Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Re: Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Message non lupar ttn » 11 janv. 2008, 22:22

Il faudrait en tout cas que personne ne puisse utiliser le nom d'une distillerie, active ou éteinte, pour un breuvage qui n'en provient pas en intégralité. Dans ce cas, que faire des Hazelburn, Ladyburn, Glenluig, Ben Wyvis, Glengyle, Port Charlotte, Glen Nevis, Ballechin et tutti quanti ?

Et que dire de Clynelish :roll: ...
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Message non lupar bottler » 12 janv. 2008, 00:07

Il y aura très bientôt une nouvelle réglementation qui va tenter de réguler cela. Mais il faut se garder des extrapolations si on veut y voir clair. Une chose est Ballechin ou Hazelburn et autres qui sont quand même des distilleries disparues, et une chose différente est Cardhu : dans les deux premiers cas, il s'agit d'utiliser des noms oubliés qui sonnent l'authenticité et peut être le goût du passé pour des Singles qui sont aussi très authentiques. Il n'y a pas abus de confiance dans la mesure où ces noms étaient oubliés ainsi que le goût des productions de ces distilleries. Et ce sont de bons Singles qui sont dans les bouteilles de ces marques. On ne cherche pas à faire passer une chose pour une autre.

Dans le cas de Cardhu il ne s'agit pas du tout de la même chose : on a un Single vendu sous le nom d'une distillerie jouissant d'un statut (Single) qui ont fait au moins une part de son succès, puisque c'était un des premiers "Single" à être commercialisé (je me souviens en avoir acheté des bouteilles dans les années 1975-1976 à Paris). D'un seul coup, cela devient un mélange échappant à tout contrôle : un mélange de single malts sans aucune garantie de continuité, et sans transparence sur la composition, utilisant de surcroît le nom de distillerie qui est à la racine de son succès. Il y a effectivement un amalgame, une glissade, à la limite une tromperie, au moins une possibilité de tromperie. Le critère de qualité et la garantie de sécurité véhiculés par ce nom et l'histoire qui s'y rattache (la distillerie de single malt Cardhu) est utilisé pour un produit d'assemblage non contrôlé dont rien n'indique qu'il s'engage à provenir de Cardhu, ne serait-ce que pour une fraction : on se fout du monde. Imaginez que le nom "chateau Margaux" soit utilisé par l'exploitant du château pour vendre du vin d'assemblage !

En l'espèce, le problème c'est qu'on a estimé que ce qui n'était pas interdit était autorisé, et on s'est planté ! La réglementation ne légiférait pas sur ce problème parce que personne n'avait encore osé enfreindre à ce point le sens commun dans ce domaine. Imaginez que toutes les distilleries d'Ecosse sortent des sous-produits avec leur nom dessus. Ce serait une pagaille noire ! Et certainement une baisse des prix de vente en perspective... Ouh la la !...

C'est ce qui a motivé la levée de boucliers qui a fait reculer Diageo, non sans mal d'ailleurs, disons les choses complètement.
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7433
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Message non lupar pat gva » 12 janv. 2008, 01:02

bottler a écrit :Il y aura très bientôt une nouvelle réglementation qui va tenter de réguler cela. Mais il faut se garder des extrapolations si on veut y voir clair. Une chose est Ballechin ou Hazelburn et autres qui sont quand même des distilleries disparues, et une chose différente est Cardhu : dans les deux premiers cas, il s'agit d'utiliser des noms oubliés qui sonnent l'authenticité et peut être le goût du passé pour des Singles qui sont aussi très authentiques. Il n'y a pas abus de confiance dans la mesure où ces noms étaient oubliés ainsi que le goût des productions de ces distilleries. Et ce sont de bons Singles qui sont dans les bouteilles de ces marques. On ne cherche pas à faire passer une chose pour une autre.

Dans le cas de Cardhu il ne s'agit pas du tout de la même chose : on a un Single vendu sous le nom d'une distillerie jouissant d'un statut (Single) qui ont fait au moins une part de son succès, puisque c'était un des premiers "Single" à être commercialisé (je me souviens en avoir acheté des bouteilles dans les années 1975-1976 à Paris). D'un seul coup, cela devient un mélange échappant à tout contrôle : un mélange de single malts sans aucune garantie de continuité, et sans transparence sur la composition, utilisant de surcroît le nom de distillerie qui est à la racine de son succès. Il y a effectivement un amalgame, une glissade, à la limite une tromperie, au moins une possibilité de tromperie. Le critère de qualité et la garantie de sécurité véhiculés par ce nom et l'histoire qui s'y rattache (la distillerie de single malt Cardhu) est utilisé pour un produit d'assemblage non contrôlé dont rien n'indique qu'il s'engage à provenir de Cardhu, ne serait-ce que pour une fraction : on se fout du monde. Imaginez que le nom "chateau Margaux" soit utilisé par l'exploitant du château pour vendre du vin d'assemblage !

En l'espèce, le problème c'est qu'on a estimé que ce qui n'était pas interdit était autorisé, et on s'est planté ! La réglementation ne légiférait pas sur ce problème parce que personne n'avait encore osé enfreindre à ce point le sens commun dans ce domaine. Imaginez que toutes les distilleries d'Ecosse sortent des sous-produits avec leur nom dessus. Ce serait une pagaille noire ! Et certainement une baisse des prix de vente en perspective... Ouh la la !...

C'est ce qui a motivé la levée de boucliers qui a fait reculer Diageo, non sans mal d'ailleurs, disons les choses complètement.


Analyse pertinente que je partage entièrement, en effet on passe d'un Single à un Pure sans modification de nom d'où confusion possible du consommateur lambda
Master Experimental Blender
Genève
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Message non lupar Serge » 12 janv. 2008, 02:50

D'accord pour Cardhu, Bottler. Je voulais dire que cela ne me gênait pas outre mesure car Cardhu n'est pas ma tasse de malt (n'est plus, je l'ai aussi rencontré vers la fin des années 70 et il était top) mais bien sûr, dans sa valeur de symbole (et de jurisprudence) c'était gênant. On n'aurait pas aimé voir ça se développer ailleurs ensuite...
Pour les Hazelburn et les autres, si les distilleries sont oubliées, pourquoi diable utiliser leurs noms ? Un hommage posthume ? Un manque d'imagination ? Gestion de marques ? Je ne dis pas qu'il y a une quelconque volonté malsaine derrière bien sûr, je me demande juste quel en est l'intérêt si elles sont complètement oubliées...
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Message non lupar bottler » 12 janv. 2008, 11:03

Je crois que c'est une façon de créer un lien avec le passé, pour évoquer des procès de fabrication plus soignés, un côté amour du travail bien fait, comme il se faisait (peut être) autrefois dans les distilleries dont on ressort les noms.
Avatar de l’utilisateur
Yves
Distillateur
Distillateur
Messages : 357
Inscription : 10 mars 2006, 10:18

Re: Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Message non lupar Yves » 17 janv. 2008, 10:38

bottler a écrit :Je crois que c'est une façon de créer un lien avec le passé, pour évoquer des procès de fabrication plus soignés, un côté amour du travail bien fait, comme il se faisait (peut être) autrefois dans les distilleries dont on ressort les noms.


... mais sans aucune reelle garantie pour le consommateur que la bonne foi du producteur.
Always give the best!
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Message non lupar bottler » 17 janv. 2008, 13:15

C'est vrai, mais les petits producteurs sont dans leur très grande majorité et dans notre activité des gens à peu près sérieux, je dirai plutôt plus que les gros (l'affaire Cardhu en est une illustration) et si on poussait le raisonnement sécuritaire, rigoriste et puritain (au sens religieux du mot), si donc on le poussait à son terme, on finirait par mettre les formules chimiques en étiquette et interdire tout le reste. Car à supposer que le whisky provienne et porte le nom d'une distillerie existante, ce n'est pas pour autant qu'il soit correctement élaboré ou qu'il soit élaboré conformément aux procès qui ont fait le succès de la distillerie. Ce n'est pas non plus pour autant qu'il soit bon (les mauvais exemples abondent sur ce forum) ou vendu le prix qu'il vaut (les mauvais exemples abondent aussi sur ce forum). Si vraiment il faut tout prouver, il faudrait imposer des flics chez tous les distillateurs et les embouteilleurs.

La "réelle garantie" est un leurre, une vue de l'esprit, un concept d'école. Cela ne peut exister dans l'immense majorité des cas en réalité. La réalité est bien trop complexe pour être normée. In fine, la confiance est et restera toujours la base de l'échange commercial. Au delà des formalismes et des lois et règlements, le discernement sera toujours requis pour l'acheteur (ce que le droit anglais appelle "caveat emptor" - "que l'acheteur prenne ses précautions"), et la rigueur requise pour le vendeur (sinon il ne dure pas dans une situation concurrentielle). J'irai jusqu'à dire que je me méfierai beaucoup des vendeurs qui brandissent trop l'argument de la "réelle garantie" ou de la "transparence". Il y aura toujours des aspects incontrôlables dans l'objet de l'échange ou ses termes, qu'il s'agisse d'un airbus ou d'une plaquette de beurre, et donc toujours des aspects non réglementés ou mal réglementés qui requièrent des parties un peu d'intuition et de feeling, et un peu de confiance.

Tout ce que l'on peut mettre, ce sont des garde-fous pour éviter les abus trop importants. Mais ils seront toujours détournés ou contournés à la longue.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15082
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Message non lupar canis lupus » 20 janv. 2008, 00:12

Voilà donc la réponse à une question que je me pose depuis pas mal de temps.
En effet, on m'a offert il y a quelques années une bouteille de Cardhu, 12 yo, à l'époque livrée dans un sac façon gros velours côtelé, avec l'étiquette bordeaux, libellé speyside et avec la mention "Pure Malt".
Je m'étonnais de ne plus voir cet embouteillage et de voir partout la même étiquette de même couleur mais avec la mention "Single Malt".

Si j'ai bien compris, il s'agit donc bien de deux whiskys différents ?

Edit: Suis-je sot ! En fait la réponse est tout simplement dans un petit fascicule accroché par un cordon autour du goulot de la bouteille, et avec la traduction en Français en prime. Je cite:
"Produit artisanal par excellence, CARDHU est désormais un whisky pur malt provenant d'un petit nombre de distilleries du Speyside.
Ces distilleries respectent les traditions ancestrales de leur terroir et n'utilisent que des ingrédients naturels les plus purs pour l'élaboration de CARDHU Pure Malt.
Une orge de la meilleure qualité. La tourbe des landes environnantes. L'eau de source légèrement tourbée qui jaillit des collines.
Selon des méthodes transmises de génération en génération, les artisans distillateurs façonnent avec soin des whiskies de malt du Speyside qui donneront naissance à CARDHU Pure Malt.

Patiemment, ils contrôlent la lente fermentation dans les cuves de bois traditionnelles, et surveillent ensuite la délicate distillation du whisky dans les alambics de cuivre en col de signe.

Ce n'est qu'après douze longues années de maturation en fûts de chêne soigneusement sélectionnés, que ces précieux whiskies de malt donneront naissance à CARDHU Pure Malt.

Des ingrédients naturels, le respect d'un savoir-faire traditionnel et une passion intransigeante pour le caractère du Speyside: autant d'éléments qui confèrent à CARDHU Pure Malt sa rondeur moelleuse et ses saveurs fruitées typiques du Speyside, où se mêlent les notes de pomme et de poire, le miel, la bruyère et des accents de feu de bois.

Le nom de Speyside évoque bien sûr la vallée de la rivière Spey, cette célèbre région d'Ecosse nichée au cœur des Highlands d'Ecosse où naissent des whiskies de malt que certains considèrent comme les meilleurs.

Par la finesse et la richesse de ses arômes, CARDHU Pure Malt est l'essence même du Speyside
."

CQFD, je crois que ça a le mérite d'être clair.

:arrow: 1) Arf, j'ai un collector dans ma collec' :roll:
:arrow: 2) Du coup, va falloir que je m'achète le Single Malt, maintenant. :)
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7433
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Re: Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Message non lupar pat gva » 20 janv. 2008, 00:48

de l'humour toujours de l'humour.
Master Experimental Blender
Genève
Avatar de l’utilisateur
Noblended
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 79
Inscription : 03 mai 2007, 18:44

Re: Single Malt et Pure malt (Affaire Cardhu)

Message non lupar Noblended » 07 mai 2008, 10:46

ttn a écrit :
Il faudrait en tout cas que personne ne puisse utiliser le nom d'une distillerie, active ou éteinte, pour un breuvage qui n'en provient pas en intégralité. Dans ce cas, que faire des Hazelburn, Ladyburn, Glenluig, Ben Wyvis, Glengyle, Port Charlotte, Glen Nevis, Ballechin et tutti quanti ?

Et que dire de Clynelish :roll: ...


bah y'en a dans la liste que j'apprécie ; le Glenluig surtout 8)

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités