Miyagikyo 20 years old 1989/2010, #40745

Le whisky japonais prend de plus en plus de place dans la vie des maltophiles. Il mérite bien une rubrique à part (après près 10 ans d'existence du forum...)

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Miyagikyo 20 years old 1989/2010, #40745

Message non lupar nulty » 21 mars 2012, 10:36

Miyagikyo 20 years old 1989/2010, Distillery Bottling pour La Maison du Whisky, 60%
Distillé le 2 novembre 1989, mis en bouteille le 7 octobre 2010. Recharred Butt #40745. 376 bouteilles.


Goûté blind.

Nez : très puissant voire un peu trop alcooleux, très végétal, herbe, haie, arbustes et peut-être trop de bois (colle, vernis). Vanille, miel, amandes. Après quelques minutes, des fruits un peu brûlés, du chocolat blanc. Cuir usé, sel, terre, légère fumée, une belle rondeur céréalière.
Bouche : attaque puissante sur des fruits rouges et de très belles notes de sherry finement fumé. Du chocolat, des noix, des épices et des fleurs. Vanille - encore un peu trop boisé. L'alcool se fait assez discret après l'attaque.
Final : long, assez sec, banane et autres fruits. Fumée.

Le nez est franchement joli par bon nombre d'aspects, malheureusement le bois est un peu trop présent. C'est vraiment dommage car ce whisky est complexe et les différents arômes s'expriment avec vigueur. Ce problème est moins gênant mais toujours présent en bouche.

87 ?

Merci Arno pour le samples :)
Avatar de l’utilisateur
Arno
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 91
Inscription : 14 juil. 2010, 23:44

Re: Miyagikyo 20 years old 1989/2010, #40745

Message non lupar Arno » 21 mars 2012, 16:06

De rien :obscene-drinkingcheers: !
J'ai été beaucoup plus enjoué que toi sur celui-ci. Si je me souviens bien, je l'ai laissé longtemps s'aérer dans le verre, car pas mal de bois au premier abord (et quasi-ouverture de la bouteille), ce qui ne m'a pas choqué ensuite, bien qu'en relisant mes notes je parle de "bois acide" par 2 fois au nez et en bouche.
J'ai lu récemment que Johan Brugge en a fait un achat également. Hâte de voir son avis également !

Revoici mon commentaire pour le fil :

Nez : premières effluves très puissantes avec un feu épicé et un peu de solvant, heureusement éphémères. Passé le cap, laisse apparaître des fruits cuits & agrumes acides associés à un mélange sucré (jus de caramel avec vanille au fond du gâteau de semoule de maman :) ). Quelques notes de céréales et de bois acide. En quelques instants, l'ensemble prend une tournure radicalement différente en partant sur le cacao amer, de la réglisse & de l'anis... puis la tourbe (!). Viennent le caoutchouc, le cuir, le sel, le poivre. Le tout se prolonge sur des notes animales avec du cuir sec, des odeurs de sellerie, des fromages (forts) faits à point, tout en gardant de l'élégance. Pour ne pas finir d'étonner, se conclut à l'aération par un côté terre fraîche, racine (ginseng), menthol, etc très présent... et plaisant ! Donne un peu de fraîcheur sur les notes lourdes précédentes. Beaucoup d'intensité, de profondeur dans ce superbe nez qui surprend.

Bouche : début musclé sur les épices & les fruits cuits & les fruits rouges (cerise-kirsch). S'installent la tourbe et le cuir, les notes salines & animales. On arrive rapidement aux notes d'écorce, de bois mouillé puis les arômes de menthe, terre, racine, médicinal, avec des tonalités sucrées. Quelques notes florales également (géranium ?). On retrouve également une présence fugace de chêne acide & de traces d'amande-vanille. L'ensemble est très beau.

Finale : plus soft sur les fruits cuits, un peu de malt et des épices light (cannelle), avec encore une pointe de tourbe, celle-ci toujours avec une base sucrée (caramel gourmand). Grande longueur

Cl : Excellent ! Un whisky très complexe avec un côté technique, sophistiqué. Beaucoup de plaisir. Des notes extravagantes de tourbe sucrée & de terre-racine extrêmement séduisantes. Son seul défaut, s'il y en avait un, serait un manque de chaleur, de "convivialité" qui émane du côté sophistiqué, presque "artificiel".
L'alcool est en fait très bien intégré, malgré une petite frayeur au nez. Pas d'essai de réduction, ce sera pour une prochaine fois. 93/100
Image
Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Re: Miyagikyo 20 years old 1989/2010, #40745

Message non lupar nulty » 21 mars 2012, 17:06

J'essaierai de le laisser s'aérer un peu plus longtemps la prochaine fois parce que si ça peut aider à limiter ce bois (qui est en fait le seul défaut je trouve) cela peut dramatiquement améliorer le ressenti.
Avatar de l’utilisateur
C Malté
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 590
Inscription : 07 sept. 2006, 16:52

Re: Miyagikyo 20 years old 1989/2010, #40745

Message non lupar C Malté » 22 mars 2012, 14:51

Tu as une photo de cette bouteille?
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2268
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Miyagikyo 20 years old 1989/2010, #40745

Message non lupar cosinus » 22 mars 2012, 15:17

Il y en a une sur le blog d'Arno.
http://carnetducapitaine.blogspot.fr/20 ... gikyo.html
Je viens de le découvrir et c'est un très joli blog.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15098
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Miyagikyo 20 years old 1989/2010, #40745

Message non lupar canis lupus » 22 mars 2012, 15:23

cosinus a écrit :Je viens de le découvrir et c'est un très joli blog.

Vi, et il serait dommage de ne pas aller jeter un œil à la partie consacrée au thé.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
C Malté
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 590
Inscription : 07 sept. 2006, 16:52

Re: Miyagikyo 20 years old 1989/2010, #40745

Message non lupar C Malté » 22 mars 2012, 15:52

Merci et tout à fait d'accord, c'est l'occasion pour moi de découvrir ce blog que je ne connaissais pas, c'est visuellement très agréable. J'irai y faire un tour plus important dès que possible.
dagde
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1932
Inscription : 14 oct. 2011, 20:28

Re: Miyagikyo 20 years old 1989/2010, #40745

Message non lupar dagde » 22 mars 2012, 16:57

Oui très bien ce blog. Punaise le thé il y a de jolies choses .. pfiouuu :pray:

Sinon tous les japonais single cask qu'il y avait au Wl étaient bons, je crois que le Miyagikyo était dans mes petits papiers.
Avatar de l’utilisateur
very_bad_day
Distillateur
Distillateur
Messages : 421
Inscription : 29 janv. 2014, 20:21

Re: Miyagikyo 20 years old 1989/2010, #40745

Message non lupar very_bad_day » 09 juil. 2014, 19:45

Nikka Miyagikyo, 02.11.1989 - 07.10.2010, #40745

Nez
Très chaleureux, bois vernis, c'est très épicé, des notes de fumée pas de la tourbe c'est animal, cuire, fruits cuit, beaucoup de sucre (caramel, vanille).

Bouche
Sèche, sucré / salé, sur les épices, le bois, le sherry, l'orange, du chocolat noir, aussi de la tourbe cette fois. Les fruits sont cachés par tout ce profil animal.

Finale
Très longue, fumée, fruitée (enfin). Top!

Ce whisky est très complexe et très bien réalisé. Rien à voire avec les embouteillages OB 12 et 15 ans.

C'est très japonais et j'aime ça! 92/100
Image

Revenir vers « Et si le whisky était aussi Japonais... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités