KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Le whisky japonais prend de plus en plus de place dans la vie des maltophiles. Il mérite bien une rubrique à part (après près 10 ans d'existence du forum...)

Modérateur : Modérateurs

Flogging Molly
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 253
Inscription : 19 janv. 2012, 20:36

KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar Flogging Molly » 27 avr. 2013, 18:24

Besoin d'avis sur un achat potentiel :?:
Avatar de l’utilisateur
tomy63
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2909
Inscription : 03 janv. 2011, 19:40

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar tomy63 » 27 avr. 2013, 21:30

je crois que Patrick a posté une note sur WhiskyNews, a priori pas le mieux des cocktail series.
Image

Samples à échanger dans mon profil

Blog : http://whiskywinenbeer.canalblog.com/
Avatar de l’utilisateur
Emilien206
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 642
Inscription : 07 sept. 2012, 03:38

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar Emilien206 » 28 avr. 2013, 11:59

En cocktail series Prends le 1981 ;-)
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3218
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar elskling » 28 avr. 2013, 18:52

voilà le commentaire de whisky-news:

"Karuizawa 1984 Cocktail, OB, 59.3%, B; 2012, cask 7975, 445 bouteilles. Prix:
Couleur : Ambre. Nez : Intense, floral, légèrement parfumé, sur les cerises, un peu de poudre de cacao, de mandarine, quelques fruits exotiques, dattes et quelques fruits rouges. Très différent du 1981 : plus léger, frais et juteux, mais également moins fumé, complexe et équilibré. Bouche : Intense, épicé, floral, parfumé, sur la vanille, le miel, un peu de girofle et de melon, des pommes cuites, du cacao, quelques baies acidulées et de la mandarine. Très fruité. La finale est de longueur moyenne, intense à très intense, légèrement rugueuse et agressive, boisée, avec un peu de sciure, de miel, de vanille, de cannelle, d’eucalyptus, de bois de santal et des noix de Pecan. Dilué, il devient plus doux, rond et fruité, tout en conservant de fortes notes boisées. Impression générale : Un Karuizawa doux et fruité, intense, avec de fortes notes boisées. Un whisky qui a besoin d’eau.
Score: 15/20 PA:G1"

Il n'a pas la meilleure note, certes, mais la description donne tout de même bien envie !
C'est le "moins cher" de la gamme: 275,- à la sortie
Disons que si on t'en demande plus de 300, ça commence à faire un peu trop cher.

Le 81 est maintenant introuvable apparemment.
Flogging Molly
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 253
Inscription : 19 janv. 2012, 20:36

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar Flogging Molly » 03 mai 2013, 22:48

Merci les gars, je pense pas en acheter du coup.
Avatar de l’utilisateur
Emilien206
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 642
Inscription : 07 sept. 2012, 03:38

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar Emilien206 » 04 mai 2013, 12:45

elskling a écrit :Le 81 est maintenant introuvable apparemment.


Oui maleresement :doh:
Avatar de l’utilisateur
tomy63
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2909
Inscription : 03 janv. 2011, 19:40

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar tomy63 » 04 mai 2013, 13:47

Image

Samples à échanger dans mon profil

Blog : http://whiskywinenbeer.canalblog.com/
Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 910
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar amaury » 19 juin 2013, 19:20

la aussi! 81/83/84 dispo. j'en ai si vous voulez
Salvignol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1055
Inscription : 26 déc. 2012, 20:46

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar Salvignol » 19 juin 2013, 20:23

Hallucinant quand même 300 euros pour un whisky ! Certes il y en a qui passent les 1000 euros (pièces de collection)
Le jour ou l on me prouvera que le prix est en rapport direct avec la qualité ...En fait , ce n'est pas des notes que l'on devrait donner, mais des prix au whisky , suivant leur qualité intrinsèque et relative .
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3218
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar elskling » 19 juin 2013, 21:12

Salvignol a écrit :Hallucinant quand même 300 euros pour un whisky ! Certes il y en a qui passent les 1000 euros (pièces de collection)
Le jour ou l on me prouvera que le prix est en rapport direct avec la qualité ...En fait , ce n'est pas des notes que l'on devrait donner, mais des prix au whisky , suivant leur qualité intrinsèque et relative .


Ah, la question du prix des Karuizawa...
Vaste débat.
Ceux qui ont acheté les bouteilles au début, il y a 3-4 ans, achetaient des Karui 67 à 200 euros (je crois) et ça paraissait déjà un whisky pas donné. Aujourd'hui, la même bouteille vaut (au moins) 5 fois plus.
Mon avis est que ce whisky était sous-évalué, et que son prix de marché n'est pas qu'une question de qualité. Qu'est-ce qui rentre en ligne de compte finalement?

- la qualité, oui, évidemment, mais aussi

- la singularité: un vrai Karui single cask des années 60, 70 et début des années 80, est un whisky unique, qui ne ressemble à aucun écossais, ni à aucun autre japonais. Même si je suis loin d'avoir l'expérience de bien des vénérables forumeurs, je ne pense pas être à côté de la plaque en affirmant que ces Karuizawa sont donc vraiment uniques.

- la rareté: ben oui, c'est rare, il y a peu de bouteilles disponibles, et on ne les trouve pas partout.

- la disparition programmée: comme d'autres whiskies dont les prix atteignent les sommets (Brora, Port Ellen...), Karuizawa a été fermée en 2000 et le site transformé, ne laissant aucun espoir à une réouverture. Le nombre de fûts restants fait débat, mais apparemment on en est à moins d'une centaine (si on excepte les fûts récents destinés aux nouveaux batches d'Asama). Vu le rythme de sortie, vu l'âge des fûts et leur maturité, la question se pose de savoir quand les derniers fûts seront embouteillés, et les estimations vont bon train

- la collectionite: ça va de pair avec les éléments précédents. Et Number One sait également y faire en termes de marketing, de design, de graphisme (cf gamme Noh). Qui dit collectionneurs, dit flambée des prix.

A l'arrivée, la loi de l'offre et de la demande fait monter les prix d'une façon incroyable depuis 2-3 ans. Et nous autres, pauvres Français, sommes - je trouve - plutôt bien lotis, avec un approvisionnement par LMDW somme toute très avantageux comparé aux autres pays. En revanche, nous somme bien peu de choses face au pouvoir d'achat des ressortissants de certains pays asiatiques (dont les Japonais eux-mêmes, qui ont finalement peu accès aux Karui!!!), qui achètent les Karuizawa à n'importe quel prix.
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10277
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar dede » 19 juin 2013, 21:24

elskling a écrit :Ceux qui ont acheté les bouteilles au début, il y a 3-4 ans, achetaient des Karui 67 à 200 euros (je crois) et ça paraissait déjà un whisky pas donné. Aujourd'hui, la même bouteille vaut (au moins) 5 fois plus.
Mon avis est que ce whisky était sous-évalué,


Non, ce whisky était au même prix que la plupart des PEs et autres Brora. A l'exception de quelques Islays (Ardbeg, Laphroaig, Bowmore) et de Springbank, un malt du début des 70's se payait plus ou moins ce prix-là, et parfois moins (comme certains vieux Clynelish - pas tous -, que n'en ai-je acheté des caisses à l'époque !!). Et il paraissait surévalué car on ne connaissait pas ou peu Karuizawa et qu'il était donc vendu au même prix que des bouteilles de distilleries déjà bien reconnues.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11006
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar Jean-Michel » 19 juin 2013, 21:28

Si le 1967 paraissait si raisonnable à sa sortie (plutôt 240.00€ que 200.00€), c'est surtout que nous avions *déjà* été habitués à ce que les Japonais en général et Karuizawa en particulier voient leurs tarifs s'envoler sur des âges où les autres distilleries étaient encore vendus à des prix raisonnables. Du style 120.00€ un 18 ans contre 60.00€ pour une autre distillerie. Alors 240.00€, c'était beaucoup d'argent, mais on ne pouvait pas s'empêcher de se dire "Tiens ? C'est à peine 25% de plus qu'un Strath du même âge ! Pas cher !"

Quand GaxMalt m'a appelé du Live pour me dire qu'il y'avait cette bouteille de dispo mais qu'il n'avait pas encore pu goûter, mon premier réflexe a été de me dire "ça cache quelque chose... Surement trop boisé..." Mais comme c'était un 67, j'ai pris quand même.
Et en plus, c'est bon...
Et en plus c'est rare...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3218
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar elskling » 19 juin 2013, 21:38

dede a écrit :
elskling a écrit :Ceux qui ont acheté les bouteilles au début, il y a 3-4 ans, achetaient des Karui 67 à 200 euros (je crois) et ça paraissait déjà un whisky pas donné. Aujourd'hui, la même bouteille vaut (au moins) 5 fois plus.
Mon avis est que ce whisky était sous-évalué,


Non, ce whisky était au même prix que la plupart des PEs et autres Brora. A l'exception de quelques Islays (Ardbeg, Laphroaig, Bowmore) et de Springbank, un malt du début des 70's se payait plus ou moins ce prix-là, et parfois moins (comme certains vieux Clynelish - pas tous -, que n'en ai-je acheté des caisses à l'époque !!). Et il paraissait surévalué car on ne connaissait pas ou peu Karuizawa et qu'il était donc vendu au même prix que des bouteilles de distilleries déjà bien reconnues.


Quand je dis qu'il était sous-évalué, c'est que contrairement aux Brora, PE etc. les stocks de Karui étaient bien plus faibles (me semble-t-il) et rares que ces distilleries. Objectivement, son prix aurait dû être bien supérieur à l'époque. Subjectivement, je comprends tout à fait ton point de vue, et c'est ce qui expliquait son prix.

Anyway, c'est un temps que je n'ai pas connu... :cry:
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2268
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: KARUIZAWA 28 ans 1984 Cocktail Serie 59,3%

Message non lupar cosinus » 20 juin 2013, 00:10

Au delà de la rareté, le prix se justifie aussi par la qualité du whisky. Je l'ai goûté à sa sortie. Il est très bon mais il n'y pas de quoi grimper aux rideaux. Il m'a paru trop cher à l'époque et aujourd'hui, à ce même prix, je ne l'achèterais toujours pas (pour le boire).

Revenir vers « Et si le whisky était aussi Japonais... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité