreur et le règlement de compte... Dommage pour une entreprise qui était (si j'ai bien compris) en pleine croissance de ne pas penser à contourner cette IGP et à faire de son absence une force, d’autant plus qu'il y a un délai pour se retourner. Le côté tout ou rien, cette intransigeance, c'est quand même assez révélateur...
Avatar de l’utilisateur
pierrebzh
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1199
Inscription : 21 oct. 2009, 13:50

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar pierrebzh » 03 juil. 2015, 18:23

SLK a écrit :Je me demande si l'on peut adhérer à l'IGP pour certains produits et pas d'autres. Par exemple écrire Whisky Breton sur la plupart de ses embouteillages, puisqu'ils respectent le cahier des charges, et ne pas l'inscrire sur le "Only Rye" qu'ils veulent appeler "Single Malt", et sur ceux utilisant la colonne proscrite :think:



Oui, les producteurs d'IGP ou d'AC ne sont pas obligés de tout produire sous ce label...heureusement!
Image

Localisation : Nantes la plus part du temps mais aussi Rennes et St Malo
SLK
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 565
Inscription : 20 mai 2015, 17:21

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar SLK » 03 juil. 2015, 19:01

bottler a écrit :Repartir dans une autre direction pour réfaire une gamme, des concepts, etc… coûte très cher, et demande une mobilisation de tous les instants.

Jean Donnay est aussi en train de construire une distillerie à Islay, et je pense qu'il n'avait sans doute pas les finances et/ou la forme pour mener les deux aventures en même temps.

C'est peut être cela le fin mot de l'histoire.


Mais pourquoi refaire une gamme, refaire des concepts? En plus ils avaient déjà retiré la mention de Whisky Breton de leur étiquette... Je suis certain qu'ils ont une bonne raison de fermer cette distillerie, mais j'ai peur que l'IGP soit une excuse... Comme tu le dis, il monte une distillerie sur Islay, c'est difficile de se consacrer à deux distilleries artisanales, dans deux pays différents, soumises à deux administrations différentes... je ne sais pas, je ne suis pas convaincu, et l'agressivité des Donnay ne m'incline pas à l'empathie, mais à la déception et au doute.

D'ailleurs, je leur souhaite bien du courage à Gartbreck pour faire étiquetter "Single Malt" un Whisky de seigle malté... c'est la SWA qui avait fait pression pour que cette mention soit retirée du cahier des charges de l'IGP :???:
cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2334
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar cthulhu » 03 juil. 2015, 22:18

bottler a écrit :Jean Donnay est aussi en train de construire une distillerie à Islay, et je pense qu'il n'avait sans doute pas les finances et/ou la forme pour mener les deux aventures en même temps.

C'est peut être cela le fin mot de l'histoire.

Je pensais a la meme chose ce matin.
Quoiqu'il en soit, c'est toujours dommage de voir disparaitre un bon produit. Kornog etait fort a mon gout. Enfin, il en reste d'autres.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
BW_999
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 174
Inscription : 23 févr. 2015, 20:45

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar BW_999 » 05 juil. 2015, 18:20

quoi qu'il en soit,

Don't worry : Glann ar Mor is one thing and Gartbreck another thing. Gartbreck Distillery will continue. And there no relation at all between the situation and the future of each of the distilleries.
SLK
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 565
Inscription : 20 mai 2015, 17:21

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar SLK » 05 juil. 2015, 19:50

BW_999 a écrit :quoi qu'il en soit,

Don't worry : Glann ar Mor is one thing and Gartbreck another thing. Gartbreck Distillery will continue. And there no relation at all between the situation and the future of each of the distilleries.


How fortunate :roll:
Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar nulty » 06 juil. 2015, 09:36

SLK a écrit :Je me demande si l'on peut adhérer à l'IGP pour certains produits et pas d'autres. Par exemple écrire Whisky Breton sur la plupart de ses embouteillages, puisqu'ils respectent le cahier des charges, et ne pas l'inscrire sur le "Only Rye" qu'ils veulent appeler "Single Malt", et sur ceux utilisant la colonne proscrite :think:

À voir, je n'ai pas relu le cahier des charges, mais en Écosse par exemple, tout whisky produit doit respecter le cahier des charges de la SWA, interdiction de faire du "whisky nature" en dehors des 5 appellations contrôlées.
SLK
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 565
Inscription : 20 mai 2015, 17:21

Re: Fermeture de Glann Ar Mor

Message non lupar SLK » 06 juil. 2015, 11:20

nulty a écrit :
SLK a écrit :Je me demande si l'on peut adhérer à l'IGP pour certains produits et pas d'autres. Par exemple écrire Whisky Breton sur la plupart de ses embouteillages, puisqu'ils respectent le cahier des charges, et ne pas l'inscrire sur le "Only Rye" qu'ils veulent appeler "Single Malt", et sur ceux utilisant la colonne proscrite :think:

À voir, je n'ai pas relu le cahier des charges, mais en Écosse par exemple, tout whisky produit doit respecter le cahier des charges de la SWA, interdiction de faire du "whisky nature" en dehors des 5 appellations contrôlées.

A priori ici ils ont le choix d'adhérer ou non à l'IGP, la seule conséquence étant qu'ils pourront ou non préciser que le whisky est fait en Bretagne. Ce que je me demandais, c'est s'ils pouvaient adhérer à l'IGP et n'homologuer qu'une partie de leur stock...

Revenir vers « Le monde du whisky »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités