appel à la vigilance

Modérateur : Modérateurs

Tom69
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 66
Inscription : 08 oct. 2014, 22:17

Re: appel à la vigilance

Message non lupar Tom69 » 06 janv. 2016, 19:06

Thib a écrit :
Shao-Bang a écrit :
niko a écrit :... et c'est tout ?
Il t'a viré pour ça ??

C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase, on va dire. Hier, il me trouvait déjà "chaud et taquin" :mrgreen:
Il a ensuite viré la publication suite à l'intervention de La Favorite, pour en reposter une toute neuve en fin de journée.


Toi aussi tu critique la dictature en place :mrgreen:

Chuuuut tu vas faire baisser les ventes! :mrgreen:
Sharki
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 148
Inscription : 22 oct. 2014, 08:45

Re: appel à la vigilance

Message non lupar Sharki » 25 janv. 2016, 09:38

Benoit Bail confirme donc à present que ce sont bien des Single Cask :

Parlons rhum, parlons SINGLE CASK... (Attention, ce post risque de faire du bruit! émoticône tongue )
Après plusieurs échanges ici et là concernant la définition du terme "single cask", Jerry et moi même, nous sommes intéressés au sujet de plus près. Consultant divers ouvrages, non seulement sur le rhum, mais également sur le whisky, le bourbon et le cognac par exemple et ayant demandé l'avis de certains experts et maîtres de chais, nous avons constaté, en dehors du fait que nulle part nous ayons une définition claire et précise de ce que se doit d'être un single cask, que chaque maison, habitation ou distillerie constitue ses singles casks manière, que le produit contenu par un fût soit juste vieillit, assemblé avant vieillissement, ou qu'on ait pratiqué l'ouillage sur le fût, il semblerait que ce soit à chacun sa recette.
Le seul point sur lequel cependant, tout le monde semble être d'accord, c'est que un single cask, par définition, se doit d'être un produit extrait d'un seul fût au moment de l'embouteillage (pas d'assemblage entre l'extraction et l'embouteillage).
Par conséquent, j'ai la tâche de vous annoncer que nous pouvons en conclure que la cuvée La Favorite 1995 de la Confrérie du Rhum sont bien des Single Cask. Par la même manière, je tiens à m'excuser pour mes propos allant à cet encontre et plus particulièrement allant à l'encontre de ceux récemment tenus par Emmanuelle Parent. Elle avait entièrement raison sur la classification de ses produits.



:chores-mop:
Jipo
Apprenti
Apprenti
Messages : 14
Inscription : 22 sept. 2015, 10:44

Re: appel à la vigilance

Message non lupar Jipo » 25 janv. 2016, 11:18

C'est un sketche sans fin :lol:
Avatar de l’utilisateur
Shao-Bang
Distillateur
Distillateur
Messages : 353
Inscription : 01 mars 2015, 00:34

Re: appel à la vigilance

Message non lupar Shao-Bang » 25 janv. 2016, 12:04

Et tout le monde applaudit suite à cette "explication" :roll
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15089
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: appel à la vigilance

Message non lupar canis lupus » 25 janv. 2016, 12:37

Sharki a écrit :Le seul point sur lequel cependant, tout le monde semble être d'accord, c'est que un single cask, par définition, se doit d'être un produit extrait d'un seul fût au moment de l'embouteillage (pas d'assemblage entre l'extraction et l'embouteillage).

Je n'ai pas du tout suivit ce thread fleuve (pas vraiment d'intérêt pour moi), mais cette définition n'est pas la pire que j'ai pu croiser.
Mais elle ne va pas assez loin, amha. Je parlerais d'une unicité de liquide après son élaboration principale.
Par exemple, pour une eau de vie non assemblée (single malt ou single grain dans le whisky), le distillat est mis en fut (avec une pré-dilution ou pas) et dès lors, chaque "fut"-au sens contenu et non pas contenant- ne va plus jamais être mélangé avec un autre "fut" (contenu) jusqu'à l'embouteillage? Dès lors, combien même ce contenu unique serait passé par plusieurs futs successifs, du moment qu'à aucun moment il n'est jamais assemblé avec autre fut (contenu), ça reste tout du long un single cask au sens de l'unicité du contenu.
Même raisonnement pour un blend ou vatted. L'élaboration d'un alcool d'assemblage n'est plus sa distillation, mais cet assemblage justement. S'il est assemblé juste avant l'embouteillage, sans repasser en fut, alors ça ne peut pas être un single cask. Mais dès lors qu'on repasse cet assemblage dans un seul fut, alors on recrée une notion de single cask (contenu).

Par contre, amha, avec une soléra, ça devient beaucoup plus flou.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3218
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: appel à la vigilance

Message non lupar elskling » 25 janv. 2016, 13:00

canis lupus a écrit :
Sharki a écrit :Le seul point sur lequel cependant, tout le monde semble être d'accord, c'est que un single cask, par définition, se doit d'être un produit extrait d'un seul fût au moment de l'embouteillage (pas d'assemblage entre l'extraction et l'embouteillage).

Je n'ai pas du tout suivit ce thread fleuve (pas vraiment d'intérêt pour moi), mais cette définition n'est pas la pire que j'ai pu croiser.
Mais elle ne va pas assez loin, amha. Je parlerais d'une unicité de liquide après son élaboration principale.
Par exemple, pour une eau de vie non assemblée (single malt ou single grain dans le whisky), le distillat est mis en fut (avec une pré-dilution ou pas) et dès lors, chaque "fut"-au sens contenu et non pas contenant- ne va plus jamais être mélangé avec un autre "fut" (contenu) jusqu'à l'embouteillage? Dès lors, combien même ce contenu unique serait passé par plusieurs futs successifs, du moment qu'à aucun moment il n'est jamais assemblé avec autre fut (contenu), ça reste tout du long un single cask au sens de l'unicité du contenu.
Même raisonnement pour un blend ou vatted. L'élaboration d'un alcool d'assemblage n'est plus sa distillation, mais cet assemblage justement. S'il est assemblé juste avant l'embouteillage, sans repasser en fut, alors ça ne peut pas être un single cask. Mais dès lors qu'on repasse cet assemblage dans un seul fut, alors on recrée une notion de single cask (contenu).

Par contre, amha, avec une soléra, ça devient beaucoup plus flou.


Ce qui apparaît en tout cas, c'est qu'il ne semble pas y avoir dans le monde du whisky de définition complète - même si on est loin du grand flou du monde du rhum.

Idéalement, je rejoins la définition de Canis sur le contenu, mais sans assemblage à aucun moment amha, ni lors de la maturation, ni de lors de l'embouteillage. On s'était déjà posé ce genre de questions sur le forum au sujet des SC de Glendronach, où il apparaissait que le contenu d'un fût pouvait changer de contenant au cours des années de maturation, ce qui n'était pas du tout clair quand on lit les étiquettes des bouteilles.
Avatar de l’utilisateur
Shao-Bang
Distillateur
Distillateur
Messages : 353
Inscription : 01 mars 2015, 00:34

Re: appel à la vigilance

Message non lupar Shao-Bang » 25 janv. 2016, 15:38

Ce qui apparait surtout, c'est que le terme de single cask a été maintes fois repris dans l'argumentaire commercial, permettant entre autres de justifier le positionnement exceptionnel de cette cuvée par rapport aux autres produits de la distillerie.
Et qu'il y a eu un cafouillage énorme en terme de communication entre la distillerie et la Confrérie du Rhum, via Benoît Bail, Jerry ou d'autres.
Si effectivement c'était si clair que ça dans leurs intentions, nul doute que la mention aurait été imprimée sur l'étiquette ! Du coup, comment être crédible sur le reste :angry-nono:


Je rappelle l'objet de ce thread ;-)

"Loin de moi l'idée de créer une psychose, mais au vu des quelques dérives et non-dits de l'industrie rhumière (sucre, ajouts en tout genre, mentions et appellations fantaisistes, vieillissements accélérés,...), il serait peut-être intéressant d'ouvrir ce sujet afin de se questionner, de débattre, et de faire en sorte que les consommateurs, nous, soyons au courant de pratiques de plus en plus douteuses, et que nous soulevions des questions.

Les prix du rhums augmentent à une allure fulgurante, raison de plus pour exiger des producteurs un sérieux et une communication exemplaire. rhum, rum, ron, tous concernés.
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2268
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: appel à la vigilance

Message non lupar cosinus » 25 janv. 2016, 16:30

J'ai eu l'occasion de goûter un des futs il y a quelques jours. C'est beaucoup moins sucré et too much que les rhums de la Favorité style flibuste ou Privilège mais cela m'a paru un rhum sans grand intérêt. Il n'est pas bien complexe et cela manque de corps. La longueur en bouche est moyenne et un peu trop sèche. Quand on voit le prix auquel c'est vendu, je me demande même pourquoi on en parle.
Avatar de l’utilisateur
niko
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 804
Inscription : 18 févr. 2015, 09:29

Re: appel à la vigilance

Message non lupar niko » 25 janv. 2016, 16:33

cosinus a écrit :J'ai eu l'occasion de goûter un des futs il y a quelques jours. C'est beaucoup moins sucré et too much que les rhums de la Favorité style flibuste ou Privilège mais cela m'a paru un rhum sans grand intérêt. Il n'est pas bien complexe et cela manque de corps. La longueur en bouche est moyenne et un peu trop sèche. Quand on voit le prix auquel c'est vendu, je me demande même pourquoi on en parle.

Tu as trouvé la Flibuste trop sucrée ?
Je n'ai pas encore ouvert ma Privilège (car c'est bien elle qui fait débat), mais le Flibuste est tout de même bien équilibrée, et loin d'El Dorado/Diplo ou même d'un Plantation, amha.
Par contre, ça manque d'un peu de watts, c'est certain :)
Rhodanian connection.
durhum
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 638
Inscription : 23 mars 2013, 15:28

Re: appel à la vigilance

Message non lupar durhum » 25 janv. 2016, 16:44

ce monde est rempli de surprises.
c'est bien de remettre en question le terme single cask et son utilisation dans le monde du whisky, c'est pas comme si le whisky était réglementé et sérieux hein. pas mieux que Canis.

j'ai une révélation à faire:
tous les rhums sont des Single Cask
http://www.DuRhum.com/ - dégustations, articles, interviews...
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2268
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: appel à la vigilance

Message non lupar cosinus » 25 janv. 2016, 16:47

niko a écrit :Tu as trouvé la Flibuste trop sucrée ?
Je n'ai pas encore ouvert ma Privilège (car c'est bien elle qui fait débat), mais le Flibuste est tout de même bien équilibrée, et loin d'El Dorado/Diplo ou même d'un Plantation, amha.
Par contre, ça manque d'un peu de watts, c'est certain :)

En effet, la Flibuste c'est très léger et court en bouche. On est loin d'un diplomatico, par contre pour la Privilège, c'est quand même assez collant ...
En fait, je préfère nettement certains Plantation comme le Guyana 1999, le Saint Lucie 2003 ou même le Panama 2004.
durhum
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 638
Inscription : 23 mars 2013, 15:28

Re: appel à la vigilance

Message non lupar durhum » 25 janv. 2016, 17:06

et puisque le "fût unique" n'a pas de sens , je propose le terme "foudre unique", et aussi "cuve unique", avec un distinguo entre cuve en bois ou en inox, avec le numéro du code barre et l'épaisseur de la parois
http://www.DuRhum.com/ - dégustations, articles, interviews...
Avatar de l’utilisateur
niko
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 804
Inscription : 18 févr. 2015, 09:29

Re: appel à la vigilance

Message non lupar niko » 25 janv. 2016, 17:14

cosinus a écrit :par contre pour la Privilège, c'est quand même assez collant ...

Je vais finir par revendre ma bouteille pour m'acheter autre chose, si vous continuez à me faire peur :lol:

durhum a écrit :et puisque le "fût unique" n'a pas de sens , je propose le terme "foudre unique", et aussi "cuve unique", avec un distinguo entre cuve en bois ou en inox, avec le numéro du code barre et l'épaisseur de la parois

:roll
Rhodanian connection.
Soup
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 787
Inscription : 07 mars 2005, 23:38

Re: appel à la vigilance

Message non lupar Soup » 25 janv. 2016, 19:07

C'est un peu optimiste comme explication, à ce moment oui tout est single cask... Tu mets tout dans un bidon juste avant embouteillage, et hop single bidon...
En whisky avec les taux d'évaporation plus bas c'est sur que c'est plus facile, mais ça n'empêche pas que dire "single cask" dans le cas de ce rhum c'est bof bof.
C'est con, des trucs genre "small batch" ça sonne bien aussi :cool:
Thib
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 294
Inscription : 19 mai 2013, 14:54

Re: appel à la vigilance

Message non lupar Thib » 25 janv. 2016, 20:30

Single cask ça fait produits rare ^^ donc faut pas en acheter une par consommateurs mais une bouteille de chaque fût pour être un bon vrai confrère....

Revenir vers « A propos des bouteilles de rhum »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité