Demerara Velier 2014

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
L'Affreux Aigle
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2755
Inscription : 22 déc. 2005, 01:34

Demerara Velier 2014

Message non lupar L'Affreux Aigle » 26 sept. 2014, 23:00

ÉNORME SCOOP !!!
Je viens de tomber sur ça :
http://velier.weyes.it/prodotto/diamond ... n-tropics1

Pas moins de 7 nouveaux Demerara Velier !!!
En plus du Diamond 1999 dont tu parles, des Uitvlugt 17yo 1997 (ULR)
et 18yo 1996 (Modified GS), du Diamond & Port Mourant 19yo 1995
et du Diamond & Versailles 18yo 1996 annoncés depuis mai,
je vois encore un Enmore & Port Mourant 16yo 1998
ainsi qu'un autre Diamond & Port Mourant 15yo 1999...


A+ !
Dernière édition par L'Affreux Aigle le 27 sept. 2014, 15:03, édité 1 fois.
--
"Anyway The Wind Blows..."

Image

Samples à échanger dans mon profil...
Avatar de l’utilisateur
Mauve
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 939
Inscription : 07 juil. 2014, 17:21

Re: Rhum caroni

Message non lupar Mauve » 26 sept. 2014, 23:09

J'y crois pas....

Il manque juste un Caroni et je pleurs , j'avais pas prévu 1000€ de budget rhum -_-


Edit:

Il y a un nouveau Caroni, enfin une nouvelle version du 1996 sera proposée dans plusieurs mois, mais au Live il sera possible de gouter un single barrel de cette expression.

Edit 2:

Programme Velier au Live.

Retour du Liberation 2012 !
Nouveau Clairin, un peu différent des autres.
En démarra vous pourrez gouter:
- Diamond 1999 53,1 °
- Uitvlugt 1997 59,7 °
- Diamond et Port Mourant 1995 62,1 °
- Enmore et Port Mourant 1998 62,2 °
Dernière édition par Mauve le 26 sept. 2014, 23:28, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
L'Affreux Aigle
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2755
Inscription : 22 déc. 2005, 01:34

Re: Demerara Velier 2014

Message non lupar L'Affreux Aigle » 26 sept. 2014, 23:22

Ben moi non plus ! :shock: :doh:

Je ne sais pas ce que c'est que ce site,
j'ai juste tapé "Diamond 1999 Velier" sur Google et BADABOUM !!! :!:
Je ne savais déjà pas trop comment j'allais faire pour les 4 annoncés depuis mai
mais avec ces 3 autres Demerara (je ne vois pas de Caroni, par contre),
maintenant il va falloir appeler tout le monde à la rescousse :
le bonhomme vert de Cetelem, la Française des Jeux et le Père Noël, etc...
Parce que même avec l'aide de l'armée on ne va pas s'en sortir... :shifty:

Et j'espère que Velier n'abusera pas au niveau tarifaire... :think: :pray:

A+ !
Dernière édition par L'Affreux Aigle le 27 sept. 2014, 15:30, édité 1 fois.
--
"Anyway The Wind Blows..."

Image

Samples à échanger dans mon profil...
Avatar de l’utilisateur
L'Affreux Aigle
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2755
Inscription : 22 déc. 2005, 01:34

Re: Demerara Velier 2014

Message non lupar L'Affreux Aigle » 26 sept. 2014, 23:58

Mauve a écrit :Edit:
Il y a un nouveau Caroni [...]
Edit 2:
Programme Velier au Live. [...]

Qui c'est qui t'a informé de ces bonnes choses ?
1 Caroni et 4 Demerara, je crois que dimanche,
dès que j'entre à la Mutualité, je me précipite au stand Velier !
Et j'espère que les visiteurs du samedi nous feront
de beaux CR, entre autres, de leurs visite de ce stand !

Merci et A+ !
Dernière édition par L'Affreux Aigle le 27 sept. 2014, 15:30, édité 1 fois.
--
"Anyway The Wind Blows..."

Image

Samples à échanger dans mon profil...
Avatar de l’utilisateur
L'Affreux Aigle
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2755
Inscription : 22 déc. 2005, 01:34

Re: Demerara Velier 2014

Message non lupar L'Affreux Aigle » 27 sept. 2014, 01:16

Arf j'avais même pas vu !
Ce ne sont pas 7 mais 8 nouveaux Demerara qui arrivent car il y a 2 Diamond 1999 :

• Diamond 1999 - 07/2014 53,1% (<S>),
   vieilli 15 ans sous les tropiques, 1137 bouteilles issues de 4 barrels.

• Diamond 1999 - 07/2014 64,7% (SVW),
   vieilli 15 ans sous les tropiques, 1411 bouteilles issues de 5 barrels.

C'est du délire !!! :obscene-drinkingdrunk:


A+ !
Dernière édition par L'Affreux Aigle le 27 sept. 2014, 15:29, édité 1 fois.
--
"Anyway The Wind Blows..."

Image

Samples à échanger dans mon profil...
durhum
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 638
Inscription : 23 mars 2013, 15:28

Re: Rhum caroni

Message non lupar durhum » 27 sept. 2014, 09:22

je me demande si je vais y aller finalement
http://www.DuRhum.com/ - dégustations, articles, interviews...
durhum
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 638
Inscription : 23 mars 2013, 15:28

Re: Rhum caroni

Message non lupar durhum » 27 sept. 2014, 09:26

Diamond & Port Mourant 1999 15 ans (52,3%), 120€
Diamond & Port Mourant 1995 19 ans (62,1%), 175€
Diamond & Versailles 1996 18 ans (57,9%), 120€
Enmore & Port Mourant 1998 16 ans (62,2%), 145€
http://www.DuRhum.com/ - dégustations, articles, interviews...
Avatar de l’utilisateur
Mauve
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 939
Inscription : 07 juil. 2014, 17:21

Re: Rhum caroni

Message non lupar Mauve » 27 sept. 2014, 09:37

Tu as vu les prix où ?
C'est délirant.

L'affreux aigle, les infos viennent du site que tu as toi même mis en lien :D
Avatar de l’utilisateur
Mauve
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 939
Inscription : 07 juil. 2014, 17:21

Re: Demerara Velier 2014

Message non lupar Mauve » 29 sept. 2014, 22:42

On a eu droit à notre sujet dédié, super.

Il faudra que tu édites ton premier message avec les dernières infos, Laffreux aigle.



Du coup je me demandais, c'est marrant que dans le catalogue LMDW seul 4 Veliers demerara sont présents.

Les voilà avec le commentaire officiel et les notes de dégustation officielles.

DIAMOND 15 ANS, 1999 DEMERARA <S>
Guyane, Rhum Traditionnel - 53.1%, 70cl
À mi-chemin entre une liqueur de fruits et un rhum, le premier nez de ce Diamond se révèle particulièrement original, voire inattendu. Non content de surprendre le dégustateur, celui-ci enfonce le clou en répandant tout au long de la dégustation des fraises, des framboises, des cerises, des cassis et des mûres. Au fur et à mesure, les fleurs capiteuses et les fruits exotiques se mettent au diapason.
Profil : élégant, onctueux. Abondance de fruits (fruits rouges, goyave, orange, pêche) et de fleurs (rose, pivoine). Notes boisées, vineuses (xérès, porto) et épicées (gin- gembre, cannelle).

Couleur : carmin à reflets acajou.
Nez : supérieur d’élégance. Le premier nez est étonnant. Tout d’abord par l’abondance de fruits rouges (fraise, framboise, cerise) qu’il dévoile. Capiteux (pivoine), il est également précieusement boisé. Sa beauté et sa luxuriance évoquent une liqueur suprême. Vineux (porto vintage), il évolue sur le pain d’épices, la réglisse et les noix grillées. Puis son caractère végétal se met progressivement en place.
Bouche : à la fois onctueuse et vive. Son attaque poudrée (cacao) et ses amers évoquent un vermouth de grande lignée. Le milieu de bouche révèle des agrumes (orange), des fruits exotiques (goyave, grenade), mûrs (pêche blanche) et des épices (gingembre confit). Sa minéralité le fait évoluer vers des notes d’agave, de musc et de fruits secs (abricot, amande).
Finale : longue, reposée. Sa générosité est telle qu’elle conserve intacte pendant longtemps la sensation de plénitude que la bouche procurait. À vrai dire, elle n’en finit pas de surprendre par son authenticité et sa profondeur. De fruits noirs (cassis) côtoient des abricots confits et des notes de torréfaction. La rétro-olfaction est marquée par la figue et la toile émeri, et le verre vide est floral (géranium) et exotique (mangue)

UITVLUGHT 17 ANS, 1997 DEMERARA ULR
Guyane, Rhum Traditionnel - 59.7%, 70cl
Derrière ce rhum au nom imprononçable se cache en réalité un alcool d’une finesse et d’une précision aromatique et gustative hors du commun. Son phrasé épouse toutes les nuances de la langue guyanaise. Sa vivacité nous fait parcourir à grand pas des paysages exotiques et luxuriants. Enfin, son équilibre repose sur une charpente d’une finesse remarquable.
Profil : ample, puissant. Notes compotées (pomme, rhubarbe), vanillées et fruitées (clémentine, orange, abricot). Abondance d’épices (cardamome, cannelle, muscade) et de bois précieux (santal).

Couleur : vieil or soutenu.
Nez : ample, fin. Particulièrement original, il commence par articuler son discours avec des notes de compote de pommes, de mélasse et de rhubarbe. Puis, il évolue sur la vanille et les agrumes (clémentine, orange). Une troisième séquence olfactive révèle du bois précieux (santal) et du coulis d’abricot. Enfin, des épices nobles (cardamome, cannelle, muscade) lui procurent beaucoup d’allonge.
Bouche : ferme, puissante. Son attaque est pour le moins fulgurante de vivacité et de plénitude. Après quelques secondes, elle reprend à son compte une grande partie des notes fruitées du nez. Progressivement, elle ajoute des notes de noix de coco, de vanille et de menthol. L’arrière-bouche est même médicinale (baume, sinapisme).
Finale : longue, crémeuse. Gourmande, elle nous propose de savourer une excellente glace au yogourt. Plus tard, elle se montre particulièrement florale (azalée, chèvrefeuille). Des parfums de fleur d’oranger et de géranium embaument l’atmosphère. La rétro-olfaction est gourmande et exotique (goyave, kaki), et le verre vide vanillé.

DIAMOND & PORT MOURANT 1995 <SV> PM
Guyane, Rhum Traditionnel - 62.1%, 70cl
Réunir ensemble Diamond et Port Mourant, quelle idée de génie... Luca Gargano l’a fait ! Avec son talent de visionnaire, il a pressenti qu’en bouche Port Mourant exprimerait sa fougue et sa « violence » tandis qu’en finale, Diamond apporterait beaucoup de sagesse et de sérénité. Le résultat, un rhum parfaitement équilibré qui a su tirer de ce travail d’équipe la substantifique moelle. Superbe de bout en bout.
Profil : pulpeux, vif. Parfums de fleurs (rose, géranium), de fruits (orange, figue, noix, mangue), de chocolat et de bois vert. Notes d’eucalyptus et de canne à sucre.

Couleur : acajou.
Nez : pulpeux, chaleureux. Le premier nez impressionne par sa richesse et sa complexité. Au compte-goutte, il délivre un à un des parfums de rose, de géranium, d’orange, de figue, de noix et de mangue. L’ensemble est d’une cohésion parfaite. Il devient au fur et à mesure résolument chocolaté et terreux.
Bouche : vive, incisive. Elle se révèle très différente du nez. Port Mourant a pris le dessus. Des notes de bois vert et d’eucalyptus font une irruption remarquée. La canne à sucre les suit de près. Le milieu de bouche ne perd rien de sa tonicité. Simplement, il s’attendrit sur des notes pralinées et vanillées.
Finale : longue, rigoureuse. Son toucher est velouté et poudré. C’est au tour de Diamond de dominer la situation. Du cacao et de la coriandre forment ensuite un délice gustatif. Des notes de bois précieux et d’ylang-ylang procurent beaucoup de classe à la rétro-olfaction. Le verre vide est marqué par le tabac et la cannelle.

ENMORE & PORT MOURANT 1998 EHPM
Demerara Rum - 62,2%, 70cl Édition limitée à 848 bouteilles
De l’union de distillats issus de deux alambics rares et uniques - un Coffey still intégralement coffré en bois (Enmore) et deux pot stills d’époque également intégralement gainés de bois (Port Mourant) – est né ce blended rhum, digne représentant de ce que produisait la Demerara Distillers à la fin des années 90. Vieillis séparément, ils furent ensuite mariés au sein de trois barrels pour nous donner cette version unique en série très limitée.
Profil : entre les fruits exotiques et les agrumes. Notes épicées (clou de girofle, cardamome) et douceur vanillée. Caramel au beurre, pétrole, asphalte, pointe de caoutchouc brûlé.

Couleur : or profond à reflets cuivrés.
Nez : concentré. Un subtil mélange de notes à la fois minérales (Enmore) et gourmandes (Port Mourant). Pêle-mêle d’abricot, de fruits exotiques (mangue) et d’agrumes (pamplemousse). Présence de caramel au beurre et douceur vanillée. De plus en plus épicé (clou de girofle, cardamome), il évolue sur des notes plus austères, voire brûlées (pétrole, asphalte, pointe de caoutchouc brûlé) et réglissées. Apparition de cachou et de zan. Bouche : puissante serait un euphémisme ! Tout aussi concentrée et dense que le nez. Gourmande, sur une crème glacée « rhum-raisin » et des agrumes (orange). Mais cette bouche ! Du cuir, du clou de girofle, du gingembre, du camphre, de la menthe, de l’eucalyptus accompagnent une fin de bouche aux notes brûlées.
Finale : après les assauts d’Enmore, Port mourant reprend le dessus, avec en particulier du zan et de la réglisse, des notes gourmandes de vanille et de crème fraîche. Une finale qui s’achève sur des notes très pâtissières.



Ca pose des questions, notamment quand on lit ça
Vieillis séparément, ils furent ensuite mariés au sein de trois barrels pour nous donner cette version unique en série très limitée.
à propos du EHPM, le concept c'était pas justement le fait que les rhums étaient mélangés AVANT le vieillissement ? Je suis un peu perdu pour le coup.

Et surtout, où sont les 4 autres ?
durhum
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 638
Inscription : 23 mars 2013, 15:28

Re: Demerara Velier 2014

Message non lupar durhum » 30 sept. 2014, 09:41

Les 4 autres vont être (ou le sont déjà) embouteillé pour garder le principe du vieillissement 109% tropical mais commercialisé plus tard.

Les blends c'est avant vieillissement à moins que ce soit différent pour certains ?
vais me renseigner
http://www.DuRhum.com/ - dégustations, articles, interviews...
Avatar de l’utilisateur
Mauve
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 939
Inscription : 07 juil. 2014, 17:21

Re: Demerara Velier 2014

Message non lupar Mauve » 30 sept. 2014, 09:53

Ok!
J'imagine que c'est plus intéressant pour eux de rapporter des quantités plus grosses à la fois, en tout cas c'est pas plus mal, nos portefeuilles pourront souffler un peu !

Et merci Durhum de reposer la question, il s'agit sûrement d'une coquille ( comme quand ils ont traduit " double pot still" par " deux pots stills" donnant l'impression que c'est plusieurs alambics différents) de la part de LMDW mais vaut mieux être sur :)
durhum
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 638
Inscription : 23 mars 2013, 15:28

Re: Demerara Velier 2014

Message non lupar durhum » 30 sept. 2014, 10:01

Bon c'est bien assemblé avant vieillissement, c'est confirmé par Luca
je pense qu'ils ont voulu dire que les 3 fûts ont été assemblés pour faire lembouteillage ?

C'est écrit où en fait ?
http://www.DuRhum.com/ - dégustations, articles, interviews...
Avatar de l’utilisateur
Mauve
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 939
Inscription : 07 juil. 2014, 17:21

Re: Demerara Velier 2014

Message non lupar Mauve » 30 sept. 2014, 10:15

Dans la description du EHPM 98, mais elle semble un peu bâclée ...
Merci en tout cas :)
Avatar de l’utilisateur
L'Affreux Aigle
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2755
Inscription : 22 déc. 2005, 01:34

Re: Demerara Velier 2014

Message non lupar L'Affreux Aigle » 01 oct. 2014, 00:31

En tout cas, sur la bouteille d'EHPM 98 c'est bien précisé "Bended in the Barrel",
comme pour les autres. Il y a déjà eu des erreurs d'étiquetage chez Velier
mais si c'est confirmé par Luca Gargano, c'est que c'est bon et je pense plutôt
à une erreur (de traduction ou d'interprétation) dans la rédaction pour le Live
de la brochure "Collection 2015 - Cabinet de Curiosités".

Personne n'a toujours pas les dates de sortie de ces nectars ?...


A+ !


PS :
Merci Jean-Marie d'avoir séparé les sujets de ces frères siamois
que sont les Caroni et les Demerara Velier ! :cool:
--
"Anyway The Wind Blows..."

Image

Samples à échanger dans mon profil...
Avatar de l’utilisateur
Shalill
Distillateur
Distillateur
Messages : 414
Inscription : 04 sept. 2014, 12:18

Re: Demerara Velier 2014

Message non lupar Shalill » 01 oct. 2014, 02:58

L'Affreux Aigle a écrit :Personne n'a toujours pas les dates de sortie de ces nectars ?...



Fin octobre (dixit un conseiller sur un site internet, mais bon que ça n'empêche pas de scruter!).

Revenir vers « A propos des bouteilles de rhum »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité