Caol Ila CS ou natural CS

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Septentrion
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 131
Inscription : 11 nov. 2005, 15:37

Caol Ila CS ou natural CS

Message non lupar Septentrion » 14 déc. 2006, 15:44

Bonjour,

L'un de vous a-t'il pu goûter le Caol Ila CS ET le Caol Ila Natural CS?
(il y a 4 ou 5° de plus pour le Natural)
Quelles ont été vos impressions?
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 14 déc. 2006, 15:53

C'est quoi çà le Caol Ila "Natural" CS ??...

un nouvel OB ? (dotn je vois pas trop l'intérêt puisqu'il existe déjà le CS)
ou bien un embouteilleur indépendant?

Parles tu de la gamme "Natural Color" ... je sais qu'ils ont sorti 2 caol ila, un CS je crois, et un 1981 43° que j'ai et qui ne casse vraiment pas des briques...

J'aime bcp le Caol ILa Cask Strength OB à 55°, même si je le trouve un peu agressif et que je lui préfère le 12 ans et le 18 ans OB.
Avatar de l’utilisateur
Septentrion
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 131
Inscription : 11 nov. 2005, 15:37

Message non lupar Septentrion » 14 déc. 2006, 16:11

C'est bien un OB, boîte noire comme celle de la CS "normale" ;)
Il est embouteillé à 59,3°.
Je ne pense pas qu'il fasse partie d'une gamme "à part"
Aw-Lyaka
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 302
Inscription : 02 févr. 2006, 08:03

Message non lupar Aw-Lyaka » 15 déc. 2006, 06:55

8) Pas goûter celui à 55°,mais celui à 59,3° est sublime.
Avatar de l’utilisateur
Skyisblue
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1329
Inscription : 11 févr. 2005, 12:41

Message non lupar Skyisblue » 15 déc. 2006, 11:07

je crois qu'Yves en a parlé sur ce forum il y a quelques temps. L'ancien CS officiel est passé à Natural CS. L'ancienne version était additionné d'eau.

A confirmer.
Sacha
Avatar de l’utilisateur
Yves
Distillateur
Distillateur
Messages : 357
Inscription : 10 mars 2006, 10:18

Message non lupar Yves » 16 déc. 2006, 18:45

Je confirme, Sky... et j'en profite pour legerement reformuler / developper:

De nombreux whiskies 'cask strength' ont en fait etes legerement reduits avant la mise en bouteille, pour des raisons pratiques essentiellement: il es tres difficile de maitriser le degre final d'embouteillage, autrement que par la reduction a un degre predetermine.

Sans aucune reduction, chaque lot (batch) embouteille peut varier de quelques diziemes de degres.

Ca ne pose pas vraiment de pb pour les embouteillages edites en petites quantites (single cask bottlings par exemple). Mais pour des embouteillages destines a etre perennes, ca devient embetant: il faut changer les etiquettes, les etuis, re-creer des codes produits etc a chaque nouvel embouteillage. D'ou souvent la decision de certains producteurs de reduire un petit peu pour maitriser le degre de ces versions cask strength.

Chez Diageo, pour assurer une transparence d'info pour le consommateur, tous nos malts destines a etre propose a un degre superieur a la moyenne (40-43°) sont desormais embouteilles sans aucune reduction, et portent l'appelation precise "natural cask strength", qui signifie l'absence totale de reduction avant la mise en bouteille.

C'est plus d'emmerdements d'un point de vue du packaging et de la commercialisation, mais c'est aussi probablement un peu mieux du point de vue de l'info au consommateur.

Enfin, pour revenir au produit lui-meme: pas goute ce 'nouveau' Caol Ila natural CS par rapport a "l'ancien" CS.

La difference de degre est notable = envion 4 degres de plus que les 55° de l'ancien. Mais a ma connaissance, c'est le seul changement = le type de futs (refill American oak) et le profil aromatique recherche est identique a l'ancienne version.
Avatar de l’utilisateur
Septentrion
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 131
Inscription : 11 nov. 2005, 15:37

Message non lupar Septentrion » 17 déc. 2006, 01:37

Merci pour ces précisions techniques....;)
De toutes façons, que je choisisses l'une ou l'autre des versions, je ne pense pas être déçu....J'aime beaucoup cette distillerie...elle ne m'a jamais déçue!
hery
Apprenti
Apprenti
Messages : 17
Inscription : 14 déc. 2006, 00:33

Message non lupar hery » 17 déc. 2006, 13:36

Je me suis porté acquereur de ce whisky

http://www.whisky.fr/fiche_produit.php?id=13674#nogo

Je l'ai gouté ...et ... OUCH ... c'est tres fort ... difficile à boire et compliqué à décrire. J'ai bien essayé de rajouté un peu d'eau mais cela reste bien difficile.

Que pensez vous de cette version ? Comment le dégustez vous ?
Avatar de l’utilisateur
mikadisa
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1644
Inscription : 26 sept. 2005, 11:09

Message non lupar mikadisa » 17 déc. 2006, 13:46

hery a écrit :Je me suis porté acquereur de ce whisky

http://www.whisky.fr/fiche_produit.php?id=13674#nogo

Je l'ai gouté ...et ... OUCH ... c'est tres fort ... difficile à boire et compliqué à décrire. J'ai bien essayé de rajouté un peu d'eau mais cela reste bien difficile.

Que pensez vous de cette version ? Comment le dégustez vous ?

le top c'est de le déguster en été, lors de la préparation d'un barbec' entre amis, juste après l'apéro et l'entrée, c'est un whisky a boire pour remonter le moral du type qui est désigné pour surveiller la cuisson.

ce whisky est également top à la fin du repas, par une fraiche soirée d'été, assis confortablement, repus, autour d'un feu dans le jardin

magnifique également pour accompagner des huitres (maintenant quoi !), 2 cl dans une main et 6 huitres bretonnes dans l'autre. Que demande le peuple ?!

très sympa aussi pour accompagner une entrée toute simple :
fines tranches de saumon fumé assaisonné d'une pincée de sel de guérande. ça le fait grave. (quelques goutes sur le saumon c'est pas mal non plus)

pas d'eau dans ce whisky, mais a siroter goute à goute
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Message non lupar jmputz » 17 déc. 2006, 14:00

hery a écrit :Je me suis porté acquereur de ce whisky

http://www.whisky.fr/fiche_produit.php?id=13674#nogo

Je l'ai gouté ...et ... OUCH ... c'est tres fort ... difficile à boire et compliqué à décrire. J'ai bien essayé de rajouté un peu d'eau mais cela reste bien difficile.

Que pensez vous de cette version ? Comment le dégustez vous ?
La dégustation de cask strength demande effectivement une certaine ... expérience.
C'est vrai que si ton palais ne s'est pas encore fait à ce genre d'alcools très forts, la seule impression que tu peux en retirer est effectivement "aie, c'est fort".
Mais le Caol Ila est fort, c'est vrai, mais parfaitement maitrisable, à mon avis, nettement plus qu'un a'bunnadh ou un 105 de Glenfarclas.
Le problème des cask strengths, c'est qu'à partir du moment où on commence à l'apprécier, on a plus de mal avec les réductions...
Slainte Mhath
Avatar de l’utilisateur
Septentrion
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 131
Inscription : 11 nov. 2005, 15:37

Message non lupar Septentrion » 17 déc. 2006, 14:00

lol...le livre "whisky à la carte" a encore frappé? ;)
Avatar de l’utilisateur
Yves
Distillateur
Distillateur
Messages : 357
Inscription : 10 mars 2006, 10:18

Message non lupar Yves » 17 déc. 2006, 17:14

jmputz a écrit :
hery a écrit :Je me suis porté acquereur de ce whisky

http://www.whisky.fr/fiche_produit.php?id=13674#nogo

Je l'ai gouté ...et ... OUCH ... c'est tres fort ... difficile à boire et compliqué à décrire. J'ai bien essayé de rajouté un peu d'eau mais cela reste bien difficile.

Que pensez vous de cette version ? Comment le dégustez vous ?
La dégustation de cask strength demande effectivement une certaine ... expérience.
C'est vrai que si ton palais ne s'est pas encore fait à ce genre d'alcools très forts, la seule impression que tu peux en retirer est effectivement "aie, c'est fort".
Mais le Caol Ila est fort, c'est vrai, mais parfaitement maitrisable, à mon avis, nettement plus qu'un a'bunnadh ou un 105 de Glenfarclas.
Le problème des cask strengths, c'est qu'à partir du moment où on commence à l'apprécier, on a plus de mal avec les réductions...


Salut Hery

Perso, le conseil que je peux donner pour apprecier un whisky a fort degre, c'est de prendre son temps et, comme recommande par les collegues, SURTOUT le deguster en tres petites gorgees.

Souvent, meme absolument non reduits, certains de ces whiskies sont tout a fait maitrisables - et appreciables - en prenant vraiment une toute petite goutte en en la laissant faire le travail en bouche. Essaie de faire rouler le whisky en bouche et ainsi de le deguster avec tous les recepteurs sensoriels que tu as en bouche (langue, palais etc). Le whisky se diluera naturellement en bouche et tu auras a la fois la puissance et la complexite de ce whisky.

Enfin, je crois qu'il ne faut pas non plus hesiter, selon les occasions et ton feeling du moment, a rajouter un petit peu d'eau, mais de le faire tres progressivement (plus facile d'ajouter quelques gouttes d'eau que de les enlever).

Pas besoin d'ajouter bcp d'eau. Une ou deux gouttes font souvent l'affaire.

Ultime conseil si tu ajoutes qqs gouttes a ton whisky: laisse le reposer qqs secondes, car la dilution revele parfois quelques notes astringentes / savonneuses... qui s'estompent apres quelques instants.

Bonne degustation !
Avatar de l’utilisateur
the diver
Apprenti
Apprenti
Messages : 24
Inscription : 30 déc. 2005, 18:29

Message non lupar the diver » 17 déc. 2006, 17:29

jmputz a écrit :Mais le Caol Ila est fort, c'est vrai, mais parfaitement maitrisable, à mon avis, nettement plus qu'un a'bunnadh ou un 105 de Glenfarclas.
Le problème des cask strengths, c'est qu'à partir du moment où on commence à l'apprécier, on a plus de mal avec les réductions...


c'est vrai que pour l'a'bunnadh l'autre jour aprés un bon repas , au bout du 2ème verre en digo , je n'arrivais plus à maitriser la bouteille , elle bougeait tout le temps quand je voulais l'attraper ! [/size] :D :D :D

donc je vais ma laisser tenter par le Caol Ila si elle est plus docile :D :D

pour être plus sérieux , c'est vrai que l'a'bunnadh et le Glenfarclas 105 , je n'arrive pas à les boire sans un p'tit filet d'eau qui me permet de ne pas me bruler les papilles et qui me libère des arômes .
donc je pense que ce Caol Ila devrait me plaire , je vais essayer de m'en procurer .
La mer n'est pas une poubelle , respectez-la !
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7441
Inscription : 14 févr. 2006, 23:54

Message non lupar pat gva » 17 déc. 2006, 18:25

Le mieux pour doser l'eau que tu mets dans ton CS c'est d'avoir une pipette graduée, comme cç tu est sur de ne pas mettre trop d'eau.
J'utilise tjrs ce moyen si l'ajout d'eau ce révèle nécessaire.
Master Experimental Blender
Genève
Avatar de l’utilisateur
antoine
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3014
Inscription : 11 févr. 2005, 11:33

Message non lupar antoine » 17 déc. 2006, 19:02

voilà, cqfd.. pas grand chose à rajouter si ce n'est que si tu arrives à le maitriser, ensuite tu ne pourras plus t'en passer.. j'ai eu un peu de mal au début aussi avec les cs, mais maintenant j'ai plus que tendence à préferrer ce genre d'embouteillages, qui gardent donc pleinement toute la compléxité d' un whisky.. pas que dilué il la perde, mais en cs, le voyage est toujours plus grand pour moi. ;-)

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : amaury, Teurgoule et 9 invités