Page 3 sur 6

Re: Pe1

Publié : 01 déc. 2009, 14:01
par pompix
korova a écrit :À Anthony
Ça m'intéresse aussi de savoir comment tu le trouves...
Je connais un caviste à qui il en reste une...


Laisse toi tenter, ça à l'air bon ... :whistle:

Re: Pe1

Publié : 01 déc. 2009, 14:02
par Serge
Faudra quand-même que je le goûte un jour ce PDA...

Re: Pe1

Publié : 01 déc. 2009, 16:32
par korova
Si ça c'est pas un appel du pied :roll

Re: Pe1

Publié : 01 déc. 2009, 16:35
par canis lupus
Serge a écrit :Faudra quand-même que je le goûte un jour ce PDA...


Attention lors de la dégustation, les PDA n'aiment pas beaucoup l'eau.

Enfin sauf les Palm, evidemment.
korova a écrit :Si ça c'est pas un appel du pied :roll

Qu'est-ce que je disais ...

Re: Pe1

Publié : 01 déc. 2009, 16:39
par korova
Joli :mrgreen:

Re: Pe1

Publié : 02 déc. 2009, 00:20
par dede
Serge a écrit :Faudra quand-même que je le goûte un jour ce PDA...

Envoie-moi ton adresse, je te prépare un sample si tu veux.

Re: Pe1

Publié : 03 déc. 2009, 11:24
par BugsBunna
lexus a écrit :En effet, un bel équilibre entre le sherry et la tourbe...notes de réglisse, de tourbe, de chocolat, de cuir...la finale evolue plus sur la cendre foide et le chocolat et la rétro-olfaction était super fort sur la cerise (bonbon à la cerise)...
Une finale qui dure longtemps...très agréable même avec un peu d'eau...
J'avais goûté juste avant un autre PE (dark) sherry oloroso qui était trop marqué par le sherry et le bois (côté viandeux à l'extrême) et où la tourbe était presque inexistante...

Tout à fait d'accord.
Un sherry superbement intégré, tannins très doux voire soyeux. Plus de chocolat que de fruit (d'ailleurs, on est plutôt sur les fruits rouges que les fruits secs). L'avantage est à la tourbe (registre animal plutôt que médicinal), mais le dialogue est constant. Il y a aussi une pointe de sel et du chanvre, qui ouvrent une porte sur l'océan. Forte présence de la cendre froide en finale. Finale très longue. Et dangereusement buvable avec ça (comme dirait Serge).
J'adore. Mon meilleur PE à ce jour.
A mon avis, ça vaut 92/100 et c'est nettement au-dessus de ce que j'ai pu goûter ces derniers jours (et j'ai dégusté un max, ayant trois semaines de diète à rattraper).

Re: Pe1

Publié : 06 déc. 2009, 15:12
par xx69
la bouteille est a nouveau dispo à LMDW...

Maxime

Re: Pe1

Publié : 07 mai 2010, 23:23
par dede
Ouvert ma bouteille de Pe1 ce soir. Pas encore de notes détaillées mais ça viendra. En attendant, c'est très bon ! Une belle tourbe qui porte sur le goudron et se fait plus animale en bouche, beaucoup de chocolat noir amer extra-fort, une touche d'acidité agrumique, une très belle note de tabac rappelant un havane à cru (j'ai sorti un Montecristo n°2 de mon humidor pour vérifier, c'est bien ça), une bouche à l'avenant, puissante mais buvable sans eau... Une bien belle bête.
J'ai gardé 3cl de mon part des anges pda359 en vue d'une confrontation :dance: , mais de prime abord, je dirais que ça joue dans la même catégorie, avec plus de fruits dans le pda et plus de chocolat pour le Pe1.

Re: Pe1

Publié : 08 mai 2010, 15:44
par BugsBunna
dede a écrit :Ouvert ma bouteille de Pe1 ce soir. Pas encore de notes détaillées mais ça viendra. En attendant, c'est très bon ! Une belle tourbe qui porte sur le goudron et se fait plus animale en bouche, beaucoup de chocolat noir amer extra-fort, une touche d'acidité agrumique, une très belle note de tabac rappelant un havane à cru (j'ai sorti un Montecristo n°2 de mon humidor pour vérifier, c'est bien ça), une bouche à l'avenant, puissante mais buvable sans eau... Une bien belle bête.
J'ai gardé 3cl de mon part des anges pda359 en vue d'une confrontation :dance: , mais de prime abord, je dirais que ça joue dans la même catégorie, avec plus de fruits dans le pda et plus de chocolat pour le Pe1.

Certes, son côté amer² (chocolat amer x goudron amer) me rappelle quelques bons vieux Ardbeg, en moins "tranchant" (si vous voyez ce que je veux dire) et minéral. Cependant, ce n'est pas l'amertume qui domine : on ne sent pas le bois, au contraire il y a un fruité bien juteux (pas beaucoup de fruits en fait, mais un rancio assez doux), avec des tannins soyeux et pas mal de tabac frais, et aussi de la cendre froide.
Hyper puissant et facile à boire en même temps. J'adore et je suis très content d'en avoir une seconde bouteille en réserve :obscene-drinkingdrunk:

Re: Pe1

Publié : 08 mai 2010, 16:16
par dede
Oui, l'amertume est loin d'être dominante. Pour le fruit, va falloir que je revienne dessus... :mrgreen:
BugsBunna a écrit :J'adore et je suis très content d'en avoir une seconde bouteille en réserve :obscene-drinkingdrunk:

Tu m'étonnes ! :mrgreen:

Re: Pe1

Publié : 17 sept. 2010, 20:58
par dede
Ce soir, petit face to face entre le pda, dont j'avais gardé un sample et le Pe1.

Port Ellen 1982, 24yo Closed Distilleries, Part des Anges, Single Cask pda359 (sherry), 58.7%

Couleur : Cuivré

Nez : D'abord marqué par une belle tourbe marine (sel, embruns), le nez présente aussi des notes de sherry prononcées, mais il s'agit d'un sherry sec bien loin de la rondeur sucrée que l'on pourrait attendre. Des effluves plus animaux sont également perceptibles (poulet boucané ?) ainsi qu'une note plus fraîche en arrière-plan (liqueur aux herbes). L'aération dévoile les notes fruités que j'avais décelées lors de dégustations précédentes (ananas rôtis). L'eau fait ressortir la tourbe encore plus nettement, ainsi que des agrumes (pamplemousse).

Bouche : Puissante, salée et tourbée, légèrement acide et fruitée (jus d'orange sanguine, ananas, pamplemousse) et épicée (poivre, gingembre, piment). L'eau rend la tourbe plus dominante.

Finale : Longue, tourbée et poivrée, avant que des notes acidulées (citron) ne ressurgissent. Très agréable.

Conclusion : Un PE charmeur et agréable, complexe mais pas compliqué, dont les différentes composantes sont bien intégrées. Il est meilleur sec malgré le haut degré d'alcool.

[b]91/100


Port Ellen Pe1 (58.7%, Specialty Drinks, Elements of Islay, 2009, 50cl)

Couleur : Cuivré

Nez : D'abord plus alcooleux que le pda. Le profil est moins sexy aussi. Du goudron, beaucoup de goudron, du gasoil, de la fumée sèche, des notes organiques de champignons noirs, de sauce barbecue, de cuir, un peu de soufre aussi (l'odeur du pétard venant d'exploser). Puis du chocolat noir extra-fort, du vinaigre balsamique et des embruns. L'évolution dans le verre est magnifique, le sherry et la tourbe se combattant avant de se marier.

Bouche :
Beaucoup plus rond à l'attaque que le pda, plus chaleureux aussi, et finalement plus civilisé. Malgré une tourbe imposante et une belle puissance, ce PE nous emporte dans un univers cosy, dégustant un carré de chocolat noir entre deux bouffées de havane confortablement calé dans un chesterfield. Il ne faut pas se méprendre, il y a beaucoup de puissance ici, et on retrouve certains marqueurs très Islays (agrumes et iode), mais après le pda... On passe de la cabane de pêcheurs au manoir côtier.

Finale :
Interminable, tourbée, avec des notes de cigare à cru et de chocolat noir, ell evous laisse une très agréable sensation de gras dans la bouche.

Conclusion :
Un superbe whisky, moins facile d'abord que le pda, surtout au nez, mais le surclassant finalement. 92/100, car j'ai collé un 93/100 au Lagavulin 21yo qui est encore un cran au-dessus à mon avis (mais j'ai hésité à monter plus haut...). Qui en a une bouteille de trop, j'ai presque fini la mienne. :obscene-drinkingchug:

92/100

Re: Pe1

Publié : 19 sept. 2010, 21:19
par Jean-Michel
58.7% tous les deux...
Marrant, ça !

Re: Pe1

Publié : 19 sept. 2010, 22:03
par dede
Ah oui tiens, j'avais pas fait gaffe.

Re: Pe1

Publié : 09 févr. 2011, 13:49
par pompix
Comme promis, je vais spliter la plupart de mes bouteilles cette année.
J'ai payé 146€ pour 50cl, le prix sera donc à 3€/cl + 0.50€ pour le sample.

Seulement 30cl dispo :

Jean-Mi (6cl)

Reste 24cl.

Qui qui n'en veut ?