Page 1 sur 2

Glenmorangie ealanta

Publié : 20 janv. 2014, 20:35
par aeternus
Bonsoir,

Je rebondis ici de la discussion du post Sorties 2014.

Qu'est ce qui explique la différence de notation de cette bouteille entre Jim Murray qui le classe meilleur whisky 2014 et Serge qui le descend à 78 ? J'avoue ne pas comprendre encore une telle différence. J'ai déjà lu que Jim Murray n'était pas un critique très apprécié, c'est exact ?
Vous l'avez gouté ? et qu'en pensez-vous ?

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 20 janv. 2014, 20:42
par mars
Jim murray surcote tout ce qui est produit dans les distilleries de LVMH. (et quelques autres bricoles)
Si on était méchant, on dirait qu'il doit y trouver un avantage quelconque.

Maintenant, serge a ses propres goûts mais il est difficile de critiquer son indépendance absolue au niveau de ses notes (ainsi que sa grande compétence). Il ne faut pas oublier de lire les notes qui vont avec la cote pour voir si éventuellement cela correspond a ses goûts.
Juste regarder les points n'est pas suffisant!

Ceci dit, quand serge met une mauvaise note il est souvent préférable d'éviter le whisky en question.

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 20 janv. 2014, 22:51
par Jbrice
le problème de la note? qu'on soit prof, Serge, Ruben ou quiconque, c'est que l'on note toujours avec sa propre subjectivité.

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 20 janv. 2014, 23:02
par amor57
Un whisky que j'avais beaucoup apprécié lors de sa sortie, puis lors d'une dégustation. J'ai un faible pour cette distillerie, mais en toute objectivité, c'est quand même un cran au-dessus des autres versions "standard".

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 20 janv. 2014, 23:16
par RX21
Je n'ai pas aimé.cette version et je lui ai préféré la release plus jeune et bdf du nom d'Astar.

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 20 janv. 2014, 23:20
par aeternus
Disons que je trouvais la note whiskyfun étrange à la vue de toutes les autres notes, Jim Murray entre autres mais aussi Whiskybase qui est actuellement à 87.94 pour 73 membres votants et quelques avis par ci et par là qui semblent dire que c'est pas mal.

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 21 janv. 2014, 16:05
par cosinus
Pour faire simple, Jim Murray: tu oublies et WhiskyBase est à prendre avec des pincettes.
Concentre toi plutôt sur les commentaires de dégustation.

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 21 janv. 2014, 19:05
par Jbrice
cosinus a écrit :Pour faire simple, Jim Murray: tu oublies et WhiskyBase est à prendre avec des pincettes.
Concentre toi plutôt sur les commentaires de dégustation.

Je trouve que plus on avance, plus WB est à prendre avec des pincettes vu que n'importe qui peut coller un 98 au bowmore 12 ans... :angelic-flying:

Pour ma part, je commence à cibler les gouts de certains dégustateurs et je pense pouvoir m'y fier.

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 21 janv. 2014, 19:12
par canis lupus
cosinus a écrit :Pour faire simple, Jim Murray: tu oublies et WhiskyBase est à prendre avec des pincettes.
Concentre toi plutôt sur les commentaires de dégustation.

Complètement :text-+1: , là.

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 21 janv. 2014, 23:42
par aeternus
:handgestures-thumbupleft:
ça a le mérite d'être clair. Merci ;-)

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 22 janv. 2014, 10:28
par Kell
aeternus a écrit :Qu'est ce qui explique la différence de notation de cette bouteille entre Jim Murray qui le classe meilleur whisky 2014 et Serge qui le descend à 78 ?


Serge n'est pas rémunéré comme publicitaire pour LVMH

Ceci dit au vu des commentaire de pas mal d'autres gens sur celui-ci c'est vrai que sa note parait assez basse. Il devait être dans un mauvais jour ;-)
L'Ealanta a l'air d'être plus proche d'un bourbon que d'un scotch, ça explique peut être la note de quelqu'un qui a toujours dit qu'il n'était pas un grand fan de bourbon.

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 06 mars 2015, 23:20
par ZuZu
Glenmorangie Ealanta 1993-2012 46%:

Couleur: or à reflets cuivrés.

Nez: quel exotisme ! Une corbeille de fruits: noix de coco, banane mûre, ananas au sirop. Plus discrètement, j'y trouve toute la fraîcheur d'un verger; pêche, abricot, poire, pomme acidulé. Le tout semble avoir été soupoudré de sucre vanillé. Un peu de chocolat blanc et quelques épices clôturent ce dessert. C'est aussi avenant qu'expressif!

Bouche: juteuse, le fruit mûr laisse place tranquillement aux fruits secs et aux épices. Le bois semble prendre le pas. C'est clairement décevant par rapport au nez.

Finale: moyenne, assez marquée par le poivre, qui se conclut par une jolie amertume, c'est assez salivant (et appelle une autre gorgée!).

88

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 20 août 2015, 21:47
par Pépé
Petit résumé de 2 dégustations de celui-ci :

Aromatique, y'a pas photo. Archi-bourbonnisant, çà déborde de vanille, de noix de coco, de vernis, de caramel. Pas mon profil préféré, mais il a un extra-point que les rares bourbons que j'ai goûté n'ont pas, c'est quelques fruits. Fruits tous en mode caraméllisés, banane flambée et consorts.
Bouche très boisé aussi, mêmes arômes en gros, une attaque franche, un peu piquante même mais un développement assez agréable, voir long.

Un 86, ou petit 87 c'est selon, parce qu'il fait très bien le boulot, mais à moitié ma came.

Et encore une fois le parfait exemple d'envolée de prix où il était presque placé de manière acceptable à sa sortie, et loin de là maintenant.

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 20 août 2015, 23:49
par juju cassoulet
(bave...)

Re: Glenmorangie ealanta

Publié : 21 août 2015, 09:41
par Steph2A
Perso, pour l'avoir goûté 2 fois, c'est vraiment le type de profil que je n'aime pas du tout.
Du coup, je rejoindrais assez la note de Serge Valentin. Mais encore une fois, comme d'autres l'ont dit, une note, c'est très subjectif.
C'est les commentaires de dégustation qui doivent orienter le choix.
Pour ma part, c'est là le type de profil que je qualifie de "putassier" (sans vouloir vexer les personnes qui aiment, encore une fois, c'est très perso).
Ce whisky déborde de vanille, de caramel, de banane mûre et autres indices de type "fûts de bourbon hyper actifs pour vieillissement accéléré".
Pas du tout ma came.
Quant à Jim Murray, c'est un fumiste dont la presse fait trop grand bruit. Affligeant.