Cragganmore 12 ans

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

vince
Apprenti
Apprenti
Messages : 25
Inscription : 26 févr. 2005, 17:20

Cragganmore 12 ans

Message non lupar vince » 26 févr. 2005, 10:27

c'est au moins la 4eme fois que je regoute Cragganmore 12 ans et je n'arrive pas à y retrouver tout le bien qui est dit sur lui.
selon moins et mes sens :

le nez n'a rien de riche sinon un peu fumé pas d'agrumes ( si on entend par agrume le style old pulteney 12 )
en bouche un peu d'iode
finale moyenne OK
mon impression est plutot celle d'un blend

pourtant je m'y retrouve assez bien en general dans les commentaires.

evidemment je ne mets pas en cause vos impressions mais je m'interroge plutot sur moi : est ce un Wh du genre on comprend ou pas ? poss de probleme de bt ou de conservation ?
Vince
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10417
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Re: Cragganmore 12 ans

Message non lupar jmputz » 26 févr. 2005, 10:29

Une chose à ne jamais faire en matière de single malt, c'est de douter de soi.
Il m'arrive également de douter profondément de certains aromes dans des whiskies décrits par d'éminents spécialistes. Je n'ai par exemple jamais senti de noix de coco dans le Springbank...
Le Cragganmore est pour moi un bon Speyside. Ce n'est pas nécessairement le meilleur. D'ailleurs je ne le décris pas comme tel.
La publicité d'UDV le décrit comme le plus beau, le plus grand et le plus fort de la région... Or je connais d'autres Speysides nettement plus intéressants. Je lui ai attribué 2 x 18 et 1 x 17.
Le Pulteney 12 ans avait reçu un 19...
Slainte Mhath
vince
Apprenti
Apprenti
Messages : 25
Inscription : 26 févr. 2005, 17:20

Re: Cragganmore 12 ans

Message non lupar vince » 26 févr. 2005, 10:30

MOI je l'avais senti la noix de coco dans un spingbank :) ( rhum wood )

si je crois qu'assez facilement on peut "reconnaitre" un islay, ca se complique qd le glenfarclas ressemble plus a old pulteney qu'au craggamore ( un autre speyside )
j'ai pas fini de decouvrir tout ca, et tant mieux.

j'imagine qu'il existe,comme dans les vins, une TYPICITE, comme une marque du terroir mais n'y a-t-il pas trop de "novateurs" ( comme dans les vins ) déroutant le consommateur.
Où alors il est entendu qu'en matière de single malt aucune sorte d'appelation n'est à respecter, comme par exemple les essais d'élevage dans les fùts de rhum chardonnay hermitage vin jaune..., et que si un islay ressemble à un speyside tant mieux si il est bon ?

Vince
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Cragganmore 12 ans

Message non lupar Stephane » 26 févr. 2005, 10:31

Personnellement, comme je l'ai déjà dit, je trouve le Cragganmore très fin et délicieusement fruité.
par contre, je ne lui ai jamais trouvé le "nez extraordinaire" que lui attribuent certaines personnes comme Michael Jackson.

Pour ce qui est de la seconde partie de ton message, je crois que la réglementation sur les whiskies est très souple, même trop souple à mon gré. Je pense que cela provient de l'époque "glorieuse" des blends, où les assembleurs mariaient parfois des whiskies de malt et de grain d'une cinquantaine de provenances différentes... sans avoir de compte à rendre tant que le goût final plaisait.
Résultat, aujourd'hui on a certaines bouteilles de whiskies, que ça soit dans le bas ou le haut de gamme, sans des informations qui me semblent pourtant très importantes, comme la provenance précise, la quantité de ppm (il me semble qu'il serait temps qu'on indique clairement la "tourbe" présente), la date de distillation ou/et celle d'embouteillage, le temps passé dans les divers fûts lorsqu'il y a multiples finitions, etc...) !
Bref je pense qu'il serait temps que la réglementation des whiskies, notamment des single malts, soit plus stricte et contraignante pour les distillateurs/embouteilleurs.
Mais tant que des assemblages mystérieux comme Compass Box auront du succès et que les gros lobbies feront pression, AMA ce n'est pas pour demain...
ceci n'engage que moi of course.
StephG
vince
Apprenti
Apprenti
Messages : 25
Inscription : 26 févr. 2005, 17:20

y'a que les imbéciles...?

Message non lupar vince » 26 févr. 2005, 18:14

je reviens sue ce topic que j'ai lancé pour critiquer ce Cragganmore 12 auquel je ne trouvais rien de spécial en tout cas rien du bien qu'on en disait. C'est devenu pour moi un de mes préférés, il est fin ça c'est vrai et c'est peut être ce qui m'avais échappé par contre je ne le trouve pas " fruité ", je suis assez d'accord avec jackson quand il parle de foin coupé.
Ce changement d'avis tient surement au fait que les whiskies "changent" après ouverture de la bouteille et se bonifient ?

bien à vous tous
whiskygalore
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 851
Inscription : 11 févr. 2005, 16:13

Message non lupar whiskygalore » 27 févr. 2005, 16:38

...
Dernière édition par whiskygalore le 29 oct. 2007, 12:32, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Noblended
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 79
Inscription : 03 mai 2007, 18:44

Message non lupar Noblended » 04 mai 2007, 15:59

je ne l'ai découvert que récemment et je lui trouve un gout très fruité avec une prédominance de poire et banane. miam ! :P
la finale est un peu courte par contre.
only single malt !!
Aw-Lyaka
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 302
Inscription : 02 févr. 2006, 08:03

Message non lupar Aw-Lyaka » 05 mai 2007, 02:24

whiskygalore a écrit :Je ne crois pas vraiment à ce changement, je crois davantage aux changements de perceptions. Et comme je le disais dans un autre post sur les modes de dégustation (mal placé il est vrai dans "le monde du whisky"), il faut souvent y revenir longtemps pour éprouver toute la complexité d'un whisky. D'autant plus s'il est fin et complexe. Exemple avec le Bruichladdich qui est très fin et qui pour cette raison ne plaît pas à beaucoup de monde. Or si on prend le temps de sentir et de déguster, ce whisky est magnifique.


Tout à fait d'accord.Mon avant-dernière btlle de Cragganmore je l'ai bu sans réarriver à l'apprécier pleinement.Et y a 5-6 semaines je me suis relaissé tenter par ce whisky: et quand on prend bien son temps ,c'est un vrai bonheur.Et c'est vrai qu'il y a des whiskys dont l'approche est plus difficile ,et qu'il faut goûter et regoûter pour pouvoir pleinement les apprécier.
J'ai d'ailleurs remarqué que boire un whisky après une dure journée est certes réconfortant mais pas l'idéal pour l'apprécier dans toute sa
grandeur ;j'imagine que le stress n'est pas un bon allié des dégustations.


8)
Avatar de l’utilisateur
AlexandreV
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 674
Inscription : 18 avr. 2006, 19:38

Message non lupar AlexandreV » 07 mai 2007, 14:22

Jamais accroché, typicité fruitée-minéraleassez étrange à mon goût, un peu trop plat ;)

Sinon le meilleur moment pour les dégustations c'est tout simplement entre 10h et 12h quand le palais est encore frais :)
A la recherche de nouvelles sensations à partager ! Image
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10417
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Message non lupar jmputz » 07 mai 2007, 15:24

Sinon le meilleur moment pour les dégustations c'est tout simplement entre 10h et 12h quand le palais est encore frais
Je pense que le meilleur moment dépend de tout un chacun... Personnellement j'imagine assez mal des dégustations le matin.
Evidemment si on commence au whisky le matin, il y a de fortes chances que le palais soit moins frais l'après-midi :lol:
Slainte Mhath
Avatar de l’utilisateur
Yoann
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 95
Inscription : 18 juin 2006, 18:05

Message non lupar Yoann » 08 mai 2007, 11:00

Je trouve le cragganmore 12 ans vraiment bon.
Je retrouve mes notes, un instant:
Nez fruité (poire, raisins secs), touche de marzipan et cire, présence de foin et une légère touche de fumée. En bouche, très équilibré, entre douceur et un peu d'amertume, miel (acacia), noix, à nouveau fruité. En final, sécheresse, élégance, pointe de fumée, et toujours les fruits (pâte de fruit au coing, raisins secs).
Une dégustation chez un ami du distillers Edition m'avait laissé forte impression.
Donc je m'étais procuré, il y a un an, la bouteille OB 10 ans cask strength, dans l'attente d'une merveille, et vlan, je le trouve insipide, juste fortement alcoolisé, et des arômes d'eau de vie de poire prédominants tout du long. Déçu comme pas deux, je réessaie quelques temps plus tard, rebelotte, au point que je laisse la bouteille de côté, n'y revenant à l'occasion que pour vérifier si c'est vraiment toujours aussi mauvais.
Mais hier soi, révélation, cette bouteille m'a vraiment plu! Evidement, c'était la surprise, donc je n'avais pas prévu de faire une vraie dégustation, mais je vais y revenir bientôt!
Alors oxydation dans la bouteille pour en revenir au débat d'un autre topic et comme le dit Vince, ou plutôt changement de perception comme le dit whisky galore?

Sinon, moi le whisky le matin, j'ai du mal! Je suis plutôt du soir...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10996
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Message non lupar Jean-Michel » 31 mai 2007, 17:49

AlexandreV a écrit :Jamais accroché, typicité fruitée-minéraleassez étrange à mon goût, un peu trop plat ;)

Sinon le meilleur moment pour les dégustations c'est tout simplement entre 10h et 12h quand le palais est encore frais :)


Oui Alexandre, je suis assez d'accord sur cette ambivalence "fruitée/minérale" que tu décris à props de Cragganmore. Pour moi, c'est le Riesling du Speyside (enfin, je pense aux Rieslings sans concession du temps d'avant) : sec, mordant, du fruit (beaucoup de pamplemousse dans le Signatory CS), et une minéralité qui peut le faire passer pour austère, mais à laquelle on peut furieusement s'accoutumer. Je dois admettre que je préfère les malts un peu plus "putes", mais de temps en temps, celui-ci permet de réétalonner ses papilles.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
david S
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1521
Inscription : 01 nov. 2007, 18:00

Re: Cragganmore 12 ans

Message non lupar david S » 20 janv. 2008, 17:51

Salut les amis du Malt

Hier j'ai pu tester dans un resto le Cragga 12 en apperitif. COmme je voulais l'acheter c'etait la bonne occasion.
Et bien j'ai été decu par cette version qui n'avait pas de "force". C'etait plat, avec un gout herbeux .
J'ai même eu l'impression qu'il s'agissait d'un whisky éventé, voir du vin blanc tellement il manquait de force.
Il faudrait que je le regoute à nouveau pour me faire une idée définitive car pour l'instant il m'a laissé sur ma faim
malgré les bons echos que j'avais pu avoir.

David

PS: le fait qu'il soit stocké avec un bec verseur peut il influer sur sa qualité ?
Dernière édition par david S le 20 janv. 2008, 18:08, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15082
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Cragganmore 12 ans

Message non lupar canis lupus » 20 janv. 2008, 18:04

Idem pour moi. J'avais découvert ce Craggenmore 12yo il y a quelques temps dans le coffret de dégustation "Classics Malts" et il m'avait bien plu, lui trouvant ce que j'appelais un "double effet kiss kool", c'est à dire une attaque en bouche puissante suivit d'une douceur sucrée (vanillée peut-être avec un peu de réglisse ?) et un final doux mais profond et incroyablement long.
Ayant finit cette mignonnette il y a quelques temps, j'ai tout récemment acheté la vraie bouteille format garçon et là, à la dégustation, grosse déception, plus rien, si ce n'est un nez toujours aussi agréable, mais pour ce qui est de la bouche, du final et de la rétro-olfaction, nadda, bernique, quet'chi, rien que du très banal et subtil au point de ne pas ressentir grand chose.
Bon, je ne vais pas laisser ça là et je vais approfondir la chose à coup de drams bien sentis, parce que je me sent tout orphelin, sans MON Craggenmore à moi que j'aimais bien.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
david S
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1521
Inscription : 01 nov. 2007, 18:00

Re: Cragganmore 12 ans

Message non lupar david S » 20 janv. 2008, 18:10

L'accoutumance aux "tourbés" peut elle jouer un rôle au point de rendre "fade" tout ce qui ne l'est pas ?
hum, hum.....
David

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : juju cassoulet et 8 invités