Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 938
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar amaury » 21 mars 2017, 20:01

Je lance ce sujet pour que chacun puisse y poster ses impressions s'il le désire:

Le "optimum proof" 61.6% vieilli au guyana, ni sucre ni colorant.
Le nez part directement sur les agrumes,orange, mandarine et les hydrocarbures sont bien là rappelant certains rhum de Trinidad. Est-ce le vieillissement en fût de Caroni?
La bouche est racée , on en a plein les papilles dans le prolongement du nez. L'alcool est bien maitrisé. C'est très long , l'absence de sucre ajouté laisse parler le rhum . Je déteste le sucre qui sert de cache-misère et masque les défauts.

La version 46% est pour moi superbe pour le "consommateur de rhum". Contrairement au 61.6 qui demande patience et curiosité; le 46 est plaisant dès le premier nez. Il est plus porté sur les hydrocarbures que le premier encore.

C'est succinct, mais je vous laisse la place pour les commentaires. Votre objectivité sera bien meilleure que la mienne!

Info pour les Belges curieux: L'organisateur du Salon du Rhum de Spa nous a contacté pour nous annoncer après l'avoir gouté qu'il y serait disponible au verre . Il faut croire qu'il a aimé lui aussi.
Avatar de l’utilisateur
rousp
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 668
Inscription : 13 mai 2014, 10:56

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar rousp » 21 mars 2017, 23:46

Je reçois le mien demain, hâte de goûter.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar Jean-Michel » 27 mars 2017, 17:10

Mes notes en blind, si ça peut aider les uns ou les autres.

"46%" :
Couleur : Cuivre jaune.
Nez : Immédiatement expressif et séduisant, il nous envoie directement sur les territoires de Guyane ou de Trinidad. Intérieur de la peau de banane grattouillée. Mandarine confite. Jus d’orange (plus Fanta que fraîchement pressée). Et la petite note de gasoil qui me ferait bien pencher du côté de Caroni.
Bouche : L’attaque est facile, presque trop. La gorgée doit être franche pour éviter le petit coup de mou consécutif à la réduction. Très vite, les arômes se développent. Banane écrasée au jus d’orange et épices douces. Girofle, muscade, et une pointe de cannelle. Pas de caramel (ouf !), pas de sirop de sucre concentré (ouf bis !), mais une drôle d’amertume boisée qui se développe de façon assez inattendue.
Finale : Longue, elle est portée par cette franche amertume.
Commentaire : Un joli rhum qui m'évoque le Caroni 15yo "Officiel" de Velier pour sa puissance mesurée et sa belle aromatique. Mais d'où sort cette amertume en bouche ? 84/100
NOTA : Après quelques semaines, cette amertume avait disparu. Traumatisme d'une réduction récente ? Je remonte volontiers ma note à 86/100. Ca reste un poil dilué à l'attaque, si bien que la bouteille descend trop vite...

"Optimum Proof" (~61% ?)
Couleur : Mordoré.
Nez : Tarde un peu à se livrer. Moins immédiatement racoleur, il s’ouvre lentement sur des touches très douces de sucre d’orge à l’orange sagement encadrées par quelques discrets effluves d’éther. Les différences de perception avec son petit frère sont plus importantes que je ne l’aurais cru.
Bouche : Grasse et opulente. Immensément satisfaisante. On en prend plein la bouche, vraiment. Les arômes ne sont pas fondamentalement différents (l’orange et la banane dominent toujours), mais sont ici comme confits et concentrés. Le sucre d’orge est une vraie gourmandise, la mandarine est plus confite que jamais, et les notes d’hydrocarbures sont beaucoup plus présentes que dans la version réduite. Bien sûr, ça chauffe un peu, mais cette puissance est parfaitement équilibrée par la douceur des arômes. J'aime beaucoup.
Finale : Longue, elle est ici portée par la puissance et la concentration aromatique.
Commentaire : Un rhum puissant et concentré qui associe avec bonheur douceur du fruit, sécheresse minérale, et puissance alcoolique. J'achète. 90/100
NOTA : Avec une (ou deux) goutte(s) d'eau, il se Caronise de façon encore plus spectaculaire.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
steve_pinkcity
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1228
Inscription : 08 avr. 2014, 11:21

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar steve_pinkcity » 27 mars 2017, 17:32

L'amertume que tu as ressentie était probablement due à la réduction ou au voyage récents. Car ce WE, nombreux sont ceux qui ont goûtés les 2, et la conclusion qu'on pouvait en tirer est que le choix entre l'un ou l'autre faisait se gratter plus d'une tête.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10332
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar dede » 27 mars 2017, 18:42

Si les copains ont des samples, je les goûterais volontiers dans deux semaines !
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Demerara 2002 Le Gus't

Message non lupar Jean-Michel » 27 mars 2017, 20:30

steve_pinkcity a écrit :L'amertume que tu as ressentie était probablement due à la réduction ou au voyage récents. Car ce WE, nombreux sont ceux qui ont goûtés les 2, et la conclusion qu'on pouvait en tirer est que le choix entre l'un ou l'autre faisait se gratter plus d'une tête.

Oui. C'est aussi mon avis.
Reste que pour faire simple, j'ai trouvé la version à 46% plus immédiatement sexy et aromatique au nez, et l'optimum proof d'une superbe opulence en bouche. Le meilleur des deux mondes étant atteint après ajout de 2 gouttes d'eau dans un dram de l'optimum proof.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
steve_pinkcity
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1228
Inscription : 08 avr. 2014, 11:21

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar steve_pinkcity » 27 mars 2017, 20:34

Ah ah... pas encore essayé avec de l'eau. J'y cours !


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar canis lupus » 27 mars 2017, 20:48

Jean-Michel a écrit :Ca reste un poil dilué à l'attaque, si bien que la bouteille descend trop vite...

Tiens, marrant ça. Moi, un truc ou je sens un peu trop la dilution (j'ai pas dit aqueux) risque fort de m'ennuyer et d'aller faire de l'endurance poussière au fond du meuble.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 938
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar amaury » 27 mars 2017, 21:02

Il y a clairement plusieurs styles de plaisir dans un alcool.
Le plaisir du brut de fût est immense par la richesse , les sensations que cela procure et la longueur en bouche qui ne cesse de faire vivre des arômes . Par contre la puissance peut nuire à un moment de partage sympa ou le but n'est pas de mettre l'alcool au centre des discussions.

Les réduits peuvent être tout simplement fait pour partager un moment sans pris de tête ni analyse en prenant énormement de plaisir . En plus , un alcool réduit n'est pas forcement moins complexe. Il est très difficile de déceler certains arômes subtil lorsque le nez plonge dans un verre à plus de 55%.

J'ai rarement fait de mon côté des soirées jusqu'à 4h du mat à discuter autour d'une bouteille avec des brut de fûts. A contrario, une soirée avec 2,3 potes , des cigares et une bouteille juste au degré de plaisir, ca j'aime!
Je dis cela, mais il est vrai que je suis dans une période où je me régale avec des vieux alcool réduits. Je dis bien "vieux" car un alcool trop jeune n'a pas assez de complexité pour être réduit la plupart du temps à mon gout.

A chacun son style, mais les 2 sont sympas, il faut juste choisir le moment.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 938
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar amaury » 27 mars 2017, 21:05

Au fait:
Bravo à Jean-Michel qui a écrit ses notes sans le moindre indice car je lui avait envoyé en sample mystere avant que le rhum ne sorte. Il était difficile de pouvoir faire mieux au niveau des déductions et c'est loin d'être facile quand on a juste un sample devant soi.
Merci d'avoir joué le jeu et de m'avoir envoyé tes commentaires si rapidement.
Avatar de l’utilisateur
Pépé
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 900
Inscription : 10 nov. 2014, 00:16

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar Pépé » 27 mars 2017, 21:10

Je l'ai toujours dit: "Jean-Mi, Président !".
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar canis lupus » 27 mars 2017, 21:30

Pépé a écrit :Je l'ai toujours dit: "Jean-Mi, Président !".

Pas sur que ce soit flatteur en ce moment.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
rousp
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 668
Inscription : 13 mai 2014, 10:56

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar rousp » 27 mars 2017, 22:20

Goûté la version Optimum :

Au nez on reconnaît directement le Caroni, accompagné par un côté sucré rappelant un peu un Diamond. Du sucre brun, café et un peu de réglisse.
En bouche le goudron caroniesque est accompagné de fruits secs (dattes et figues). Bonne cohérence et le fût se marie bien avec le distillât d'origine
Très bonne longueur en finale, sur le café et le chocolat amer, alcool parfaitement intégré.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar Jean-Michel » 28 mars 2017, 15:45

canis lupus a écrit :
Jean-Michel a écrit :Ca reste un poil dilué à l'attaque, si bien que la bouteille descend trop vite...

Tiens, marrant ça. Moi, un truc ou je sens un peu trop la dilution (j'ai pas dit aqueux) risque fort de m'ennuyer et d'aller faire de l'endurance poussière au fond du meuble.

Ca descend trop vite, parce qu'il faut prendre des gorgées plus grandes pour que ça fasse effet !
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Rhumtrader
Apprenti
Apprenti
Messages : 40
Inscription : 18 déc. 2015, 10:03

Re: Demerara 2002 Le Gus't "optimum proof" et 46%

Message non lupar Rhumtrader » 30 mars 2017, 09:25

Hello, où peut-on en trouver? uniquement en cave ou des sites internet? Merci.
https://www.whiskybase.com/profile/rhumcoco/market :dance:

Revenir vers « A propos des bouteilles de rhum »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité