Cragganmore, toujours Cragganmore

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
lagaphroaig
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1079
Inscription : 21 juin 2008, 12:07

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar lagaphroaig » 08 janv. 2011, 15:28

Oui, Régis, il faut se connecter au forum en rentrant son "username" et son "password" pour avoir accès aux tarifs membres.
"Albainn gu brath!" ("Ecosse toujours!")
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11138
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar Jean-Michel » 08 janv. 2011, 17:29

GaxMalt31 a écrit :
TARTAN DAY a écrit :Jean-Michel lorsque tu ecris : c'est ferme, j'interprete que ladite bouteille est en voie a l'ouverture. Okay ! donc je suis sur la liste d'une degustation de 3 cl, libre a l'echange.


Chez jean-michel, ses 500 bouteilles sont en voie d'ouverture, le problème et de savoir si nous serons encore là lorsque la bouteille s'ouvrira. :-P

Yep, Tartan, je crains que Philippe n'ait bien résumé la problématique...
Mais il suffit que le club organise une soirée SMoS ou Cragganmore et hop ! La probabilité de voir cette bouteille s'ouvrir sera loin d'être non nulle ;-) !
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar Alexandre » 09 janv. 2011, 11:16

Cragganmore 10 yo 1993/2004, OB, 60,1%

Le nez débute sur des notes de sherry et de bois, entourées d'un fort relent d'alcool. Les 60% se font bien, voire trop sentir. L'aération lui fait le plus grand bien. Progressivement, des notes d'amandes et de noisettes apparaissent, suivies par d'agréables senteurs de chocolat. Un peu de piquant également (moutarde ?). Après une bonne vingtaine de minutes d'aération, le nez se "stabilise" enfin, et devient agréable et sirupeux, sur de la céréale, de la noisette et du chocolat. Le moment de lui rajouter un peu d'eau, et de permettre à ce nez de se développer vers des notes d'agrumes et des senteurs médicinales. Il aura fallu du temps, de l'aération et de l'eau, mais nous avons quelque chose de très agréable, bien plus qu'au premier contact.

A l'image du nez, le premier contact en bouche ne laisse aucun doute : c'est fort, jeune et fougueux. De la céréale, de la noisette, mais comprimées dans cet alcool vraiment trop présent. Laissons-lui un peu de temps... et des notes plus douces (oui oui, j'ai bien dit plus douces) de piment, d'épices et de moutarde se révèlent. Une saveur marine apparait, ce qui m'a laissé pensé à un concentré de saveurs très Talisker après cette attaque céréalière. Intéressant. L'eau le domptera un peu, et on restera sur des saveurs dominantes d'orge, de noisettes avant cette montée vers des saveurs fumées. Une bouche au final suave, presque sirupeuse, après aération et ajout d'eau.

La finale est longue, chaleureuse, sur des saveurs de fumée, de chocolat, de noisettes et de blé.

Bref, du jeune Cragganmore, qu'il faut prendre le temps pour pleinement découvrir. Aération et surtout eau presque obligatoires. Mais que le premier contact est rude. 85/100
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4462
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar Stephane » 10 janv. 2011, 14:36

Mais il suffit que le club organise une soirée SMoS ou Cragganmore et hop ! La probabilité de voir cette bouteille s'ouvrir sera loin d'être non nulle ;-) !


Ce ne sera pas avant la rentrée Jean-Mi, le planning des prochains mois est déjà bien chargé.
soirée Cragganmore ?... suis pas sûr qu'on ait assez de bouteilles différentes pour cela !?...
soirée SMOS why not j'avais déjà évoqué ce thème par le passé, on rebouclera pour voir ce que chacun pourrait proposer (toi, Philippe, Bastien, Fabien...), parce que pour ma part je n' ai qu'une ou deux bouteilles de cette gamme.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar Alexandre » 14 janv. 2011, 13:54

Cragganmore 29 yo, 1973/2003 (OB, 52,5%, Special edition, 6000 bouteilles)

Ah, le Cragganmore 29 ans. Il mérite bien mon avatar, ce dram qui, il y a déjà deux ans, m'a définitivement fait basculer du côté obscur de la force des single malts. Voyons s'il est toujours aussi... excellent et parfait, comme au premier jour... (ma femme va finir par être jalouse :lol: )

Le nez s'ouvre sur une sensation de douceur. Des fruits, de la céréale et une pointe de sel bien fondus entre eux. On a vraiment pas l'impression d'avoir à faire à un whisky de presque 30 ans. S'y ajoute de la vanille, du miel, qui rendent le tout très rond, subtil et chaleureux. L'aération fait la part belle aux fruits jaunes (pêche, ananas), lui donnant une sensation de fraicheur. Un bon cocktail de fruits sur une terrasse un jour de canicule. C'est parfait. Des notes d'agrumes (orange) et d'herbe coupée viennent compléter le tout. Complexe, frais, rond, chaleureux... une belle synthèse, parfaitement balancée. C'est beau.

La bouche est douce, sur une dominante céréalière. Les 52,5% passent tout seul, avec cette céréale accompagnée de fruits jaunes et d'écorces d'orange, le tout suivi de fins arômes de chocolat. De la tourbe s'aperçoit, juste ce qu'il faut pour rendre cette bouche bien équilibrée et permettant une visite assez complète des arômes. L'aération permet à la céréale de devenir un poil sucrée et dense, comme si elle avait été dorée une longue journée au soleil. Doux et fort à la fois, très bien fondu, bien fait.

La finale fait changer de registre, nous voilà sur des arômes piquants (piment), capiteux. Ca surprend, mais c'est agréable. Longue, elle se développe après aération vers des sensations marines (iode, algue séchée) et épicées, avant de revenir vers les impressions céréalières de la bouche. Très intéressant ce premier contact marin puis ce souvenir céréalier restant quelques minutes après dégustation. Du grand art.

En conclusion, un whisky très bien équilibré, offrant une complexité et une charpente très intéressante. La bouche est un ton en dessous de ce que le nez et la finale peuvent offrir comme voyage aromatique, mais il faut dire que pour eux, le niveau est élevé. 92/100

Bon, même si je l'ai vraiment beaucoup apprécié, j'ai eu l'occasion de goûter des choses meilleurs depuis. Mais il reste tout de même excellent, plus dans les goûts que j'apprécie que dans la pure technique "whiskiesque", sans vouloir rouvrir le débat objectif subjectif hein :lol:
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar Alexandre » 19 janv. 2011, 11:45

Cragganmore 12 yo 1993/2006 (46%, Murray Mc David, Bourbon/syrah casks, 2500 bouteilles)

Le nez débute sur des odeurs d'oléagineux et de bois, un bois tendance rancio / sherry très légère. On sent aussi facilement des fruits rouges, puis des saveurs de vanille et de nougat. Intéressant, mais un peu de difficulté à le saisir. Puis le tout s'organise : la dominante est clairement sur les fruits rouges, en particulier la fraise, dans une ambiance boisée virant toujours vers le sherry très agréable. Au final, un nez relativement complexe, qui laisse augurer d'une belle explosion en bouche.

La bouche est bien charpentée, en dépit de la réduction du taux d'alcool. On pourrait presque penser que ce whisky titre un peu plus. Organisée autour de senteurs boisées et florales, le côté sucré induit par la présence de fruits rouges (fraise des bois) s'affine de plus en plus, nous laissant retrouver cet équilibre bois / sherry du nez ma foi fort sympathique. Mais l'on est assez loin de l'espérance laissée par le nez.

La finale est toujours sur les mêmes arômes, de longueur moyenne. Les fruits rouges se font plus discrets, pour faire place à une influence grandissante suite à l'aération du côté floral, tendant vers le capiteux et le citron.

Bref, un whisky très agréable. Sa maturation particulière montre une facette plus boisée et charpentée du Cragganmore. C'est agréable et particulier à la fois. Par contre, dommage finalement que ce nez soit si prometteur. 81/100
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar Alexandre » 12 févr. 2011, 10:22

Maintenant que je suis libéré de mes obligations "blindtastingeuses", j'ai pu reprendre et achever mon tour d'horizon des bouteilles de cette distillerie que je possède :cool:

Cragganmore 14yo 1993/2007 (40%, OB, "Distillers edition", "CggD-6559", Port wood finish)

Le premier nez laisse clairement sentir une sensation de douceur, imprégné de sensations florales, fruitées et boisées. Discret, très discret, il débute suite à quelques minutes d'aération sur des notes légères de sherry (chocolat, pate d'amande, noisettes, fruits rouges), suivies de senteurs florales. De la céréale vient ensuite compléter le tableau. Un bel équilibre entre ces saveurs se trouve facilement, le tout dans une ambiance très douce, très Speyside à 40% fini en fut de porto finalement.

La bouche laisse plus clairement sa place au sherry que le nez. Suite à une attaque sirupeuse, elle enveloppe le palais de saveurs de chocolat au lait, de café, contrebalancé par une fraicheur bienvenue sur des goûts d'agrumes (oranges). Le tout dans une ambiance douce et boisée. C'est très bien équilibré, rien à dire sur la construction ni l'utilisation de l'alcool, mais cela reste un whisky dilué à 40% : pas d'explosion en bouche, et encore moins de développement suite à l'aération.

La finale, moyenne, laisse une sensation étrange autant qu'agréable de "bois pimenté". Sur des influences boisées, mais beaucoup moins typées sherry qu'en bouche, des piments séchés et des fleurs capiteuses viennent donner un petit coup de tonus à ce dram. Du moka vient adoucir cette petite piqure, ainsi qu'une très légère pointe de fumée.

En conclusion, un whisky bien équilibré, tout en douceur, tout en finesse. Cragganmore et le porto sont de bons amis : cela donne à ce dram une influence marquée par la double maturation, sans quitter les bases douces et céralières de cette distillerie. 82/100


Cragganmore 14yo 2000 (0B, 47,5%, FOCM)

Les premières senteurs qui se dégagent au nez sont marquées par le soufre, le bois et les fleurs capiteuses. Suite à l'aération, des saveurs clairement boisées viendront débuter le nez, rapidement suivies d'un mélange aussi particulier qu'agréable d'herbe fraiche, virant rapidement sur une pointe de pétrole et de caoutchouc. Extravagant, mais très sympathique. Dans une ambiance finalement sans agressivité, du sherry prendra ensuite le relais, avant de passer la main à des odeurs capiteuses et agrumiques difficiles à déterminer, laissant au bout du compte une impression d'imprécision à ce nez, sans qu'il soit désagréable.

La bouche est, disons-le d'emblée, peu intéressante. Imprécise, trop imprégnée de saveurs alcoolisées, elle a du mal à s'ouvrir dans un premier temps, sur des saveurs de fruits frais. Ensuite, elle évolura vers la vanille, le bois et l'amande. L'aération laissera apparaître des notes de citron, sans que l'on puisse mettre un ordre bien établi entre touts ces arômes.

La finale est la bonne, l'excellente surprise de ce whisky. Aidée certes par une bouche finalement quelconque, elle réalise une explosion de saveurs sur les fruits rouges, le sel et la fumée. Sur un arrière plan boisée, cette explosion la rend exubérante, moyenne à assez longue, avec une pointe de piment s'invitant à la fête suite à l'aération.

En conclusion, un whisky sortant des sentiers battus. Seul le nez est dans la norme "Cragganmore", encore que. La bouche est décevante, et la finale, très "Talisker" finalement, laisse un très bon souvenir, et permet à ce whisky de s'en sortir sur une note acceptable. 77/100
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10323
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar dede » 12 févr. 2011, 11:15

Tu as essayé d'ajouter de l'eau au FOCM ?
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar Alexandre » 12 févr. 2011, 13:18

dede a écrit :Tu as essayé d'ajouter de l'eau au FOCM ?


Oups... Pourquoi j'oublie très souvent cette possibilité quand je déguste des whskies qui ne m'arrachent pas la gueule ?

Une bonne raison de lui redonner sa chance, d'autant que j'étais un peu de mauvaise humeur hier soir...
Avatar de l’utilisateur
pierrebzh
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1199
Inscription : 21 oct. 2009, 13:50

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar pierrebzh » 12 févr. 2011, 13:23

Pas eu l'occasion de gouter un cragganmore mais le 29 yo OB me tente beaucoup.
A ce tarif est-ce intéressant?
http://www.cdiscount.com/vin-champagne/ ... 20369.html
Image

Localisation : Nantes la plus part du temps mais aussi Rennes et St Malo
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10323
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar dede » 12 févr. 2011, 13:28

Je pense que pour ce prix il y a un paquet de tueries reconnues.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11960
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar mars » 12 févr. 2011, 13:33

pierrebzh a écrit :Pas eu l'occasion de gouter un cragganmore mais le 29 yo OB me tente beaucoup.
A ce tarif est-ce intéressant?
http://www.cdiscount.com/vin-champagne/ ... 20369.html


Cela doit pouvoir se trouver nettement moins cher. (mais pas facilement)
Peut-être essayer sur whiskyauction? (je vois qu'il y a parfois moyen de faire une affaire)

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
pierrebzh
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1199
Inscription : 21 oct. 2009, 13:50

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar pierrebzh » 12 févr. 2011, 13:36

Faut que je m'inscrive sur ce site un de ces jours pour faire un tour à la fin des enchères et saisir certaines opportunités (même si j'ai quand même souvent l'impression que les prix sont délirants!)
Image

Localisation : Nantes la plus part du temps mais aussi Rennes et St Malo
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15193
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar canis lupus » 12 févr. 2011, 14:06

pierrebzh a écrit :Faut que je m'inscrive sur ce site un de ces jours pour faire un tour à la fin des enchères et saisir certaines opportunités (même si j'ai quand même souvent l'impression que les prix sont délirants!)

Faut y être malin.
Ou riche et obstiné.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Cragganmore, toujours Cragganmore

Message non lupar Alexandre » 12 févr. 2011, 23:56

pierrebzh a écrit :Pas eu l'occasion de gouter un cragganmore mais le 29 yo OB me tente beaucoup.
A ce tarif est-ce intéressant?
http://www.cdiscount.com/vin-champagne/ ... 20369.html


Promo que je suis depuis pas mal de temps, sachant que la mienne, je l'ai eue à 121£ sur TWE à l'époque où elle était en promotion...

Comme dit plus haut, à force de patience et de recherche, je suis sûr que tu peux la chopper moins cher. Et puis, au pire, je peux t'en sampler 3 ou 6 cl. Si intéressé, le reste en MP ;-)

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Majestic-12 [Bot] et 11 invités