Sortie rhum 2017

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3673
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar elskling » 09 juil. 2018, 14:18



Ca risque d'être encore des profils clivants, je ne me fierais pas aux impressions des autres, typiquement le genre de truc qu'il faut impérativement goûter soi-même avant d'acheter.

Drôle de mode, cet engouement actuel autour des Hampden: je suis peut-être parano, mais je trouve qu'il y a là une sorte de tentative de "caronisation", à force de marketing et de réseaux sociaux de faire de Hampden la nouvelle marque "cool", "incontournable", "hype", comme Caroni l'est devenu en 2-3 ans. :whistle:
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2841
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar juju cassoulet » 09 juil. 2018, 15:25

C'est le moment de stocker :lol:
Localisation : Toulouse
Image
Liste de bouteilles réservées à l'échange
viewtopic.php?f=1&t=22004&p=363311#p363311
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11607
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar Jean-Michel » 09 juil. 2018, 15:27

Le Hampden 1993 de Samaroli était tout de même très recherché à sa sortie.

Après, c'est vrai que le parallèle est assez troublant :
- Même embouteilleur
- On rachète tout le stock
- Un profil assez facilement identifiable
- Des embouteillages qui sortent d'abord à prix sages (autour de 60.00€)
- Les suivants qui sortent un peu plus chers
- Les premiers qui deviennent petit à petit de plus en plus recherchés...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5323
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar Jbrice » 09 juil. 2018, 15:47

Y a sûrement un effet marketing plus ou moins voulu maîtrisé.
Cela etant, tous ceux que j’ai pu goûter m’ont plu. Il y a une typicite que j’aime.
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2506
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar cosinus » 09 juil. 2018, 15:51

elskling a écrit :Drôle de mode, cet engouement actuel autour des Hampden: je suis peut-être parano, mais je trouve qu'il y a là une sorte de tentative de "caronisation", à force de marketing et de réseaux sociaux de faire de Hampden la nouvelle marque "cool", "incontournable", "hype", comme Caroni l'est devenu en 2-3 ans. :whistle:

+1
Mais ce n'est pas une tentative, c'est un business plan (décrit par Jean-Michel) qui semble d'ailleurs plutôt bien fonctionner.
Je pense que ces bouteilles n'ont pas fini de se revendre parce que les Caroni ça pouvait au moins se boire :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3673
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar elskling » 09 juil. 2018, 16:25

Jean-Michel a écrit :Le Hampden 1993 de Samaroli était tout de même très recherché à sa sortie.

Après, c'est vrai que le parallèle est assez troublant :
- Même embouteilleur
- On rachète tout le stock
- Un profil assez facilement identifiable
- Des embouteillages qui sortent d'abord à prix sages (autour de 60.00€)
- Les suivants qui sortent un peu plus chers
- Les premiers qui deviennent petit à petit de plus en plus recherchés...


J'ajoute:

- chaque embouteilleur indépendant suit en voulant sortir son propre embouteillage, beau label, prestige et collector (Wild Parrot)
- de petites sorties limitées mais régulières pour créer un sentiment de rareté
- des spéculateurs à l'affût, qui guettent ces sorties volontairement limitées pour les revendre le double le lendemain, participant à la création d'un sentiment de rareté/collector
- des internautes aux abois, victimes du classique FOMO (Fear Of Missing Out) - il n'y a qu'à suivre FB par exemple pour s'en rendre compte


Là où j'ai quand même un doute : Caroni au moins est fermée... même s'il reste encore une tripotée de fûts, que Velier semble vendre allègrement un peu partout pour entretenir l'effet prestige/collector. Alors que Hampden est une distillerie qui fonctionne toujours, non ?
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16071
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar canis lupus » 09 juil. 2018, 16:33

elskling a écrit :Drôle de mode, cet engouement actuel autour des Hampden: je suis peut-être parano, mais je trouve qu'il y a là une sorte de tentative de "caronisation", à force de marketing et de réseaux sociaux de faire de Hampden la nouvelle marque "cool", "incontournable", "hype", comme Caroni l'est devenu en 2-3 ans. :whistle:

Ce phénomène de mode n'est pas nouveau et vient tout droit des whiskys single malt.
Ça a peut-être bien commencé dans les années 90/2000 avec la tourbe.
La part grandissante du marché du single malt dans l'industrie du whisky affichant un certain penchant pour la tourbe, ça a donné lieu à des bricolages "contre nature" de Balvenie, Glemorangie, Glenfiddich, ...

Puis des Japonais.

Y'a eu la mode des Port Ellen, Brora, ou tous les IB se devaient d'en avoir sorti au moins un

Puis y'a eu la mode des Littlemill. Puis des Irish Exotic Fruit Bombs. Etc ...

Et en parallèle, les amateurs de single malt cherchant des alternatives pour échapper à la progression incessante des tarifs, Velier à eu le nez creux de leur proposer du Caroni. Un whisky que gouttaient peu les amateurs traditionnels de rhum, mais qui ne pouvait que séduire les amateurs de single malt.

Et effectivement, comme dans le whisky, les modes se suivent également dans le rhum.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5323
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar Jbrice » 09 juil. 2018, 17:10

elskling a écrit :
Jean-Michel a écrit :Le Hampden 1993 de Samaroli était tout de même très recherché à sa sortie.

Après, c'est vrai que le parallèle est assez troublant :
- Même embouteilleur
- On rachète tout le stock
- Un profil assez facilement identifiable
- Des embouteillages qui sortent d'abord à prix sages (autour de 60.00€)
- Les suivants qui sortent un peu plus chers
- Les premiers qui deviennent petit à petit de plus en plus recherchés...


J'ajoute:

- chaque embouteilleur indépendant suit en voulant sortir son propre embouteillage, beau label, prestige et collector (Wild Parrot)
- de petites sorties limitées mais régulières pour créer un sentiment de rareté
- des spéculateurs à l'affût, qui guettent ces sorties volontairement limitées pour les revendre le double le lendemain, participant à la création d'un sentiment de rareté/collector
- des internautes aux abois, victimes du classique FOMO (Fear Of Missing Out) - il n'y a qu'à suivre FB par exemple pour s'en rendre compte


Là où j'ai quand même un doute : Caroni au moins est fermée... même s'il reste encore une tripotée de fûts, que Velier semble vendre allègrement un peu partout pour entretenir l'effet prestige/collector. Alors que Hampden est une distillerie qui fonctionne toujours, non ?

Hormis certains embouteillages genre le H, les Hampden se vendent-ils le double le lendemain? (je demande un peu bêtement mais je ne suis pas trop le cours des rhums).

En effet, sur certains groupes FB, la spéculation est forte et j'avoue ne pas trop comprendre le truc si ce n'est d'après ce que tu décris.
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2506
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar cosinus » 09 juil. 2018, 17:44

canis lupus a écrit :Ce phénomène de mode n'est pas nouveau et vient tout droit des whiskys single malt.
Ça a peut-être bien commencé dans les années 90/2000 avec la tourbe.
La part grandissante du marché du single malt dans l'industrie du whisky affichant un certain penchant pour la tourbe, ça a donné lieu à des bricolages "contre nature" de Balvenie, Glemorangie, Glenfiddich, ...

Puis des Japonais.

Y'a eu la mode des Port Ellen, Brora, ou tous les IB se devaient d'en avoir sorti au moins un

Puis y'a eu la mode des Littlemill. Puis des Irish Exotic Fruit Bombs. Etc ...

Et en parallèle, les amateurs de single malt cherchant des alternatives pour échapper à la progression incessante des tarifs, Velier à eu le nez creux de leur proposer du Caroni. Un whisky que gouttaient peu les amateurs traditionnels de rhum, mais qui ne pouvait que séduire les amateurs de single malt.

Et effectivement, comme dans le whisky, les modes se suivent également dans le rhum.

Je pense que c'est complètement différent.

Dans le whisky, il n'y a pas eu de volonté d'une firme de rentabiliser telle ou telle distillerie. Pour les exemples que tu cites (Littlemill, Irish Exotic Fruit Bombs, Speyside, etc.), c'est simplement qu'un nombre important de ces fûts se sont retrouvés sur le marché au même moment et que la plupart des amateurs plus ou moins éclairés ont rapidement identifié la qualité de ces embouteillages.

Dans le cas de Hampden, je pense cette mode résulte surtout d'une vrai stratégie marketing de Velier (& la MDW) calquée sur le phénomène observé pour Caroni. Et cette stratégie entraine dernière elle toute une série d'embouteilleurs indépendants désirant profiter du filon.

Dans le premier cas, la mode est simplement d'essayer d'obtenir le meilleur whisky du moment alors dans le second, la mode est complètement portée par une stratégie marketing amplifiée par les réseaux sociaux spécialisés (FB).
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1377
Inscription : 18 janv. 2016, 19:41

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar wisekycourse » 09 juil. 2018, 18:01

cosinus a écrit :
canis lupus a écrit :Ce phénomène de mode n'est pas nouveau et vient tout droit des whiskys single malt.
Ça a peut-être bien commencé dans les années 90/2000 avec la tourbe.
La part grandissante du marché du single malt dans l'industrie du whisky affichant un certain penchant pour la tourbe, ça a donné lieu à des bricolages "contre nature" de Balvenie, Glemorangie, Glenfiddich, ...

Puis des Japonais.

Y'a eu la mode des Port Ellen, Brora, ou tous les IB se devaient d'en avoir sorti au moins un

Puis y'a eu la mode des Littlemill. Puis des Irish Exotic Fruit Bombs. Etc ...

Et en parallèle, les amateurs de single malt cherchant des alternatives pour échapper à la progression incessante des tarifs, Velier à eu le nez creux de leur proposer du Caroni. Un whisky que gouttaient peu les amateurs traditionnels de rhum, mais qui ne pouvait que séduire les amateurs de single malt.

Et effectivement, comme dans le whisky, les modes se suivent également dans le rhum.

Je pense que c'est complètement différent.

Dans le whisky, il n'y a pas eu de volonté d'une firme de rentabiliser telle ou telle distillerie. Pour les exemples que tu cites (Littlemill, Irish Exotic Fruit Bombs, Speyside, etc.), c'est simplement qu'un nombre important de ces fûts se sont retrouvés sur le marché au même moment et que la plupart des amateurs plus ou moins éclairés ont rapidement identifié la qualité de ces embouteillages.

Dans le cas de Hampden, je pense cette mode résulte surtout d'une vrai stratégie marketing de Velier (& la MDW) calquée sur le phénomène observé pour Caroni. Et cette stratégie entraine dernière elle toute une série d'embouteilleurs indépendants désirant profiter du filon.

Dans le premier cas, la mode est simplement d'essayer d'obtenir le meilleur whisky du moment alors dans le second, la mode est complètement portée par une stratégie marketing amplifiée par les réseaux sociaux spécialisés (FB).


Comme si la stratégie marketing du rhum essayait de copier et refaire le coup whisky avec encore plus de plus value?!
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3673
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar elskling » 09 juil. 2018, 19:24

cosinus a écrit :
canis lupus a écrit :Ce phénomène de mode n'est pas nouveau et vient tout droit des whiskys single malt.
Ça a peut-être bien commencé dans les années 90/2000 avec la tourbe.
La part grandissante du marché du single malt dans l'industrie du whisky affichant un certain penchant pour la tourbe, ça a donné lieu à des bricolages "contre nature" de Balvenie, Glemorangie, Glenfiddich, ...

Puis des Japonais.

Y'a eu la mode des Port Ellen, Brora, ou tous les IB se devaient d'en avoir sorti au moins un

Puis y'a eu la mode des Littlemill. Puis des Irish Exotic Fruit Bombs. Etc ...

Et en parallèle, les amateurs de single malt cherchant des alternatives pour échapper à la progression incessante des tarifs, Velier à eu le nez creux de leur proposer du Caroni. Un whisky que gouttaient peu les amateurs traditionnels de rhum, mais qui ne pouvait que séduire les amateurs de single malt.

Et effectivement, comme dans le whisky, les modes se suivent également dans le rhum.

Je pense que c'est complètement différent.

Dans le whisky, il n'y a pas eu de volonté d'une firme de rentabiliser telle ou telle distillerie. Pour les exemples que tu cites (Littlemill, Irish Exotic Fruit Bombs, Speyside, etc.), c'est simplement qu'un nombre important de ces fûts se sont retrouvés sur le marché au même moment et que la plupart des amateurs plus ou moins éclairés ont rapidement identifié la qualité de ces embouteillages.

Dans le cas de Hampden, je pense cette mode résulte surtout d'une vrai stratégie marketing de Velier (& la MDW) calquée sur le phénomène observé pour Caroni. Et cette stratégie entraine dernière elle toute une série d'embouteilleurs indépendants désirant profiter du filon.

Dans le premier cas, la mode est simplement d'essayer d'obtenir le meilleur whisky du moment alors dans le second, la mode est complètement portée par une stratégie marketing amplifiée par les réseaux sociaux spécialisés (FB).


Comme Cosinus, j'ai moi aussi l'impression que le marketing est bien plus important pour le rhum aujourd'hui qu'il n'a pu l'être pour le whisky il y a quelques années.

En whisky, il y a eu des négociants qui ont lâché d'excellents fûts en même temps (irish 88-92, speyside 73), mais c'est un épiphénomène, car il n'y a pas là une marque forte qu'on installe.

Dans le rhum, quand par la force du marketing et du story telling, on veut installer une marque comme Hampden ou les Clairin par exemple, il s'agit d'un enjeu commercial bien plus important car on mise sur le long terme. Par définition, une distillerie fermée avec un nombre limité de fûts restants, on peut au mieux faire un "coup", comme sur Caroni (pour lequel le nombre de fûts restant est très flou, mais si l'on s'en tient aux infos de Vingtier dans son livre... il en reste probablement beaucoup!). Quand il s'agit d'une distillerie ouverte, créer le buzz sur une marque, il y a un vrai jackpot commercial à la clé...
ludo64
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 338
Inscription : 25 janv. 2015, 19:03

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar ludo64 » 09 juil. 2018, 21:15

J'ajouterai juste que pour ceux qui aiment Hampden depuis plusieurs années déjà et bien ça fait drôlement chier! Les prix augmentent, difficile de trouver certains embouteillages....Après malgré ce que certains essaient de claironner, chaque nouvelle sortie n'est pas une merveille...Enfin j'imagine que c'était pareil pour le peu de personnes qui aimaient le caroni il y a quelques années et qui pouvaient en trouver pour moins de 100e (d'ailleurs là aussi, la qualité des derniers est loin d'atteindre le niveau d'anciens embouteillages...)
ludo64
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 338
Inscription : 25 janv. 2015, 19:03

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar ludo64 » 09 juil. 2018, 21:17

Puis le fameux samaroli 93 dont Jean-Michel parle, il est bien resté plus de 6 mois dispos après sa sortie...aujourd'hui les séries limitées sont sold out en moins d'une heure...
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5323
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar Jbrice » 09 juil. 2018, 21:30

ludo64 a écrit :J'ajouterai juste que pour ceux qui aiment Hampden depuis plusieurs années déjà et bien ça fait drôlement chier! Les prix augmentent, difficile de trouver certains embouteillages....Après malgré ce que certains essaient de claironner, chaque nouvelle sortie n'est pas une merveille...Enfin j'imagine que c'était pareil pour le peu de personnes qui aimaient le caroni il y a quelques années et qui pouvaient en trouver pour moins de 100e (d'ailleurs là aussi, la qualité des derniers est loin d'atteindre le niveau d'anciens embouteillages...)

Premier Caroni 83-2005 qui avait fait le buzz en 2009 : 65€ environ :mrgreen:
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1544
Inscription : 28 févr. 2018, 16:35

Re: Sortie rhum 2017

Message non lupar jnpons » 09 juil. 2018, 21:37

Sacré tarif !!
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

Localisation: 94

Revenir vers « A propos des bouteilles de rhum »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités