Miltonduff 1991/2009, 18 ans, Chivas Brothers, CS, OB, 51,3

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

dagde
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1932
Inscription : 14 oct. 2011, 20:28

Miltonduff 1991/2009, 18 ans, Chivas Brothers, CS, OB, 51,3

Message non lupar dagde » 28 août 2013, 18:34

Miltonduff 1991/2009, 18 ans, Chivas Brothers, CS, OB, 51,3 % (merci Alain) (Première passe) :

Nez : Du caramel au lait, un peu de cacahuètes et des légumes (des carottes et des tomates). Puis on a quelques touches de pâte à tarte. C'est hyper-fondu et pas forcément engageant.

Bouche : La texture est plutôt bonne mais c'est un peu pétillant sur le chocolat au lait, la noisette et la pâte à tarte. En fond on perçoit encore des notes salées fugaces (légumes). L'eau n'enlève pas les bulles sur la langues mais diminue la façade salée. L'intégration alcoolique est assez moyenne.

Finale : Correcte mais pas dithyrambique dans la lignée de la bouche avec quelques épices sèches en plus. L'arrière-bouche ajoute des amandes.

En résumé : Dès le nez, on n'est guère transporté. Ensuite, Un alcool trop présent, une attaque pétillante et une palette aromatique restreinte. On n'est face à un dram franchement moyen qui n'offre pas grand chose hormis un chocolaté convaincant.

Note : 77
dagde
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1932
Inscription : 14 oct. 2011, 20:28

Re: Miltonduff 1991/2009, 18 ans, Chivas Brothers, CS, OB, 5

Message non lupar dagde » 29 août 2013, 19:29

Miltonduff 1991/2009, 18 ans, Chivas Brothers, CS, OB, 51,3 %:

Nez : Du caramel au lait, un peu de cacahuètes et des légumes (des carottes et des tomates). Puis on a quelques touches de pâte à tarte. C'est hyper-fondu et pas forcément engageant. L'ouverture lui donne plus d'atouts : Pas grand chose de nouveau si ce n'est du citron mais une structure au nez plus ronde, où le fondu est plus flatteur. Au demeurant, le nez n'est pas d'une grande qualité non plus.

Bouche : La texture est plutôt bonne mais c'est un peu pétillant sur le chocolat au lait, la noisette, et la pâte à tarte. En fond on perçoit encore des notes salées fugaces (légumes). L'eau n'enlève pas les bulles sur la langues mais diminue la façade salée. L'intégration alcoolique est assez moyenne. L'ouverture l'assagit mais ne le rend pas réellement intéressant pour autant.

Finale : Correcte mais pas dithyrambique dans la lignée de la bouche avec quelques épices sèches en plus. L'arrière-bouche ajoute des amandes.

En résumé : Dès le nez, on n'est guère transporté. Ensuite, Un alcool trop présent, une attaque pétillante et une palette aromatique restreinte. On n'est face à un dram franchement moyen qui n'offre pas grand chose hormis un chocolaté convaincant.

Note : 78

Rien de bien neuf avec l'ouverture, c'est franchement dispensable.

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités