Ce soir c'était ....du rhum

Modérateur : Modérateurs

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 611
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar Brieuc » 18 nov. 2018, 00:52

Gouté ce soir enfin le tant renommé Bellevue 1998 19yo Kill Devil 59,7% encensé par Serge.
Vu que le nombre de rhums que j'ai bu se compte sur les doigts d'une main, je ne noterai pas à la fin faute de référentiel suffisant.

Au nez : ce qui frappe d'abord c'est un coté viandeux avec du concentré de poulet et du maggi, voire quelque chose d'un peu moutardé. A coté de ça il y a un coté sherry assez "deep dark" avec de la cassonade et des esters. Propolis salé, et quelques grosses prunes mauves. Avec le temps il se stabilise sur ces dernières notes en devenant plus conventionnel avec de l'encaustique, de la menthe séchée, des dattes et du chocolat salé.

En bouche : noooom d'un chien, wow. Quelle intensité ! Crescendo aromatique extrême avec un alcool intense mais surmontable et un déploiement incroyable de ces fameuses grosses prunes mauves avec énormément de terre fraiche, de bonbons violette, de cirage, de propolis, de bakelite. Très huileux en le machant avec le temps, avec une persistance aromatique assez dingue.

Final : superbe, incroyablement longue et asséchante avec le temps, sur la violette, la terre, le vin doux style Rivesaltes, le caoutchouc et le cuir. Grosse grosse persistance et précision des aromes, une vraie prise en otage.

Très, très impressionnant en effet ! Quelle puissance ! Je vous conseille de le laisser s'aérer quand même, ne serait-ce que pour le nez qui reste très focalisé concentré de poulet autrement. Quant au reste, c'est directement à bloc niveau spontanéité aromatique. Je n'ai pas essayé d'eau cette fois-ci, peut-être une autre fois ! J'imagine que les amateurs plus expérimentés risquent de se régaler, en tout cas, tout novice que je suis, j'ai été assez conquis ;-) PS : et, car c'est important aussi, ça me cause totalement en tant qu'amateur de whisky à la base.
WindBreizheur
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 203
Inscription : 03 avr. 2018, 14:03

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar WindBreizheur » 18 nov. 2018, 12:50

Hampden HLCF 2010 68.5% ... halluciné devant l'intégration de l'alcool et la richesse d'arômes, notamment des notes un peu oldschool que j'adore dans le style vieux camphrier, bois vernis et eaux de vies de nos terroirs entre les notes sucrée de raisins mûres et boisé bien franc. Des notes plus médicinales voir d'essence pointent aussi, on nage dans les vapeur et l'intensité sans jamais se faire déborder par les 68.5%.
Ca claque pas mal aussi sur des agrumes trop mûres chargées de sucre et d'amertume, fruits rouges trop mûres acidulés, l'oxydation du Thé Vert, et des épices orientales Curcuma et Curry.

Tout du long c'est épais et très huileux.
Et sur la toute fin, BAAAAM, asséchant.
Et là t'as soif d'eau.

Chef d'oeuvre, j'adore. Missile nucléaire aromatique, cartouche de parfums qui ne laisse aucun répit au palais pendant plusieurs minutes, c'est long.
Bob34
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 160
Inscription : 25 déc. 2015, 19:22

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar Bob34 » 21 déc. 2018, 16:37

J'ai vu qu'il y avait en avril prochain le Rhum Fest Paris. Ca vaut le coup ? Il y a une promo de Noël en ce moment et la journée est à 39€. Précision utile : je n'y connais pas grand chose en rhum (mais ai beaucoup apprécié le peu que j'ai goûté).
Avatar de l’utilisateur
florian09
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1272
Inscription : 28 juil. 2014, 18:30

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar florian09 » 21 déc. 2018, 18:46

WindBreizheur a écrit :Hampden HLCF 2010 68.5% ... halluciné devant l'intégration de l'alcool et la richesse d'arômes, notamment des notes un peu oldschool que j'adore dans le style vieux camphrier, bois vernis et eaux de vies de nos terroirs entre les notes sucrée de raisins mûres et boisé bien franc. Des notes plus médicinales voir d'essence pointent aussi, on nage dans les vapeur et l'intensité sans jamais se faire déborder par les 68.5%.
Ca claque pas mal aussi sur des agrumes trop mûres chargées de sucre et d'amertume, fruits rouges trop mûres acidulés, l'oxydation du Thé Vert, et des épices orientales Curcuma et Curry.

Tout du long c'est épais et très huileux.
Et sur la toute fin, BAAAAM, asséchant.
Et là t'as soif d'eau.

Chef d'oeuvre, j'adore. Missile nucléaire aromatique, cartouche de parfums qui ne laisse aucun répit au palais pendant plusieurs minutes, c'est long.

Ya un gars qui en propose plusieurs à vendre sur Fesse-book, 100 euros livré.
WindBreizheur
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 203
Inscription : 03 avr. 2018, 14:03

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar WindBreizheur » 23 déc. 2018, 01:18

Tentant..... arrrrgh
quenticna
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 165
Inscription : 15 févr. 2016, 10:00

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar quenticna » 23 déc. 2018, 15:25

La mauny 79
Trois rivière 69
Diamond Velier 96
Et pour moi le vainqueur est le dernier.
Quentin
Avatar de l’utilisateur
niko
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1033
Inscription : 18 févr. 2015, 08:29

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar niko » 23 déc. 2018, 17:45

Il y a 2 D96. Même s'ils diffèrent peu, c'est toujours mieux de préciser duquel tu parles :)
Rhodanian connection.
Avatar de l’utilisateur
florian09
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1272
Inscription : 28 juil. 2014, 18:30

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar florian09 » 23 janv. 2019, 23:00

Diamond <H> Velier. Toujours aussi bon, hyper concentré le nez est porté par les bonbons arlequin, le citron confit, des anchois, de la tapenade d'olives vertes et une pointe de vanille. L'alcool est très bien intégré. La bouche est très fidèle au nez et très asséchante mais c'est agréable tellement c'est atypique. La finale est interminable, très chaude, banane trop mure, un peu de noix de muscade et même un peu de gazole. Pas envie de me prendre la tête à faire une note plus détaillée, c'est vraiment très bon !
WindBreizheur
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 203
Inscription : 03 avr. 2018, 14:03

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar WindBreizheur » 24 janv. 2019, 00:24

Ah yes ! Vivement que mes samples arrivent haha !

J'avais zappé ce topic sur le Rhum !

En tout cas, grâce encore à Florian, j'ai goûté l'autre soir :
Port Mourant 1993 65% Velier
Demerara 2002 66.9% Le Gust

On va faire simple vu que je suis claqué : c'était deux tueries. Mais Le Port Mourant est hors norme je trouve !
Avatar de l’utilisateur
florian09
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1272
Inscription : 28 juil. 2014, 18:30

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar florian09 » 09 févr. 2019, 20:56

Je continue avec une note de dégustation de rhums, ça devient rare malheureusement...

Pour moi ce soir : Port Mourant 1993 Velier full proof que j'ai splité récemment.

Le nez est assez différent de ce que j'ai pu goûter chez Velier jusqu'à maintenant. J'ai tout de suite des notes herbacées qui sautent du verre suivies de prêt par de la cire façon Clynelish. De la canne fraîchement coupée et gorgée de sucre façon Bielle.
On dirait presque un blend Littlemill/Clynelish/Bielle. Après quelques minutes le nez tire vers le cuir, vieux tabac et toujours cette cire très présente.

La bouche est puissante, grasse et colle au palais (vous avez dit Velier ?). Le boisé est très présent et amène une certaine sécheresse. Puis de la banane très mure, de l'abricot sec et de la girofle. La finale est encore sur la cire et sur la canne fraîche.

Au final, rhum ou whisky ? Honnêtement à l'aveugle s'il n'y avait pas eu cette note franche de canne à sucre j'aurai eu du mal à deviner.
Une très belle expérience pour ma part, ça ne fait que renforcer ma frustration de ne pas avoir découvert Velier à l'époque où c'était encore accessible...
WindBreizheur
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 203
Inscription : 03 avr. 2018, 14:03

Re: Ce soir c'était ....du rhum

Message non lupar WindBreizheur » 09 févr. 2019, 21:40

La canne, la texture consistante, un boisé sec et résineux / mielleux à la fois, j'ai un côté vieux coffre en bois de la marine aussi (camphrier).
Sous quelques aspects, je ressens des notes qui se rapprochent des infusions anglaises de la maison de thé Whittard, thé noir, baies rouges acidulés, agrumes sous testostérones.

Je m'y retrouve un peu dans ta note de dégustation yes.
En tout cas, énorme tuerie.

Revenir vers « A propos des bouteilles de rhum »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités