Page 1 sur 2

Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 05 juin 2011, 22:48
par PierreDH
Clynelish 27yo 1982/2010 (59,8% The Nectar of the Daily Drams, joint bottling with LMdW)

Image

Couleur : Dorée assez pâle.

Nez : Assez puissant, il embaume toute la pièce. Pomme verte légèrement acidulé et puis un profil fruité oscillant entre les fruits jaunes d’un Caperdonich 72 et les fruits exotiques d’un Benriach 76. Fût de sherry ou de bourbon ? A ce stade le mystère reste entier mas je penche pour un refill du premier. Il se fait ensuite cireux bien entendu, cire d’abeille, encaustique, du miel. Légère fumée. Le degré alcoolique est peut-être trop haut pour déceler des choses précises. Avec un peu d'eau, Il se fait plus civilisé.

Bouche : Force le respect avec ces presque 60% d’ABV mais presque délicat. La force tranquille personnifiée dans une bouteille, on aurait pu croire à un 1981 mais non c'est un 1982. Texture grasse, huileuse. Fruitée, douce, presque sucrée. Herbacée aussi.

Finale : Intense, de longueur moyenne. Un peu de mirabelle. L’alcool est ici assez bien intégré, point de brûlures d’estomac cela tient du miracle. De la rondeur aussi, il se présente presque onctueux. Discrète fumée. Laisse une agréable sensation sucrée matinée d’une légère amertume sur la langue. Le profil reste tout de même relativement austère.

Commentaires : Il faut le mouiller obligatoirement pour en profiter pleinement. Bouteille tout juste ouverte, j’y reviendrais dans quelques temps.

Notation : 91

Image

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 05 juin 2011, 23:06
par dede
Arrête de blasphémer, tu vas vexer le Baron notre père ! :mrgreen:
(t'inquiète Pierre, c'est pas pour toi !)

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 05 juin 2011, 23:18
par canis lupus
N'empêche, la politique sur un forum, ça fait partie normalement des sujets à éviter. ;-)

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 05 juin 2011, 23:33
par dede
Bah, on ne peut pas vraiment dire qu'il ait causé politique non plus.

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 05 juin 2011, 23:57
par PierreDH

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 07 juin 2011, 15:05
par corbuso
Dégusté hier soir à nouveau. C'est en effet un très bon Clynelish.

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 03 sept. 2013, 22:09
par dede
Clynelish 27yo 1982/2010 (59,8% The Nectar of the Daily Drams, joint bottling with LMdW)

Couleur : Or pâle

Nez : Très puissant, l'alcool d'emblée vient vous picoter les narines. La signature de la distillerie se fait toutefois immédiatement ressentir avec de superbes notes cireuses, puis des fruits jaunes à foison (pêche, abricot, puis fruits exotiques) et un côté maritime (embruns) des plus plaisants. Une pincée de poivre blanc et de gingembre vient relever l'ensemble. C'est très beau, d'autant plus que l'aération permet aux vapeurs d'alcool les plus agressives de s'évacuer. Un peu d'eau le rend encore plus agréable, faisant ressortir des notes vertes, fraîches très agréables (citronnier).

Bouche : L'attaque est sucrée, mais l'alcool se fait vite piquant. On perçoit tout de même de la cire à gogo, des notes fruitées et un zeste d'acidité agrumique . Après avoir rafraîchi le verre (il fait chaud par chez moi en ce moment!), il est bien meilleur Aux notes précitées s'ajoute une belle verdeur et des notes citronnées qui dynamisent l'ensemble. Un whisky assez « sharp », mais j'aime. L'eau lui réussit à merveille, faisant ressortir l'acidité du citron et le piquant du gingembre.

Finale : Longue, à la fois végétale et acidulée, avec un subtil retour du fruit.

Conclusion : Un grand Clynelish des 80's. J'aurais dû en acheter !

92/100

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 03 sept. 2013, 22:30
par Jbrice
je crois que c'est ze bouteille pour laquelle je me mors le plus les doigts de ne pas avoir acheté.
je me rappelle encore avoir hésité en septembre 2011 et me dire que je l'achèterai le mois suivant
résultat c'était malheureusement soldout...

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 03 sept. 2013, 22:32
par dede
Ouaip. Tu peux. Et moi aussi. C'est vraiment bon.

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 03 sept. 2013, 22:37
par Jbrice
d'autant plus que ça devait coûter 130 ou 140€ à l'époque...

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 03 sept. 2013, 22:48
par pierrebzh
Moi j'en ai une, moi j'en ai une!! Et oui de mémoire c'était ces tarifs là...

Edit : J'ai verifié c'était 139 € TTC

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 03 sept. 2013, 23:47
par cosinus
Franchement, moi je ne regrette pas de ne pas l'avoir acheter "Bouche: .... mais l'alcool se fait vite piquant ..." est un doux euphémisme pour moi. Je l'ai goûté 2 fois et à chaque fois il m'a complètement anesthésié la langue comme si j'étais chez mon dentiste.
J'ai, bien sûr, ajouté de l'eau mais je ne suis jamais parvenu à contrebalancer l'effet de alcool sauf à le rendre complètement insipide. Pour moi c'est un vrai brule gueule.

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 03 sept. 2013, 23:58
par mars
Oui, l'alcool est vraiment mordant! Et l'eau ne le calme que difficilement. tout comme l'aération.
Reste que c'est diablement bon, surtout à petites gorgées et après quelques mois d'ouverture de la bouteille.

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 04 sept. 2013, 00:13
par L'Affreux Aigle
Il y a donc des brûles-gueule qui sont agréables ?...
En plus moi, l'association avec le dentiste me fais froid dans le dos...
Z'êtes pas un peu masos, les gars ?... :shock: :lol:

A+ !

Re: Clynelish 27yo 1982/2010 (59.8%, joint bottling DD/LMDW)

Publié : 04 sept. 2013, 00:22
par WhiskyWalker
mars a écrit :Oui, l'alcool est vraiment mordant! Et l'eau ne le calme que difficilement. tout comme l'aération.
Reste que c'est diablement bon, surtout à petites gorgées et après quelques mois d'ouverture de la bouteille.


Hé les gars, Clynelish, quand c'est CS, c'est souvent du vrai whisky de Highlander qui court sur la bruyère en janvier par -7 nu sous son Kilt! :mrgreen:

Blague à part, Mars à raison, une fois que la bouteille à un peu respiré, ce Clynelish est canon! :handgestures-thumbsup: