Laphroaig Càirdeas (55%, OB, 2008)

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10336
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Laphroaig Càirdeas (55%, OB, 2008)

Message non lupar dede » 24 nov. 2010, 23:22

Laphroaig 'Càirdeas' (55%, OB, 2008)

Couleur : Or pâle

Nez : Dans la même veine que le 18yo. Très Laphroaig, sur la tourbe médicinale avec la vanille en fond. Toutefois plus marin (iode et embruns), plus citronné et moins fruité que le 18yo, plus puissant aussi (normal, vu le degré d'alcool).

Bouche : L'alcool est très bien intégré. On retrouve l'alliance de la tourbe, de l'iode et du citron, avec en arrière-plan une touche sucrée qui adoucit l'ensemble. Des notes de bois neuf apparaissent en milieu de bouche, ainsi qu'une amertume de gentiane/réglisse.

Finale :
Longue, médicinale, amère et tourbée, elle se fait malheureusement asséchante sur la durée.

Conclusion : Pas mauvais, mais cette sensation de sécheresse en finale n'est franchement pas plaisante. Je préfère de loin le Cairdeas 12yo 2009, sans parler du bon vieux 10yo CS Red Stripe.

86/100

Et merci pour le sample Seb !
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
TARTAN DAY
Apprenti
Apprenti
Messages : 32
Inscription : 04 janv. 2011, 22:35

Re: Laphroaig Càirdeas (55%, OB, 2008)

Message non lupar TARTAN DAY » 08 janv. 2011, 00:12

De visite a la distillerie ce 2 juin 2010, dans la boutique, j'ai vise cette edition " Cairdeas " par contre je ne me rappelle plus de la force a l'embouteillage because plus de place dans les valises et sacs, j'ai prefere offrir la dive bouteille ( un bon 1/4 entame je precise) au proprietaire de l'hotel et lui ai recommande de la mettre dans son bar..

Durant cette semaine sur Islay, j'ai tout de meme decouvert sous differents angles la degustation de l'edition mais sans vraiment m'y accrocher, comme quoi Dede je confirme la conclusion de ton observation, la distillerie s'est abandonne a l'usage de futs americains depuis deux bonnes decennies, des barrels de bonne facture, et ce Cairdeas (l'edition citee comme la tienne) nous la jugeons seche presque " cassante ", je pencherai sur l'usage de futs usages type hogshead !.

Maintenant, il nous serait interessant d'obtenir l'appreciation de Bottler quant a l'effet refill hogshead sur le profil aromatique d'un whisky.

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Dodo76 et 8 invités