Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar nulty » 09 juin 2013, 13:00

Bladnoch 21yo 1990/2012, Malts of Scotland, 54,4%.
D. 07/1990, B. 04/2012, Bourbon barre 12019, 115 bouteilles.


Goûté blind.

Nez : Savon végétal, pot pourri, bois vert, vanille, crème anglaise. Noisettes, muscade, fleurs. Pas du tout mon truc, d'autant plus qu'on a quelque chose qui rappelle vaguement le vieux papier peint décollé ayant traîné 10 ans au grenier qui ressurgit de temps en temps ... Un peu de fruits quand même : pêches blanches. A l'aération l'ensemble commence à devenir juste agréable.
Bouche : attaque assez vive, plus de fruits qu'anticipé : belles pommes, oranges amères (plus amères qu'orange d'ailleurs). Des épices, bizarrement après le nez plutôt tranquille, morsure de l'alcool. Savon à l'huile d'olives. Bois sympa au début qui prend finalement se transforme en une espèce d’acacia jeune pas franchement plaisant. Belle texture grasse.
Finale : amandes vertes, amères. Schweppes (Indian Tonic). Après 30 secondes cela laisse une belle impression. Fallait pas être pressé.

Il y a un court moment en bouche, à l'attaque, où ce whisky est vraiment agréable. Malheureusement c'est transitoire ...

77
Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar nulty » 14 juil. 2013, 16:11

Bladnoch 21yo 1990/2012, Malts of Scotland, 54,4%.
D. 07/1990, B. 04/2012, Bourbon barre 12019, 115 bouteilles.


Goûté blind.

Nez : très fruitée (pommes, entre autres), avec une dose d'exotisme intéressante. Malheureusement des notes vertes bien moins jolies sont là également : herbes sèches, bois vert jeune, amandes. Papier journal. Beurre. Céréales. Littlemill ?
Bouche : attaque fruitée, l'influence de la verdure est beaucoup moins marquée qu'au nez et c'est tant mieux. La texture est plus grasse qu'attendu, un autre bon point, l'ensemble n'est pas sec comme je le craignais. On a toujours un peu d'écorce de noisetier mais ce n'est pas trop méchant.
Après dilution, on plus de notes pâtissières, la bouche devient crémeuse et plus épicée.
Finale : plutôt longue et franchement fuitée. Amandes et écorces d'oranges légèrement amères.

Le nez n'est pas franchement à mon goût malgré de jolis fruits (un peu perdus, c'est dommage). L'ensemble fait un peu jeune mais c'est assez plaisant. La bouche est même pas mal après une légère dilution.

83.
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar piazzolla » 15 juil. 2013, 07:57

C'était le même sample ?
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
Bishlouk
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1754
Inscription : 07 déc. 2012, 11:45

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar Bishlouk » 15 juil. 2013, 08:49

piazzolla a écrit :C'était le même sample ?

Ce n'est peut-être pas le même Nulty :think:
:lol:
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar piazzolla » 15 juil. 2013, 09:08

Bishlouk a écrit :
piazzolla a écrit :C'était le même sample ?

Ce n'est peut-être pas le même Nulty :think:
:lol:

:roll
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11963
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar mars » 15 juil. 2013, 10:10

piazzolla a écrit :C'était le même sample ?


A mon avis oui, il me semble qu'il fait en 2 passe!
L'aération dans le sample peut parfois pas mal changer la donne(c'est pour cela que je fais les WDTS en 2 passes séparées de 10/15 jours d'intervalles)
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
red71
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2672
Inscription : 04 déc. 2012, 01:39

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar red71 » 15 juil. 2013, 16:17

Entre les bouteilles qui s'aèrent, les samples qui s'aèrent, les goûts qui évoluent, on se demande encore si il est suffisant de goûter une bouteille à un moment X pour l'acheter à un moment Y et la boire réellement à un moment Z...
Je vends, c'est par ici
Mon bar à moi...
Avatar de l’utilisateur
Bishlouk
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1754
Inscription : 07 déc. 2012, 11:45

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar Bishlouk » 15 juil. 2013, 16:32

red71 a écrit :Entre les bouteilles qui s'aèrent, les samples qui s'aèrent, les goûts qui évoluent, on se demande encore si il est suffisant de goûter une bouteille à un moment X pour l'acheter à un moment Y et la boire réellement à un moment Z...

Sans oublier les températures saisonnières, la direction du vent, l'humeur de la belle mère et le court du kilo de beurre à la bourse de Pékin :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11963
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar mars » 15 juil. 2013, 17:43

red71 a écrit :Entre les bouteilles qui s'aèrent, les samples qui s'aèrent, les goûts qui évoluent, on se demande encore si il est suffisant de goûter une bouteille à un moment X pour l'acheter à un moment Y et la boire réellement à un moment Z...


Ca dépend, on peut avoir de mauvaises surprises aussi quand on achète un whisky après l'avoir "gouté". Tout comme on peut en avoir de bonnes!

Reste que quand c'est vraiment bon, cela devient rarement mauvais!
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
Bishlouk
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1754
Inscription : 07 déc. 2012, 11:45

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar Bishlouk » 15 juil. 2013, 17:51

mars a écrit :Reste que quand c'est vraiment bon, cela devient rarement mauvais!

La Palice n'aurait pas dit mieux :lol:
Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar nulty » 15 juil. 2013, 18:56

Oui c'était le même sample, je me demandais d'ailleurs pourquoi il n'était qu'à moitié vide.
Avatar de l’utilisateur
cyriltoulousain
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 9523
Inscription : 02 juin 2008, 11:22

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar cyriltoulousain » 15 juil. 2013, 20:07

mars a écrit : Reste que quand c'est vraiment bon, cela devient rarement mauvais!


ptdr :roll

Là, t'as été vraiment bon l'ami belge. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
red71
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2672
Inscription : 04 déc. 2012, 01:39

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar red71 » 15 juil. 2013, 21:32

cyriltoulousain a écrit :
mars a écrit : Reste que quand c'est vraiment bon, cela devient rarement mauvais!

Là, t'as été vraiment bon l'ami belge. :mrgreen:

+1, :mrgreen: :lol: :clap:
Je vends, c'est par ici
Mon bar à moi...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar Jean-Michel » 15 juil. 2013, 21:42

Ouaip !
Là, t'as vraiment été Belge, mon bon ami ;-) !
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
WhiskyWalker
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 742
Inscription : 05 août 2005, 11:23

Re: Bladnoch 21yo 1990/2012, MoS 12019

Message non lupar WhiskyWalker » 15 juil. 2013, 21:58

Reste que quand c'est vraiment bon, cela devient rarement mauvais!


Au delà des lapalissades, je comprends fort bien notre Mars...Bon, Ok, suis belge aussi...

Mais quand on est face à une "vraie tuerie", peu importe le moment, la force du vent ou la libido des crevettes grises en basse Zélande...la tuerie reste ce qu'elle est!

Ai jamais entendu de guss dire: "tiens, il y a un mois, j'avais acheté un Bowmore Bouquet parce qu'il m'avait bien plu...et puis je l'ai regouté hier et...Bof!" :mrgreen:

Et ce phénomène étrange de la tuerie, marche avec presque tout anorak, à condition de lui servir de la bonne grosse tuerie genre: Glengoyne '72, Bowmore '64-'66-'68, Clynelish '70ies, Brora '72 RM ou 30yo OB, Laffie '74, Lochside '66 ou '81, PE 22yo RM, Strathisla '65 GM, Farclies '68 de Luc T, Benriach '76 OB lmdw, Longmorn 25yo Bicentenial, Springbank '66 local Barley, GlenGarioch '71....bon allez, j'arrête, j'ai la tension qui monte trop! ;-)

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités